Principal Encéphalite

5 conseils préventifs pour éviter les étourdissements, les nausées et la faiblesse pendant les menstruations et le syndrome prémenstruel

La plupart des femmes éprouvent des étourdissements avant le début du cycle menstruel. Beaucoup d'entre eux souffrent de maladies et de menstruations. Les raisons d'une réaction spécifique du corps peuvent être différentes - des interruptions de pression à l'abus d'analgésiques. Chaque corps est individuel, donc les réactions des organismes au même processus peuvent varier.

Les types

Tout d'abord, vous devez apprendre à comprendre quel type de vertige est apparu. Il s'agit toujours d'un trouble du système nerveux ou circulatoire (vasculaire). Il existe deux types principaux:

  1. Central - se produit en raison d'un manque d'oxygène dans le cerveau ou d'interruptions de son approvisionnement, ainsi qu'en raison d'un gonflement. Pendant le syndrome prémenstruel, les vaisseaux s'élargissent brusquement puis se rétrécissent, provoquant un spasme qui ressemble à un mal de tête.
  2. Périphérique - causé par des raisons non liées au système reproducteur et à une insuffisance hormonale. Ce type indique peut-être la présence d'une pathologie de l'appareil vestibulaire ou de l'oreille interne.

Les étourdissements peuvent perturber chaque cycle ou être aléatoires, de nature non systématique. Dans le premier cas, il est associé à des dysfonctionnements de l'appareil vestibulaire et à des perturbations hormonales, dans le second, la raison réside dans un effort physique excessif, une forte libération d'hormones ou une famine de glucose.

Facteurs d'occurrence

Pendant 7 à 10 jours avant le début des règles, jusqu'à 50% des femmes éprouvent des étourdissements. Parmi tous les symptômes du syndrome prémenstruel, le vertige est considéré comme le plus courant..

La cause la plus fréquente de vertiges avec le SPM est un déséquilibre des hormones progestérone et œstrogène. C'est l'augmentation de la quantité de ce dernier qui conduit à un gonflement, la glycémie baisse fortement, des migraines et une faiblesse surviennent. Dans ce contexte, des étourdissements apparaissent. Un manque de progestérone, à son tour, empêche la libération de l'excès de liquide du corps, ce qui entraîne une prise de poids. Cela peut également provoquer des maux de tête..

Un tel symptôme n'est pas dangereux, sauf dans les cas où le syndrome prémenstruel prend une forme sévère, respectivement, entraînant de graves complications.

Étourdi pendant les menstruations

Pendant le cycle menstruel, une femme est confrontée à des symptômes qui ressemblent à des signes de grossesse:

  • la faiblesse
  • la nausée
  • apathie;
  • anxiété
  • gonflement;
  • vertiges.

Les experts estiment que dans la plupart des cas, de telles manifestations sont associées à une insuffisance hormonale:

  1. Un déséquilibre des œstrogènes et de la progestérone entraîne une rétention d'eau, des perturbations du système circulatoire et, par conséquent, un vasospasme, des étourdissements, un gonflement des glandes mammaires, des sautes d'humeur incontrôlées.
  2. L'isolement de prolactine en grande quantité indique une violation de l'équilibre eau-sel, qui affecte l'activité de tous les systèmes du corps.
  3. La synthèse d'une quantité accrue de prostaglandines impliquées dans la régulation de l'utérus, provoque des migraines et des troubles du système végétatif.

Méthodes de traitement et de prévention

Tout d'abord, lorsque cette pathologie se produit, il est nécessaire d'assurer le flux d'air frais vers le cerveau. Pour ce faire, il est recommandé de s'asseoir et de prendre quelques respirations profondes..

Si les symptômes d'étourdissements et de faiblesse sont prononcés, les médecins recommandent de prendre une solution à 0,1% d'atropine. Lorsque des spasmes apparaissent, la préparation No-shpa vous aidera. Il sera utile de prendre des infusions aux herbes apaisantes qui contribuent à une amélioration globale.

Cependant, si le vertige apparaît à chaque fois avec l'apparition du syndrome prémenstruel ou des menstruations, vous devez contacter un spécialiste qui sera en mesure de comprendre avec quoi cela est lié et prescrira un traitement visant à éliminer la cause. Dans de tels cas, écrivez:

  • les médicaments hormonaux, y compris les contraceptifs oraux;
  • antihistaminiques;
  • les médicaments qui aident à lutter contre les nausées (Dramina, Tserukal, etc.).

Améliorer la condition pendant les menstruations aidera à utiliser de grandes quantités d'eau. Mais il est toujours important d'élaborer une alimentation quotidienne équilibrée, qui contiendra des vitamines et des minéraux en quantité suffisante. Une alimentation saine doit être suivie non seulement pendant les menstruations, mais aussi après elles. Vous devez inclure dans le menu des aliments riches en fer: pommes, foie, sarrasin. Le chocolat est utile en petites quantités..

Pour prévenir l'apparition de maux, les médecins donnent les recommandations suivantes:

  • réduire la charge, à la fois mentale et physique;
  • éviter les situations stressantes;
  • prenez le temps de vous promener au grand air;
  • exclure le café et les boissons alcoolisées de l'alimentation pendant les menstruations;
  • limiter votre consommation d'aliments salés, gras et frits.

De plus, il est recommandé de faire des exercices physiques: ils stimulent la production de sérotonine, ce qui aide à soulager la condition et à augmenter le seuil de douleur. Il est à noter que les filles qui mènent une vie active, habituées à garder leur corps en bonne forme, sont moins susceptibles d'éprouver des symptômes douloureux pendant le syndrome prémenstruel et les menstruations.

Conclusion

Des étourdissements légers pendant les menstruations sont un symptôme très courant causé par des perturbations hormonales cycliques. Cependant, si cela se produit constamment ou si des sensations désagréables sont devenues prononcées, il est recommandé de consulter un médecin.

Mais une consultation spécialisée sera également nécessaire si les étourdissements s'accompagnent des symptômes suivants:

  • somnolence excessive et apathie;
  • nausée et vomissements;
  • crises de migraine aiguës;
  • perte de conscience;
  • douleurs de coupe dans le bas-ventre.

Pour réduire le stress et soulager les symptômes, il est recommandé de prendre des mesures préventives, dont l'essence est un mode de vie sain et une bonne nutrition.

Étourdissements et nausées avant et pendant les menstruations

Environ 70% du beau sexe est étourdi pendant les menstruations. Cette condition peut se produire pour diverses raisons. Certaines femmes souffrent d'hypertension artérielle, tandis que d'autres souffrent de crises de migraine. Si le vertige est observé systématiquement et s'accompagne d'autres symptômes, vous devez contacter un thérapeute qui saura pourquoi vous avez le vertige et vous expliquera des méthodes efficaces pour prévenir cette affection..

Types de maux pendant la période menstruelle

Plusieurs systèmes du corps féminin sont immédiatement responsables des étourdissements avant la menstruation: fonction vasculaire et nerveuse.

Un dysfonctionnement de l'un d'entre eux peut provoquer diverses affections. Par conséquent, avec les premiers symptômes de la pathologie, vous devriez consulter un médecin, subir un examen.

Il existe deux types de vertige:

  1. Central - observé en présence de gonflement, manque d'oxygène pur. Lorsque les règles vous rendent malade, étourdi - vaisseaux étroits (syndrome PMS).
  2. Maladie périphérique - la plupart du temps non associée à des jours «durs». La principale raison d'une telle violation est le processus inflammatoire de l'oreillette interne ou des problèmes avec l'appareil vestibulaire.

Parfois, des étourdissements surviennent avant les menstruations. Les raisons, qui ne sont souvent pas liées à cela et ne peuvent qu'augmenter pendant le syndrome prémenstruel. En même temps, le vertige peut être systémique ou périodique.

Des affections permanentes se produisent parfois, mais disparaissent ensuite. L'intensité de leurs manifestations augmente souvent une fois par mois, lorsque le fond hormonal normal fonctionne mal dans le corps féminin, les performances du système vestibulaire sont perturbées. Pendant les changements de pression atmosphérique et de température, pendant la pleine lune, les crises peuvent s'aggraver.

Des affections non systématiques surviennent avec des charges excessives ou un manque de glucose dans le corps humain, un niveau de liquide normal.

Pour faire des étourdissements lorsque les règles disparaissent, après que les règles ne causent pas de problèmes, il est recommandé de boire environ 2 litres d'eau, ainsi que de restaurer le taux de glucose, grâce auquel le cerveau reçoit une nutrition.

Vertige aux jours critiques: l'origine de la pathologie

Étourdi avant les menstruations, pendant celles-ci pour diverses raisons. Parmi lesquels figurent les suivants:

  • grave perte de sang;
  • manque d'hémoglobine, de fer;
  • la chute de pression;
  • maux de tête systématiques;
  • prendre des médicaments;
  • stress constant.

Le vertige survient souvent avec un déséquilibre des hormones féminines: œstrogène et progestérone. Avec une concentration accrue d'oestrogène, la teneur en sucre sérique diminue, des maux de tête, un gonflement, des nausées et des étourdissements se produisent pendant les menstruations. Un niveau insuffisant de progestérone est la principale raison de la rétention d'eau dans le corps humain, de la prise de poids, des migraines.

De plus, les menstruations ont lieu avec une perte de sang suffisante, tandis que l'hémoglobine est utilisée pour former des cellules sanguines, ce qui provoque une carence. En conséquence, la famine d'oxygène se produit dans le cerveau, des nausées et des étourdissements, l'apathie apparaît à tout.

Les femmes en surpoids qui subissent constamment du stress, subissent des changements d'humeur et vivent dans des mégalopoles souffrent davantage de malaise. Après la naissance d'un enfant ou après avoir atteint l'âge de 30 ans, les symptômes accompagnant le cycle menstruel peuvent disparaître.

Lorsque vous devez demander de l'aide à un médecin

Si les menstruations s'accompagnent constamment de sensations désagréables, vous devez immédiatement consulter un spécialiste. Un examen par un gynécologue est recommandé si:

  • l'inconfort augmente non seulement pendant la décharge «sanglante», mais aussi après leur passage;
  • des maux de tête de nature différente sont observés, une femme est constamment malade, tout au long de la journée, des vomissements sévères se produisent;
  • une symptomatologie est observée, indiquant la présence d'un processus inflammatoire - hyperhidrose, hyperthermie, frissons, courbatures;
  • les signes indiquent la présence d'une infection - l'écoulement a une odeur spécifique, des brûlures et des démangeaisons, des douleurs lors de la miction;
  • la douleur traîne, ne disparaît pas après avoir pris des analgésiques, des antispasmodiques.

Seul un diagnostic approfondi permettra de déterminer la cause de ce qui se passe: pourquoi des étourdissements pendant et après la menstruation, l'origine des vomissements, des sensations de nausée et d'autres symptômes.

Les principaux signes de pathologie

Les femmes souffrant de troubles gynécologiques, de perturbations hormonales et de surcharge psycho-émotionnelle pendant le syndrome prémenstruel, en plus de vertiges, se plaignent d'autres symptômes:

  • larmes, dépression, dégoût du corps, manque d'attention;
  • comportement inadéquat et agressif, explosion de diverses émotions;
  • amertume, irritabilité, retenue;
  • crise passagère de vomissements, de faiblesse et de légères nausées;
  • ballonnements, diarrhée;
  • envie d'alcool, de crises de colère;
  • maux de tête d'une nature intense;
  • anxiété, troubles du sommeil;
  • douleur sur le côté, crampes.

Un tableau clinique similaire peut indiquer la présence d'un déséquilibre des hormones sexuelles, de l'hypophyse, de l'ovaire.

Premiers soins pour le vertige

Il ne sera pas possible d'éliminer complètement les symptômes du syndrome prémenstruel, mais pour réduire leur intensité, améliorer l'état du corps féminin, il est possible.

Si vous avez des maux de tête, une sensation de nausée, de légers étourdissements pendant les menstruations, vous devez détacher le col, vérifier la chambre, vous asseoir ou vous allonger, inhaler le plus d'air possible pour fournir de l'oxygène au cerveau et neutraliser les symptômes désagréables..

8 gouttes d'atropine à 0,1% peuvent aider à éliminer les symptômes du syndrome prémenstruel. «No-spa» éliminera les spasmes, sédatifs et tranquillisants (efficace «Andaksin», médicament «Persen») - soulagera les tensions nerveuses.

Mesures préventives de base

Pour prévenir les vertiges, les nausées pendant les menstruations, des recommandations éprouvées aideront à:

  • thé au gingembre vert;
  • longues promenades;
  • refus d'alcool ces jours-ci, charges;
  • complexes multivitamines;
  • repos de qualité;
  • exclure les aliments frits et gras, les viandes fumées, les bonbons;
  • éviter le stress.

Bien établi les jours critiques, balnéothérapie, massage thérapeutique et prophylactique, acupuncture réparatrice. Mais ces procédures devraient être confiées à des spécialistes.

Les étourdissements, les nausées pendant les menstruations sont souvent tout à fait normaux, mais indiquent également parfois la présence d'un processus pathologique qui se produit dans le corps d'une femme. Par conséquent, vous n'avez pas besoin de vous laisser emporter par les conseils d'amis, la médecine populaire: seulement en déterminant la cause de cette condition, vous pouvez vous débarrasser de l'inconfort, de la douleur avec des saignements.

Qu'est-ce qui peut vous donner des étourdissements avant, pendant et après les menstruations

Environ 80% des femmes ne se sentent pas bien pendant les jours critiques. Les étourdissements avant la menstruation sont l'un des symptômes du syndrome prémenstruel. Près de la moitié des filles du monde souffrent du signe. Par conséquent, les informations sur la façon de traiter les manifestations du syndrome prémenstruel sont si pertinentes et font l'objet de cet article.

Étourdissements avant la menstruation

Si vous vous sentez malade et étourdi avant vos règles, vous pouvez supposer un dysfonctionnement du fond hormonal dans le corps de la femme. Il y a une violation de la concentration d'hormones telles que les œstrogènes et les progestérones. Ces substances biologiques en grande quantité aident à réduire la teneur en sucre dans le sang, provoquant un gonflement des extrémités, piégeant l'excès de liquide dans le corps et provoquant des étourdissements.

Les symptômes courants du syndrome prémenstruel se développent également sous l'influence des médicaments utilisés pendant les menstruations.

Causes des étourdissements pendant les menstruations

Les causes non pathogènes incluent le surpoids et les mauvaises habitudes, comme le tabagisme.

Les étourdissements ne peuvent être associés à aucune perturbation du corps et disparaissent d'eux-mêmes après la conception et la naissance d'un enfant ou le dépassement de la limite d'âge de 30 ans.

Lors du diagnostic, le médecin vérifie d'abord la présence ou l'absence de telles causes de mauvaise santé:

  • migraine chronique;
  • manque d'hémoglobine et de fer;
  • pathologies associées à un changement de la pression artérielle pendant les menstruations;
  • perturbations hormonales;
  • perte de sang abondante, excessive même pendant les premières phases des jours critiques.

Les étourdissements ne signalent pas toujours de graves violations de la santé des femmes. La faible gravité des symptômes et leur apparence claire uniquement pendant les menstruations ne devraient pas provoquer de panique. Un inconfort sévère et des vomissements nécessitent un examen médical pour déterminer la cause et éliminer l'état pathologique.

Il est important de se rappeler que les nausées, les étourdissements et les règles retardées peuvent être des signes de grossesse..

Pourquoi étourdi après la menstruation

Les causes les plus fréquentes de vertiges après la menstruation comprennent un manque d'hémoglobine dans le sang et un écart de pression par rapport à la norme.

Un faible taux d'hémoglobine provoque également des nausées et des étourdissements pendant et après les menstruations. Une quantité insuffisante d'oxygène pénètre dans le cerveau, donc le bien-être de la femme souffre et des problèmes surviennent avec l'équilibre et l'orientation dans l'espace.

Classification des symptômes

Si vous vous sentez malade pendant vos règles ou si vous avez des étourdissements, le symptôme peut être de deux types, selon le type de trouble des systèmes cardiovasculaire et nerveux:

  1. Type central. Il se caractérise par une altération de la fonction cérébrale avec un manque d'oxygène et un œdème. La raison en est une forte expansion et un rétrécissement des vaisseaux sanguins au début de la menstruation.
  2. Type périphérique. Elle ne survient pas en raison de jours critiques, mais en raison de maladies de l'appareil vestibulaire ou de la région interne de l'oreille.

Selon la fréquence des étourdissements, il existe:

  1. Symptôme systémique. Il est observé à chaque fois avec des menstruations. Elle survient en raison de déséquilibres hormonaux et de problèmes avec l'appareil vestibulaire.
  2. Défaillances non liées au système. Peu caractéristique de chaque cycle menstruel. Ils surviennent de manière inattendue en raison d'une surcharge du corps, de maladies de type neurogène, d'un manque de glucose dans le sang et d'une augmentation des taux d'hormones.

Symptômes concomitants

Si le patient est étourdi pendant la menstruation, le plus souvent, le tableau clinique de "l'aura prémenstruelle" ne se limite pas à ce symptôme. Un léger inconfort vous permet de vous préparer à l'avance pour les jours critiques et ne devrait pas vous inquiéter. Au contraire, des saignements douloureux accompagnés de vertiges ou de signes de menstruation inhabituels nécessitent des soins médicaux..

La période prémenstruelle chez différentes femmes comprend les symptômes suivants:

  1. Troubles de l'orientation dans l'espace, parfois - perte de conscience.
  2. Hyperthermie légère (la température corporelle ne dépasse pas 37,5 ° C).
  3. Nausée et vomissements.
  4. La douleur dans la tête, souvent dans une moitié seulement, devient plus forte en raison des sons forts et de la lumière.
  5. Léthargie générale et envie de dormir, fatigue.
  6. Sauts d'humeur soudains, troubles pour des raisons mineures.
  7. La pression artérielle chute.
  8. Diarrhée ou constipation.

Premiers secours

Les étourdissements et les nausées au milieu du cycle peuvent être atténués en quelques étapes simples. Une femme souffrant de malaise devrait:

  • aérer immédiatement la pièce;
  • détacher la ceinture et le col s'ils gênent la respiration;
  • s'allonger ou s'asseoir sur une chaise dans une position confortable;
  • essayez de respirer profondément.

Une aide rapide et simple rétablira l'oxygène dans le cerveau et réduira considérablement les symptômes de malaise..

Traitement médical

Les médecins ne recommandent pas l'automédication. Si le patient est régulièrement étourdi avant les règles, il est préférable de demander l'aide d'un gynécologue et de subir un examen approfondi afin de déterminer la cause de l'état pathologique. La pharmacothérapie dépend des facteurs qui influencent la manifestation du symptôme..

Fondamentalement, le médecin prescrit de tels médicaments:

  1. Médicaments hormonaux. Les pilules aident à normaliser les niveaux d'hormones tout au long du mois..
  2. Antihistaminiques.
  3. Médicaments contre les nausées de type bloqueur. Par exemple, Dramin et Tserukal.
  4. Analgésiques Le populaire est No-Shpa. Aide en cas de maux d'estomac ou de tête.
  5. Complexes de vitamines et de minéraux. Ils ont un effet bénéfique sur la santé des femmes Magne B6 et Vitrum. Leur action est de normaliser les caractéristiques endocriniennes et reproductives du corps..

Thérapie populaire

Lorsqu'il y a une faiblesse pendant les menstruations et un peu de vertige, il est permis d'éliminer les symptômes à l'aide d'une thérapie alternative. L'essentiel est de faire attention à la sélection des composants afin d'éviter les réactions allergiques.

Si vous avez des étourdissements, des vomissements ou de la nervosité, les recettes aident à:

Trèfle

Prenez 40 g de fleurs de trèfle. Ajoutez 0,5 l d'alcool ou de vodka. Attendez 2 semaines en laissant le produit infuser dans une pièce sombre ou dans un placard. Prenez 30 à 40 gouttes de médicament un quart d'heure avant un repas.

Versez de l'eau bouillie sur 40 g de menthe séchée. Insister sur le remède pendant 1 heure. Une dose unique équivaut à 75 millilitres du médicament. Il est autorisé d'utiliser le médicament trois fois par jour. La mélisse, le millepertuis et le plantain conviennent également à l'infusion. Si le produit est amer, il est possible de le sucrer avec du miel..

Persil

10 g de persil (graines utilisées) pour cuire à la vapeur 0,5 litre d'eau bouillie. Insistez pendant la nuit. Une dose unique du médicament est de 50 ml. Prendre 5 fois par jour avant les repas.
Utilisez l'aubépine. Cuire à la vapeur la plante à l'aide d'un thermos. Buvez à la place du thé. La perfusion contribue à la normalisation du calcium et du fer dans le corps.

Ortie

Pour apaiser, l'ortie séchée convient. Assez 40 g de plante versez 300 ml d'eau bouillante. Insister sur le remède pendant 4 heures. Après cela, ajoutez le jus de pomme ou de grenade dans la même quantité au médicament. Buvez une infusion trois fois par jour avant les repas.

Valériane

Connu pour ses propriétés sédatives et valériane. Pour préparer le médicament, il suffit d'utiliser 20 g de racine de plante et la même quantité de menthe. Les composants versent 0,8 litre d'eau chaude et font bouillir le produit pendant 10 minutes. Dose unique - 20 ml. Boire des médicaments trois fois par jour, indépendamment de l'apport alimentaire.

Les étourdissements pendant les menstruations sont éliminés à l'aide de jus naturels - la grenade, la carotte et la betterave conviennent. Ils aident à normaliser les niveaux de fer et à prévenir les carences en hémoglobine..

Thé au citron vert

Le thé de tilleul et de gingembre vous permet de maintenir l'équilibre hormonal. Le chou marin sature le corps d'iode, grâce auquel la glande thyroïde fonctionne correctement.
Il est conseillé aux adolescentes de consommer régulièrement de l'huile de poisson. L'outil sature le corps de substances utiles et renforce son système jusqu'au début des menstruations.

Quand avez-vous besoin d'une consultation médicale

Les symptômes typiques du syndrome prémenstruel ne nécessitent pas de traitement urgent. Cependant, pour certains symptômes inhabituels, vous devriez immédiatement demander l'aide d'un spécialiste:

  1. Clignotement incontrôlé d'un œil.
  2. Manque de sommeil persistant.
  3. Réactions allergiques, enflure et problèmes respiratoires.
  4. Nausées jusqu'à vomissements.
  5. Maux de tête chroniques.
  6. Inflammation du globe oculaire.
  7. Transpiration accrue, crampes articulaires, hyperthermie.
  8. Une évanouissement ou une situation dans laquelle vous vous sentez étourdi lorsque vos règles sont passées.
  9. Crampes sévères dans le bas-ventre.

Prévention des étourdissements les jours critiques

Vous pouvez vous préparer à vos règles et éliminer à l'avance les nausées et les étourdissements en utilisant de simples mesures préventives:

  1. Boire du thé vert au gingembre.
  2. Promenades régulières au grand air.
  3. Se débarrasser des mauvaises habitudes (boire, fumer).
  4. Éviter un exercice excessif.
  5. Contrôle de l'équilibre des vitamines.
  6. Maintenir un style de vie actif avec la bonne approche de la relaxation.
  7. Respect du régime alimentaire, rejet du sucré, frit, gras et fumé.
  8. Évitement du stress.

Pendant les menstruations, il est conseillé de se tourner vers des procédures physiothérapeutiques:

  • massage thérapeutique;
  • acupuncture;
  • thérapie à l'eau minérale.

Cependant, un tel traitement doit être effectué exclusivement sous la supervision d'un médecin qui vous dira comment procéder correctement..

Des étourdissements avec le syndrome prémenstruel apparaissent chez de nombreuses femmes et n'indiquent pas nécessairement de graves problèmes de santé. Le respect des mesures préventives et thérapeutiques permet d'éliminer un symptôme désagréable. Si le symptôme n'est pas caractéristique ou apparaît fortement, il est nécessaire de consulter un médecin et de trouver la cause de l'état pathologique.

Malade pendant les menstruations

Chaque femme connaît le phénomène des menstruations. Bien que le principe de ce processus ne change pas, les caractéristiques d'écoulement sont différentes. Les allocations sont nombreuses ou rares, durent trois jours ou une semaine, passent sans douleur ou s'accompagnent de douleur. L'intensité des symptômes désagréables chez chaque femme est individuelle et dépend en grande partie des caractéristiques structurelles de l'utérus. De plus, la menstruation s'accompagne de changements hormonaux - un stress pour le corps. La menstruation est naturelle pour le corps, devrait causer un minimum de désagréments. Peu de femmes ne ressentent pas de changements désagréables.

Nausées pendant les menstruations: une occurrence naturelle ou une maladie?

Souvent, l'état d'inconfort pendant les menstruations est une conséquence de la maladie du système reproducteur féminin. La maladie la plus courante est l'algoménorrhée, la dysfonction menstruelle. L'algoménorrhée apparaît en raison d'anomalies dans le développement de l'utérus, d'une inflammation, d'un surmenage ou de troubles mentaux. Lorsque l'utérus est déplacé, les terminaisons nerveuses sont comprimées, ce qui provoque des douleurs dans l'abdomen et le bas du dos et provoque des vomissements.

Si le problème est dans la structure de l'utérus, des nausées apparaissent déjà au début de la première menstruation. Dans la plupart des cas, la maladie disparaît après la naissance du bébé, un traitement hormonal est parfois prescrit. Il est interdit de se diagnostiquer et de se soigner soi-même. L'algoménorrhée peut être la cause de l'endométriose, de l'inflammation, de l'adhésion du tube après une chirurgie et d'autres maladies.

Assurez-vous de consulter un gynécologue si les menstruations s'accompagnent de vomissements, de sécrétion de caillots, de fièvre, de douleurs intenses.

Causes des nausées avant les règles

Les nausées pendant et avant les menstruations sont une affection assez courante. Cela peut être un symptôme de menstruation et ne pas causer de grave inquiétude. Vous n'avez rien à faire, une mauvaise santé disparaîtra après vos règles. Cependant, il est probable que les raisons soient beaucoup plus sérieuses et nécessitent une attention..

Avant les règles, la plupart des femmes ont un syndrome prémenstruel causé par des changements hormonaux. Le syndrome prémenstruel se caractérise par des éruptions cutanées, l'estomac gonfle, le sein gonfle et devient sensible. Moins fréquemment, une dépression, des migraines et des douleurs au bas du dos se produisent. Tous ces symptômes sont dus à un déséquilibre hormonal..

Pilules hormonales

La contraception hormonale et les médicaments qui affectent les niveaux hormonaux perturbent l'équilibre dans le corps. Leur utilisation avant les menstruations provoque parfois des nausées, une instabilité émotionnelle, des maux de tête peuvent survenir.

Tampons

L'utilisation de tampons peut provoquer un choc toxique, des nausées, des vomissements et des étourdissements. Elle est associée à la réaction du corps à leur composition. Les symptômes apparaissent lors de la première utilisation, les tampons doivent être immédiatement jetés. Essayez plusieurs espèces de composition différente, déterminez celles qui conviennent au corps.

Grossesse

Souvent, la cause des nausées est une grossesse gelée ou extra-utérine. Si vos règles ne sont pas apparues à temps, vous devriez faire un test. La grossesse ne doit pas être exclue s'il n'y a pas de retard. Mauvais écoulement, saignement, accompagné de faiblesse, d'appétit et de nausées - une occasion de consulter un médecin. Si la situation se confirme, la nausée peut être une manifestation de toxicose..

Nausées de menstruation

Presque tous les symptômes ressentis par une femme pendant ses règles sont associés à des changements hormonaux.

Les changements dans les niveaux de progestérone et d'oestrogène sont fréquents pendant les menstruations. En raison de la quantité d'hormones dans les vaisseaux sanguins, la tête commence à tourner. Les changements hormonaux piègent le liquide dans le corps, provoquant un gonflement et des douleurs abdominales. Le sein gonfle et grossit.

Le premier jour de la menstruation, le rejet de la couche épaisse de la muqueuse utérine se produit. Le corps produit intensivement des prostaglandines, qui stimulent les contractions utérines, repoussant l'ancienne couche. Le processus provoque un inconfort: il fait mal, tire le bas-ventre, des nausées. La quantité de suc gastrique diminue, avec l'utilisation d'aliments salés et épicés, des troubles apparaissent.

Malade en raison de l'augmentation des niveaux de sérotonine dans le liquide céphalo-rachidien. La sérotonine retient le liquide dans le corps - entraîne un gonflement du crâne, éventuellement des étourdissements, des nausées, une perte de conscience, des vomissements.

Diarrhée menstruelle

La diarrhée pendant les règles est fréquente et disparaît après quelques jours, nettoyant le corps. Une diarrhée forte et prolongée peut vous alerter - un signe probable d'une maladie intestinale infectieuse. Lorsque ce phénomène est un nouveau symptôme, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Si l'indigestion survient le premier jour du cycle, mais que les menstruations n'apparaissent pas, faites un test de grossesse. Associée à des nausées, de la fièvre et des mictions fréquentes, la diarrhée peut faire partie des travaux préparatoires du corps afin que la grossesse progresse normalement..

S'il n'y a pas de grossesse et que la diarrhée est grave, la cause en est le régime alimentaire d'une femme. Pendant les menstruations, le corps réagit plus fortement aux produits qui irritent la muqueuse intestinale. Lorsque la diarrhée avec vomissements ne s'arrête pas le deuxième jour, la condition peut être dangereuse pour la santé. Prendre des médicaments vous-même n'en vaut pas la peine. Obtenez de l'aide immédiatement.

Pour éviter que la diarrhée ajoute de l'anxiété pendant les règles, évitez les nouveaux aliments, mangez des céréales et des aliments complets. Le repas doit être divisé en portions, manger des aliments récemment cuits. Bois de l'eau.

Comment se débarrasser des nausées

Si des douleurs abdominales et des nausées surviennent régulièrement pendant les menstruations, essayez de prévenir leur apparition en suivant ces directives:

  • Mange bien. Mangez des aliments frais, des fruits et des légumes. Ne surchargez pas l'estomac, évitez les graisses. Mangez des aliments qui contiennent du magnésium et des vitamines, comme les bananes et les avocats. Ne vous appuyez pas sur les prunes et les figues; elles augmentent les niveaux de sérotonine.
  • Maintenir l'équilibre hydrique. Assurez-vous que l'eau ne s'attarde pas dans le corps, c'est l'un des facteurs de mauvaise santé pendant les menstruations. Le niveau d'eau dans le corps affecte la pression à l'intérieur du crâne. Abstenez-vous du sel et du sucre, buvez moins de café et de thé. Reconstituer le liquide avec de l'eau potable ou des légumes et des fruits tels que les pastèques et les concombres. L'eau détoxifie également.
  • Être actif. Les sports de plein air ont un effet bénéfique sur le corps. Le vélo, la natation et une marche lente aideront à éliminer les nausées. Lors des mouvements, les muscles sont étirés, ce qui élimine les spasmes. Mais de lourdes charges et une visite au bain devraient être reportées..
  • Se détendre Des procédures à l'eau chaude ou un coussin chauffant dilateront les vaisseaux sanguins et augmenteront la circulation sanguine.
  • Réjouir. Une diminution des taux de sérotonine dans le corps provoque une mauvaise humeur, de la fatigue et de la dépression. Mangez du chocolat et faites vos choses préférées. Ne vous laissez pas emporter par des aliments riches en sérotonine; un excès provoquera des nausées.
  • Dormez et récupérez plus. Le sommeil aide à normaliser les hormones et le sucre.
  • Évitez les conflits. La menstruation est un stress pour le corps. Les expériences intensifieront les symptômes.

Une mauvaise santé devrait disparaître après la menstruation. Si les nausées pendant les menstruations se produisent constamment et que les actions recommandées ne soulagent pas la condition, il est nécessaire de subir un examen complet et de déterminer la cause.

Aide en cas de douleur intense

La première chose qu'une fille devrait faire avec des douleurs aiguës est de se détendre. Il est conseillé de se coucher et de fournir de l'air frais aux poumons. Des analgésiques doivent être pris. Lorsque, en plus des nausées, une augmentation de la température est observée, il est nécessaire de la réduire à l'aide de médicaments anti-inflammatoires. Pour la douleur, des antispasmodiques sont pris - des pilules qui réduisent les crampes musculaires ou des analgésiques.

Avec des nausées constantes, le gynécologue peut prescrire un médicament pour compenser les déséquilibres hormonaux pendant le cycle menstruel. Cette période est caractérisée par une faible coagulation sanguine; les opérations sont interdites.

Si pendant la menstruation une femme ne ressentait pas d'inconfort, la douleur a soudainement commencé, un avis spécialisé est nécessaire. Le médecin prescrira des tests et déterminera la cause..

Causes des étourdissements avec menstruation: comment traiter le malaise?

Le corps féminin se caractérise par des changements dans le fond hormonal. Les pics et les dysfonctionnements les plus forts sont observés, bien sûr, pendant la grossesse et pendant l'accouchement.

Mais des changements tangibles dans l'équilibre hormonal se produisent chaque mois. De plus, ils sont transférés de différentes manières, en fonction de l'état de santé général, de la présence de stress, du mode de vie.

Mais il y a des sensations si désagréables que presque toutes les femmes éprouvent, par exemple, des étourdissements avec les menstruations. Ce symptôme n'est pas considéré comme très dangereux, mais il provoque une gêne et peut indiquer que le corps est affaibli en raison des changements expérimentés..

Ce qui se passe dans le corps

Avant la menstruation, divers processus se produisent qui affectent grandement le bien-être. Toute la première moitié du cycle chez une femme en âge de procréer est une préparation interne imperceptible mais très active pour le début probable de la grossesse.

En l'absence de conception pendant la période d'ovulation après la mort de l'ovule, des processus inverses se produisent. Dans le système reproducteur féminin, la paroi interne de l'utérus (qui était en cours de préparation pour l'implantation d'embryons) s'amincit et se dégrade, le taux de production d'hormones change.

À la fin, la couche supérieure de la membrane utérine - l'endomètre - est séparée de l'organe et sort avec le sang des vaisseaux rompus. Alors la menstruation vient.

Cette liste de changements physiologiques est loin d'être complète, mais toutes les transformations du corps dans son ensemble entraînent les conséquences suivantes:

  1. L'équilibre des hormones, en particulier génitales, est en train de changer. Cela implique la restructuration du travail des organes internes, l'accumulation de liquide dans les tissus (par conséquent, pendant une telle période, vous pouvez gagner 2-3 kilogrammes supplémentaires). Le déséquilibre en développement se reflète dans les processus mentaux, de sorte que l'humeur peut se détériorer ou changer considérablement, comme cela arrive souvent avec le syndrome prémenstruel..
  2. Directement pendant les menstruations, en particulier le premier jour, le corps perd une certaine quantité de sang. Le volume de sang dans le lit vasculaire et sa composition changent également: les globules rouges perdus commencent à se reconstituer avec de nouveaux. À ce moment, les réserves de fer diminuent et l'activité d'approvisionnement en oxygène des tissus diminue. En raison de l'expansion et du rétrécissement périodiques des vaisseaux sanguins, des sauts de tension artérielle, une faiblesse, des étourdissements se développent et peuvent vous rendre nauséeux.
  3. Si la situation est aggravée par l'influence de tout stress, traumatisme, maladie, de tels phénomènes peuvent se manifester encore plus clairement en raison de la faiblesse du corps.

Manifestation du syndrome

Parmi les manifestations du syndrome menstruel, la femme la plus inquiétante est la douleur dans le bas-ventre et le fait que des nausées et des étourdissements apparaissent pendant les menstruations. Souvent, cela se limite uniquement aux étourdissements fugitifs et à un léger malaise.

Dans d'autres cas, les sensations sont beaucoup plus fortes: la tête peut tourner intensément à chaque mouvement, parfois même des vomissements se produisent. Chez différentes personnes, l'exacerbation de ces symptômes se produit à différents moments: pour quelqu'un, les étourdissements s'intensifient avant la menstruation, quelqu'un d'autre est étourdi après la menstruation.

Ces symptômes doivent toujours être étroitement surveillés. Il est nécessaire de tracer le schéma lorsque des étourdissements et des nausées surviennent, que les nausées sont associées ou non à l'alimentation. Toutes ces nuances seront utiles pour identifier les causes de la maladie, si elle devient si dérangeante que vous devez vous rendre chez le médecin..

Premièrement, les symptômes désagréables forts doivent être éliminés, et deuxièmement, ils peuvent être confondus avec un malaise prémenstruel, et en fait être le signe d'une sorte de maladie ou d'une autre condition physiologique spéciale. En particulier, si des étourdissements surviennent après la menstruation, les causes peuvent être cachées dans la grossesse qui s'ensuit..

Surtout, vous devez écouter votre corps en cas de vertige systémique, lorsque le symptôme se répète régulièrement et a même une aura spéciale - un complexe de manifestations précédant le développement d'un malaise. Dans ce cas, vous devrez vous rendre chez le médecin à coup sûr, car la raison d'une telle déviation est la perturbation de l'appareil vestibulaire, les maladies endocriniennes, les pathologies cérébrales.

Comment faire face au malaise

Lorsque pendant les menstruations, les nausées et les étourdissements, ainsi que les maux d'estomac, il est impossible d'effectuer pleinement un travail et de se concentrer dessus. Par conséquent, vous devez apprendre à faire face à de telles manifestations afin de minimiser leurs effets néfastes sur la santé et savoir quoi faire si une femme tombe soudainement malade et qu'elle est très étourdie par ses menstruations.

Si votre tête tourne soudainement et que des nausées apparaissent pendant les menstruations, vous devez fournir un accès gratuit à l'oxygène, car de telles manifestations peuvent indiquer un manque d'hémoglobine et une privation d'oxygène se développant dans le cerveau. Il est préférable de retirer l'écharpe et le col serré du cou, de détacher les vêtements chauds.

Il est conseillé de mesurer la pression, car soudainement des vertiges pendant les menstruations et avec ses fortes chutes. Si les indicateurs dépassent la norme, il est nécessaire de normaliser l'état en prenant le médicament (lequel, vous devez consulter auprès du médecin).

Avec cet état de santé, il est recommandé de prendre une position horizontale, car en position couchée améliore l'apport sanguin au cerveau et l'oxygène à celui-ci.

Dans les moments d'exacerbation, vous devez vous détendre et arrêter toute activité. Ne restez pas à proximité d'objets dangereux ou en hauteur: en raison d'une perte d'équilibre, vous pouvez tomber et vous blesser gravement..

Si la condition est très mauvaise et s'aggrave, d'autres symptômes s'ajoutent, vous devez contacter les médecins pour obtenir de l'aide. Ce malaise sévère est le signe d'autres maladies dans lesquelles un diagnostic complet et un traitement spécial sont nécessaires..

En particulier, la présence d'écoulement et de fortes douleurs abdominales peuvent indiquer une rupture d'un kyste ou une grossesse extra-utérine..

Une femme qui éprouve périodiquement des étourdissements pendant les menstruations devrait toujours avoir un certain nombre de médicaments recommandés par son médecin dont elle pourrait avoir besoin à tout moment pendant les jours critiques..

Ceux-ci inclus:

  1. Antispasmodiques - si étourdissements avant les menstruations en raison de spasmes musculaires ou vasculaires.
  2. Agents stabilisateurs de pression sélectionnés en fonction de ses évolutions.
  3. Si vous avez des migraines menstruelles ou du stress, vous pourriez avoir besoin de comprimés sédatifs, mais uniquement selon les directives de votre médecin..
  4. Médicaments contre les nausées - si vous avez très peur des nausées pendant les menstruations.
  5. Médicaments hormonaux. Avec eux, vous devez être extrêmement prudent et sans rendez-vous, en aucun cas vous ne devez prendre afin de ne pas perturber le cycle menstruel.

La posologie et un médicament spécifique ne sont prescrits que par un médecin!

Soutenir le corps sans médicament

Vous pouvez améliorer votre bien-être les jours critiques de différentes manières:

  1. Marchez plus souvent.
  2. Soulignez-vous avec moins de travail.
  3. Dormez suffisamment.
  4. Ne soulevez pas de poids.
  5. Souciez-vous moins.
  6. Arrêtez de fumer et de boire.
  7. Mange correctement. Après les menstruations, les étourdissements dus à la perte de sang diminuent si vous buvez du jus de grenade, mangez des betteraves, des mûres, des pommes, du chocolat. N'abusez pas d'aliments lourds, salés ou frits, surtout lorsque vous vous sentez malade pendant vos règles.
  8. Buvez beaucoup de liquides et préférez les jus frais, les compotes ou l'eau propre.
  9. Les médicaments prescrits pour le traitement d'autres maladies ne doivent être pris qu'à la posologie indiquée par le médecin. Cela aidera à prévenir les irrégularités menstruelles..

De telles méthodes de soutien seront utiles dans tous les cas, mais en présence de complications et d'affections concomitantes, elles ne devraient pas se limiter à un traitement ciblé à part entière..

Seul un médecin peut savoir exactement pourquoi une tête tourne pendant les règles et si un malaise peut être le signe d'une maladie. Par conséquent, l'apparition de symptômes désagréables à chaque cycle suivant devrait être l'occasion de consulter votre gynécologue pour un diagnostic.

Pour maintenir la santé des femmes, il est toujours conseillé de bien manger, de ne pas oublier une activité physique suffisante et la prévention du stress, et de ne prévoir un traitement d'urgence qu'avec exacerbations.

Faire du sport aide à stabiliser la production d'hormones et le fonctionnement harmonieux de tous les systèmes physiologiques, ainsi qu'à prévenir les dysfonctionnements dans leur travail.

Que faire si vous vous sentez malade et étourdi pendant vos règles?

Les statistiques médicales indiquent que plus de 70% des femmes éprouvent des étourdissements avant la menstruation. Les raisons pour lesquelles le vertige, en même temps, peuvent être très diverses: de la différence de tension artérielle aux pathologies de l'oreille interne.L'état inconfortable à ce moment est également accompagné de maux de tête, d'un gonflement des jambes, la femme est malade, il y a une rupture générale de la force et du handicap. Certaines femmes prennent même du poids quelques jours avant les menstruations jusqu'à 1,5-2 kg.

Les spécialistes expliquent ces symptômes pendant les phases du cycle menstruel en raison des caractéristiques individuelles du corps féminin: il n'y a rien à craindre et à craindre.

Si les manifestations négatives disparaissent sans laisser de trace après quelques heures à partir du moment de l'événement, il vous suffit de mettre en place.

Si votre tête tourne non seulement avant les menstruations, mais aussi longtemps après leur achèvement, il est recommandé de consulter un spécialiste et un examen complet.

Classification des types de vertiges

À ce jour, les experts distinguent les types de vertiges suivants:

  1. Une option lorsque le cerveau est soumis à un stress dû au gonflement des tissus et des structures, les interruptions de la livraison des nutriments aux neurocytes est le vertige central. Les symptômes du syndrome prémenstruel, en règle générale, sont dus aux fluctuations de la lumière des vaisseaux intracrâniens - ils se dilatent soudainement, puis se rétrécissent fortement.
  2. Le type périphérique d'état négatif n'est pas interconnecté avec le cycle lunaire, mais avec d'autres pathologies somatiques dans le corps - la tête de la femme tourne et des nausées en raison de problèmes avec l'oreille interne, des pathologies de l'appareil vestibulaire.

Ayant soigneusement analysé ses propres sentiments à ce moment, leur relation avec le cycle lunaire, la présence d'autres symptômes, par exemple, fièvre, éruptions cutanées diverses, rhinite, douleur dans différentes zones de la tête, une femme peut ne pas trouver la cause du tout dans la sphère gynécologique.

Par exemple, des étourdissements non systématiques se produisent en raison d'un surmenage physique, d'importantes anomalies neurogènes, d'une production excessive d'hormones et de crises hypoglycémiques. Ensuite, comme des vertiges systémiques se répètent chaque mois et ont même sa propre aura. La raison en peut résider dans des perturbations hormonales et un déséquilibre dans l'activité de la cochlée de l'oreille interne.

Les raisons

Mère Nature a créé le corps féminin complexe et multiforme. Bien sûr, de nombreux représentants de la belle partie de la population, c'est cette raison qui indique d'abord pourquoi ils en ont marre de leurs règles et que le monde entier flotte dans le brouillard.

Ensuite, la raison peut être différente: non-respect du régime alimentaire, prise de médicaments, stress psycho-émotionnel excessif. De plus, le corps féminin dans la première moitié du cycle lunaire consacre beaucoup d'efforts à la production de globules rouges, n'ayant pas le temps de stocker l'hémoglobine dans les bons volumes. Et c'est une bonne nutrition en ce moment qui aide à compenser cette condition..

Des nausées, une faiblesse excessive, des étourdissements, des maux de tête dans différentes zones peuvent être observés en raison de spasmes vasculaires, qui ont provoqué un état d'ischémie dans certaines zones du cerveau. Le plus souvent, il est observé en raison d'une insuffisance hormonale, mais peut également être observé en raison d'une pathologie vasculaire congénitale existante..

Nous ne devons pas oublier la pathologie hypertensive, accompagnée de pointes de pression - parfois, elle se déroule secrètement, une femme peut même ne pas soupçonner une tendance à l'hypertension. Et la douleur fréquente dans la tête avant la menstruation est attribuée à un changement des conditions météorologiques, au surmenage, à des situations stressantes au travail.

Quand une consultation spécialisée est-elle nécessaire?

Si pendant les règles, des symptômes désagréables ont commencé à causer des problèmes importants à une femme, cela ne vaut pas la peine de retarder une consultation spécialisée. Il est également recommandé de consulter un gynécologue si:

  • les sensations de douleur s'intensifient soudainement non seulement pendant le flux menstruel, mais aussi immédiatement après leur fin;
  • la tête fait mal intensément à différents endroits, la femme se sent malade pendant plusieurs jours, des vomissements épuisants sont observés;
  • il y a des symptômes indiquant la présence d'un processus inflammatoire dans le corps - hyperthermie, transpiration excessive, courbatures, frissons;
  • la symptomatologie ressemble à celle d'un processus infectieux - odeurs désagréables des sécrétions, démangeaisons et brûlures intenses, douleur avant la miction et immédiatement après la vidange;
  • le syndrome douloureux est trop long, il n'arrête pas de prendre des antispasmodiques et des analgésiques.

Seule une étude diagnostique complète permet de tout remettre à sa place: pourquoi une femme se sent-elle étourdie intensément avant le début des règles et pendant le flux menstruel, son état s'aggrave considérablement, ce qui était la cause profonde.

Tactiques d'action

Si une femme éprouve une détérioration significative du bien-être à chaque cycle lunaire immédiatement 1 à 3 jours avant les menstruations - étourdissements, nausées, faiblesse sévère, divers symptômes de douleur - il est nécessaire de consulter un spécialiste sur la façon de les atténuer et de commencer à prendre des mesures à l'avance.

Que pouvez-vous faire vous-même:

  • essayez de minimiser l'activité physique, essayez de faire de cette journée un jour de congé;
  • détendez-vous autant que possible - prenez un poumon apaisant sur les herbes et dormez;
  • maîtriser la technique de respiration - saturer le cerveau et le corps entier en oxygène, donc les étourdissements seront beaucoup plus faciles;
  • assurer une ventilation optimale dans une pièce où une femme passe la majeure partie de la journée;
  • reconstituer constamment la perte de sang - prendre du liquide distillé plus purifié, du thé vert, des compotes;
  • surveiller attentivement le régime alimentaire - essayez de manger des plats de viande légers, des soufflés, des salades vertes, des plats de légumes;
  • la meilleure façon d'ajuster le mode de travail et de repos - pour assurer un repos nocturne de qualité pendant les menstruations.

Ce que le spécialiste recommandera:

  • un simple No-Shpa peut soulager considérablement les symptômes, il a un minimum de contre-indications;
  • la tension nerveuse accompagnant la douleur est tout à fait adaptée aux sédatifs modernes, par exemple Persen, Novopasit. Leur achat en pharmacie ne nécessite pas de formulaire de prescription, mais une consultation spécialisée avant de commencer une réception est nécessaire;
  • la correction du déséquilibre hormonal peut nécessiter une cure de médicaments hormonaux, de tranquillisants pulmonaires, d'antihistaminiques - la fréquence de leur administration et la durée de la cure sont également déterminées par le médecin de la femme;
  • des médicaments tels que Cerucal, Dramina aident à arrêter les nausées et les vomissements.

L'automédication est absolument interdite - une sensibilité individuelle accrue aux composants des médicaments ne fera qu'aggraver le bien-être d'une femme.

Recommandations générales

Des conseils testés depuis des siècles aideront à arrêter les nausées et les étourdissements pendant les menstruations:

  1. Buvez plus de thé vert au gingembre.
  2. Faire de longues promenades.
  3. Abandonnez absolument l'alcool ces jours-ci.
  4. Prenez régulièrement des complexes vitaminiques.
  5. Ne surchargez pas votre corps.
  6. Prévoyez un maximum de temps pour un repos de qualité.
  7. Essayez d'éviter les situations stressantes graves..
  8. Exclure les aliments gras, frits, sucrés, les viandes fumées et les marinades.

Pendant les menstruations, le massage, la balnéothérapie et l'acupuncture sont excellemment recommandés. Mais leur mise en œuvre est recommandée pour être confiée à des professionnels..

Ne vous impliquez pas dans la médecine traditionnelle et les conseils de parents et amis: ce n'est qu'en identifiant et en éliminant la cause profonde de la condition négative qu'une femme peut se débarrasser de l'inconfort avant les menstruations.

Si vous avez des vertiges pendant vos règles: raisons, aide, prévention

Littéralement, un tiers de toutes les femmes de notre planète peuvent se vanter que leurs règles passent sans sensations désagréables. Les étourdissements liés aux menstruations sont un symptôme courant et peuvent être associés à divers facteurs..

Dizzy peut non seulement pendant la période active, mais aussi avant ou après les menstruations. Les raisons sont diverses: des sauts de tension artérielle aux migraines. Voyons pourquoi le vertige ces jours-ci, et que faire.

Menstruation: vertiges et ses causes

Des étourdissements avec menstruation surviennent chez près de 70% des femmes. Et les raisons n'ont le plus souvent pas de lien direct avec le processus lui-même. Outre le fait qu'une baisse de la pression artérielle et des migraines peuvent y contribuer, cela peut être un abus élémentaire de médicaments. Et même le stress.

Intéressant! Il est prouvé que les étourdissements (vertiges) avant les menstruations, pendant ou après eux sont causés non seulement par la vasodilatation, mais également par la libération d'un grand nombre d'hormones féminines dans le sang.

Le plus souvent dans la première phase de la menstruation, les femmes éprouvent:

Souvent, quelques jours avant les menstruations, les femmes peuvent prendre quelques kilos en trop, mais tout est purement individuel et peut être un phénomène assez passager. Si vous vous sentez étourdi pendant les menstruations, que vous passez rarement ou rapidement, il n'y a pas de raison de paniquer et il vous suffit d'attendre..

Mais si les nausées et les étourdissements pendant les menstruations sont permanents et entraînent de graves inconvénients, vous ne devez pas reporter le voyage chez le médecin.

Le cycle menstruel est un phénomène normal pour le corps féminin, mais c'est dans sa phase active que l'équilibre de la progestérone, des œstrogènes et d'autres substances biologiques est perturbé:

  • la croissance des œstrogènes est une diminution de la glycémie et, par conséquent, un gonflement, une prise de poids, des maux de tête, des étourdissements;
  • le manque de progestérone provoque également des poches, une prise de poids, des maux de tête et des vertiges;
  • l'augmentation des coûts de l'hémoglobine pour la récupération du sang perdu forme sa carence, ce qui signifie qu'il s'agit d'un manque d'oxygène, ce qui entraîne des étourdissements, des nausées, une faiblesse.

Plus que d'autres, le vertige inquiète les femmes:

  • en surpoids;
  • avec de brusques sautes d'humeur;
  • avec une tendance au stress;
  • les fumeurs
  • vivre dans des mégapoles.

Intéressant! Souvent, après un accouchement ou 30 ans, une femme remarque que tous les signes négatifs de ses règles sont passés, et les scientifiques associent cela à la normalisation des niveaux hormonaux.

Classification

Étourdi avant la menstruation? Il peut s'agir d'un trouble du système nerveux ou vasculaire, qui est classé comme:

  • centrale, associée à un manque d'oxygène pour le cerveau. Cela dépend directement de l'expansion et du rétrécissement des vaisseaux sanguins, ce qui est souvent dû au syndrome PMS;
  • périphérique, qui n'a généralement pas de relation avec le cycle, et sa cause est l'effet d'autres problèmes de santé sur le fonctionnement de l'oreille interne ou du nerf vestibulaire.

Étourdissements et nausées, à la fois avant et après les menstruations:

  1. La nature systémique, qui est la plus dangereuse, car de tels symptômes surviennent de mois en mois et peuvent même avoir une aura. Raisons: troubles du fonctionnement de l'appareil vestibulaire ou insuffisance hormonale, ce qui signifie que vous devez consulter d'urgence un médecin.
  2. Caractère non systémique en cas de vertige pendant les menstruations en raison d'un effort physique intense ou d'une alimentation rigide, ce qui entraîne une forte libération d'hormones et une famine de glucose.

Aide d'urgence

Pourquoi, avant les menstruations, les étourdissements et les nausées sont clairs, mais que faire à ce sujet? Malheureusement, il est impossible d'éliminer complètement les symptômes du syndrome prémenstruel. Cependant, il peut être considérablement réduit. Si vous vous sentez étourdi ces jours-ci, vous devez:

  • s'allonger ou s'asseoir confortablement;
  • sortir à l'air frais ou assurer son entrée dans la pièce;
  • détacher le col serré;
  • faire plusieurs entrées profondes afin qu'une quantité suffisante d'oxygène pénètre dans le cerveau;
  • lorsque vous vous sentez étourdi ou que vous vous sentez malade pendant vos règles, vous devez prendre 10 gouttes d'une solution faible d'atropine;
  • des spasmes douloureux enlèveront le comprimé sans shp;
  • l'augmentation de la nervosité est éliminée en prenant des tranquillisants ou des médicaments sédatifs;
  • observer un régime de boisson afin de ne pas perturber l'équilibre hydrique du corps.

Actions préventives

Il arrive que même après la menstruation, la tête devienne malade et / ou étourdie, et pas seulement en phase active. Le plus souvent, cela est résolu tout simplement, mais nécessite de sérieux efforts de votre part. Et toute prévention doit commencer par un changement de régime alimentaire, car c'est à travers lui que notre corps reçoit tous les nutriments.

Les symptômes négatifs disparaissent plus rapidement si au moins une semaine votre alimentation sera enrichie de pommes, de plats de foie et de sarrasin, de chocolat noir et de glucides complexes.

Intéressant! De nos jours, le métabolisme est considérablement accéléré et le corps dépense plus de calories que d'habitude, vous pouvez donc augmenter légèrement l'apport calorique, mais sans fanatisme.

Ceux qui ont des nausées et des étourdissements pendant les menstruations doivent observer les règles suivantes:

  1. Réduit le stress physique et mental.
  2. Éliminez les situations stressantes et essayez de les éviter.
  3. Passez la plupart du temps à l'extérieur ou dans des endroits bien ventilés.
  4. Arrêtez complètement de boire de l'alcool et du café fort.
  5. Minimiser le sel, les produits salés et fumés.

La gymnastique spéciale, dans laquelle il y a une production active d'endorphines, peut aider le vertige. Ils vont alléger l'humeur et augmenter le seuil de douleur, ce qui réduira votre douleur.

C'est pourquoi les athlètes et les femmes ayant un style de vie actif éprouvent rarement des symptômes négatifs du syndrome prémenstruel.

ethnoscience

Avec les menstruations, que devez-vous boire pour éliminer les vertiges? Si le médecin ne vous a pas prescrit de médicaments, vous pouvez utiliser des recettes de médecine traditionnelle:

  1. Infusion de trèfle, préparée à partir de 20 grammes d'une plante sèche et d'un verre de vodka. Il insiste pendant 2 semaines dans un endroit sombre et prend 30 gouttes 3 fois par jour.
  2. Une décoction de 20 grammes de mélisse sèche ou de millepertuis et un verre d'eau insistent une heure, buvez 50 ml trois fois par jour.
  3. Un bouillon de plantain préparé à partir de 20 grammes d'une plante sèche et d'un verre d'eau, à boire avant le coucher avec une cuillère à café de miel de prairie.
  4. Préparez une cuillère à café de graines de persil séchées dans un verre d'eau bouillante. Insister la nuit. Buvez un tiers d'un verre trois fois par jour.
  5. Remplacez le thé ordinaire par un extrait d'aubépine, qui insiste dans une nuit thermos.
  6. Préparez un mélange sec d'un paquet de 100 grammes de menthe, d'un demi-paquet de racines de pivoine blanche et de fleurs de tilleul. Insister 20 grammes de ce mélange dans 500 ml d'eau bouillante pendant une nuit. Buvez 100 grammes 30 minutes avant un repas.
  7. Préparez 20 grammes d'ortie sèche dans 100 ml d'eau bouillante. Laisser refroidir en l'enveloppant. Après cela, mélangez avec du jus de pomme naturel et buvez 50 ml 15 minutes avant les repas trois fois par jour.
  8. Mélanger 10 grammes de racines de valériane et de feuilles de menthe poivrée. Versez de l'eau froide (environ 500 ml) et faites cuire après ébullition pendant un quart d'heure. Versez une cuillère à soupe de café instantané et crumble sur une pile de 30 grammes 3 fois par jour.
  9. Enrichissez votre alimentation avec de la betterave, de la grenade, du jus de carotte. Buvez beaucoup de thé au gingembre et au tilleul avec des brins de mélisse.
  10. Introduisez les algues dans le menu quotidien, qui satureront le corps avec des substances bénéfiques telles que le phosphore et l'iode. Sans eux, le travail de l'appareil vestibulaire est sérieusement compliqué.

Les étourdissements avant la menstruation en tant que symptôme concomitant sont toujours désagréables, mais ils deviennent dangereux lorsque des nausées et des vomissements s'y joignent. N'ignorez pas le vertige lorsqu'il devient un compagnon fréquent des menstruations..

Une visite chez le médecin révèlera sa véritable cause et l'éliminera, ce qui améliorera considérablement votre bien-être et votre santé.

Les étourdissements sont-ils dangereux pendant les menstruations? Quelles sont les causes et les traitements?

  • Les étourdissements pendant les menstruations sont un phénomène très courant, ce qui n'est pas particulièrement dangereux, mais aggrave considérablement la qualité de vie d'une femme.
  • Vous pouvez traiter ce symptôme, mais vous devez le faire uniquement après avoir consulté un médecin.
  • Cet article examine en détail la question de la survenue de vertiges chez les femmes ayant des règles.
  1. Central - se produit lorsque les structures cellulaires du cerveau sont mal alimentées en oxygène. La menstruation est un processus qui affecte de nombreux systèmes corporels, y compris les vaisseaux sanguins. Les vaisseaux du cerveau peuvent rétrécir, ce qui entraîne une augmentation de la pression artérielle.
  2. Périphérique - inquiète le plus souvent les femmes qui ont une inflammation et diverses pathologies.
  3. Systémique - peut être observé avec des troubles hormonaux et un dysfonctionnement de l'appareil vestibulaire.
  4. Peu systématique - apparaît avec un stress, un stress physique excessif, un manque de glucose dans la circulation sanguine. Dans ce cas, la tête peut tourner pendant les menstruations et après son achèvement.

Raisons et premiers secours

Les étourdissements et les nausées pendant les menstruations peuvent avoir diverses causes. Dans certains cas, ces phénomènes sont observés avant le début des menstruations et sont associés à des manifestations du syndrome prémenstruel, dans d'autres, la tête tourne directement pendant les saignements et des manifestations parfois inconfortables apparaissent après les menstruations. Nous considérons chaque cas séparément.

Apprenez-en davantage sur les causes des étourdissements chez les femmes d'âges différents et sur la façon de prodiguer les premiers soins, découvrez ici..

Avant la menstruation

Avant les menstruations dans le corps féminin, le fond hormonal commence à changer. Tous les systèmes, y compris les vaisseaux et le système nerveux, répondent certainement à ces changements..

Dans la plupart des cas, les étourdissements avant la menstruation sont une réaction végétative du corps, et les causes peuvent être les suivantes:

  • chutes de pression;
  • syndrome prémenstruel;
  • labilité du système nerveux;
  • déséquilibre hormonal.

Nous vous suggérons de regarder une vidéo sur les causes des étourdissements avant la menstruation:

Puis-je me sentir malade?

Un symptôme supplémentaire peut être la nausée. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une manifestation du syndrome prémenstruel, qui affecte:

  • psycho-émotionnel;
  • végétovasculaire;
  • fonction d'échange endocrinien.

Avec le syndrome prémenstruel, une femme peut ressentir:

  • anxiété;
  • oppression;
  • nausée et vomissements
  • douleur musculaire;
  • gain de poids et autres.

Des nausées avant les règles peuvent également indiquer une grossesse, dans ce cas, après environ une semaine:

Les vomissements avant les règles peuvent également être dus à des troubles gynécologiques:

  1. Emplacement anormal de l'utérus - s'il est déplacé vers l'arrière, il appuie sur les terminaisons nerveuses, ce qui provoque des douleurs et des nausées.
  2. La dysménorrhée est une période douloureuse. Dans le même temps, une femme peut avoir de graves maux d'estomac, des étourdissements, de la fièvre, des nausées.

Les nausées et les étourdissements avant les menstruations peuvent être associés aux contraceptifs oraux, aux maladies du système endocrinien, aux problèmes du tube digestif, au stress, au stress physique et à de nombreux autres facteurs..

Seul un médecin peut déterminer la cause exacte..

Malaise sévère

Cela peut être dû à PMS. Les symptômes de malaise sont généralement cycliques et identiques:

  • perte de conscience;
  • augmentation de la température jusqu'à des marques subfébriles;
  • nausée et vomissements;
  • douleur due au charbon et migraine, signes de fatigue chronique;
  • larmoiement et labilité émotionnelle;
  • instabilité des selles;
  • augmentation ou diminution de la pression artérielle.

La faiblesse

La faiblesse avant les règles se manifeste généralement dans les jambes. Une femme doit comprendre que si la faiblesse avant la menstruation s'accompagne non seulement de vertiges, mais aussi de pâleur de la peau, d'essoufflement, d'arythmie et de chute de pression, cela est probablement dû à une diminution de l'hémoglobine.

Il est nécessaire de déterminer la cause de cette condition, et s'il s'agit de manifestations du même syndrome prémenstruel, l'inconfort passe assez rapidement, si de tels symptômes continuent d'être observés quel que soit le cycle, l'aide d'un médecin est requise.

Comment gérer un problème?

Si le gynécologue et le neurologue n'ont détecté aucune pathologie, les mesures suivantes sont recommandées pour arrêter les symptômes désagréables avant la menstruation:

  1. une semaine avant les menstruations pour réduire l'activité physique;
  2. changer le régime alimentaire, réduire la quantité de bonbons, éliminer les aliments gras et salés, boire plus d'eau pure - cela peut prévenir l'apparition de nausées;
  3. prendre des décoctions des herbes suivantes: trèfle, mélisse, menthe, aubépine, valériane, graines de persil;
  4. si les signes sont très prononcés, consultez un médecin.

Pendant les jours critiques

Pendant les saignements menstruels, la tête peut tourner pour les raisons suivantes:

  • impact continu du PMS;
  • prendre certains médicaments;
  • abaisser la pression artérielle;
  • stress
  • manque de glucose dans le sang.

Parfois, des étourdissements ou une consommation insuffisante de glucides et de vitamines peuvent provoquer des étourdissements pendant les menstruations. Dans ce cas, il s'agit d'un manque banal de nutriments dans le corps, c'est-à-dire d'une panne.

Le premier jour

Le premier jour, des étourdissements peuvent être causés par un déséquilibre continu des hormones sexuelles, qui a un effet négatif sur le tonus vasculaire. De plus, les niveaux de prolactine augmentent, ce qui entraîne une rétention d'eau dans le corps et une pression artérielle élevée.

Si les menstruations sont très abondantes, des vertiges chez les femmes peuvent résulter d'une anémie. Assez souvent, le début des menstruations provoque la survenue de crises de migraine et peut faire tourner la tête..

La faiblesse

La faiblesse pendant les menstruations est fondamentalement normale. Une femme perd du sang, par conséquent, le taux d'hémoglobine diminue. De plus, avec l'accumulation de liquide dans les tissus, la pression intracrânienne augmente, l'IRR exacerbe et la pression artérielle chute.

Autres causes de faiblesse et d'étourdissements pendant les menstruations:

  • dépression;
  • avitaminose;
  • mode de vie sédentaire;
  • exercice en plein air insuffisant - hypoxie.

Nausées et réflexes nauséeux

Les nausées et les étourdissements pendant les menstruations ont toutes les mêmes raisons:

  • Déséquilibre hormonal;
  • accumulation de liquide dans les tissus;
  • perte importante de sang;
  • raisons psychologiques.

Comment faire face aux étourdissements pendant cette période?

Si des étourdissements surviennent régulièrement pendant les menstruations, une semaine avant qu'elles ne surviennent, vous devez prendre des vitamines, boire du jus de grenade, du thé au gingembre, renoncer à l'alcool, marcher davantage à l'air libre, refuser les viandes salées et fumées.

Après

Après les menstruations, les étourdissements sont le plus souvent la conséquence d'une grave perte de sang, c'est-à-dire le développement d'une anémie. En outre, la cause peut être des fluctuations des niveaux d'hormones. Pendant les menstruations, le niveau d'estradiol et de progestérone diminue considérablement et, à la fin des menstruations, l'estradiol commence à augmenter activement, ce qui peut déclencher une migraine vestibulaire.

Que faire si boueux?

Les nausées après la menstruation peuvent indiquer:

  • mauvaise excrétion de liquide du corps;
  • la structure spéciale de la couche utérine;
  • grossesse
  • mauvaise utilisation des médicaments hormonaux.

Pendant les menstruations, l'hormone sérotonine est synthétisée en grande quantité et rend difficile l'élimination du liquide du corps. Cela entraîne une augmentation de la pression artérielle, entraînant des nausées et des étourdissements..

Comment résoudre le problème après?

Si les étourdissements après la menstruation inquiètent une femme à chaque cycle, il est recommandé de respecter une nutrition adéquate, de prendre des vitamines. Il est également utile de faire du yoga ou d'autres exercices physiques calmes, de prendre des infusions et des décoctions de plantes médicinales.

Retard

Très souvent, une telle combinaison indique une grossesse. Dans ce cas, les causes pathologiques ne peuvent pas être exclues..

Que faire en cas de réflexes nauséeux et de vomissements?

Pendant la grossesse, les symptômes suivants sont observés:

  • écoulement blanc du tractus génital;
  • douleur dans l'abdomen;
  • gonflement des seins.

Si le test est négatif, mais pas de décharge

Avec un test négatif, vous devez prendre rendez-vous avec un gynécologue et faire une échographie, les retards et les affections peuvent être associés à:

  • dysfonction ovarienne;
  • aménorrhée;
  • pathologies de l'hypophyse;
  • en surpoids;
  • manque de poids;
  • prendre des médicaments hormonaux;
  • ménopause;
  • maladies inflammatoires de la sphère génito-urinaire;
  • formations kystiques dans l'ovaire;
  • intoxication corporelle.

Traitement

La thérapie dépend des causes de la pathologie. Pour déterminer l'étiologie du phénomène, vous devez contacter un spécialiste.

Pour quels symptômes dois-je consulter d'urgence un médecin?

Vous devez consulter un médecin avec:

  • étourdissements cycliques réguliers;
  • vertiges graves et perte de conscience;
  • PMS sévère.

La consultation est nécessaire pour les étourdissements, accompagnés d'un retard des menstruations, de menstruations maigres ou abondantes.

Quel médecin contacter?

En cas de vertiges associés au cycle menstruel, vous devez contacter un gynécologue, qui, si nécessaire, donnera des instructions à d'autres spécialistes - un endocrinologue, un neuropathologiste, etc..

Thérapie médicamenteuse

  • médicaments hormonaux - Duphaston, Utrozhestan;
  • contraceptifs oraux combinés;
  • vitamines;
  • agents normalisateurs de pression.

Il est également conseillé de prendre Tserukal ou Dramina. Cerucal est un médicament antiémétique qui bloque les récepteurs de la dopamine. Le coût du médicament est d'environ 125 p. Dramina est un bloqueur des récepteurs de l'histamine. Le coût du médicament est d'environ 157 r.

Si une femme s'inquiète souvent des étourdissements avant, pendant ou après la menstruation, elle devrait consulter un médecin pour exclure la présence de pathologies graves, surtout s'il y a des symptômes supplémentaires qui ne sont pas spécifiques au syndrome prémenstruel..

Étourdissements pendant les menstruations et devant eux: pourquoi des étourdissements se produisent et quoi faire

La menstruation est un phénomène naturel dans le corps féminin. De nombreux représentants du beau sexe connaissent de première main les principaux symptômes qui se manifestent négativement..

Il s'agit de douleurs abdominales, de malaises légers ou sévères, de nausées. Mais il arrive aussi que le vertige pendant les menstruations ou avec le syndrome prémenstruel.

Qu'est-ce que cela peut indiquer et à quel point le phénomène est dangereux - nous examinerons dans l'article.

Types de vertiges

Lorsque le patient a manifesté des menstruations et formé des sensations douloureuses, il est nécessaire de classer correctement les étourdissements, car cela permettra d'établir approximativement des facteurs provocateurs et de choisir la thérapie appropriée.

  • Les vertiges centraux sont causés par un apport insuffisant de cellules cérébrales, des vaisseaux sanguins en oxygène, la survenue d'un œdème. Le cycle menstruel, couplé à certains processus dans le corps, au cours desquels les vaisseaux du cerveau se rétrécissent et se dilatent soudainement. Après augmentation de la pression artérielle, étourdissements.
  • Les étourdissements périphériques et le cycle menstruel ont une relation directe. Habituellement, cela peut déranger ceux qui ont diverses pathologies et inflammations dans le corps..

Par origine, les étourdissements peuvent être:

  1. Systémique La tête tourne constamment, de tels étourdissements pendant la menstruation ont des causes: dysfonctionnements du fonctionnement de l'appareil vestibulaire, éclats hormonaux.
  2. Peu systématique. Elle ne se produit pas dans tous les cas, mais en raison de la charge (surmenage, situations stressantes, stress physique), lors d'un manque de glucose dans la circulation sanguine. Étourdi, pendant l'apparition des menstruations ou après celles-ci.

Prévention des étourdissements et de la faiblesse pendant les menstruations

Pour que les étourdissements ne dérangent pas à partir de maintenant, il est recommandé de profiter des conseils utiles des médecins, ils vous aideront à effectuer une prophylaxie et à prévenir la condition lorsque votre tête tourne pendant les menstruations. À la veille des menstruations, il est important:

  • être au grand air;
  • éviter le stress;
  • abandonner l'activité physique;
  • mange correctement;
  • observer la routine quotidienne;
  • réduire la quantité de sel dans l'alimentation;
  • consommer plus de liquide.

Lors de la consultation avec un gynécologue, vous pouvez lui demander de choisir des vitamines complexes pour éliminer les vertiges.

Les raisons

Les nausées et les étourdissements pendant les menstruations ont diverses causes. Dans certains cas, cette pathologie avant le début du cycle menstruel est associée à des manifestations du syndrome prémenstruel.

Cependant, les raisons sont différentes. Des étourdissements peuvent indiquer une maladie dangereuse..

Les facteurs de pathologie provoquant suivants pendant la menstruation sont courants:

  • Inflammation dans l'oreille moyenne. Dans une telle situation, les symptômes seront complétés par une diminution de l'acuité auditive, la survenue d'écoulement des oreilles, un inconfort constant dans la tête.
  • Névrite vestibulaire. La maladie accompagne des vertiges intenses; pendant les menstruations, elle s'intensifie. Généralement dérangeant immédiatement après le réveil. Sortir du lit peut être assez difficile. Des nausées et un réflexe nauséeux apparaissent, comme pendant la grossesse.
  • Hypotension ou ostéochondrose dans la région cervicale. Lorsque des douleurs intenses se produisent pendant les menstruations et des étourdissements, des nausées, une opacification dans les yeux, une augmentation de la tension artérielle, des sueurs froides apparaissent, seul un expert peut établir un diagnostic précis.
  • Difficultés de nature neurologique, troubles mentaux. Dans une telle situation, les maux de tête et les étourdissements, les bourdonnements d'oreille sont dérangeants.

Les principaux signes de pathologie

Les femmes souffrant de troubles gynécologiques, de perturbations hormonales et de surcharge psycho-émotionnelle pendant le syndrome prémenstruel, en plus de vertiges, se plaignent d'autres symptômes:

  • larmes, dépression, dégoût du corps, manque d'attention;
  • comportement inadéquat et agressif, explosion de diverses émotions;
  • amertume, irritabilité, retenue;
  • crise passagère de vomissements, de faiblesse et de légères nausées;
  • ballonnements, diarrhée;
  • envie d'alcool, de crises de colère;
  • maux de tête d'une nature intense;
  • anxiété, troubles du sommeil;
  • douleur sur le côté, crampes.

Un tableau clinique similaire peut indiquer la présence d'un déséquilibre des hormones sexuelles, de l'hypophyse, de l'ovaire.

Premiers secours

Ayant établi les facteurs provoquants de cette pathologie, il est plus facile d'aider une femme à ce stade.

L'aide d'urgence dans une situation similaire implique:

  • Mettre ou asseoir, fournir de l'oxygène, se débarrasser des vêtements à couper le souffle.
  • Laissez boire l'eau, déposez 1 cuillère à café dedans. Solution d'atropine à 0,5%.
  • Il est également nécessaire d'éliminer les spasmes. Faites-le via No-Shpa, Papaverine, Spazgan, etc..
  • Persen, Andaxin, Valerian aident à réduire la tension nerveuse.

Symptômes associés au syndrome prémenstruel

En règle générale, le syndrome prémenstruel s'accompagne non seulement de l'apparition de vertiges, mais également d'autres symptômes.

L'apparition d'un léger inconfort avant le début des menstruations permet à une femme de se préparer à l'avance, de sorte que cette situation ne devrait pas inquiéter.

Au contraire, des saignements accompagnés de vertiges et de douleurs, ainsi que d'autres signes inhabituels, sont un signal que vous devez consulter un médecin.

Chez différentes femmes, le syndrome prémenstruel peut se manifester par divers signes, notamment:

  1. Constipation, diarrhée.
  2. Pression artérielle.
  3. Bouleversé pour une cause mineure, sautes d'humeur brusques.
  4. Fatigue, somnolence, léthargie générale.
  5. La douleur dans la tête, qui se produit souvent d'un seul côté, est aggravée par la lumière, en raison de sons forts.
  6. Vomissements, nausées.
  7. Hyperthermie mineure (jusqu'à 37 degrés).
  8. Orientation altérée dans l'espace, dans certains cas, évanouissement et perte de conscience.

Thérapie médicamenteuse

Au vu des résultats obtenus après le diagnostic, une thérapie appropriée est prescrite, ce qui implique l'utilisation des médicaments suivants:

  • Médicaments hormonaux. Récemment, des contraceptifs oraux ont été prescrits, ce qui aide à normaliser l'équilibre hormonal pendant les menstruations. Fondamentalement, le cours de thérapie dure au moins 3 mois.
  • Antihistaminiques.
  • Bloqueurs qui soulagent les nausées: Dramin, Tserukal.
  • Vitamines et minéraux: Vitrum plus, Magne B6 et autres. Ils aident à améliorer l'état des systèmes endocrinien et reproducteur, aident à prévenir un grand nombre de symptômes du syndrome prémenstruel.

Pendant la menstruation

Tout au long du cycle, le corps féminin se prépare à la conception et à la gestation.

  1. Si cela ne se produit pas, il y a une forte diminution de la progestérone, qui était auparavant produite deux fois plus. Pendant cette période, les «provocateurs» des menstruations - les prostaglandines - sont produits à un degré plus élevé..
  2. Un rétrécissement progressif des vaisseaux de l'endomètre est observé, les processus d'approvisionnement en sang sont ralentis. L'endomètre muqueux exfolie et est excrété avec le reste du sang.

Ce processus dure plus d'une journée, et c'est pourquoi les menstruations durent de plusieurs jours à une semaine. À ce moment, une nouvelle couche de l'endomètre s'accumule et un nouveau cycle commence à partir du premier jour de saignement.

Souvent, les femmes pendant les menstruations éprouvent de telles sensations désagréables:

  • Douleur dans l'abdomen, à savoir dans la partie inférieure, dans la région ovarienne. Elle est associée à des contractions utérines;
  • La nausée;
  • Fièvre.

En plus du fait qu'une femme se sent malade pendant la menstruation, sa température augmente et son estomac lui fait mal, elle sent aussi désagréable. Cette manifestation peut être éliminée à l'aide de joints spéciaux et, tout d'abord, d'hygiène personnelle.

Portez une attention particulière au dernier élément. Changer le joint à des intervalles ne dépassant pas 4 heures; porter du linge en tissu naturel.

Remèdes populaires

Il est acceptable d'utiliser une thérapie alternative:

  • Des fleurs séchées de trèfle des prés (20 g) sont versées avec de la vodka (0,25 L) et infusées pendant 14 jours dans un endroit sombre et frais. 30 gouttes prises 15 minutes avant les repas.
  • De l'herbe sèche de mélisse ou de menthe poivrée (20 g) est brassée avec de l'eau bouillante (0,25 l) et infusée pendant 60 minutes. Utilisé avant les repas 60 g 4 fois par jour.
  • Le millepertuis (20 g) est cuit à la vapeur avec de l'eau bouillante (0,25 L) et infusé pendant 2 heures. Accepté 80 g 3 fois par jour.
  • Les feuilles effilochées de plantain séché (20 g) sont versées avec de l'eau bouillante (0,25 g). Une fois la teinture refroidie, du miel (5 g) est ajouté. Pris la nuit.
  • Les graines de persil (5 g) sont versées avec de l'eau bouillante (0,25 L) et infusées pendant une nuit. 60 g pris une demi-heure avant un repas 4 fois par jour.
  • L'aubépine est placée dans un thermos et brassée avec de l'eau bouillante. La teinture prête est bue à la place du thé.
  • L'herbe de menthe poivrée (100 g), les racines de pivoine blanche (50 g) et les fleurs de tilleul (75 g) sont broyées et mélangées. La masse finie (20 g) est versée avec de l'eau bouillante (0,5 l) et insistée pendant 12 heures. Prendre une demi-heure avant les repas 100 g 4 fois par jour.
  • De l'herbe d'ortie séchée (20 g) est brassée avec de l'eau bouillante (150 g). Il est infusé pendant 4 heures, enveloppé dans une couverture. La teinture est filtrée et mélangée avec du jus de pomme dans un rapport de 1 à 1. Elle est prise 50 g 15 minutes avant les repas 3 fois par jour.
  • Les racines de valériane (10 g) sont mélangées avec des feuilles de menthe poivrée (10 g), remplies d'eau (0,4 l) et bouillies pendant 15 minutes. Du café instantané (15 g) est refroidi et ajouté. Accepté 20 g 3 fois par jour.
  • Il est également recommandé de prendre du jus de carottes, grenade, betteraves, thé au gingembre et fleurs de tilleul, manger des algues en poudre (5 g) ou 2 branches de mélisse avant les repas.
  • Le jus de grenade augmente l'hémoglobine et élimine l'hypoxie, et les algues fournissent au corps du phosphore et de l'iode. Pour cette raison, l'état de l'appareil vestibulaire s'améliore. Le millepertuis aide à éliminer l'anxiété, la dépression et l'apathie.
  • Il est optimal pour les femmes de consommer de l'huile de poisson à l'adolescence. Il réduit la douleur paroxystique.

Pour éliminer les étourdissements pendant les menstruations, ces médicaments aident à:

  • le vinaigre de cidre de pomme (5 g) et le miel (5 g) sont dissous dans de l'eau tiède (0,25 L) et bu;
  • mélanger le camphre et l'huile de romarin dans la même quantité;
  • hacher l'oignon et inhaler son arôme jusqu'aux larmes.

Avant la menstruation

Un tel signe avant-coureur du début des règles, comme les nausées, peut survenir avant le début des règles. Habituellement, il s'accompagne d'un état dépressif, d'une mauvaise santé. Cette condition est appelée syndrome prémenstruel (SPM). Souvent, pendant cette période, l'estomac fait mal, des sensations de traction apparaissent.

Souvent, ces sensations font penser qu'une grossesse aurait pu se produire, et cette sensation est exacerbée par un retard d'un ou plusieurs jours. Cela peut être vrai, alors faites un test de grossesse..

Tous ces signes peuvent indiquer non seulement le cours normal de la gestation, mais aussi pathologique:

  • Congélation fœtale
  • Grossesse extra-utérine;
  • Risque de fausse couche.

Dans ces cas, il est particulièrement important d'identifier votre nouvelle condition, et si l'un de ces diagnostics est confirmé, des mesures urgentes.

Il y a des moments où le test est positif, les bandelettes sont brillantes, mais les menstruations ont quand même commencé. Parfois, cette condition est considérée comme la norme, mais dans la plupart des cas, il s'agit d'une menace de fausse couche.

Mais ce qui peut signifier une mauvaise santé en l'absence de grossesse?

En règle générale, l'échec hormonal est de sa faute. Les principaux provocateurs de l'État sont la progestérone et les œstrogènes, qui commencent à se reconstruire avant le début des menstruations, et donc leur contenu dans le corps change. Cela peut entraîner une rétention d'eau dans le corps..

En plus d'être malade, d'autres symptômes de changements hormonaux peuvent également survenir:

Quel est le meilleur: Cavinton ou Vinpocetine? Quelle est la différence? Commentaires

  • Gonflement des seins;
  • Le ventre grossit et il est très difficile de le «faire glisser».

Les causes d'une mauvaise santé peuvent être un choc émotionnel, une dépression nerveuse, de la fatigue, de l'insomnie.

Prévention des maux de tête

Pour prévenir un grand nombre de difficultés liées à l'aggravation des règles, des prescriptions simples aident à:

  1. Ajustez la routine quotidienne, suffisamment de temps pour vous reposer.
  2. Évitez le stress physique et mental avant le cycle menstruel.
  3. Soyez dans la rue tous les jours pendant au moins 60 minutes.
  4. Buvez du thé au gingembre, des jus et un complexe de vitamines.
  5. Exclure la consommation de boissons alcoolisées et caféinées.
  6. Limitez la consommation de produits fumés et salés et de bonbons, en les remplaçant par des légumes et des fruits.
  7. Guérir toutes les maladies en temps opportun.

Si après des menstruations pendant longtemps des étourdissements, des nausées, une faiblesse sont observés, alors vous devez consulter un médecin, il vous dira pourquoi la pathologie se produit et que faire dans une telle situation.

Les étourdissements sont un symptôme courant du syndrome prémenstruel. Elle survient en relation avec des changements hormonaux qui sont interconnectés avec ce processus..

Mais une telle pathologie peut se manifester indépendamment du SPM, coïncidant avec les menstruations. La médecine traditionnelle est souvent complémentaire de la pharmacothérapie des étourdissements, prescrite par un spécialiste.

Avant la menstruation, les mesures préventives ne doivent pas être négligées. Lorsque des sensations désagréables dans la tête et des étourdissements s'accompagnent d'une symptomatologie inhabituelle pour le syndrome prémenstruel, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Mesures préventives

Une seule manifestation de vertige ne devrait pas être une source de préoccupation sérieuse, mais si elle se produit régulièrement tous les mois, les étourdissements présentent des signes de symptômes. Alors, quel type de prophylaxie doit être commencé dans une semaine pour que le patient ne rencontre pas d'évanouissement et se sente bien.

  • Réduire la quantité de sel consommée;
  • arrêtez de boire de l'alcool;
  • manque de surmenage, sommeil sain;
  • vous ne pouvez pas vous forcer mentalement et à l'ordinateur;
  • détendez-vous autant que possible, optez pour un massage;
  • prendre une douche de contraste plusieurs fois par jour;
  • effectuer indépendamment un massage du cou, des pieds;
  • effectuer quotidiennement des exercices légers avec des exercices simples;
  • ne pas faire d'effort physique sérieux;
  • Ne soulevez pas de charges lourdes..

Si vous vous sentez malade pendant vos règles, suivre ces recommandations simplifiera le processus et restaurera le fonctionnement de nombreux systèmes corporels. Le manque de repos, l'anxiété et le stress régulier sont les principaux facteurs générateurs de tels phénomènes..

Si vous ajustez le cycle menstruel et les niveaux hormonaux, vous pouvez obtenir de bons résultats et rétablir la pression artérielle, en évitant les étourdissements.

N'oubliez pas que parfois vous pouvez ressentir des vertiges pour des raisons non liées à des maladies, mais si cela se répète régulièrement, vous devez consulter un spécialiste.

Classification

Les étourdissements sont un dysfonctionnement bien connu du système nerveux ou vasculaire du corps. Il en existe de tels types:

  1. Central - c'est une manifestation dans le syndrome prémenstruel de la privation d'oxygène du cerveau due aux spasmes périodiques des vaisseaux qui l'alimentent.
  2. Périphérique - n'a pas de relation directe avec les menstruations, mais coïncide avec elles dans le temps. C'est un signe de la pathologie de l'appareil vestibulaire..

Selon la nature cyclique, les manifestations de vertiges sont divisées comme suit:

  • Systémique, répétée pendant tous les cycles, comme reflet de dysfonctionnements hormonaux et vestibulaires.
  • Peu systématique, associé à certaines surcharges physiques et, par conséquent, à une carence en liquide ou en glucose dans le corps. Dans ce cas, il suffit souvent de boire au moins 2 litres d'eau propre par jour.

Ne considérez pas les étourdissements uniquement comme une manifestation du syndrome prémenstruel, il peut avoir une nature différente. En suivant sa fréquence et ses caractéristiques, vous pouvez tirer certaines conclusions, puis demander l'aide d'un médecin.

(1 note, moyenne 4 sur 5)

Lisez À Propos De Vertiges