Principal Encéphalite

Pourquoi le temple fait-il mal du côté gauche et comment y faire face?

L'expression mal de tête sur le côté gauche chez la plupart des patients est clairement associée au concept d'un sentiment d'éclatement ou d'oppression qui perce toute la nuque, la région des tempes et les arcades sourcilières. Cependant, c'est loin d'être toujours le cas - souvent la douleur qui en résulte est clairement localisée dans la région du temple gauche. La question se pose - pourquoi le temple gauche fait mal et que faire à ce sujet?

Les causes de la douleur dans le temple gauche

Pour commencer, il sera nécessaire de déterminer clairement que la douleur dans le temple gauche n'est pas une nosologie indépendante - cette condition n'est rien d'autre qu'une des manifestations de la maladie sous-jacente. Maux de tête toujours pour une raison quelconque. Même s'ils disent que ça fait mal «par le temps», ce n'est pas tout à fait vrai - pour beaucoup, en raison d'une augmentation de la pression atmosphérique, les barorécepteurs du corps sont activés, c'est pourquoi cette sensation survient.

Un point fondamentalement important, sur la base duquel la tactique de gestion des patients est réellement déterminée - un traitement efficace devrait éliminer non seulement le symptôme (bien que cela soit également très important), mais aussi la véritable cause de la douleur. Alors, quelles maladies peuvent se manifester par un mal de tête dans la région du temple gauche de divers degrés d'intensité (des picotements ordinaires à un point tel qu'il devient visible comment l'artère temporale palpite)?

Crise de migraine

Cette pathologie conduit à des douleurs localisées dans le temple gauche dans la grande majorité des cas. Le mécanisme de développement de cette condition est un spasme à court terme des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une ischémie de la partie du tissu nerveux (cerveau) dont il est responsable..

Veuillez noter que même l'interruption la plus courte de l'approvisionnement en sang et du trophisme cérébral se manifeste par un mal de tête intolérable. Et ce n'est absolument pas surprenant - le corps signale ainsi que l'un des organes vitaux est affecté.

La douleur de la migraine se révèle être clairement localisée et non sujette à l'irradiation. Elle se caractérise par une évolution paroxystique, la durée de l'attaque peut varier de quelques minutes à un jour (dans ce cas, il est d'usage de dire que le patient a un statut migraineux et a besoin d'une hospitalisation immédiate à l'hôpital).

En ce qui concerne quoi faire dans ce cas, personne ne se pose de questions.
En plus de tous les symptômes ci-dessus, la migraine a un autre syndrome pathognomonique (ce qui signifie une condition qui n'est caractéristique que d'un seul type de maladie). Nous parlons d'aura - précurseurs typiques d'une crise de migraine. Ils peuvent se produire à la fois une heure avant son démarrage et un jour - personne ne peut prédire l'écart de temps entre ces deux états. De plus, chez le même patient, ils peuvent apparaître à des moments complètement différents, cela ne dépend de rien.

Cependant, l'intervalle de temps entre une crise de migraine et l'aura qui en résulte n'a pas de signification particulière en termes de clinique. Il est beaucoup plus important d'apprendre à déterminer la manifestation des symptômes - dans le cas où une assistance est fournie à ce stade, il sera possible d'éviter l'apparition d'un mal de tête.

Un temple commence à pulser ou la vue est altérée - prenez immédiatement de l'antimigraine et du nimésulide. Ou toute autre combinaison d'un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien et d'un agent anti-migraine spécifique. Si la douleur sera donnée à l'œil ou à la mâchoire, il faudra ajouter Actovegin ou Celtican au traitement, un comprimé deux fois par jour, une semaine de cours.

Dois savoir! Peu importe si la tempe gauche de la tête fait mal aux migraines ou la droite - le point de localisation de la douleur dans cette condition n'a rien à voir avec le choix des tactiques pour gérer le patient.

Mais s'il y a une douleur irradiant dans l'œil, alors vous devriez penser à la nature neurologique de la pathologie. Ce symptôme a une signification clinique, car la douleur peut être battue et irradiée en raison de lésions inflammatoires des nerfs périphériques. En règle générale, le nerf facial, la branche temporale de l'occipital ou du trijumeau est affecté. Avec cette maladie, l'expression du visage est toujours perturbée.

L'hypertension artérielle - une source de maux de tête

Dans la grande majorité des cas, une augmentation de la pression artérielle entraîne une douleur généralisée localisée dans la région pariétale, la région des arcades sourcilières et dans les deux temples. Un mal de tête dans le temple gauche est répandu et il semble qu'il se déplace toujours quelque part (migre).

Si nous prenons en compte le cas où il y a une douleur précisément localisée - dans le temple gauche ou dans toute autre région anatomique), alors il faudra penser non seulement à la crise hypertensive, mais à la complication de l'hypertension. En règle générale, telle est l'insuffisance cérébrovasculaire aiguë (en d'autres termes, un type d'AVC hémorragique, lorsque l'hémorragie se produit dans une certaine partie du cerveau, dans ce cas la zone temporale), mais un anévrisme aortique stratifié peut également se manifester de cette façon.
En termes de diagnostic au stade préhospitalier, la seule chose qui puisse être faite est de mesurer le niveau de pression artérielle et d'évaluer la sécurité des expressions faciales. Dans ce cas, si la pression est augmentée à 160/80 et plus, et qu'il y a également une violation des expressions faciales et de la parole, alors c'est définitivement un accident vasculaire cérébral. L'hospitalisation est nécessaire de manière urgente, tout comme avec un anévrisme aortique stratifié. Dans ce dernier cas, en toute honnêteté, il convient de noter que la prévision est encore plus défavorable, car non seulement elle tire sur le temple, mais elle «se désagrège» également au sens littéral du terme, l'ensemble du vaisseau.

Lésions locales

Un mal de tête, qui n'est situé que dans la région du temple gauche, peut survenir après une lésion cérébrale traumatique - non seulement comme une manifestation immédiate, mais aussi comme un symptôme éloigné. Souvent, un hématome sous-dural survient dans ce cas, qui peut par la suite être à l'origine d'un grand nombre de problèmes très différents. Donc, dans tous les cas, si vous êtes frappé à la tête, vous devrez vous rendre chez le médecin pour exclure la probabilité de problèmes neurologiques.

La douleur à mâcher dans la tempe gauche est un signe clair de myosite faciale.
Une autre cause de maux de tête locaux peut être des symptômes neurologiques. La névrite du nerf facial, trijumeau et occipital, qui peut survenir après une hypothermie banale, peut très bien provoquer des maux de tête dans la tempe gauche. Une condition dans laquelle le temple et les yeux font mal est une véritable confirmation des problèmes avec le système nerveux périphérique.

Symptômes de névralgie du trijumeau

Et enfin, les options les plus défavorables pour le développement de symptômes cliniques sont les manifestations de la douleur temporale du côté gauche due à la formation locale (le plus souvent, les tumeurs le deviennent - dans ce cas, peu importe, bénin ou malin, car même le plus, à première vue, le plus sûr et bénin une tumeur qui ne serait pas dangereuse ailleurs entraînera de graves troubles cliniques). Dans ce cas, la chirurgie sera montrée en parallèle avec la chimiothérapie.

Caractéristiques de la douleur

Dans cette situation, la douleur peut être très différente:

  • De par sa nature, il est paroxystique aigu ou se manifeste à long terme, douloureux;
  • Par durée - courte ou longue;
  • Irradiation possible de la douleur de la tempe gauche vers d'autres zones anatomiques - tête, cœur ou dos.

Autrement dit, il est impossible de dire sans équivoque quelle sera la douleur dans la région du temple droit dans un cas particulier - cela est déterminé non seulement par la maladie, mais aussi par les caractéristiques individuelles du corps.


Ce qui est le plus intéressant - la douleur localisée dans le plan pronostique est beaucoup plus défavorable que courante. Cela peut facilement s'expliquer même par le fait qu'une lésion unilatérale indique en soi une violation de la symétrie bilatérale d'une personne. Ce fait est déjà considéré comme la base pour soupçonner la présence d'une pathologie grave..

Intéressant à savoir! La douleur aiguë dans le temple n'est pas de nature paroxystique est encore plus dangereuse, car les maladies focales (tumeurs, lésions par des kystes helminthes) donnent des symptômes se développant lentement. Compte tenu de l'option dans laquelle l'œil et la tempe gauche sont douloureux en même temps, il faut penser à une infection herpétique qui affecte les nerfs périphériques.

Quelles enquêtes sont affichées?

Afin de déterminer la cause du mal de tête et de choisir les tactiques appropriées de prise en charge du patient, il sera nécessaire de subir les examens suivants:

  • Consultation d'un médecin généraliste, neurologue et chirurgien (ce dernier uniquement si indiqué);
  • Électroencéphalogramme;
  • Examen aux rayons X de la zone touchée;
  • Examen échographique de la zone touchée;

Mesure de la pression artérielle, évaluation des indicateurs de l'analyse générale de l'urine, du sang.
En comparant les données d'état objectives, les plaintes des patients et l'anamnèse avec les résultats des méthodes de recherche instrumentale, il sera possible de conclure quelle pathologie a causé la manifestation d'un symptôme de douleur localisé dans la région temporale gauche.

Soins et traitements d'urgence

Comprenez bien - l'utilité des soins médicaux d'urgence dépend de la façon dont vous diagnostiquez correctement la cause d'un mal de tête dans la tempe gauche. Par exemple, si un AVC antihypertenseur est administré avec des médicaments anti-migraineux, cette assistance ne sera d'aucun avantage. Garde ça en tête. Assurez-vous de faire attention à l'anamnèse. Dans le cas où dans le passé vous deviez faire face à des crises de migraine, vous devrez d'abord penser à la manifestation de cette pathologie.
Donc, en cas d'attaque de maux de tête aigus dans la région du temple gauche, il faudra d'abord mesurer la pression artérielle. Dans le cas où il augmente - il est supérieur à 140/90, il est nécessaire d'introduire du sulfate de magie intramusculaire à 25% dans une dose de 5 ml. Sinon, au moins un comprimé de captopress ou de nifédipine 5 gouttes pour 50 g d'eau. Sous pression normale, administrer immédiatement l'un des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène ou paracétamol).

Soit dit en passant, ce médicament peut être administré même si vous n'avez pas la possibilité de mesurer le niveau de pression artérielle. Si vous soupçonnez une crise de migraine, il sera approprié d'utiliser le rapimig ou l'anti-migraine - un comprimé une fois.

N'oubliez pas - si le temple fait vraiment mal, alors vous ne devez pas attendre qu'il passe tout seul - cela peut ne pas arriver. Même si vous avez affaire à des manifestations non intenses et prolongées. Supposons - il y avait une douleur à court terme dans la tempe gauche. Il est nécessaire de prendre des médicaments à ce stade.
Le besoin d'hospitalisation doit être évalué sur la base d'une évaluation de l'état général du patient.

Douleur dans le temple gauche

Selon les statistiques, plus de 80% des personnes au moins une fois dans leur vie ont un temple sur le côté gauche. Les céphalées temporales localisées peuvent signaler non seulement un problème grave, mais aussi être le symptôme d'autres maladies.

Les maux de tête sont souvent le symptôme d'une maladie grave.

Pourquoi le temple sur le côté gauche fait mal?

La présence de douleur dans la région de la tête est caractérisée par le terme général - céphalée. Il y a tellement de raisons pour son développement qu'il est difficile de comprendre immédiatement pourquoi le temple gauche fait mal.

Il existe 2 principaux groupes de causes d'inconfort:

  1. Physiologique. Il s'agit notamment du stress, du surmenage, de la malnutrition et de la routine quotidienne. La douleur est rare, parfois des coutures, la tempe peut se contracter - un symptôme de tension nerveuse.
  2. Pathologique. La douleur est le symptôme d'une maladie plus grave. Dans le lobe temporal peut constamment picoter, pulser. D'autres effets négatifs apparaissent au fil du temps..
Maladie possibleNature de la douleurSymptômes associésFacteurs contributifs
MigraineIl se caractérise par de fortes attaques. La douleur lancinante commence dans le temple. Peut piquer et donner à l'œil gauche, à l'arrière de la tête ou aux oreilles.Pendant les crises de migraine, une réaction négative à la lumière vive et aux sons apparaît, des points apparaissent dans les yeux, la perception des odeurs augmente.Les migraines sont souvent observées chez les femmes enceintes. Un stress sévère, des fluctuations météorologiques et une prédisposition héréditaire sont également les facteurs les plus probables de l'apparition de la maladie..
Infections ORLDouleur douloureuse dans la partie temporale de la tête. Parfois, le whisky se casse et s'écrase de l'intérieur, il devient douloureux d'appuyer. Avec l'inflammation de l'oreille, au contraire, la douleur est vive et semble.La présence d'autres symptômes dépend du type et de la gravité de la maladie sous-jacente. Un gonflement et une douleur avec une pression sur le côté gauche de la tempe sont également notés..Réactions allergiques, inflammation chronique des organes ORL, position incorrecte du septum nasal - la cause la plus probable de douleur temporelle chez un enfant.
Accident vasculaire cérébralAvec une hémorragie cérébrale, la tête brûle et une douleur intense, des brûlures.Un côté du corps est engourdi, des problèmes de coordination apparaissent. Avec un AVC, il est difficile de parler clairement, un sourire incorrect apparaît sur le visage.Maladies du système cardiovasculaire, faible activité physique, obésité, malnutrition.
Une tumeur au cerveauLa douleur se manifeste le matin, immédiatement après le réveil. La douleur est forte, forte, tout palpite à l'intérieur.Nausée lors de maux de tête. L'audition et la vision s'aggravent, les problèmes d'insomnie.Prédisposition héréditaire, exposition aux radiations, après un coup violent.
Pression intracrânienneDouleur éclatante, pire lorsqu'elle est pressée. Cela se passe au-dessus du temple ou près du temple.Accompagné de douleurs avec mouvements oculaires, nausées, vomissements.Tumeur cérébrale, problèmes vasculaires, œdème cérébral.
Artérite ou maladie de HortonL'inconfort est particulièrement visible dans un temple, parfois les deux temples font mal. Il se manifeste souvent la nuit, pique dans les tempes, palpitant.La tempe peut gonfler, les patients se plaignent de faiblesse, une perte de poids soudaine est possible.Le plus souvent, les femmes tombent malades après 50 ans. Facteurs de risque - troubles hormonaux.

Quel médecin contacter?

S'il n'y a plus de manifestations sauf des douleurs temporelles, consultez un neurologue ou un thérapeute.

Contactez d'abord votre médecin, qui vous dirigera vers un autre médecin si nécessaire.

La douleur associée aux vomissements, la diarrhée, les douleurs abdominales sont des signes d'empoisonnement. Dans ce cas, appelez une ambulance. Une attention médicale d'urgence est également requise en cas de suspicion d'AVC ou de pression intracrânienne élevée..

Lorsque la céphalée s'accompagne de chutes de pression, de douleurs cardiaques, de sensibilité aux chutes de temps ou de problèmes de mémoire - consultez un cardiologue.

Si la douleur survient lors de la mastication pendant la compression de la mâchoire et s'intensifie dans la région des tempes - inscrivez-vous au dentiste.

Si vous avez des difficultés à choisir un spécialiste, vous pouvez toujours consulter un thérapeute qui collectera des antécédents médicaux et vous redirigera vers le bon médecin.

Diagnostique

Il existe plusieurs types d'études qui peuvent aider à déterminer la cause d'une maladie, sa gravité et le traitement approprié..

Comme une étude de l'état du corps, l'électrocardiographie est réalisée

  • test sanguin de laboratoire (KLA);
  • test sanguin biochimique;
  • coagulogramme;
  • examen du cerveau par tomodensitométrie (TDM);
  • l'électroencéphalogramme (EEG);
  • étude du cerveau et des vaisseaux sanguins par imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • tomographie par émission de positrons (TEP);
  • électrocardiographie (EEG).

Pour confirmer le diagnostic, un examen et une prise d'antécédents suffisent.

Que faire avec la douleur dans le temple gauche?

Il est possible d'influencer la manifestation et l'intensité d'un mal de tête à l'aide de médicaments et de traitements alternatifs.

Traitement médical

Le traitement médicamenteux comprend des médicaments tels que:

  • analgésiques - réduire la douleur ou l'éliminer complètement: paracétamol, citramon P, aspirine; Examen des maux de tête
  • anti-migraine - réduire la douleur dans les crises de migraine en raison de l'inhibition de l'activité des nerfs ternaires et du rétrécissement sélectif des vaisseaux sanguins: Amigrenin, Imigran, Zoomig; Aperçu des médicaments contre la migraine
  • antidépresseurs - augmentent la concentration de noradrénaline et de sérotonine, ont un effet analgésique d'origine centrale: pipofésine, doxépine, amitriptyline;
  • antibiotiques - médicaments ayant des effets antibactériens, bactéricides et anti-inflammatoires, prescrits pour les maux de tête causés par une infection: ampicilline, azithromycine, céfuroxime;
  • antispasmodiques neurotropes - bloquent la transmission des impulsions aux muscles lisses: Aprofen, Buskopan, Atropin;
  • antispasmodiques myotropes - soulagent les crampes dans les muscles lisses, affectant les processus biochimiques: drotavérine, spasmomènes, nitroglycérine.

Antibiotique pour la douleur au temple

Important: La prescription de médicaments ne peut être effectuée que par le médecin traitant après un examen approfondi..

Remèdes populaires

Pour soulager un mal de tête en attendant un diagnostic, vous pouvez utiliser des remèdes populaires.

  1. Thé à la menthe. Les feuilles de menthe ont un effet analgésique. Le thé à la menthe réduit la pression, normalise le sommeil. Versez 1 c. menthe poivrée avec un verre d'eau bouillante, attendez 10 minutes. Vous pouvez boire ce thé à 2 tasses par jour, pendant 2 mois.
  2. Huile essentielle d'orange douce. Les huiles d'agrumes éliminent non seulement les maux de tête, mais augmentent également l'humeur. L'huile d'orange est un antidépresseur naturel. Ajoutez 3-5 gouttes d'huile au bain ou mélangez 2-3 gouttes avec de l'huile de base (abricot, olive, pêche). Ce mélange est frotté dans la zone temporale.
  3. Cuillère chaude. Mettez une cuillère à café chaude sur les ailes du nez du côté avec lequel la tête fait mal. Si le mal de tête est des deux côtés, deux cuillères sont appliquées des deux côtés. Lorsque la cuillère a refroidi, elle est réhumidifiée dans de l'eau chaude, puis appliquée jusqu'à soulagement de la douleur.

Autres traitements

Pour éliminer les douleurs temporelles, ils utilisent également:

  1. Méthode chirurgicale. Utilisé pour éliminer les formations du cerveau, pour restaurer la circulation sanguine dans les cas complexes de la maladie de Horton, ainsi que dans les accidents vasculaires cérébraux.
  2. Physiothérapie. Pour la dépression, le surmenage, le stress prolongé, les massages, les enveloppements corporels, les procédures à l'eau sont utilisées comme supplément ou comme traitement principal.

Physiothérapie prescrite pour la dépression et les troubles mentaux

Pour toute méthode de traitement, passez en revue votre routine quotidienne, votre alimentation et vos exercices.

Conséquences et complications possibles

Si une personne préfère ne pas consulter un médecin, mais se noie simplement les manifestations des analgésiques, le corps peut s'adapter et cesser de répondre aux substances actives, et la cause de la maladie restera.

L'une des conséquences terribles d'une douleur prolongée dans les tempes est une perte ou une détérioration de l'audition ou de la vision, en raison de la proximité des terminaisons nerveuses.

La douleur temporelle peut entraîner une perte auditive.

Lorsque la douleur temporelle est causée par une hémorragie cérébrale, les conséquences peuvent être fatales.

Toute manifestation de douleur est un signal de dysfonctionnement dans le corps, et la douleur dans la région temporale gauche est l'occasion de consulter un thérapeute ou un neurologue. Le diagnostic et l'utilisation en temps opportun des antispasmodiques, des analgésiques, des anti-inflammatoires, des antibactériens et des sédatifs réduisent le risque de surdité, de cécité, de tumeurs cérébrales et de décès.

Causes d'un mal de tête dans le temple gauche

Chaque personne a éprouvé un mal de tête typique au moins une fois dans sa vie. Mais que faire si le temple sur le côté gauche fait mal? Pourquoi il y a des sensations désagréables qui violent la qualité de vie du patient. La douleur est donnée non seulement au temple, mais aussi à l'œil. Tout son est irritant et la douleur s'intensifie. Quelles tactiques adopter en cas de douleur aiguë? Est-il possible de faire face sans prendre de médicaments ou est-il nécessaire d'exiger un traitement médicamenteux?

Nature de la douleur et des symptômes typiques

La douleur dans le temple à gauche peut être complètement différente. Les sensations désagréables sont périodiques et chroniques. Les premiers se distinguent par un parcours paroxystique. Les épidémies se produisent à des intervalles de temps spécifiques. Souvent, la céphalée survient dans un contexte de surmenage et de situations stressantes. Même les événements joyeux contribuent au développement d'une attaque soudaine.

La nature chronique de la douleur est un cours monotone constant. Si le diagnostic de GBN (céphalée de tension) n'a pas été établi auparavant, il convient de se demander pourquoi la tête de gauche fait constamment mal. Nous parlons peut-être d'une maladie dangereuse, qui ne peut être diagnostiquée que par un spécialiste au profil étroit.

La douleur dans la tête, par la nature des manifestations, peut être:

  • battement
  • douloureux;
  • compression (sensation de casque);
  • picotements;
  • monotone.

Les patients, décrivant leurs sentiments, expliquent l'état actuel avec les symptômes suivants:

  1. Ça fait mal à la tête et cède à l'orbite.
  2. Lorsque vous essayez de changer la position du corps, l'ondulation s'intensifie, la tempe se presse.
  3. Après avoir essayé de sortir du lit brusquement, ma tête commence à avoir des vertiges, la coordination est perturbée.
  4. Il est difficile de se rappeler ce qui se passe, en particulier ce qui s'est passé pendant l'attaque..
  5. Il y a des bourdonnements dans les oreilles, il y a un grondement dans la tête.
  6. Sous une lumière vive, la douleur s'intensifie.
  7. Souvent, l'attaque s'accompagne de nausées et de vomissements..

Certains disent qu'ils savent déjà que leur tête va bientôt leur faire mal. Les patients, quelques minutes ou quelques heures avant l'attaque, commencent à sentir, des éclairs de couleur brillants apparaissent dans les yeux. En médecine, cela s'appelle une aura. Les signes avant-coureurs de la douleur sont courants chez les patients migraineux.

Pourquoi ma tête peut-elle me faire mal? Les principales causes de la maladie seront examinées plus avant..

Causes d'inconfort dans le temple gauche

Les causes de céphalalgie avec douleur gauche sévère sont nombreuses. Chacun est caractérisé par certaines manifestations cliniques. Après avoir étudié les symptômes décrits ci-dessous, ne vous précipitez pas vers les conclusions. Le diagnostic ne peut être posé que par un médecin, sur la base des résultats de l'examen.

Raisons typiques pour lesquelles un mal de tête se produit dans le temple gauche:

  • migraine;
  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • réactions allergiques et processus infectieux;
  • changements pathologiques dans les vaisseaux sanguins;
  • troubles hormonaux;
  • empoisonnement ou intoxication du corps;
  • traumatisme à la mâchoire à la naissance ou pendant la vie;
  • artérite;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • régimes et erreurs nutritionnelles;
  • stress et surmenage;
  • processus tumoraux dans le cerveau;
  • hémorragie cérébrale.

Chaque processus pathologique a ses propres caractéristiques de l'évolution et de la nature de la douleur. Nous examinerons chaque problème individuellement..

Migraine

Douleurs aux faisceaux, dont la caractéristique est la localisation unilatérale. Cela peut faire mal non seulement à gauche, mais aussi à droite, cédant à l'orbite ou à l'oreille.

Les adolescents souffrent souvent d'une pathologie héréditaire. À l'âge adulte, le problème est résolu par lui-même. Les douleurs sont si graves que des symptômes tels que:

  1. Nausée et vomissements.
  2. Réponse à une lumière vive et à un son fort.
  3. Étourdissements sévères.

Un neurologue devrait traiter la migraine. Une fois le diagnostic confirmé, le patient est prescrit:

  • médicaments antispasmodiques;
  • agents vasculaires;
  • sédatifs;
  • nootropiques.

Une crise de migraine se termine après des vomissements. Vider l'estomac, le patient s'endort.

Augmentation de la pression intracrânienne

La tempe gauche de la tête fait mal avec une augmentation de la pression intracrânienne. Les douleurs éclatent et se resserrent. Un signe caractéristique est des rides dans les yeux et des nausées. Les manifestations désagréables dans la tête sont plus visibles la nuit. Les patients se plaignent de faiblesse musculaire.

Pour normaliser la pression intracrânienne, les neurologues recommandent:

Si le patient a des antécédents d'augmentation de la pression intracrânienne, cela vaut la peine de se protéger du stress et du surmenage, ainsi que de limiter la consommation d'aliments salés.

Réactions allergiques et processus infectieux

Lorsqu'un allergène est exposé au corps ou en présence de maladies infectieuses des dents et des organes ORL, une personne décrit ses sensations par la présence de douleurs douloureuses dans la région temporale. Avec les infections, la température augmente, les douleurs au whisky.

Une douleur intense dans la tête, donnant à la tempe droite ou gauche, est caractérisée par une sinusite frontale. L'inflammation des sinus frontaux et le développement d'un processus purulent s'accompagnent d'une douleur insupportable, d'un caractère pressant et brisant. Seuls les analgésiques économisent.

Le traitement vise à éliminer les symptômes de la maladie sous-jacente. Dès que l'infection est supprimée, la douleur disparaît.

Changements pathologiques dans les vaisseaux sanguins

Les problèmes vasculaires font souffrir le cœur d'un stress accru. En conséquence, la pression artérielle augmente ou vice versa. Tout changement affecte le cerveau. Le cerveau répond à un manque d'oxygène par la douleur. Maux de tête dans la tempe gauche, généralement une manifestation d'hypertension.

Que prescrira le médecin:

  • utilisation régulière de médicaments normalisant la pression artérielle et les diurétiques;
  • une planification claire du travail et du repos;
  • promenades en plein air;
  • éviter les situations stressantes.

Les patients hypertendus sont particulièrement sensibles aux changements météorologiques. Les différences de pression atmosphérique affectent la pression artérielle. Essayez de vous protéger des travaux épuisants pendant une période de tempêtes magnétiques ou de temps venteux. Faites votre chose préférée qui apporte du plaisir. Cela vous aidera à vous distraire et à vous détendre..

Déséquilibre hormonal

Le problème le plus courant dans le sexe plus juste. Sous l'action de l'hormone prostaglandine, les parois des vaisseaux gonflent, la pression artérielle est perturbée et un spasme se produit. Les douleurs rappellent un état dans lequel un casque serré a été mis sur vous.

Aide, dans cette situation ne peut être qu'un médecin. Le niveau d'hormones dans le sang est déterminé par une analyse, après quoi une thérapie est prescrite pour corriger le fond hormonal du patient.

Intoxication aiguë et intoxication

Se produit en cas d'empoisonnement avec de la nourriture, de l'alcool ou des drogues de mauvaise qualité. Certaines herbes utilisées sur les conseils des guérisseurs traditionnels contribuent au développement de la céphalée gauche, irradiant vers l'orbite ou l'oreille.

L'intoxication peut être associée non seulement à un empoisonnement, mais également à des infections virales respiratoires aiguës. Tout commence par une sensation désagréable dans la tête, puis la température, la faiblesse et les douleurs musculaires se rejoignent.

Si l'intoxication est associée à un empoisonnement, assurez-vous de montrer:

  1. Lavage gastrique ou apport de charbon activé.
  2. Boisson salée lourde (souvent petit à petit).
  3. Antipyrétique, à des températures supérieures à 38,5 * C.

Si une douleur survient dans la tempe gauche en raison d'une maladie virale, il est obligatoire de prescrire au patient un antiviral, des vitamines, une boisson chaude.

Blessures à la mâchoire

Les causes les plus fréquentes de douleurs désagréables dans les tempes sont des anomalies du développement des mâchoires ou de leurs blessures. Une douleur peut être apportée au bras, à l'épaule et au cou. Certains signalent une irradiation dans l'orbite ou l'oreille.

Le traitement est souvent associé à la chirurgie. La thérapie est prescrite par le chirurgien maxillo-facial.

Artérite

L'artérite est un processus inflammatoire dans les vaisseaux de la zone du temple. La maladie est rare, mais la douleur ressentie par le patient est très sévère..

Raisons du développement du processus pathologique: hypothermie, anomalies vasculaires congénitales, accidents vasculaires cérébraux et blessures à la tête.

L'aide est fournie par un angiosurgeon, l'automédication, dans ce cas, est inacceptable.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

Serrer les racines des terminaisons nerveuses vertébrales est la cause de la douleur, qui irradie à la fois vers la tempe droite et gauche. L'activité motrice est altérée, le patient ne peut pas tourner la tête. Un craquement caractéristique se fait entendre dans le cou. Beaucoup confondent l'ostéochondrose avec la migraine, la nature de la douleur est similaire dans les manifestations cliniques. Pour établir un diagnostic, vous devez consulter un neurologue et subir un examen aux rayons X de la colonne cervicale.

Pour le traitement de l'ostéochondrose appliquer:

  • analgésiques;
  • physiothérapie;
  • collier cervical orthopédique;
  • exercices de physiothérapie.

Une exacerbation de l'ostéochondrose peut survenir avec un changement brusque des conditions météorologiques et un effort physique excessif. Le stress joue un rôle important dans le pincement.

Régimes

Un régime, en particulier sans glucides, fait souffrir le cerveau. Le glucose est le matériau de construction nécessaire à la mise en œuvre de l'activité cérébrale. Si le glucose insuffisant pénètre dans le cerveau, les cellules commencent à mourir. Les sites de nécrose ne sont pas alimentés en sang. La carence nutritionnelle est l'une des principales raisons pour lesquelles la tempe gauche fait mal.

Non seulement le régime alimentaire, mais également une violation du régime alimentaire conduisent au développement d'une céphalalgie. Ajuster le régime alimentaire et la fréquence des repas résoudra le problème.

Stress

Les situations stressantes, même lorsqu'une personne éprouve de l'euphorie, provoquent des douleurs à la tête, donnant au temple à gauche ou à droite. La libération d'une grande quantité d'adrénaline ou d'endorphine dans la circulation sanguine provoque une forte augmentation du flux sanguin vers le cerveau. Le corps réagit au spasme vasculaire avec une douleur intense.

Pour vous protéger de ce genre de problème, apprenez à contrôler vos émotions. Percevoir les informations de manière appropriée, ne pas devenir hystérique, prendre des sédatifs si nécessaire.

Processus tumoraux

Une tumeur formée dans le cerveau ou ses membranes exerce une pression sur les tissus voisins, ce qui entraîne une altération des terminaisons nerveuses. En même temps, la tête fait très mal. En fonction de la localisation de la formation, elle peut faire mal à droite comme à gauche, donnant à la région temporale.

Le diagnostic des tumeurs consiste au passage de l'imagerie par résonance magnétique et du duplex vasculaire. Les tactiques rationnelles de traitement sont choisies par le médecin.

Hémorragie (AVC hémorragique)

Une violation aiguë de l'apport sanguin au cerveau conduit au développement de zones d'ischémie ou de rupture du vaisseau. L'état dans lequel un accident vasculaire cérébral se produit peut menacer la vie du patient. Que faire si la tête vous fait mal à gauche ou à droite et que vous vous sentez nauséeux, que vos lèvres sont engourdies et que votre discours est perturbé - appelez immédiatement une ambulance. Le score peut durer des minutes. Beaucoup essaient de fournir les premiers soins par eux-mêmes, ne se doutant pas qu'ils perdent de précieuses minutes.

Une personne victime d'un accident vasculaire cérébral est laissée d'urgence à l'hôpital. Seul un repos au lit strict et une aide experte vous aideront à vous remettre d'une maladie dangereuse..

Conclusion

Beaucoup de gens préfèrent être traités à l'aide de la médecine traditionnelle. Les herbes et les plantes médicinales aident certainement, mais parfois, le temps manqué pour lequel il a été possible de poser un diagnostic correct et de procéder au traitement peut coûter la vie à une personne malade. Le corps ne tolère pas les expériences, écoute les alarmes et demande l'aide d'un médecin.

Le temple du côté gauche fait mal: causes et traitement de la douleur

L'expression mal de tête sur le côté gauche chez la plupart des patients est clairement associée au concept d'un sentiment d'éclatement ou d'oppression qui perce toute la nuque, la région des tempes et les arcades sourcilières. Cependant, c'est loin d'être toujours le cas - souvent la douleur qui en résulte est clairement localisée dans la région du temple gauche. La question se pose - pourquoi le temple gauche fait mal et que faire à ce sujet?


La douleur dans le temple de gauche est beaucoup plus fréquente chez les personnes qui ont subi des blessures à la tête pendant l'enfance. Les blessures à la naissance affectent particulièrement cela..

Les causes de la douleur dans le temple gauche

Si le temple fait mal du côté gauche, vous devez certainement en trouver les raisons. Des maux de tête à court terme dans une certaine période de la vie sont ressentis par chaque personne. Habituellement, il est facilement éliminé avec des comprimés de citramone ou de spasmalgon..

Des crises répétées indiquent une maladie grave nécessitant un traitement urgent..

Cas isolés

Un seul cas de douleur dans la tempe est le plus souvent le résultat de problèmes temporaires chez le patient, tels que:

  • dépendance climatique,
  • conséquences du stress, du surmenage, du manque de sommeil,
  • infections virales et bactériennes (amygdalite, infections respiratoires aiguës, grippe),
  • erreurs de nutrition,
  • conséquences des traumatismes crâniens,
  • syndrome de la gueule de bois.

Dans la plupart des cas, ces problèmes peuvent être corrigés avec succès. Le syndrome douloureux disparaît dès que l'état général du corps redevient normal.

Douleur temporelle chronique

Dans la plupart des cas, il est assez intense et net, tirant ou pulsant. L'étiologie de la douleur est assez diverse:

  1. 1. La migraine est une douleur périodique dans le temple, qui s'accompagne d'une sensibilité à la lumière et aux nausées. C'est une forme de mal de tête primaire (c'est-à-dire non pas un symptôme, mais une maladie indépendante). La douleur capture les zones frontales et occipitales. Souvent, il est si fort qu'il ne se prête pas aux analgésiques..
  2. 2. L'augmentation de la pression intracrânienne se caractérise par une douleur éclatante qui exerce une pression sur les tempes. Les mouvements brusques peuvent s'accompagner de vertiges. Le patient est malade. La vision s'aggrave progressivement. Un symptôme caractéristique de l'ICP est des poches sous les yeux..
  3. 3. La perte d'élasticité vasculaire avec l'hypertension artérielle entraîne une augmentation persistante ou des sauts de tension artérielle et des maux de tête fréquents.
  4. 4. Les maux de tête sévères pendant la grossesse et la ménopause sont une réaction aux changements hormonaux rapides dans le corps.
  5. 5. L'artérite gauche (inflammation des artères temporales et carotides situées à gauche) est caractérisée par une douleur lancinante dans la tempe gauche et autour de l'œil. La température corporelle augmente, la vue s'aggrave progressivement, la peau de la tempe devient douloureuse lorsqu'elle est pressée.
  6. 6. L'ostéochondrose cervicale est également à l'origine de douleurs temporelles. Les dépôts de sel perturbent l'innervation de la colonne cervicale, entraînant un pincement de l'artère principale. Cela conduit à une privation d'oxygène du cerveau..
  7. 7. Une lésion de l'articulation temporo-mandibulaire gauche provoque une douleur temporale sur la gauche, qui irradie vers l'oreille, la nuque, le cou et atteint même parfois l'épaule.
  8. 8. Avec un accident vasculaire cérébral, les vaisseaux de la tête sont blessés, des hémorragies cérébrales peuvent survenir. Cela s'accompagne de symptômes neurologiques désagréables (troubles de la coordination, troubles de l'élocution, perte de conscience).
  9. 9. La douleur temporelle pulsatoire du côté gauche est caractéristique d'une tumeur cérébrale qui se développe dans cette zone. La maladie s'accompagne d'une diminution de la vision, de l'ouïe, de la mémoire, de l'attention. Le patient est tourmenté par des nausées et des vertiges..
  10. 10. Le rétrécissement des vaisseaux du cerveau (athérosclérose) entraîne une perturbation de la circulation sanguine, et donc de la nutrition du cerveau. La mémoire et l'attention empirent. Une personne se sent constamment fatiguée et apathique.
  11. 11. La sinusite, l'otite moyenne, l'inflammation des nerfs de la colonne cervicale et faciale, le flux ou la pulpite de la dent peuvent également être du côté gauche. Ces maladies s'accompagnent de douleurs aiguës et atroces, augmentant avec les virages et les virages.
  12. 12. La violation du nerf trijumeau est ressentie comme une douleur intense dans la tempe, s'étendant à la zone des lèvres, des joues et des yeux. Pendant l'attaque, elle est si forte que la patiente est incapable de bouger.
  13. 13. L'œdème de Quincke cérébral (altération du tonus des vaisseaux artériels et veineux) s'accompagne de douleurs temporelles, d'insomnie, de surpressions, de vertiges, d'acouphènes. Symptômes supplémentaires d'œdème de Quincke cérébral - dépression, mauvaise humeur, irritabilité.

Nature de la douleur et des symptômes typiques

La douleur dans le temple à gauche peut être complètement différente. Les sensations désagréables sont périodiques et chroniques. Les premiers se distinguent par un parcours paroxystique. Les épidémies se produisent à des intervalles de temps spécifiques. Souvent, la céphalée survient dans un contexte de surmenage et de situations stressantes. Même les événements joyeux contribuent au développement d'une attaque soudaine.

La nature chronique de la douleur est un cours monotone constant. Si le diagnostic de GBN (céphalée de tension) n'a pas été établi auparavant, il convient de se demander pourquoi la tête de gauche fait constamment mal. Nous parlons peut-être d'une maladie dangereuse, qui ne peut être diagnostiquée que par un spécialiste au profil étroit.

La douleur dans la tête, par la nature des manifestations, peut être:

  • battement
  • douloureux;
  • compression (sensation de casque);
  • picotements;
  • monotone.

Les patients, décrivant leurs sentiments, expliquent l'état actuel avec les symptômes suivants:

  1. Ça fait mal à la tête et cède à l'orbite.
  2. Lorsque vous essayez de changer la position du corps, l'ondulation s'intensifie, la tempe se presse.
  3. Après avoir essayé de sortir du lit brusquement, ma tête commence à avoir des vertiges, la coordination est perturbée.
  4. Il est difficile de se rappeler ce qui se passe, en particulier ce qui s'est passé pendant l'attaque..
  5. Il y a des bourdonnements dans les oreilles, il y a un grondement dans la tête.
  6. Sous une lumière vive, la douleur s'intensifie.
  7. Souvent, l'attaque s'accompagne de nausées et de vomissements..

Certains disent qu'ils savent déjà que leur tête va bientôt leur faire mal. Les patients, quelques minutes ou quelques heures avant l'attaque, commencent à sentir, des éclairs de couleur brillants apparaissent dans les yeux. En médecine, cela s'appelle une aura. Les signes avant-coureurs de la douleur sont courants chez les patients migraineux.

Pourquoi ma tête peut-elle me faire mal? Les principales causes de la maladie seront examinées plus avant..

Quand consulter un médecin?

Si les crises de douleur temporelle sont souvent répétées et ont un caractère chronique, le patient a besoin d'un examen et de soins médicaux qualifiés. Les symptômes suivants doivent alerter le patient et lui faire consulter un médecin:

  • douleur accrue pendant le mouvement et l'effort physique,
  • altération de la coordination des mouvements,
  • déclin de la mémoire,
  • peur de la lumière et des sons forts,
  • nausées, vertiges,
  • acouphène,
  • le mal des transports dans les transports.

Ai-je besoin d'un massage?

Pour les maux de tête, quel que soit l'endroit, le massage peut être utile. Cela peut être fait de manière indépendante et dans des salles de massage. Les spécialistes savent sur quels points appuyer, il est donc préférable de se tourner vers les professionnels. S'il n'y a aucun moyen d'aller chez le masseur, vous pouvez alors suivre les recommandations générales suivantes:

  • S'il y a une douleur intense dans la tempe gauche de la tête, vous devez essayer de cliquer sur les zones réflexes qui longent la ligne de la colonne vertébrale et des épaules dans la région thoracique. Dans ce cas, la douleur peut être supprimée assez rapidement pendant un certain temps..
  • Les points réflexes sont situés dans la zone de l'arête nasale, sur laquelle vous devez appuyer fortement dans des mouvements circulaires, se déplaçant légèrement vers la zone occipitale le long de la ligne médiane de la séparation. Si une douleur survient lorsque vous appuyez fortement sur les points réflexes, la force de pression doit être affaiblie.
  • Vous pouvez éliminer la douleur dans la tête si vous travaillez soigneusement le cou dans la zone de la base du crâne (vous devez masser les deux côtés, quelle que soit la tempe qui fait mal).
  • Les spécialistes recommandent également de faire un massage du cuir chevelu, en passant des sourcils à l'arrière de la tête..

Le plus souvent, la douleur dans le temple n'est pas la conséquence d'une pathologie dans le corps, mais survient en raison de son fonctionnement dans un mode non naturel ou au-delà: surcharge physique, manque de sommeil, excitation prolongée, épuisement mental, stress.

Diagnostique

Pour la douleur temporelle, un diagnostic précoce est très important. Plus tôt un diagnostic est posé, plus le traitement sera efficace. Et c'est une garantie que l'intensité et la fréquence des crises seront bientôt considérablement réduites, et finiront par disparaître.

Pour faire le bon diagnostic et déterminer le pronostic de la maladie, le médecin doit effectuer une enquête anamnestique du patient. Le patient est invité à répondre à plusieurs questions:

  1. 1. Quelle est la durée moyenne d'une crise de douleur?
  2. 2. Comment caractériser la douleur: lancinante, douloureuse, pressante, coupante?
  3. 3. La douleur temporelle s'accompagne-t-elle d'une diminution de l'activité mentale et de troubles de la mémoire?
  4. 4. La douleur se propage-t-elle aux yeux, au cou, aux oreilles?
  5. 5. Quelle est la fréquence de récurrence des crises de douleur (simples ou chroniques)?
  6. 6. Quels symptômes peuvent encore caractériser une attaque (insomnie, altération de la coordination des mouvements, troubles de la vision et de l'audition)?

Parfois, suite aux réponses, le médecin a la possibilité de poser un diagnostic précis sans examens supplémentaires.

En cas de douleur temporelle prolongée, un neuropathologiste prescrit généralement les procédures de diagnostic suivantes:

  • analyse sanguine générale,
  • Radiographie de la colonne cervicale,
  • tomodensitométrie du cerveau,
  • imagerie par résonance magnétique.

Sur la base des résultats de l'examen, le médecin établit un diagnostic précis et prescrit un schéma thérapeutique.

La médecine traditionnelle

Avec des douleurs lancinantes dans le temple gauche, diverses recettes folkloriques peuvent aider. L'un des plus courants et utilisés à la maison est un produit à base de décoction de menthe poivrée. Prenez une cuillère à soupe de menthe fraîchement hachée ou séchée dans 250 ml d'eau bouillante. Ensuite, vous devez moudre la mie de pain blanc, y ajouter une cuillerée de vinaigre de table et l'ajouter au bouillon de menthe cuit. La consistance du mélange doit ressembler à une pâte très dense. À partir de la masse résultante, vous devez mouler un gâteau et l'appliquer à un endroit problématique avant de vous coucher.

Les recettes suivantes peuvent également aider:

  • Frotter le raifort (environ 200 g) et verser la vodka. Nous insistons pendant la journée. Ajoutez ensuite à la teinture 250 ml de jus de carotte frais, 250 ml de miel et de jus de citron (à partir d'un citron moyen). Bien mélanger et laisser au réfrigérateur. Avec des maux de tête constants dans la tempe gauche, il est recommandé de prendre le médicament trois fois par jour pendant 1-2 mois. Cette recette populaire est particulièrement bonne si la douleur est directement liée à l'hypertension (pression artérielle élevée).
  • Mélanger le jus de viorne et le miel dans une proportion de un à un. Le mélange résultant doit être pris dans une petite cuillère trois fois par jour à jeun (jusqu'à éliminer la douleur dans la tête).
  • Pour la douleur dans la région du temple gauche, les compresses qui peuvent être faites à partir d'une décoction de chélidoine sont une excellente aide.

Traitement de la douleur dans la tempe gauche

Le traitement doit être complet. Parallèlement à la pharmacothérapie, des méthodes de médecine alternative peuvent être utilisées. Il est tout aussi important de se débarrasser des mauvaises habitudes, de passer à un mode de vie sain, de manger rationnellement.

Thérapie médicamenteuse

La méthode la plus couramment utilisée pour traiter la douleur temporelle et ses causes est la pharmacothérapie:

  • le syndrome de la douleur intense soulage les analgésiques et les antispasmodiques,
  • ils combattent les infections bactériennes et virales avec des médicaments antimicrobiens et antiviraux en combinaison avec des agents anti-inflammatoires et immunomodulateurs,
  • des diurétiques et des antihypertenseurs sont prescrits pour réguler les différences de pression artérielle,
  • avec des manifestations douloureuses de la ménopause face à l'hormonothérapie substitutive,
  • les effets des situations stressantes sont éliminés avec des sédatifs et des relaxants musculaires.

Le traitement doit être effectué sous étroite surveillance médicale..

Physiothérapie et réflexologie

Les procédures physiothérapeutiques prescrites pour le domaine de l'inflammation sont bien capables de faire face aux effets résiduels des processus inflammatoires et des infections qui ont provoqué des douleurs temporelles..

La réflexologie, qui comprend des éléments de la médecine orientale - l'acupression et l'acupuncture - aide à se détendre et à se débarrasser du stress et des céphalées de tension.

Intervention chirurgicale

La présence de néoplasmes, une pression intracrânienne élevée, des maladies graves de la colonne vertébrale peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. Sinon, il est impossible d'atténuer l'état du patient..

Traitement

Une fois le diagnostic posé, les médecins traitent la maladie qui provoque des maux de tête dans la tempe gauche. Dans le même temps, afin d'éliminer la douleur, les groupes de médicaments suivants peuvent être prescrits:

  • Sédatifs, antidépresseurs. Si la douleur est apparue dans le contexte d'une tension nerveuse, des conditions dépressives et stressantes, des troubles psycho-émotionnels, des médicaments sédatifs ou des antidépresseurs peuvent être prescrits. Il peut s'agir à la fois de remèdes simples (par exemple, origan, valériane, mélisse, magnésium, etc.) et de médicaments puissants (par exemple, Prozac, Azilect, Lerivon, etc.). Le choix des médicaments dans chaque cas est effectué séparément, en fonction de l'état du patient, des maladies concomitantes, de l'âge et d'autres facteurs..
  • Médicaments antihypertenseurs. Si la tête fait mal dans la région du temple gauche, des médicaments antihypertenseurs sont souvent prescrits. Il s'agit d'un groupe assez important de médicaments, qui sont également sélectionnés dans chaque cas individuel séparément en fonction des indications et des caractéristiques personnelles du patient..
  • Relaxants musculaires. Souvent utilisé si le syndrome douloureux est directement associé à des spasmes des muscles cervicaux, à des perturbations de l'apport sanguin aux structures cérébrales (lorsque le foyer pathologique est localisé dans le cou). Les relaxants musculaires sont très appréciés par les médecins modernes..
  • Antibiotiques. Ils sont prescrits presque toujours lorsque des maux de tête dans la région du temple gauche surviennent en raison de la pénétration et du développement d'une infection bactérienne (son développement peut être observé à la fois dans les structures cérébrales et dans les organes internes).

Avec des maux de tête constants, il est recommandé d'arrêter de boire et de fumer, d'abandonner toute mauvaise habitude, de ne pas boire de comprimés puissants sans ordonnance d'un médecin.

Thérapie symptomatique à domicile

N'oubliez pas également que la sagesse populaire a accumulé un riche arsenal de traitement des maux de tête localisés avec des moyens domestiques et improvisés. C'est l'utilisation de boissons médicinales, de thés, de décoctions et d'infusions d'herbes, de compresses et d'une douche de contraste.

  1. Une alternative à l'auto-massage avec une attaque sévère de spasme dans la tête peut être une compresse: chaude ou froide. Si la tête fait tellement mal que la personne ne trouve pas la force de masser la zone douloureuse, il est préférable de le coucher et d'appliquer la méthode des compresses contrastées pendant un quart d'heure.
  2. Le café noir peut agir comme un assistant efficace, économisant d'une pulsation dans la tête. Une tasse d'une boisson fraîchement préparée sera suffisante pour soulager et minimiser la douleur, vous pouvez également ajouter une tasse de thé vert et du chocolat.
  3. Le thé à la camomille peut être préparé indépendamment, peut être acheté à la pharmacie. Le thé chaud des fleurs aidera à soulager un spasme pulsatoire aigu dans les tempes, si vous buvez une tasse et que vous vous allongez pendant une heure et demie.
  4. Un verre de jus frais d'oranges avec du jus de citron a longtemps été considéré comme une boisson thérapeutique pour les maux de tête: vous pouvez améliorer l'effet en utilisant des comprimés de vitamine C.

Il est important de garantir l'accès de l'air frais à la pièce où se trouve le patient souffrant d'une crise de maux de tête. La température dans la pièce ne doit pas non plus être trop élevée, il est préférable que la pièce soit fraîche, le patient doit être recouvert d'une couverture chaude.

La prévention

Les maux de tête du côté gauche sont souvent répétés, complétés par de nouveaux signes, ce qui provoque une gêne encore plus grande, aggrave le bien-être. Vous pouvez prévenir la douleur. Il suffit d'adhérer aux recommandations des spécialistes:

  1. Promenades plus fréquentes au grand air.
  2. Mange correctement.
  3. Ne vous impliquez pas dans l'utilisation de médicaments.
  4. Traiter en temps opportun les rhumes, les maladies infectieuses.
  5. En cas de blessure à la tête, consultez immédiatement un médecin..
  6. Établir un mode de travail et de repos.
  7. Exercice quotidien.

À titre préventif, au lieu du thé ordinaire, vous pouvez boire des décoctions, des infusions d'herbes médicinales.

Aimez-vous l'article? La sauver!

Vous avez encore des questions? Demandez-leur dans les commentaires! La cardiologue Mariam Harutyunyan leur répondra.

Il est diplômé de l'Université médicale d'État de l'Oural avec un diplôme en médecine générale. Médecin généraliste

Que faire?

Pourquoi le temple de gauche souffre et se brise constamment? Que faire et que faire si vous constatez que l'inconfort dans la tempe gauche est chronique?

Vous pouvez essayer de le guérir vous-même ou ne pas prêter attention aux problèmes en consommant un grand nombre d'analgésiques. Mais ces mesures n'élimineront que le symptôme, la cause de la douleur restera.

Diagnostique

Si vous remarquez que le temple fait mal tous les jours, contactez immédiatement votre médecin local. L'article mentionnait déjà que de telles sensations sont le signe de maladies dangereuses:

  • artérite;
  • un accident vasculaire cérébral;
  • tumeurs cérébrales.

Chacune de ces maladies est dangereuse pour l'homme, donc aller chez le médecin le premier ou le deuxième jour du début de la douleur temporelle vous sauvera non seulement de la maladie, mais vous sauvera la vie dans certains cas.

Le thérapeute recueillera les symptômes, pourquoi la tempe gauche est souvent douloureuse et lancinante, et vous dirigera vers des tests. Tout d'abord, il faut exclure les infections et les allergies. Si des maux de tête douloureux ne sont pas causés par ces raisons, le patient pose un diagnostic plus grave:

  • Échographie du cerveau et du cœur;
  • IRM
  • Doppleroscopie du système cardiovasculaire.

Après avoir recueilli une anamnèse, le patient est référé à un spécialiste, en fonction de la maladie diagnostiquée: neurologue, endocrinologue et autres. Si la maladie n'est pas dangereuse, le thérapeute effectue lui-même le traitement. Si la maladie a atteint le dernier stade, vous devez rester à l'hôpital.

Facteurs associés

En plus des principales causes-provocatrices de l'attaque et du syndrome qui accompagnent les crampes dans la tempe gauche, les experts identifient des facteurs liés. Dans le contexte de ces facteurs, l'état pathologique progresse:

  • un changement brutal des conditions météorologiques, en particulier chez les personnes dépendantes des conditions météorologiques;
  • stress nerveux et stress psycho-émotionnel;
  • dépendance à l'alcool et au tabac à fumer;
  • l'utilisation de nitrites avec des aliments de mauvaise qualité;
  • apport régulier de phényléthylamine avec l'utilisation d'édulcorants et d'édulcorants chimiques dans les aliments;
  • ingestion de glutamate de sodium dans le corps avec des produits instantanés.

Étant donné la prédisposition constitutionnelle actuelle à des maux de tête fréquents dans le contexte de causes provocatrices, les facteurs concomitants agissent comme un «éléphant de guerre» qui fait avancer les crampes douloureuses.

Mécanisme d'occurrence

La douleur survient en raison de l'irritation des troncs nerveux. Tout d'abord, une impulsion pathologique se forme dans les fibres nerveuses, en règle générale, cela se produit en raison d'un facteur provoquant, de dommages mécaniques ou d'un processus inflammatoire affectant les processus nerveux ou les tissus musculaires.

En conséquence, le processus pathologique affecte la structure des neurones et les fibres nerveuses cessent de remplir la fonction d '«inhibition».

Le résultat est une impulsion de douleur à court terme qui se propage à travers le tronc nerveux. Et une vive douleur survient, qui est souvent accompagnée d'une pulsation.

Il est important de réaliser que la douleur dans la région temporale de la tête n'est pas une maladie indépendante, c'est un symptôme concomitant qui indique des perturbations dans le corps.

Diagnostic et traitement

Pour la douleur dans les tempes, vous devez contacter un spécialiste qui vous donnera des instructions pour le diagnostic. En cas de maux de tête prolongés, le patient est envoyé pour un examen complet du système cardiovasculaire, du système nerveux, de la tête, de la colonne vertébrale et des vaisseaux sanguins. Grâce à cette approche, les médecins découvrent la maladie sous-jacente qui provoque un symptôme désagréable.

Que faire de la douleur temporelle? Le traitement dépend de la cause du syndrome douloureux. Un bon diagnostic, la mise en œuvre des recommandations d'un spécialiste aidera à faire face à la maladie. Si le médecin approuve, vous pouvez ajouter au cours thérapeutique l'aromathérapie, des massages, des infusions à base de plantes, manger des fruits frais, des légumes, des bains relaxants avec des décoctions de plantes médicinales.

  • Si la migraine est devenue la cause d'un mal de tête aigu à gauche dans la zone du temple, vous pouvez prendre des analgésiques, qui n'aideront pas toujours. Il est conseillé de prendre des médicaments spécifiques qui aident à cette pathologie (triptans). Le neuropathologiste prescrit des sédatifs, des agents vasculaires, des nootropiques et des antispasmodiques.
  • Dans le traitement des maladies infectieuses, des spécialistes de profil étroit (ORL) aideront. Des médicaments antipyrétiques et anti-inflammatoires peuvent être prescrits au patient.

  • Avec un rhume, une gueule de bois, il est recommandé d'utiliser des médicaments qui soulagent l'œdème des vaisseaux sanguins. Vous pouvez utiliser des anti-inflammatoires (ibuprofène), des sorbants (Enterosgel, charbon actif), de l'aspirine, du miel.
  • Si la cause de la douleur est les muscles raides du cou et du dos, le médecin vous prescrira un traitement complet qui comprend les onguents chauffants "Fastum-gel", "Finalgon".
  • La thérapie de l'oncologie cérébrale, des accidents vasculaires cérébraux et des blessures au crâne est effectuée de manière complète. Ici, vous ne pouvez pas vous passer des conseils de plusieurs spécialistes.
  • En cas d'accident vasculaire cérébral, le patient est placé à l'hôpital. Se remettre d'une maladie dangereuse aidera une aide qualifiée et un alitement.
  • Avec l'ostéochondrose, une thérapie complexe est recommandée, qui comprend la physiothérapie, la physiothérapie, l'utilisation d'analgésiques, le port d'un collier cervical orthopédique.
  • Pour les blessures à la mâchoire, le traitement dépend des recommandations du chirurgien maxillo-facial. La thérapie la plus courante est la chirurgie.
  • En cas d'intoxication du corps associée à un empoisonnement, prescrire un lavage gastrique, prendre du charbon activé, boire beaucoup de liquide, des médicaments antipyrétiques (si la température dépasse 38,5 ° C).

  • Si la cause du mal de tête dans la tempe gauche est l'hypertension, on prescrit au patient de planifier le travail, le repos, l'utilisation régulière de médicaments qui normalisent la pression artérielle, les diurétiques, la prévention des situations stressantes, les promenades au grand air.
  • Avec une pression intracrânienne accrue, les neurologues prescrivent des antispasmodiques, des diurétiques, de la physiothérapie. Il est recommandé d'éviter le surmenage, les situations stressantes, il faut limiter la consommation de sel.
  • Important: Le traitement ne sera efficace qu'après que le médecin aura déterminé la cause exacte du mal de tête dans la tempe gauche..

    Vous pouvez essayer d'éliminer la douleur temporelle en utilisant des méthodes folkloriques. Cela peut être des décoctions, des infusions à base de plantes, des thés thérapeutiques, des douches de contraste, des compresses, une tasse de café noir, du jus d'orange et de citron fraîchement pressé, des bains avec l'ajout d'huiles aromatiques, de l'acupression.

    Facteurs provocateurs

    Les maux de tête dans les tempes et les nausées qui en découlent sont provoqués par des nocicepteurs situés dans la tête et le cou. Le tissu nerveux du cerveau lui-même ne fait pas mal, car il n'a pas de récepteurs de la douleur.

    Sous l'influence du stimulus, le nocicepteur envoie un signal à l'aide de fibres nerveuses aux cellules nerveuses du cerveau, par conséquent, une douleur dans les tempes apparaît.

    Les mécanismes d'apparition des maux de tête sont divisés en 6 types:

    1. Céphalées vasculaires (VVD). Elle survient avec un affaiblissement du tonus veineux, une dilatation et un spasme des artères, une altération de l'approvisionnement en sang, accompagnée d'un retard dans le flux sanguin et la privation d'oxygène.
    2. Maux de tête liquorodynamiques. Elle se produit en raison de changements dans la pression intracrânienne, du déplacement des structures cérébrales dans le contexte d'un PCI normal.
    3. Maux de tête de tension musculaire. Elle commence par l'activation de la transmission des impulsions dans la synapse neuromusculaire, est causée par la tension musculaire due à l'effet irritant de divers facteurs.
    4. Céphalées névralgiques. Elle est provoquée par l'excitation des nerfs par des troubles extraneuraux et endoneuraux, pathologies dans les services du système nerveux central responsables du soulagement de la douleur.
    5. Mal de tête mixte. C'est une combinaison des mécanismes ci-dessus, agissant simultanément ou alternativement.
    6. La psychologie, ou céphalée centrale, est causée par des interruptions de l'échange de sérotonine, de catécholamines et d'opiacés endogènes, suivies d'un dysfonctionnement du système antinociceptif (analgésique).

    Chaque facteur est accompagné d'une raison qui répond à la question de savoir pourquoi la tête fait mal, il peut s'agir d'une maladie grave, dont le pronostic vital.

    Premiers soins pour une condition pathologique

    Une douleur lancinante dans la tempe droite est un signe dangereux, lorsqu'il apparaît qu'il vaut mieux contacter immédiatement un médecin pour établir la cause du syndrome. Si vous souffrez d'une gêne désagréable pendant une longue période, de graves déficiences visuelles et auditives peuvent se développer. Détérioration possible de l'état psychologique du patient.

    Avec des spasmes intenses dans le temple à gauche, un coup de "matière grise" est possible. Lorsque de forts lumbago apparaissent dans la tête, il faut surveiller leur fréquence, leur durée. Si la douleur est unique et ne s'accompagne pas de symptômes supplémentaires, vous pouvez prendre les mesures suivantes:

    1. Lorsque le temple bat, il vaut mieux se promener le long de la rue, se garer ou bien aérer la pièce.
    2. Laver à l'eau froide, prendre une douche.
    3. Effectuer un massage du temple.
    4. Réduisez l'intensité d'éclairage, éliminez les sons étrangers.
    5. Détendez-vous, dormez bien.
    6. Prenez des analgésiques.

    Si le patient est sûr que les crampes dans la tempe gauche sont le résultat d'une gueule de bois ou d'un rhume, vous pouvez boire un médicament qui réduit l'intensité des symptômes désagréables dans les infections virales respiratoires aiguës ou la grippe. Parfois, il est recommandé d'utiliser des recettes de médecine traditionnelle qui contribuent à l'élimination des poches vasculaires et à la nutrition de la «matière grise» avec des vitamines, des micro-éléments.

    Lorsque le temple vibre immédiatement après avoir mangé, vous devez étudier attentivement la composition des aliments. Si des aliments provoquant une gêne désagréable ont été détectés, il est recommandé de les exclure de l'alimentation. Si vous avez besoin d'acheter des plats cuisinés, il vaut mieux privilégier la pâtisserie, les salades et les tartes.


    Avec des spasmes intenses dans la tempe gauche, un coup de "matière grise" est possible

    Lisez À Propos De Vertiges