Principal Encéphalite

Que faire en cas de maux de tête dans les tempes et de nausées

La douleur est une réaction protectrice du corps et est considérée comme un signe de certaines anomalies dans certains organes ou systèmes. Un symptôme similaire ne peut être ignoré, car cela peut entraîner de graves complications..

L'état lorsqu'il exerce une pression sur le whisky et qu'il est malade peut être causé par diverses raisons, qui sont conditionnellement divisées en externes et internes. Avant de comprendre comment vous débarrasser de la maladie, vous devez comprendre pourquoi un problème similaire se produit.

Déclencheurs externes

Cette catégorie comprend les causes liées aux influences environnementales sur le corps humain. Les circonstances qui peuvent provoquer une condition lorsqu'elle fait mal dans les tempes et sont très nauséabondes comprennent:

  • surmenage physique ou émotionnel;
  • stress chronique et irritabilité accrue;
  • insomnie persistante;
  • saute dans la pression atmosphérique;
  • Des conditions météorologiques défavorables;
  • la congestion et la mauvaise ventilation de la pièce dans laquelle une personne est obligée de rester longtemps;
  • dépendance à l'alcool et aux cigarettes;
  • consommation de boissons énergisantes, de café et de thé fort;
  • nourriture de mauvaise qualité;
  • exposition au corps de substances toxiques;
  • prendre certains médicaments.

Causes internes de malaise

Les facteurs internes de l'apparition d'une telle condition comprennent des pathologies et des déviations dans divers organes et systèmes. Les situations suivantes peuvent provoquer une attaque lorsqu'une personne serre la section temporale ou l'arrière de la tête et se sent périodiquement nauséeuse:

  1. Hypertension artérielle. L'hypertension artérielle provoque souvent des maux de tête dans les tempes et des vomissements. Lorsque la pression artérielle revient à la normale, le bien-être du patient se stabilise. Des manifestations similaires peuvent provoquer une pression basse, mais dans ce cas, somnolence et faiblesse, ainsi que vertiges, rejoignent les symptômes indiqués. En d'autres termes, tout saut vers une augmentation ou une diminution de la pression artérielle peut entraîner des sensations désagréables dans la tête et des nausées.
  2. La grossesse et l'allaitement. Pendant la période de portage et d'alimentation du bébé, le corps de la mère mobilise toutes ses forces internes, ce qui peut entraîner diverses affections, notamment des maux de tête dans les tempes avec nausées. Mais si une femme vomit souvent et que cette condition s'accompagne d'autres symptômes, une attention médicale urgente est nécessaire..
  3. Vascularite. Une maladie similaire se produit en raison de processus inflammatoires dans les vaisseaux, à cause desquels la circulation sanguine est perturbée. Souvent accompagnée de maux de tête, de spasmes musculaires, de fièvre et d'un gonflement des veines des tempes..
  4. Dystonie végétovasculaire (VVD). Une maladie similaire associée à une altération de la fonction vasculaire se manifeste par une faiblesse, des étourdissements, une somnolence, etc..
  5. Infections d'origines diverses. La maladie la plus dangereuse de ce groupe est considérée comme la méningite - une pathologie grave qui affecte les membranes du cerveau et de la moelle épinière. La maladie se manifeste par une forte fièvre, des nausées, des céphalalgies et des crampes dans les muscles du cou. Dans cette condition, une personne a besoin d'une hospitalisation immédiate.
  6. Migraine. Elle s'accompagne de douleurs intenses dans la partie temporale de la tête, à caractère pulsatoire ou paroxystique. De plus, plus de 80% des patients signalent des symptômes concomitants tels que vomissements, photophobie et étourdissements..
  7. Les tumeurs cérébrales sont malignes et bénignes. Dans de telles conditions, le syndrome douloureux apparaît assez souvent. Cela est dû au fait que le néoplasme se développe progressivement, exerçant une pression sur le crâne. Dans de telles situations, le traitement médical n'apporte qu'un soulagement temporaire, une intervention chirurgicale est donc nécessaire.
  8. Douleur aiguë en grappe. Il n'est pas difficile de le confondre avec la migraine, car les manifestations désagréables affectent également les tempes, les yeux et la partie frontale de la tête. De plus, le patient a du mal à s'endormir, ce qui ne lui permet pas de se détendre complètement. Pour cette raison, ces sensations sont appelées suicidaires.
  9. La forme aiguë d'accident vasculaire cérébral. L'hypertension artérielle prolongée et d'autres pathologies du système cardiovasculaire entraînent souvent des accidents vasculaires cérébraux. Cette condition s'accompagne de sensations désagréables dans la tête, de vomissements et de nausées, d'une altération de la parole et de l'activité motrice et, dans certains cas, d'une paralysie des membres ou des muscles faciaux. Si le patient ne reçoit pas à temps une aide qualifiée, le risque de décès est élevé.
  10. Lésion cérébrale traumatique. En cas de lésion des os crâniens ou de la substance de l'organe principal du système nerveux central, le patient peut ressentir une douleur intense et également souffrir de vomissements. Une maladie similaire n'est traitée que dans un hôpital.

Comment est le diagnostic

Étant donné que la douleur dans les tempes et les nausées peuvent indiquer des troubles dans le corps d'une nature différente, un diagnostic complet est nécessaire. Afin d'identifier les causes des malaises, certains examens sont effectués:

  1. L'étude de la pression artérielle. L'observation de ces données révélera la prédisposition du patient à l'hypertension ou à l'hypotension.
  2. Imagerie par résonance magnétique et informatique (CT et IRM). Les méthodes instrumentales permettent d'étudier le cerveau et de détecter la présence d'une tumeur, d'un anévrisme et d'autres troubles à ses débuts.
  3. L'étude de la composition du sang. Cette méthode vous permet d'identifier d'éventuelles infections virales ou bactériennes dans le corps. Dans le premier cas, le taux de lymphocytes présente des écarts évidents par rapport à la norme, et dans le second cas, une leucocytose est observée.
  4. Test sanguin pour les toxines. Une étude similaire est réalisée lorsque le patient a été en contact direct avec des substances toxiques ou chimiques..
  5. Ponction vertébrale. Une telle technique est utilisée en cas de suspicion de présence de méningite ou d'hémorragie intracrânienne..

En fonction du bien-être du patient et des maladies concomitantes, d'autres examens peuvent être prescrits, ainsi que la consultation de spécialistes étroits.

Caractéristiques du traitement

L'élimination de ces manifestations désagréables est effectuée par différentes méthodes. Ceux-ci inclus:

  • impact sur la maladie sous-jacente;
  • une thérapie médicamenteuse qui vous permet d'arrêter le syndrome douloureux;
  • intervention chirurgicale.

Étant donné que les symptômes désagréables ne sont que la conséquence de toute perturbation du corps, il est d'abord nécessaire d'influencer la cause de la maladie. Le traitement de la maladie sous-jacente est effectué en fonction du bien-être du patient; souvent, les symptômes disparaissent déjà au cours du traitement et ne nécessitent pas d'exposition supplémentaire.

Dans le cadre d'un traitement médicamenteux visant directement à éliminer les nausées et les maux de tête dans les tempes, les médicaments suivants sont utilisés:

  1. Analgésiques, antispasmodiques et non stéroïdiens. Les médicaments aident à se débarrasser de la douleur, à réduire la fréquence des attaques, mais ne sont pas en mesure d'influencer la cause du développement de symptômes désagréables.
  2. Antidépresseurs. Ils sont utilisés dans les cas où le malaise résulte d'une névrose et d'une fatigue excessive ou contre une migraine.
  3. Bêtabloquants. L'action des médicaments vise à améliorer la fonction cardiaque et à prévenir l'arythmie.
  4. Glucocorticostéroïdes. Les médicaments de ce groupe permettent d'éliminer les toxines du corps et de réduire l'intensité du processus inflammatoire. Des médicaments similaires sont utilisés dans les situations où les nausées et les maux de tête sont causés par une intoxication ou une inflammation..
  5. Médicaments pour le tonus vasculaire. Étant donné que la céphalée est souvent associée à des troubles de l'appareil circulatoire, dans ces cas, il est conseillé d'utiliser des médicaments dont l'action vise à renforcer les parois des vaisseaux sanguins et à augmenter leur perméabilité..
  6. Diurétiques. Les médicaments sont efficaces pour augmenter la pression intracrânienne, l'œdème et les problèmes vasculaires.
  7. Médicaments sédatifs. Indispensable dans les situations où les symptômes surviennent sous l'influence de facteurs psychologiques..

Une méthode chirurgicale de traitement est utilisée dans les cas où des tumeurs sont trouvées dans le cerveau ou si la pharmacothérapie n'a pas donné de résultat positif..

Conclusion

Si vous ressentez des maux tels que des douleurs dans les tempes et des nausées, vous devez faire attention à l'état de votre corps et consulter un médecin. Des actions opportunes et compétentes de spécialistes aideront à maintenir la santé et à éviter des conséquences graves.

Que faire si le whisky fait mal et est malade? - à la recherche de la vraie cause, tout sur l'homéopathie


La douleur est une réaction protectrice du corps et est considérée comme un signe de certaines anomalies dans certains organes ou systèmes. Un symptôme similaire ne peut être ignoré, car cela peut entraîner de graves complications..

L'état lorsqu'il exerce une pression sur le whisky et qu'il est malade peut être causé par diverses raisons, qui sont conditionnellement divisées en externes et internes. Avant de comprendre comment vous débarrasser de la maladie, vous devez comprendre pourquoi un problème similaire se produit.

Causes courantes de céphalées temporales sévères

Aujourd'hui, l'une des principales causes de douleurs dans les tempes et de nausées est le dysfonctionnement du système nerveux. Chaque personne moderne est constamment exposée à des situations stressantes dans lesquelles il est tout simplement impossible d'être équilibré et calme. Tous ces facteurs affectent négativement le fonctionnement du système nerveux..

Une autre cause topique de maux de tête dans les tempes et de nausées peut être une lésion cérébrale résultant d'un accident vasculaire cérébral ou d'une chute..

Tout effet mécanique sur la tête peut provoquer une augmentation de la pression intracrânienne, ce qui contribue aux vomissements, aux nausées et aux maux de tête.

La raison la plus courante pour laquelle un mal de tête dans les tempes et des nausées peut être un surmenage, ainsi qu'un stress extrême.

En plus de toutes les raisons ci-dessus, il existe un certain nombre de maladies qui provoquent des sensations désagréables et inconfortables dans les tempes et le front:


La migraine est la cause la plus fréquente de nausées et de maux de tête dans la zone frontotemporale. Cette maladie peut provoquer un trouble du système nerveux. Très souvent, la migraine s'accompagne d'un assombrissement des yeux et d'une douleur lancinante. Si la migraine devient la cause de nausées et de douleurs, une personne réagit douloureusement aux sons forts et à la lumière vive. La cause de la migraine, le plus souvent, est une altération de la circulation cérébrale. Ces attaques peuvent durer de quelques minutes à quelques heures.

  • Hypertension artérielle. La deuxième cause de douleur au niveau du front et des tempes est l'hypertension.
  • La vascularite peut également provoquer des maux de tête désagréables en raison de processus inflammatoires qui se produisent dans les parois des vaisseaux sanguins. Un signe de la présence de la maladie peut être un mal de tête au front, aux tempes et des nausées la nuit..
  • Un mal de tête sévère dans la région temporo-frontale peut être déclenché par une tumeur cérébrale. Si vous êtes sûr qu'il ne s'agit pas d'une migraine et qu'aucune autre maladie concomitante ne contribue à l'apparition de maux de tête et de nausées, il est préférable de demander l'avis d'un médecin expérimenté. ATTENTION! Les principaux signes d'une tumeur cérébrale maligne sont des maux de tête réguliers, des nausées, des vomissements et des étourdissements. Une caractéristique distinctive est la manifestation matinale des symptômes..
  • La méningite est une autre maladie terrible qui peut causer des douleurs au front et aux tempes. Il s'agit d'une maladie infectieuse, dont une caractéristique est l'inflammation des membranes du cerveau et de la moelle épinière. En plus des symptômes caractérisés, la température du patient augmente et des taches noires apparaissent sur le corps. En abaissant et en relevant la tête, une personne peut ressentir une douleur intense.
  • Soins de santé

    Des étourdissements fréquents à haute pression nécessitent l'aide d'un médecin qualifié. Avant de commencer le traitement, le médecin examine le patient, examine les symptômes, recueille une anamnèse, mesure la pression artérielle. À l'aide des examens, le médecin découvre pourquoi l'hypertension artérielle, les maux de tête et les nausées. La clinique en question peut être associée à un rétrécissement aortique congénital, à des maladies rénales et endocriniennes, à une pathologie des glandes surrénales. Des symptômes similaires apparaissent avec les tumeurs GM..


    Les médicaments de certains groupes pharmacologiques peuvent augmenter la pression. Pour soulager un mal de tête, prenez des bloqueurs adrénergiques, des diurétiques, des inhibiteurs de l'ECA. Quel médicament soulagera la clinique du manifeste, le thérapeute décide individuellement pour chaque patient.

    Dans la lutte contre le syndrome de la douleur occipitale, qui s'accompagne de nausées avec hypertension artérielle, il est recommandé de mettre un comprimé de Nitroglycérine ou de Validol sous la langue. Le tableau clinique décrit se manifeste par une crise hypertensive, vous devez donc agir correctement et rapidement. Ensuite, vous devez appeler l'ambulance.

    Pour les maux de tête avec une pression artérielle élevée, la respiration est recommandée. Pour ce faire, le patient doit prendre une profonde inspiration et retenir son souffle - une expiration lente. L'exercice est effectué dans une position couchée. Il est répété plusieurs fois. En présence de plâtres à la moutarde, ils sont pondus sur des œufs. Vous pouvez faire un bain de pieds. Les pieds sont maintenus dans l'eau chaude pendant 15 minutes. Une manipulation similaire est effectuée par rapport aux mains..

    Traitement des maux de tête, méthodes de base

    Ainsi, il est devenu clair pour tout le monde que la douleur dans la région frontotemporale, accompagnée de nausées, peut avoir divers foyers d'apparition, en fonction du traitement prescrit.

    RAPPELLES TOI! Le traitement des maux de tête aigus ne consiste pas seulement à anesthésier l'inconfort. L'essentiel est de déterminer la cause de la maladie et de les traiter.

    Les experts ne recommandent pas l'automédication, car cela ne peut qu'aggraver un problème de santé existant. En cas de douleur récurrente régulière, contactez immédiatement votre médecin qui procédera à un premier examen et diagnostic.

    Et seulement après avoir passé tous les tests, découvert la cause exacte de la douleur dans la tempe à gauche et des nausées, le médecin peut prescrire un traitement concomitant.

    Cependant, il y a des moments où un contact rapide avec un spécialiste n'est tout simplement pas possible. Ensuite, vous devez savoir quels premiers soins peuvent être prodigués à une personne malade. Certains des médicaments les plus courants qui peuvent aider à soulager la douleur comprennent l'aspirine, la citramone, l'analgine ou le pharmadol..

    C'est génial si vous avez un tonomètre à la maison avec lequel vous pouvez déterminer les indicateurs de pression. Sur la base des résultats, vous devez boire un médicament qui normalise la pression artérielle.

    D'excellents médicaments pour le traitement de la douleur temporelle et de l'inconfort au front peuvent être des médicaments basés sur la composante Sumatriptan.

    Ce traitement aide à rétrécir les vaisseaux sanguins..

    Cependant, il ne faut pas oublier que ces médicaments doivent être utilisés exclusivement à des fins médicinales plutôt que préventives..

    Capable de faire face aux médicaments contre les maux de tête à base d'analgésiques non stéroïdiens et de caféine.

    Mais ici, vous devez être aussi prudent que possible lors de leur administration, car ces composants peuvent provoquer une dépendance. Il est recommandé de respecter strictement les instructions..

    Les sédatifs, qui sont fabriqués à base de composants végétaux (agripaume, aubépine, valériane, etc.) font un excellent travail pour éliminer les maux de tête. Mais pour vous débarrasser des nausées, vous pouvez utiliser l'ancienne méthode éprouvée depuis longtemps - l'apport de charbon actif. En outre, des médicaments appelés métoclopramide et cerucal aideront à faire face à ce problème..

    Au cours du traitement complexe des maux de tête, le patient doit abandonner les aliments excessivement gras, qui peuvent provoquer des nausées et des vomissements. Il est préférable de privilégier une alimentation saine au stade du traitement, ce qui implique de manger des aliments non nutritifs.

    N'oubliez pas que l'auto-traitement des maux de tête et des nausées réguliers n'est tout simplement pas acceptable. Seul un médecin qualifié sera en mesure d'évaluer avec compétence l'état du patient et de prescrire un traitement approprié.

    Vous ne devez pas non plus ignorer les maux de tête en utilisant des analgésiques conventionnels. Une attitude négligente envers votre santé peut entraîner des conséquences désastreuses, selon la cause de la douleur.

    Thérapie

    Avant de consulter un médecin ou une ambulance, vous pouvez arrêter partiellement la douleur avec des médicaments.

    Avec une pression artérielle basse, les maux de tête disparaissent après avoir pris des médicaments contenant de la caféine (Askofen, Citramon, Pentalgin), des plantes médicinales et des anticholinergiques (Bellataminal).

    Recommande également:

    • prenez une position horizontale et mettez un oreiller sous vos pieds;
    • thé ou café sucré fort avec du sucre.
    • fournir de l'air frais;
    • douche froide et chaude;
    • massage de la tête et du col.

    Avec une pression artérielle élevée, un mal de tête peut être arrêté avec des diurétiques thiazidiques (Diuril, Nakleks) ou d'autres diurétiques (Veroshpiron, Diursan).

    En plus des médicaments ci-dessus, il est recommandé:

    • chevauchement à l'arrière de la tête avec des enduits à la moutarde;
    • massage circulaire de la région occipitale;
    • bains de pieds (avec une température de l'eau ne dépassant pas 45 ° C);
    • se frotter les yeux.

    Il n'est pas recommandé d'essayer de guérir l'hypertension par vous-même, car les méthodes alternatives ne sont qu'un ajout au traitement prescrit par un médecin.

    La pression est revenue à la normale et ma tête me fait encore mal?

    Vous pouvez vous débarrasser de la douleur à l'aide de médicaments tels que: «Askopar», «Combispasm», «Solpadein» et autres.

    Il existe des méthodes simples:

    • compresse d'eau froide sur le front et la région occipitale;
    • avec une douleur intense, faire un bain de pieds chaud;
    • aérer la pièce;
    • mentir dans l'obscurité et le silence absolus;
    • vous pouvez ajouter 3-5 gouttes d'huile de lavande au bain.

    La survenue de céphalées (maux de tête) peut être causée par des causes externes et physiologiques.

    Les causes externes sont: le stress passé, les chutes de pression atmosphérique, la malnutrition.

    Les raisons physiologiques doivent être prises au sérieux et un examen opportun doit être effectué, car ces causes peuvent être des maladies virales infectieuses et sévères, par exemple la méningite.

    N'oubliez pas que presque toutes les maladies associées à l'hypertension artérielle peuvent entraîner de graves conséquences! Par conséquent, il est nécessaire de consulter un médecin en temps opportun..

    Prévention des maux de tête et des nausées

    Afin de ne pas vous rendre régulièrement à la clinique avec des plaintes selon lesquelles votre tête vous fait mal à la tempe et est malade, vous pouvez prendre certaines mesures préventives une fois par an. Dans le cas où le mal de tête est définitivement causé par la migraine, le médecin peut prescrire des bêta-bloquants qui empêchent les attaques régulières.

    Cette mesure devrait être répétée deux fois par an mieux si c'est le printemps et l'automne. Abandonnez les mauvaises habitudes, faites du sport et commencez à bien manger. Pendant la saison froide, il est strictement interdit de sortir sans chapeau. Organisez votre routine quotidienne, allez vous coucher au plus tard à dix heures du soir.

    En suivant ces simples recommandations, vous oublierez ce qu'est un mal de tête dans les tempes..

    Diagnostic et traitement

    Afin de ne pas déclencher le développement éventuel de la maladie, le traitement doit être rapide.

    Qu'est-ce qu'un diagnostic complet qui comprend:

    • interrogation et examen d'un thérapeute ou d'un neurologue pour identifier une anamnèse, référence à des spécialistes connexes si nécessaire: otolorologue, ophtalmologiste, vertébrologue, ophtalmologiste, neurochirurgien et autres;
    • la nomination de REG (radiographie) ou EEG (électroencéphalogramme);
    • CT ou IRM (tomodensitométrie ou imagerie par résonance magnétique);
    • numération globulaire complète.

    Toutes les procédures sont indolores et ne nuisent pas à la santé..

    Premiers soins, quelles pilules prendre pour soulager la douleur

    NomRecetteApplication
    ParacétamolPas plus de 4 g par jour (1-2 tonnes par dose)Pas plus de 10 jours
    SpazmalgonJusqu'à 6 comprimés en un jour5 jours maximum
    SolpadeinAntalgique puissant, 1-2 comprimés. 4 fois par jourPas plus de 3 jours
    IbuprofènePour soulager la douleur jusqu'à 2 capsules par dosePas plus de 14 jours
    Tempalgin1 dose jusqu'à 3 fois par jour10 jours maximum

    La lutte contre les nausées

    La nausée est considérée comme un symptôme qui se développe en raison d'un mal de tête..

    Dans une telle condition, il est nécessaire de prendre en compte le fait qu'il est permis de manger pendant les nausées.

    Le menu devrait inclure principalement des plats maigres et diététiques. Les produits à base de viande doivent être faibles en gras.

    Pour éviter une charge excessive, il est nécessaire d'exclure complètement les fritures, les épices, la farine, les aliments sucrés, les boissons hautement gazéifiées contenant de la caféine, le thé, les produits laitiers fermentés riches en matières grasses, les saucisses, l'orge perlé et la bouillie de millet..

    Il est permis d'utiliser de l'eau propre ordinaire sans gaz, du thé avec une tranche de citron, des craquelins, du riz bouilli, du sarrasin, du bouillon de poulet.

    Autorisé à manger des aliments cuits à la vapeur. La nourriture doit être fréquente, mais en petites portions..

    Déclencheurs externes

    Cette catégorie comprend les causes liées aux influences environnementales sur le corps humain. Les circonstances qui peuvent provoquer une condition lorsqu'elle fait mal dans les tempes et sont très nauséabondes comprennent:

    • surmenage physique ou émotionnel;
    • stress chronique et irritabilité accrue;
    • insomnie persistante;
    • saute dans la pression atmosphérique;
    • Des conditions météorologiques défavorables;
    • la congestion et la mauvaise ventilation de la pièce dans laquelle une personne est obligée de rester longtemps;
    • dépendance à l'alcool et aux cigarettes;
    • consommation de boissons énergisantes, de café et de thé fort;
    • nourriture de mauvaise qualité;
    • exposition au corps de substances toxiques;
    • prendre certains médicaments.

    Médicaments et pilules sûrs

    Lors de la planification d'une visite chez le médecin, le patient doit être prêt à répondre aux questions sur la fréquence du syndrome douloureux et son intensité. Cela aidera le médecin à développer les bonnes tactiques de traitement..

    Groupes de médicaments efficaces dans les crises de douleur épisodiques

    Les médicaments pour traiter la pathologie sont des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils ont un effet analgésique, soulagent l'inflammation, éliminent l'enflure.

    • Ibuprofène-400 mg par jour;
    • Kétoprofène-100 mg / s;
    • Naproxène-500 mg / s;
    • Méloxicam-7,5-15 mg / s;
    • Célécoxib-200 mg / s.

    La plupart des AINS ont un effet secondaire négatif: avec une utilisation prolongée, ils affectent négativement les organes du tractus gastro-intestinal, jusqu'au développement d'une gastrite médicamenteuse.

    Médicaments Le méloxicam et le célécoxib sont une nouvelle génération de médicaments qui n'ont pas d'effet négatif sur le tube digestif. Les inconvénients de l'utilisation de ces médicaments incluent un prix relativement élevé..

    Les analgésiques sont souvent utilisés à la maison pour soulager une attaque. Ils ne guérissent pas la maladie, mais soulagent seulement la douleur. Les médicaments de ce groupe conviennent au soulagement des crises épisodiques, mais leur utilisation systématique conduit à la survenue d'un syndrome d'abus.

    En cas de crise de douleur, vous pouvez prendre Paracetamol-100 mg, Citramon, Analgin-500 mg ou Mig 200-400 mg.

    Si l'examen a révélé la survenue d'une céphalée après l'exercice en raison d'une augmentation de la pression artérielle, le médecin prescrira des médicaments prescrits à un stade précoce de l'hypertension. Ceux-ci incluent: vasodilatateurs, inhibiteurs de l'ECA, diurétiques, bloqueurs des canaux calciques.

    L'auto-administration de médicaments antihypertenseurs est inacceptable. L'automédication entraîne de graves conséquences.

    Avec la tension musculaire, dans le cadre d'un traitement complet, des médicaments du groupe relaxant musculaire sont utilisés. Ils détendent les muscles spasmodiques de la tête et du cou, soulagent les douleurs de nature spastique, aident à rétablir le flux sanguin.

    • Midokalm-150-450 mg par jour;
    • Sirdalud (tizanidine) -4 mg / s;
    • Baclofène-15 mg / s.

    Dans le cadre d'un traitement complexe, des médicaments nootropes sont souvent prescrits: Phenibut, Nootropil, Glycine. Les nootropiques ont un effet activateur sur la fonction cérébrale, augmentent sa résistance aux facteurs néfastes. Les médicaments améliorent la circulation cérébrale et éliminent les effets des traumatismes crâniens.

    Les sédatifs en combinaison avec des médicaments de base entraînent une relaxation musculaire et une diminution du tonus vasculaire. La prise de tranquillisants aide à soulager la douleur, mais ce type de médicament provoque rapidement une toxicomanie avec syndrome de sevrage..

    Sédatifs, qui ne créent pas de dépendance: Afobazole, Atarax; teintures alcoolisées de valériane, agripaume, racine de Maryina.

    Pour les crises sévères, une combinaison de médicaments est utilisée: Sirdalud 2 mg + aspirine 500 mg ou Analgin 250 mg + sédatif.

    L'utilisation de complexes complexes de vitamine B a fait ses preuves. Les vitamines B1, B6, B12 ont un effet favorable sur le système nerveux central et restaurent la structure des tissus nerveux. Des complexes de vitamines sont souvent prescrits: Neuromultivit, Milgamma, Neurovitan.

    Si les attaques de douleur se répètent plus de 10 fois par mois, l'ibuprofène est prescrit un traitement avec une dose de 400 mg par jour pendant 2-3 semaines et un traitement avec des relaxants musculaires pendant 2-4 semaines.

    Il n'existe pas de schéma unique pour soulager la douleur. Selon la raison, chaque patient a besoin d'une sélection individuelle de médicaments.

    Traitement de l'évolution chronique de la maladie

    Parfois, la céphalalgie devient chronique. La douleur est tourmentée chaque jour, en continu, avec des degrés d'intensité variables.

    Plus souvent prescrit amitriptyline 10-100 mg / s, la dose est augmentée progressivement. Le médicament soulage la douleur, mais a de nombreux effets secondaires négatifs, est addictif..

    Comme alternative, des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine sont prescrits: fluoxétine, paroxétine, sertraline. La durée du traitement est d'au moins 2 mois. Ces médicaments sont moins toxiques..

    En plus de prescrire un traitement médicamenteux, le médecin recommandera un massage, un cours de physiothérapie ou d'acupuncture.

    Comment est le diagnostic

    Étant donné que la douleur dans les tempes et les nausées peuvent indiquer des troubles dans le corps d'une nature différente, un diagnostic complet est nécessaire. Afin d'identifier les causes des malaises, certains examens sont effectués:

    1. L'étude de la pression artérielle. L'observation de ces données révélera la prédisposition du patient à l'hypertension ou à l'hypotension.
    2. Imagerie par résonance magnétique et informatique (CT et IRM). Les méthodes instrumentales permettent d'étudier le cerveau et de détecter la présence d'une tumeur, d'un anévrisme et d'autres troubles à ses débuts.
    3. L'étude de la composition du sang. Cette méthode vous permet d'identifier d'éventuelles infections virales ou bactériennes dans le corps. Dans le premier cas, le taux de lymphocytes présente des écarts évidents par rapport à la norme, et dans le second cas, une leucocytose est observée.
    4. Test sanguin pour les toxines. Une étude similaire est réalisée lorsque le patient a été en contact direct avec des substances toxiques ou chimiques..
    5. Ponction vertébrale. Une telle technique est utilisée en cas de suspicion de présence de méningite ou d'hémorragie intracrânienne..

    En fonction du bien-être du patient et des maladies concomitantes, d'autres examens peuvent être prescrits, ainsi que la consultation de spécialistes étroits.

    Que faire en cas de maux de tête dans les tempes et de nausées


    La douleur est une réaction protectrice du corps et est considérée comme un signe de certaines anomalies dans certains organes ou systèmes. Un symptôme similaire ne peut être ignoré, car cela peut entraîner de graves complications..

    L'état lorsqu'il exerce une pression sur le whisky et qu'il est malade peut être causé par diverses raisons, qui sont conditionnellement divisées en externes et internes. Avant de comprendre comment vous débarrasser de la maladie, vous devez comprendre pourquoi un problème similaire se produit.

    Quels examens sont généralement prescrits

    Au rendez-vous du neurologue, un examen physique du patient est effectué: les réflexes neurologiques de base sont vérifiés, les muscles du cou sont examinés.

    Le médecin rédige une référence pour des tests: test sanguin général, test sanguin biochimique, glycémie.

    Une numération globulaire complète avec une augmentation de l'ESR ou une augmentation du nombre de globules blancs indique une inflammation dans le corps.

    Une glycémie basse est souvent accompagnée de céphalées, d'étourdissements et de faiblesse..

    Le médecin peut rédiger une référence pour des tests supplémentaires:

    1. Composition des gaz du sang artériel - peut détecter l'hypoxie cérébrale.
    2. Test sanguin pour les hormones - détermine différentes déviations dans le travail de l'hypothalamus.

    Un neurologue peut orienter une ou plusieurs méthodes de diagnostic:

    1. Imagerie par résonance magnétique (IRM) - exclut la présence de divers néoplasmes (tumeurs et kystes), anévrismes. Les images montrent clairement des défauts post-traumatiques, des déviations neurodégénératives, des changements dans les vaisseaux sanguins affectés par l'athérosclérose.
    2. La tomodensitométrie (TDM) est la méthode la plus informative pour examiner le cerveau. Il donne une idée claire des changements pathologiques du crâne et du cerveau, de la pathologie du tissu osseux, des vaisseaux sanguins et des structures cérébrales. Fournit des informations sur les effets des traumatismes crâniens. L'inconvénient de cette méthode est une dose importante de rayonnement pendant l'étude.
    3. Électroencéphalographie - donne une idée de la présence de changements pathologiques dans les vaisseaux, d'une altération de la circulation cérébrale.
    4. USDG (échographie des vaisseaux de la tête et du cou) - indique la présence de plaques athérosclérotiques dans les artères; rétrécissement et tortuosité des artères conduisant à une hypoxie cérébrale; résistance vasculaire périphérique.
    5. Rhéoencéphalographie (REG) - donne une idée du tonus et des vaisseaux sanguins. L'utilisation de REG est diagnostiquée: hypertension, athérosclérose, dystonie végétative-vasculaire.
    6. IRM de la colonne cervicale - la présence d'une ostéochondrose cervicale peut provoquer des douleurs dans la tête et le cou, aggravées par un retournement de la tête.
    7. Rhéovasographie des vaisseaux cérébraux (RVG) - montre la qualité du flux sanguin dans les vaisseaux principaux, évalue la circulation collatérale.
    8. La radiographie sera moins connue. Seules les structures osseuses du crâne sont visibles sur l'image, les tissus mous ne sont pas visibles.

    Maux de tête sévères dans les tempes et nausées

    Les maux de tête et les nausées sont inextricablement liés. Lorsque les sensations désagréables sont souvent nauséabondes. Pourquoi la douleur survient-elle? Le cerveau ne peut pas faire de mal, mais le vasospasme et la circulation sanguine altérée sont les principales causes du problème. Que faire si les maux de tête et les nausées, et surtout, quelle est la cause de la maladie, conduisant à des nausées et des vomissements, nous examinerons plus loin.

    Caractéristiques et mécanisme de la douleur

    Les maux de tête et les nausées sont un signe de changements vasculaires ou de la présence de néoplasmes dans le cerveau. Les médecins, lorsqu'ils examinent un patient, accordent une attention particulière à un point tel que l'interrogation du patient. Il est important de savoir:

    1. À quelle fréquence la douleur survient-elle.
    2. Quelle heure de la journée est le pic de l'attaque.
    3. Les vomissements soulagent-ils.
    4. Les maux de tête disparaissent après le sommeil.
    5. Quels médicaments arrêtent l'attaque de la céphalée avec nausées.
    6. Le patient se sent-il toujours malade avec un mal de tête.
    7. Les symptômes associés se joignent-ils.
    8. Qu'est-ce que la céphalée.

    Les maux de tête et les nausées peuvent être associés à une altération de la fonction vasculaire et à des changements athérosclérotiques. L'insuffisance vasculaire entraîne des spasmes. Les principaux centres du corps commencent à souffrir. Centre de thermorégulation et de vomissements. C'est pourquoi avec la céphalée ça vous rend malade.

    Les maux de tête peuvent être associés à des terminaisons nerveuses altérées. La raison en est l'ostéochondrose. La céphalée est associée à des vomissements et des étourdissements. Les nerfs pincés et la perturbation des vaisseaux sanguins entraînent une diminution du flux sanguin. Le cerveau commence à souffrir d'un apport insuffisant en nutriments et en oxygène. Les cellules cérébrales meurent d'hypoxie.

    Souvent, un mal de tête est un signe d'intoxication. Le corps, essayant de se débarrasser de "l'excès", réagit avec des nausées, des vomissements se produisent. Il s'agit d'une sorte de nettoyage de l'estomac de son contenu et de libération de toxines.

    De par la nature des manifestations, la douleur peut être:

    Par la fréquence des crises - périodiques et constantes.

    Les maux de tête et les nausées, entraînant des vomissements, indiquent de graves problèmes dans le corps. Pourquoi il y a un mal de tête avec nausées et les causes du développement de la maladie, nous examinerons plus loin.

    Pourquoi les maux de tête s'accompagnent de nausées. Les raisons

    Pourquoi ma tête me fait-elle mal et me fait-elle mal? Les causes de la maladie peuvent ne pas être associées à une condition pathologique, et parfois - céphalée avec vomissements, conséquence de maladies graves.

    Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles des maux de tête et des vomissements se produisent. Parmi les médecins les plus courants, on distingue:

    1. Migraine.
    2. Maladie hypertonique.
    3. Grossesse précoce.
    4. Hypertension intracrânienne.
    5. Blessures à la tête et au crâne.
    6. Ostéochondrose.
    7. Empoisonnement aigu.
    8. ARVI.
    9. Méningite.
    10. Accident vasculaire cérébral.
    11. Néoplasmes et processus tumoraux dans le cerveau.

    Examinons plus en détail chaque cas dans lequel des nausées apparaissent et un mal de tête.

    Douleur de migraine

    La migraine est caractéristique des représentants de la moitié faible de l'humanité. Le développement de cette maladie est héréditaire. Si la mère a souffert, elle «récompensera» sûrement la fille atteinte de la maladie. Selon les statistiques médicales, les hommes et les femmes souffrent aujourd'hui de migraines.

    Les crises de migraine surviennent lorsque:

    • surmenage et stress;
    • séjour prolongé dans une pièce étouffante;
    • abus de tabac;
    • stress mental excessif;
    • changement de temps.

    La migraine se caractérise par une pulsation douloureuse dans l'œil ou la tempe. Dans certains cas, l'attaque commence par des douleurs abdominales. Un homme réagit vivement aux sons légers et forts, tente de se retirer des étrangers. Des symptômes tels que des maux de tête et des nausées sont à l'origine du diagnostic. Les vomissements, avec cette pathologie, soulagent, le patient s'endort. La durée de l'attaque peut durer de plusieurs heures à 5 jours. Si vous ne prenez pas les analgésiques à temps, la douleur est très difficile à arrêter..

    Un mal de tête dans les tempes, irradiant vers l'orbite, de nature pulsatoire tourmente souvent les adolescents. En raison d'une insuffisance vasculaire, des spasmes et des convulsions se produisent. À l'âge adulte, le problème disparaît. Les femmes notent une diminution de la douleur après la naissance du premier-né.

    Ils traitent les migraines avec des antispasmodiques et des analgésiques. Avec un cours complexe, les préparations vasculaires sont incluses dans la thérapie.

    Maladie hypertonique

    Une augmentation persistante de la pression artérielle - hypertension, se développe pour un certain nombre de raisons. Avec cette pathologie, une personne réagit fortement aux changements météorologiques, aux situations stressantes, au surmenage. L'insidiosité de la maladie réside dans le développement possible d'une crise hypertensive et le risque d'AVC. La pathologie vasculaire est traitée uniquement par un thérapeute; l'automédication est extrêmement inacceptable.

    L'hypertension se caractérise par des maux de tête et des nausées, la présence d'un œdème et une augmentation du rythme cardiaque. Le principal symptôme est une augmentation de la pression sur les nombres critiques.

    Pour éviter une augmentation de la pression artérielle, le patient doit prendre des médicaments qui stabilisent la pression artérielle quotidiennement le matin. La thérapie comprend des diurétiques (diurétiques) et des médicaments épargneurs de potassium. Respect de la diète (restriction en sel) et absence de stress et de tension.

    Premières semaines de grossesse

    Souvent un mal de tête et très malade à cause d'une grossesse. Aux premiers stades, presque toutes les femmes se plaignent de céphalalgies sévères avec vomissements. Un changement du fond hormonal et une augmentation du volume de sang en circulation contribuent au développement de la maladie. Tous les processus dans le corps visent à préserver la grossesse, mais aux premiers stades, l'œuf fœtal est reconnu et perçu comme un corps étranger. L'utérus retient le fœtus et le corps rejette. Une fois que le placenta commence à fonctionner et à protéger l'embryon, les maux de tête et les nausées disparaissent. Habituellement, le problème se résout en 12 semaines de gestation.

    Pression intracrânienne et traumatismes crâniens

    De l'hypertension, les enfants souffrent souvent. Un excès de liquide intercellulaire comprime les neurones du cerveau et une douleur survient. Les jeunes enfants réagissent à une maladie avec un grand cri, des vomissements de «fontaine» et des troubles du sommeil..

    Les adultes peuvent également souffrir de céphalalgies résultant d'une hypertension. Les conditions météorologiques changeantes et les charges excessives sont un chemin direct vers les crises. L'hypertension intracrânienne peut être associée à des lésions cérébrales. La sortie de fluide est perturbée, ce qui exerce une forte pression sur les vaisseaux. La douleur s'accompagne de nausées et de vomissements..

    Afin de «soulager» le cerveau, des médicaments diurétiques sont prescrits. Pour que le potassium ne sorte pas avec l'urine, Asparkam est indiqué.

    La lésion cérébrale traumatique ne passe pas sans laisser de trace. Si le patient se rétablit, le traitement dure toute une vie. Thérapie de soutien, comprend la prise:

    1. Antidépresseurs.
    2. Nootropiques.
    3. Anticonvulsivant.
    4. Préparations vasculaires.

    Les maux de tête apparaissent après des situations stressantes. Il est important de protéger le patient de toute expérience et surmenage. Les vaisseaux après la blessure sont fragiles, le flux sanguin dans le cerveau est altéré. Tout stress peut provoquer un accident vasculaire cérébral hémorragique..

    Pour les commotions cérébrales et les ecchymoses du cerveau, les symptômes caractéristiques sont des maux de tête sévères, des étourdissements et des nausées. Les tremblements légers sont traités avec calme et repos au lit. En cas de lésions cérébrales graves, des diurétiques, vasculaires et anticonvulsivants sont prescrits.

    Ostéochondrose de la colonne cervicale

    Une maladie désagréable associée à l'abrasion des disques intervertébraux et à la compression des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins. Une personne perd la capacité de se déplacer normalement. Lorsque vous tournez la tête, vous entendez un craquement, la douleur donne à la tête, à l'épaule ou au bras. Les acouphènes et les nausées se rejoignent.

    Le traitement vise à soulager la douleur. Attribuer:

    • analgésiques;
    • anti-inflammatoires non stéroïdiens;
    • Vitamines B;
    • l'acide nicotinique.

    Une méthode efficace de thérapie est la physiothérapie (aimant).

    Intoxication aiguë intestinale

    Avec des symptômes graves d'intoxication, une personne a des maux de tête dans les tempes, l'arrière de la tête et est très malade. Joindre:

    1. Fièvre.
    2. Douleurs articulaires.
    3. Douleur musculaire.
    4. Vomissement.
    5. La diarrhée.

    L'empoisonnement est dangereux en cas de perte rapide de liquide (déshydratation). Le patient doit être bu avec un peu d'eau salée. Avec des vomissements indomptables ou des diarrhées répétées, une personne est hospitalisée.

    Les infections virales respiratoires aiguës, telles que la grippe, commencent par de graves maux de tête et des nausées. Les virus et les bactéries pénétrés empoisonnent le sang et provoquent une intoxication grave.

    Il est impossible de faire baisser la température corporelle, la fièvre peut entraîner un syndrome convulsif.

    Si l'enfant est malade, évaluez adéquatement son état:

    • examiner le corps pour une éruption cutanée;
    • comparer la température des membres et du corps;
    • faites attention à la couleur de la peau.

    Si les bras et les jambes de votre enfant sont chauds, ses joues sont roses, malgré la température élevée, ne vous précipitez pas pour lui donner un antipyrétique. La thermorégulation n'est pas rompue. Le danger de crises est minimisé. Les virus meurent à des températures élevées.

    Si les jambes et les mains sont froides, la couleur de la peau est pâle ou grise, l'enfant est léthargique, se plaint de maux de tête, les vomissements ne s'arrêtent pas - appelez une ambulance. Cette condition est dangereuse pour un adulte et un enfant..

    La thérapie comprend la prise:

    1. Antiviral.
    2. Antipyrétique.
    3. Immunomodulateurs.
    4. Des vitamines.

    Assurez-vous de donner au patient des boissons chaudes. Les toxines sont excrétées dans l'urine.

    Méningite

    Une pathologie dangereuse causée par le méningocoque affecte souvent le cerveau des enfants. La maladie commence par de graves maux de tête. Une personne atteinte de méningite peut être reconnue par un certain nombre de symptômes:

    • posture forcée: allongé sur le côté, tête rejetée en arrière et jambes relevées jusqu'à l'estomac;
    • il est impossible d'incliner la tête vers la poitrine, en raison du spasme des muscles du cou;
    • maux de tête sévères et souvent;
    • les vomissements n'apportent pas de soulagement;
    • une éruption méningée apparaît sur le corps.

    Le traitement est effectué uniquement en milieu hospitalier. Lors de la confirmation du diagnostic (ponction vertébrale avec examen du liquide céphalorachidien), les antibiotiques, les antiémétiques, les anticonvulsivants et les vitamines sont indiqués.

    Accident vasculaire cérébral ou accident vasculaire cérébral

    Un AVC qui a commencé soudainement se caractérise par les symptômes suivants:

    1. Douleurs au temple et nausées.
    2. Vertiges.
    3. Troubles de la parole.
    4. Visage asymétrique.
    5. Perte de conscience.
    6. Conscience floue.
    7. Hypertension artérielle.

    Posez le patient, mettez un rouleau sous vos pieds. Appelez immédiatement une ambulance. Le patient est soumis à une hospitalisation obligatoire.

    Néoplasmes et processus tumoraux dans le cerveau

    Les tumeurs et les formations bénignes exercent une pression sur les méninges. Cela se manifeste par de graves maux de tête et des vomissements. Habituellement, une personne est malade après son réveil. Pour éviter les maux de tête, ils prennent des analgésiques et des antispasmodiques puissants. Avec la progression de la tumeur, l'acuité visuelle diminue, la pression intracrânienne augmente. Les diurétiques aident à soulager la maladie.

    Pour éliminer cette pathologie, ils ont recours à une intervention chirurgicale, enlevant le néoplasme. En fonction de la taille de la tumeur, l'ablation se fait par voie endoscopique ou recours à la craniotomie.

    Environ 70% de tous les habitants de la Terre souffrent de maux de tête. Un symptôme désagréable viole la qualité de vie d’une personne. Pour éviter une autre attaque, marchez davantage, protégez-vous des surtensions et des efforts physiques. La nutrition en temps opportun est l'une des composantes d'une prévention réussie. En suivant des règles simples, vous réduirez l'intensité et la fréquence des douleurs associées aux nausées..

    Des maux de tête et des nausées, des douleurs dans les tempes peuvent être causés par l'apparition de toute une liste de maladies, de pathologies, ainsi que de blessures subies par votre corps. La sensation de vomissement survient à la suite de la réception de signaux au centre nerveux du tronc cérébral humain indiquant qu'il y a des problèmes dans le système digestif. Il en résulte que si vous ressentez une douleur dans la tête, des sensations de nausée, mais qu'il n'y a pas de difficultés avec le processus de digestion, alors dans ce cas, on peut affirmer avec confiance que les vomissements ne sont qu'un symptôme concomitant. Problèmes de santé causés par le même facteur.

    Si le patient présente un ensemble de symptômes tels que des nausées, des maux de tête, une sensation de faiblesse dans tout le corps, les médecins recommandent dans ce cas de ne pas les considérer séparément. Sur la base de l'expérience médicale existante, toutes ces manifestations douloureuses sont le résultat d'une maladie distincte. (Fig. 1)

    Des maux de tête et des nausées, des douleurs dans les tempes peuvent être causés par l'apparition de toute une liste de maladies, de pathologies, ainsi que de blessures subies par votre corps. La sensation de vomissement survient à la suite de la réception de signaux au centre nerveux du tronc cérébral humain indiquant qu'il y a des problèmes dans le système digestif. Il en résulte que si vous ressentez une douleur dans la tête, des sensations de nausée, mais qu'il n'y a pas de difficultés avec le processus de digestion, alors dans ce cas, on peut affirmer avec confiance que les vomissements ne sont qu'un symptôme concomitant. Problèmes de santé causés par le même facteur.

    Si le patient présente un ensemble de symptômes tels que des nausées, des maux de tête, une sensation de faiblesse dans tout le corps, les médecins recommandent dans ce cas de ne pas les considérer séparément. Sur la base de l'expérience médicale existante, toutes ces manifestations douloureuses sont le résultat d'une maladie distincte. (Fig. 1)

    Facteurs provocateurs

    Dans la majeure partie des manifestations, des maux de tête intolérables, au cours desquels des réflexes de vomissement se manifestent, indiquent la présence de signes d'une maladie du système nerveux central. Mais il convient de noter que la cause de l'apparition de ces symptômes peut être une blessure à la tête, une ecchymose au cerveau ou un œdème. À la suite d'une exposition externe à la tête, une augmentation de la pression intracrânienne peut être déclenchée, et donc des douleurs dans la tête et des vomissements apparaissent. Souvent, ces symptômes sont causés par un stress intense, à la suite d'un surmenage sévère et d'un manque prolongé de sommeil.

    Un mal de tête dans les tempes et des nausées concomitantes qui surviennent de manière systémique peuvent indiquer la présence d'une vascularite. Cette condition se produit en raison d'une inflammation des parois des vaisseaux sanguins. En présence de cette maladie, la douleur se manifeste de façon cyclique, aggravée par des convulsions, principalement la nuit. L'évolution de la maladie s'accompagne d'un rétrécissement des vaisseaux, ce qui peut entraîner la mort des tissus alimentés par ces vaisseaux. Les signes caractéristiques de la vascularite sont l'apparition d'une éruption cutanée sur la peau du patient.
    Une autre raison de l'apparition de douleurs dans les tempes et de vomissements peut être la soi-disant douleur de tension. Cette douleur survient lors de moments de stress psychologique. Dans les manifestations concomitantes, on peut noter une nervosité accrue, un sommeil agité, une réaction négative aux bruits forts, une peur de la lumière vive et une perte d'appétit. La condition décrite s'accompagne de douleurs pressantes dans les tempes, dans lesquelles parfois elle est malade.

    Les maux de tête vasculaires sont la cause la plus courante de leur apparition dans la pratique médicale. À la suite de leur manifestation, les vaisseaux sanguins se dilatent ou se contractent, le flux sanguin ralentit.

    Les causes de la maladie

    Il existe d'autres raisons qui peuvent provoquer les conditions douloureuses décrites ci-dessus, parmi lesquelles les maladies suivantes peuvent être notées:

    1. La migraine est la plus courante. Ce malaise peut avoir un effet dévastateur sur le système nerveux. La migraine se caractérise par des accès de douleur ressemblant à des vagues, accompagnés de vomissements. En raison de la migraine du patient, des reflets apparaissent dans certains cas, le patient réagit avec effort aux stimuli externes, à la lumière et aux sons forts. La durée des crises de douleur dépend de la profondeur des problèmes de circulation sanguine dans le cerveau. L'attaque peut durer d'une minute à plusieurs jours.
    2. La présence d'une tumeur au cerveau. Si vous n'avez aucune idée des causes des maux de tête systématiques, accompagnés de nausées, et que les mesures prises n'apportent aucun résultat et que l'état ne s'améliore pas, vous devez consulter un médecin et être examiné. Tous ces signes accompagnent le développement d'une tumeur cérébrale. Des étourdissements, des douleurs, des nausées le matin sont les premiers signes d'un hématome ou d'une tumeur cérébrale existants. Par conséquent, vous devez faire attention à l'intervalle de temps du jour ou de la nuit, lorsque la mauvaise santé se manifeste plus.
    3. Méningite infectieuse. Cette maladie infectieuse aiguë a un effet négatif sur les membranes du cerveau et de la moelle épinière, elles s'enflamment au cours de la maladie. Avec cette maladie, il y a une sensation de douleur intense en inclinant la tête vers la poitrine ou en essayant d'étendre les jambes dans les genoux. Mais malgré la présence de tels symptômes frappants, il est impossible de diagnostiquer cette maladie à la maison - c'est un travail pour les neuropathologistes et les médecins des maladies infectieuses.
    4. Borréliose à la chaux. Maladie à transmission vectorielle qui affecte les articulations et la peau d'une personne. Dans ce cas, le système nerveux et cardiovasculaire est affecté. Les signes de la maladie sont une faiblesse générale, des nausées, des étourdissements, des maux de tête.
    5. Hypertension artérielle. Cette maladie a reçu le surnom de «tueur silencieux», car son évolution est asymptomatique. Un grand nombre de personnes au fil des ans souffrent de cette maladie insidieuse et ne s'en doutent même pas. Ils ne réalisent pas que des affections périodiques sont une conséquence de la présence d'hypertension artérielle. Pour cette raison, les thérapeutes rappellent constamment à leurs patients souffrant de maux de tête réguliers la nécessité d'une surveillance constante de la pression artérielle.

    La présence de tels symptômes peut survenir en cas d'intoxication alimentaire. La cause des maux de tête peut être le diabète, si le patient suit malhonnêtement les recommandations de son médecin. L'anorexie peut également en être la cause. (fig.2)

    Traitement

    Il faut noter que le traitement des symptômes implique l'élimination de la maladie, ce qui a conduit à une condition douloureuse. À cet égard, l'apparition de symptômes apparemment habituels à première vue: maux de tête et nausées, douleurs dans les tempes, vertiges - doit être prise au sérieux. Vous ne devez en aucun cas essayer de vous soigner vous-même. Sans spécialistes qualifiés ayant une formation et une expérience appropriées, un équipement médical spécial, vous ne pourrez pas vous-même établir le bon diagnostic, prescrire un traitement et récupérer.

    Si ces symptômes apparaissent, les spécialistes commenceront à les traiter immédiatement après avoir subi un examen, établissant la cause et un diagnostic précis. À la suite de l'examen, selon la cause des symptômes, le professionnel de la santé décidera des méthodes de traitement. Cela peut être une méthode chirurgicale ou médicale, dans laquelle un calendrier de prise de médicaments, subissant des procédures médicales sera prescrit. Une méthode chirurgicale de traitement est utilisée si les tumeurs doivent être retirées. La majeure partie de la maladie est toujours traitée avec des médicaments. S'il y a une situation dans laquelle vous n'avez pas la possibilité de consulter rapidement un médecin ou d'appeler une ambulance, avec une douleur obsessionnelle, vous devez boire un anesthésique, selon ce que vous avez en ce moment. Si vous appuyez sur vos tempes, assurez-vous de vérifier votre tension artérielle, selon les chiffres reçus, vous devrez boire des médicaments pour normaliser la pression.

    Premiers secours

    Si vous devez faire face à des vomissements, prenez d'abord du charbon activé. Les frissons sont un phénomène assez courant dans de telles conditions. Pour l'éclaircir un peu, couvrez-vous d'une couverture chaude. Si l'état ne change pas pour le mieux, ne continuez pas à endurer la douleur - appelez une ambulance. Il est possible qu'un examen à l'hôpital révèle une maladie qui doit être traitée immédiatement..

    Il faut toujours se rappeler que l'état de notre santé ne dépend principalement que de nous-mêmes. Vous ne devez pas reporter votre visite au médecin pendant longtemps, si nécessaire, et attendre des circonstances plus favorables pour cela. Il peut arriver qu'un moment opportun ne vienne pas.

    Des symptômes tels que des nausées et des douleurs dans les tempes sont monnaie courante pour de nombreuses personnes. Considérez les causes des symptômes, les méthodes pour les éliminer.

    Dans la grande majorité des cas, les maux de tête sévères et les nausées ne se manifestent pas comme une maladie distincte, mais ne représentent que les symptômes qui accompagnent la maladie. Il convient de mentionner séparément que les maux de tête provoquent un inconfort constant ou paroxystique. Ce problème interfère avec la vie normale et cause beaucoup de désagréments..

    Symptômes prédisposant aux symptômes

    Très souvent, les gens souffrent de maux de tête vasculaires. Dans ce cas, une expansion ou une contraction artérielle se produit. Au niveau micro, il y a un ralentissement du flux sanguin.

    La douleur dans les tempes et la nausée dans certains cas agissent comme des symptômes concomitants pour différents types de migraines. Dans cette situation, les vaisseaux intracrâniens sont à l'étroit. Cette condition se distingue par la manifestation de reflets dans les yeux chez les patients, l'intolérance aux sons forts et à la lumière vive. La durée d'une affection ressemblant à des crises peut aller de plusieurs minutes à trois jours. Presque toujours, la douleur est située dans la zone frontale ou temporelle, a un caractère unilatéral.

    Les douleurs temporelles et les nausées sont de nature systématique, sont des symptômes de vascularite. Cette condition est liée au processus inflammatoire dans les parois des vaisseaux sanguins. La sensation de douleur avec une telle maladie peut être une attaque et survient le plus souvent la nuit. Dans le même temps, il y a un rétrécissement des vaisseaux sanguins, entraînant la mort des tissus qu'ils fournissent avec le sang. En tant que symptôme clair de vascularite, des éruptions cutanées se produisent.

    Très souvent, des nausées et des douleurs temporelles se produisent avec des céphalées de tension. Cette douleur se manifeste dans le cas de surmenage psycho-émotionnel et physique..

    Parmi les signes qui l'accompagnent, on peut citer l'intolérance aux sons légers et forts, le manque d'appétit, les troubles du sommeil, la nervosité, la fatigue. Cette condition est caractérisée par une douleur compressive bilatérale et pressante..

    Parfois, le même état avec la présence de nausées et de douleurs dans les tempes sert de symptôme qui accompagne l'hypertension artérielle (hypertension). Si le traitement de cette maladie n'est pas commencé à temps, il peut devenir une cause probable du dysfonctionnement de nombreux tissus et systèmes organiques.

    Lorsqu'un patient se plaint systématiquement de maux de tête et de nausées, de telles plaintes ne doivent pas être ignorées. Au contraire, il est nécessaire de subir un examen, au cours duquel des pathologies seront détectées.

    Que suggère le diagnostic??

    Afin de déterminer efficacement les causes profondes des nausées et des maux de tête, il est important de subir un examen médical complet, au cours duquel un test sanguin général, une radiographie pulmonaire, des appendices des sinus du nez, du crâne, la détermination de l'ESR.

    Assez souvent, en cours de diagnostic, imagerie par résonance magnétique, ponction lombaire.

    Traitement de la douleur temporelle

    En cas de problème, le patient s'intéresse: comment traiter les symptômes désagréables? Le traitement sera prescrit en fonction de la cause du développement de la maladie, des maladies qui peuvent survenir en même temps et de l'état observé chez le patient..

    1. Vous pouvez prendre des médicaments à base de sumatriptan. Ces médicaments peuvent rétrécir les vaisseaux sanguins du cerveau, réduire la sensibilité du nerf trijumeau et sont utilisés pour arrêter ou traiter les migraines. À titre préventif, le sumatriptan n'est pas autorisé. Des médicaments tels que Anti-Migraine et Sumamigrain conviennent comme traitement.
    2. Les médicaments Migril et Ergotamine contribuent à la sédation et à l'effet sympatholytique sur le système nerveux central. Pendant l'administration, l'œdème cérébral diminue et il est prescrit pour les migraines. Les triptans sont mal associés à l'ergotamine, car il existe une forte probabilité de vasoconstriction.
    3. Les médicaments développés à base d'analgésiques non stéroïdiens et de caféine conviennent bien comme traitement des céphalées de tension. Néanmoins, il est important d'être prudent avec l'utilisation de ces fonds, car ils ont tendance à augmenter la pression artérielle et à irriter la muqueuse gastrique, provoquant une gastrite, des saignements et des ulcères. En règle générale, ces médicaments sont le paracétamol, l'ibuprofène.
    4. Les sédatifs sont un excellent moyen de traiter ces symptômes. Ces médicaments sont fabriqués à base de valériane, d'agripaume, d'aubépine et d'autres composants végétaux. Ils gèrent efficacement les principaux types de maux de tête. Persen et Novopassit sont souvent prescrits comme tels médicaments..
    5. Afin de prévenir les vomissements et les nausées, le métoclopramide et Cerucal peuvent être pris, cependant, ils n'ont aucun effet sur le facteur d'apparition de la maladie et ne peuvent que réduire les symptômes.
    6. Les pilules antidépressives, ainsi que les médicaments anti-anxiété, sont dans certains cas pris lors d'un mal de tête lié au surmenage et au stress..

    La prévention de la migraine sera réalisée avec l'utilisation de bêta-bloquants, qui sont toujours prescrits comme moyen de prévenir une attaque. En règle générale, un traitement avec de tels médicaments est effectué 2-3 fois au cours de l'année. Les mêmes antidépresseurs et médicaments anti-anxiété sont pris lors de la prophylaxie de la migraine..

    Le traitement de la vascularite temporale impliquera de prendre de la prednisone (glucocorticostéroïdes) à des doses importantes et de l'ibuprofène (anti-inflammatoires non stéroïdiens) pour soulager l'inflammation. De plus, des agents sont prescrits qui aident à régénérer le tonus vasculaire. Parmi les médicaments les plus efficaces figurent la Troxevasine, les vitamines B, Detralex.

    Dans certains cas, recourir à un traitement antibiotique.

    Afin de traiter l'hypertension, on prescrit aux patients des diurétiques: indapamide, furosémide.

    Après le diagnostic, le médecin traitant peut recommander de prendre des bêta-bloquants, qui aident à abaisser la tension artérielle et la fréquence cardiaque. Si ces médicaments ne sont pas pris par le corps, il existe une solution alternative, à savoir un traitement avec des inhibiteurs calciques. Un médecin prescrit des inhibiteurs de l'ECA pour dilater les vaisseaux périphériques et abaisser la pression artérielle..

    Avec un soulagement urgent des maux de tête, des comprimés comme Analgin, Redergin, Citramon aident.

    Traitement des nausées

    Seul un examen détaillé vous permet de connaître la cause exacte des symptômes. Il est important de traiter les nausées basées sur des maux de tête, car elles sont à l'origine du symptôme. Avec ce phénomène, il est important de se souvenir du régime.

    Le menu du patient doit obligatoirement comprendre pour la plupart des aliments et des plats diététiques ou non nutritifs. Si le patient mange de la viande, elle ne doit pas être grasse.

    Afin de ne pas surcharger le corps, il convient d'abandonner les plats sucrés, farinés, frits et épicés. Il est important de réduire la consommation ou d'éliminer complètement les boissons gazeuses, le thé, le café, les saucisses, la bouillie de mil et d'orge perlé, les produits laitiers gras.

    Dans le même temps, ces produits peuvent être remplacés par de l'eau propre, du thé au citron, de la chapelure, du riz bouilli, du bouillon de poulet et du sarrasin. Il est également recommandé de manger des plats à la vapeur. Le patient doit manger souvent, mais en petites portions. Il est important de consommer jusqu'à 900 kcal par jour.

    Lorsqu'un mal de tête et des nausées durent plusieurs jours et que les médicaments n'ont pas l'effet approprié, vous devriez consulter un spécialiste pour obtenir de l'aide..

    Des plaintes selon lesquelles un mal de tête dans les tempes et des nausées sont souvent formulées par un grand nombre de personnes. Dans de nombreux cas, ces symptômes peuvent être totalement indépendants les uns des autres. Les nausées sont souvent attribuées à la manifestation d'intoxications alimentaires et à la douleur dans la tête (en outre, aiguë et chronique) - à la fatigue après une journée de travail. Mais un mal de tête existant depuis longtemps dans les tempes et des nausées indiquent probablement des maladies plus graves nécessitant un traitement médical.

    Facteurs de symptômes

    Les causes contribuant à l'apparition de maux de tête et de nausées peuvent être divisées en deux grands groupes: internes (en fonction de l'état physiologique du corps humain) et externes (exclusivement liées à l'environnement).

    Les causes internes comprennent:

    1. Associé à des conditions pathologiques du système nerveux central;
    2. En raison de maladies d'autres organes.

    Les facteurs externes représentent un groupe plus large:

    1. Stress chronique
    2. Restez au soleil ou dans une zone étouffante et non ventilée;
    3. Empoisonnement par des aliments de mauvaise qualité;
    4. Consommation excessive de café et de boissons énergisantes;
    5. Mauvaises habitudes (tabagisme, alcool);
    6. Sensibilité aux intempéries;
    7. Pression atmosphérique différentielle lors d'un vol en avion ou en tourisme de montagne;
    8. Empoisonnement par des substances toxiques (peintures, vernis, kérosène).

    Quelles maladies peuvent survenir?

    Si des douleurs dans les tempes et des nausées sont survenues avec la participation de facteurs externes, leur élimination ou réduction entraînera la disparition des symptômes désagréables eux-mêmes.

    Cependant, les organes internes sont souvent touchés. Dans ces cas, il est conseillé de consulter immédiatement un médecin pour obtenir des conseils et prescrire le traitement nécessaire. Des pathologies similaires comprennent:

    • Migraine;
    • Hypertension artérielle (hypertension);
    • Douleur aiguë en grappe;
    • Blessures à la tête;
    • Maladies infectieuses;
    • Accidents vasculaires cérébraux aigus (AVC);
    • Une tumeur au cerveau.

    Migraine

    C'est la cause la plus fréquente de douleur dans les tempes et de nausées à venir (détectée chez 80 à 90% des patients). La maladie se caractérise par des maux de tête sévères, souvent lancinants ou paroxystiques, mais il existe également des options permanentes. L'odorat et la vision de la personne sont aggravés et déformés («les odeurs sont vives, la lumière est très brillante»). En raison de la douleur persistante dans la région temporale, les nausées et même les vomissements n'apportent souvent aucun soulagement. L'attaque peut être caractérisée par différentes forces et dure de plusieurs minutes à deux jours..

    Hypertension artérielle

    La deuxième cause la plus courante de maux de tête. Elle est associée exclusivement à une augmentation de la pression systémique, et un patient qui ne demande pas l'aide d'un cardiologue ou d'un thérapeute peut même ne pas être conscient qu'il a une telle maladie. Les maux de tête ne sont généralement pas associés à l'hypertension, en particulier dans ce groupe de personnes qui n'ont pas souffert d'une maladie auparavant. Mais ignorer les symptômes peut nuire à la vie du patient. L'hypertension artérielle est insidieuse en ce qu'elle contribue à la survenue d'un accident vasculaire cérébral, qui est également à l'origine de douleurs dans la région temporale. Pour un diagnostic rapide, vous devez au moins avoir un tonomètre sous la main.

    Maux de tête en grappe

    Avec une telle lésion, les sensations douloureuses ont une localisation claire (tempe, yeux, front). La durée, comme pour les migraines, va de quelques minutes à plusieurs heures. Maux de tête sévères, aigus, débilitants et ne permettant pas à une personne de se reposer des attaques. C'est pourquoi ces symptômes étaient autrefois appelés «suicidaires». Une personne les caractérise comme suit: «comme si des aiguilles chauffaient au rouge, un couteau était coincé dans l'œil».

    Blessures à la tête

    Les causes des symptômes pathologiques sont la compression des structures du cerveau, les commotions cérébrales. Mais la tête peut continuer à faire mal même après le bien-être apparent du patient. Cela nécessite des recherches supplémentaires à l'hôpital après un traumatisme crânien et une réadaptation appropriée afin de découvrir les raisons qui dépriment la santé humaine..

    Maladies infectieuses

    Ces maladies sont le plus souvent appelées méningite. Il s'agit d'une pathologie assez sévère associée à des lésions des membranes du cerveau et de la moelle épinière par le processus inflammatoire. En conséquence, des douleurs et des nausées apparaissent, aggravées par l'inclinaison de la tête. Les adultes et les enfants sont infectés, mais dans ces derniers, le développement des symptômes se produit plusieurs fois plus rapidement, ce qui affecte négativement la rapidité des soins médicaux..

    Accident vasculaire cérébral aigu

    Avec l'hypertension artérielle à long terme ou d'autres pathologies du système cardiovasculaire, des crises de douleur surviennent, parfois accompagnées de nausées et de vomissements. Les manifestations de l'AVC hémorragique, dans lesquelles se produit la rupture des vaisseaux faibles, seront les plus prononcées. Le début de la douleur est généralement aigu, comme après un impact. Des troubles neurologiques se développent (troubles de la parole, activité motrice, expressions faciales). Si vous ne livrez pas un patient dans un état similaire à un établissement médical spécialisé à temps, des conséquences négatives sont possibles jusqu'à une issue fatale.

    Une tumeur au cerveau

    S'il n'y a pas de causes et de maladies pouvant causer des maux de tête et que les médicaments pris n'apportent pas de soulagement (ou sont temporaires), vous devez immédiatement consulter un médecin pour un examen. Ces symptômes peuvent être des manifestations cliniques d'une tumeur cérébrale. Maux de tête, nausées le matin, vertiges - les premières "cloches", parlent de la pathologie du système nerveux central. À l'avenir, des troubles moteurs ou sensoriels se développent, un changement dans les expressions faciales.

    Médicament pour les maux de tête

    Si les causes du mal de tête sont des facteurs environnementaux (odeurs piquantes, séjour prolongé dans une pièce étouffante), alors il suffit de réduire cet effet ou simplement de le supprimer. Dans ce cas, les symptômes désagréables disparaîtront également bientôt..

    Il est important de se rappeler qu'il ne vaut la peine d'utiliser des médicaments qu'après leur prescription par le médecin traitant, car un apport incontrôlé peut entraîner une aggravation de l'état du patient..

    Pour éliminer un mal de tête causé par la migraine, vous pouvez utiliser les groupes de médicaments suivants:

    1. Sumumigraine - Contribue au rétrécissement des vaisseaux sanguins, réduisant ainsi la sensibilité nerveuse.
    2. Ergotamine - soulage l'œdème cérébral et a un effet bénéfique sur le système nerveux central.
    3. Médicaments à base de caféine (cofixil) - ils sont généralement associés à des analgésiques, qui en combinaison agissent parfaitement sur le système nerveux et soulagent la douleur.
    4. Antiémétique (Cerucal).
    5. Les sédatifs (valériane, agripaume) aident après l'arrêt d'une crise de douleur.

    Si un mal de tête dans les tempes est causé par une hypertension artérielle, les éléments suivants sont prescrits:

    1. Bêtabloquants (aténolol) - les plus efficaces pour abaisser la tension artérielle, mais sont contre-indiqués chez les personnes atteintes d'arythmies et de bradycardie (rythme cardiaque irrégulier).
    2. Bloqueurs des canaux calciques (amlodipine, vérapamil).
    3. Inhibiteurs de l'ECA (énalapril).
    4. Médicaments diurétiques (lasix, furosémide).

    Pour le traitement des symptômes de la douleur résultant d'une douleur en grappe, des médicaments contenant de l'acide acétylsalicylique, le paracétamol, sont utilisés. Pour réduire l'effet négatif sur la muqueuse gastrique, il faut les boire abondamment avec de l'eau..

    Les antiémétiques sont généralement utilisés pour lutter contre les nausées. Mais il convient de noter qu'ils n'affectent que ce symptôme. Et la cause de la douleur reste non traitée. Il est également nécessaire d'exclure les aliments gras, la restauration rapide, le café, le thé et les bonbons de votre alimentation pendant le traitement. Il est conseillé d'utiliser des aliments cuits à la vapeur, des bouillons légers, de l'eau. Les calories quotidiennes ne doivent pas dépasser 900-1000 kcal.

    Conclusion

    Avec un mal de tête résultant d'une exposition à des facteurs externes, vous devez vous en débarrasser. Si les symptômes sont permanents, vous devriez consulter un médecin et ne pas vous soigner vous-même. En effet, sous le couvert de maux de tête ordinaires et de nausées, des maladies graves peuvent être cachées qui nécessitent une intervention médicale immédiate (et dans certains cas, chirurgicale).

    De nombreux facteurs peuvent déclencher un mal de tête. Tout d'abord, passez par l'imagerie par résonance magnétique du cerveau, l'échographie des vaisseaux du cou et du cerveau. Contactez un neurologue - laissez-le effectuer un examen, déterminez la cause de la pathologie et, si nécessaire, prescrivez l'administration d'analgésiques. Pour identifier une éventuelle augmentation de la pression intracrânienne, subir un examen par un ophtalmologiste (examen du fond d'œil). 3 fois par jour, vous devez mesurer la pression artérielle et enregistrer les résultats - si les indicateurs sont élevés, consultez un médecin.Consultez l'ORL pour la sinusite.

    Le plus souvent, des nausées et des maux de tête indiquent la présence de certaines maladies.

    Il est peu probable que vous puissiez trouver une personne qui ne se sentirait jamais mal dans sa vie ou au moins un léger mal de tête. Si de tels symptômes sont observés fréquemment, ils peuvent être des signes de maladie grave..

    Pourquoi le mal de tête

    Des maux de tête périodiques graves peuvent être accompagnés de nausées et de vomissements - le corps signale des maladies, une altération du fonctionnement des organes et des systèmes. Les symptômes peuvent être causés par plusieurs causes.

    Chez les enfants, des pathologies similaires sont souvent observées dans les infections virales respiratoires aiguës aiguës, les troubles mentaux, la méningite et les traumatismes crâniens.

    À l'âge mûr, les nausées et les maux de tête peuvent signaler des migraines, des problèmes de la colonne cervicale, une hémorragie sous-arachnoïdienne.

    Dans la vieillesse, les manifestations de la migraine peuvent également être le résultat de maladies névralgiques, de tumeurs cérébrales, de la maladie de Paget, d'un hématome sous-dural, d'un glaucome.

    De plus, la migraine est souvent associée à une dépression, une hypoglycémie, un dysfonctionnement thyroïdien et d'autres maladies..

    Diagnostic des maladies

    Pour une détermination qualitative des causes des maux de tête et des nausées, un examen médical complet est nécessaire. La liste des études nécessaires comprend: un test sanguin général; détermination de l'ESR; radiologie du crâne, de la poitrine, de l'appendice des sinus; imagerie par résonance magnétique et calculée; scintigraphie; ponction lombaire.

    Traitement

    Déterminez correctement la cause des symptômes uniquement après un examen détaillé du corps. Lorsqu'il est clairement diagnostiqué, procédez à un traitement pour éliminer la cause de la maladie. Sur la base des données obtenues, le patient se voit prescrire des médicaments (hypotenseurs, vasodilatateurs ou déshydratants) ou un traitement chirurgical.

    Si vous avez un besoin urgent de soulager une grave crise de maux de tête, prenez les médicaments suivants: Analgin, Aspirin, Citramon, Ergotamine, Redergin ou des médicaments similaires.

    Lisez À Propos De Vertiges