Principal Migraine

Maux de tête dans la partie frontale. Raisons pour lesquelles le traitement signifie

Les maux de tête dans le cou, les tempes et la partie frontale peuvent être causés par diverses raisons. Si des crises surviennent fréquemment, gênant les activités quotidiennes d'une personne, cela peut indiquer la présence de pathologies graves. L'essentiel est de les identifier à temps et de commencer le traitement.

Raisons de l'apparence

L'une des raisons les plus courantes pour aller chez le médecin est un mal de tête ou une céphalalgie, qui en médecine compte plus de 160 variétés. Les causes de tous les types de céphalées ne sont pas bien comprises..

Ceux-ci peuvent avoir différents effets sur les structures sensibles de la tête et du cou:

  • spasme, dilatation des vaisseaux sanguins;
  • déplacement ou extension des sinus veineux;
  • inflammation des nerfs crâniens;
  • méninges.

Un mal de tête dans la partie frontale (causes, symptômes, options de traitement doivent être discutés avec un médecin) est associé à un trouble du lobe frontal et des tempes et est généralement le symptôme d'un type différent de mal de tête..

La céphalée est divisée en primaire et secondaire. Ils peuvent être épisodiques ou chroniques. Chacun des types de douleur suivants peut provoquer une frustration dans la partie frontale de la tête..

Types principaux:

  • Souche de céphalée. Dans le même temps, une sensation sourde et douloureuse est ressentie dans toute la tête, une sensibilité anormale est ressentie dans le cou, le front et le cuir chevelu. La cause la plus probable de leur apparition est le stress..
  • Maux de tête en grappe. Il se caractérise par une douleur brûlante et perçante. Peut se produire quotidiennement, survenant 1 à 4 fois ou avec de longs intervalles mensuels.
  • Migraine. Les douleurs pulsatoires et unilatérales émanant des profondeurs de la tête sont souvent concentrées dans la zone du temple. Ils durent plusieurs jours, souvent accompagnés de nausées et de vomissements. Le trouble peut être transmis de génération en génération et des troubles du système nerveux peuvent également en être la cause..

Maux de tête secondaires:

  • Céphalée sinusale ou allergique. Troubles causés par une réaction allergique ou une inflammation des sinus, ayant une cause infectieuse. La douleur apparaît à l'avant de la tête et des sinus. Les personnes les plus sensibles à la céphalée de cette espèce sont les personnes sujettes aux allergies saisonnières, à la sinusite.
  • Céphalée associée à des fluctuations hormonales. Les migraines menstruelles sont causées par des niveaux élevés d'oestrogène. Les pilules contraceptives, la grossesse, affectant les niveaux élevés d'hormones, peuvent provoquer des maux de tête.
  • Surtension de céphalée. Un effort physique élevé augmente le flux sanguin vers le crâne, ce qui entraîne une douleur lancinante des deux côtés de la tête.
  • Maux de tête avec hypertension. Dans ce cas, une douleur pulsatoire se produit sur les deux parties de la tête causée par une pression artérielle élevée..
  • Maux de tête causés par la prise de médicaments ou par ricochets. La nature du trouble est une douleur de tension terne causée par des médicaments qui ont été utilisés pendant plus de 15 jours par mois..
  • Céphalée post-traumatique. Sensations douloureuses comparables aux migraines, douleurs de tension causées par divers traumatismes crâniens.

Souvent, les gens ne peuvent pas parler de la nature du trouble qui s'est produit, il est donc important que le médecin clarifie son emplacement. Si la douleur est survenue dans les tempes, cela est caractéristique de l'artérite. La partie frontale est affectée en cas de maladies des dents, des yeux, des vertèbres cervicales supérieures, des sinus paranasaux.

Maladies possibles

Des maux de tête dans la partie frontale (les causes restent souvent non précisées) peuvent survenir à la suite de diverses maladies:

  1. Maux de tête de tension. Les contractions musculaires de la tête et du cou sont des déclencheurs de maux de tête au front. Symptômes principaux: douleur sourde à l'avant du front, sensibilité accrue de la peau de la tête et du front. Causes d'occurrence:
  • fumeur;
  • fatigue des yeux;
  • de l'alcool;
  • caféine;
  • posture incorrecte;
  • rhumes.
  1. Artérite temporale. Maladie causée par des dommages aux vaisseaux artériels moyens et grands. La plupart du temps, les artères temporales et oculaires sont affectées. Elle survient en raison d'un système immunitaire défaillant, les virus de l'herpès, les hépatites sont souvent des provocateurs. Il se caractérise par des douleurs répétées dans la partie frontale, une sensibilité accrue autour des tempes. Plus fréquent chez les femmes de plus de 50 ans.
  2. Troubles de la vision réfractifs. Violations affectant la capacité de l'œil à se concentrer sur l'objet. Le surmenage et les maladies oculaires peuvent également provoquer des douleurs au front. Travail quotidien sur l'ordinateur pendant plusieurs heures, défauts ou maladies visuels, tels que glaucome, cataracte. En outre, il existe de nombreuses autres causes de douleur au front, telles que la tension musculaire, le manque de sommeil, les effets secondaires des médicaments, le manque de liquide, les troubles neurologiques, les tumeurs cérébrales et les blessures accidentelles au front..
  3. Sinusite. Le sinus frontal fait référence aux sinus paranasaux et forme une cavité dans l'os frontal. La cause de l'infection est les virus, les bactéries. La sinusite frontale s'accompagne souvent de fièvre, d'écoulement nasal, de maux de tête avec une sensation de pression à l'avant du crâne, de fatigue générale, elle peut être aiguë ou chronique. Symptômes: écoulement nasal, douleur lancinante sourde, maux de dents, fièvre.
  4. Maux de tête en grappe. La maladie s'accompagne de larmoiements, de paupières tombantes, de congestion nasale, de transpiration au front, ainsi que d'une sensibilité à la lumière, au bruit, aux nausées. Les crises de douleur sont très fortes, peuvent durer de 15 à 180 minutes et se répéter plusieurs fois par jour. Des périodes très longues, parfois pendant de nombreuses années, d'un état indolore jusqu'à la prochaine attaque de maux de tête sont caractéristiques. Les exacerbations se produisent plus souvent en automne et au printemps..
  5. La tension dans le muscle frontal (frontalis) peut également provoquer des maux de tête au front. Cependant, la compression des plus petits muscles du front, les muscles mécaniques qui se trouvent entre les sourcils, est plus courante. La contraction fréquente des sourcils entraîne une tension dans ce muscle, la formation d'ondulations et, par conséquent, des maux de tête au front.
  6. Migraine. Le trouble survient soudainement et disparaît en phases caractéristiques. Par exemple, de nombreux patients en phase précurseur souffrent principalement de symptômes psychologiques, neurologiques et autonomes, tels que la fatigue ou la sensibilité au bruit, les fringales de certains aliments. Dans certains cas, cela est suivi d'une phase d'aura, qui est associée à une perception altérée. Pendant cette période, la vision, la parole et les symptômes de paralysie peuvent être altérés. Par conséquent, il est particulièrement important de classer clairement les symptômes et de les distinguer des autres maladies, comme l'AVC. Vient ensuite la phase de maux de tête sévères, notamment au niveau du front, des tempes et des yeux. D'autres symptômes, comme une perte d'appétit, des nausées et des vomissements et une hypersensibilité à la lumière, au bruit et aux odeurs, peuvent également survenir..

Une consommation excessive d'alcool est également une cause possible de maux de tête au front. Les causes rares de douleur au front sont les maladies malignes ou les lésions nerveuses..

Diagnostique

Des études de laboratoire et des méthodes d'imagerie sont nécessaires si le médecin soupçonne une pathologie.

Avant de commencer le traitement, le médecin découvre les causes possibles du trouble. Ils peuvent se produire à la fois dans le contexte de la maladie sous-jacente et être de nature indépendante. Ensuite, le type de douleur, d'autres symptômes associés.

La recherche comprend:

  • Examen détaillé par un médecin utilisant l'imagerie par résonance magnétique (IRM) et, si nécessaire, la tomodensitométrie (TDM).
  • Examen échographique.
  • Analyses de sang et d'urine.

Symptômes par lesquels les patients sont référés pour une TDM ou une IRM d'urgence:

  • douleur aiguë soudaine;
  • convulsions convulsives;
  • œdème du nerf optique;
  • les symptômes neurologiques sont focaux;
  • hypertension sévère.

Dans d'autres cas, des études sont nécessaires si le mal de tête s'accompagne de symptômes systémiques, s'il existe des facteurs de risque secondaires, des douleurs chroniques.

Etudes complémentaires selon le témoignage du médecin:

  • Angiographie.
  • Électroencéphalographie.
  • Examen dentaire et ORL.
  • Examen ophtalmologique.

Quand consulter un médecin

Un mal de tête dans la partie frontale (le spécialiste doit identifier correctement les causes de son apparition) est dangereux dans les cas suivants:

  • Une commotion cérébrale entraîne une douleur sourde dans les tempes, le front.
  • Si l'apparition soudaine du trouble s'accompagne d'autres symptômes: étourdissements, nausées et vomissements. Dans ce cas, l'hémorragie cérébrale peut être à l'origine de la douleur..
  • Maux de tête sévères qui se produisent sur un ou les deux côtés des tempes (artérite), ce qui est typique de l'inflammation du vaisseau temporal. Un tel symptôme se produit souvent en combinaison avec une maladie rhumatismale. Peut s'accompagner d'engourdissements, d'une déficience visuelle.

Si ces symptômes apparaissent, consultez immédiatement un neurologue, un neurologue ou un thérapeute.

La prévention

Réduire et supprimer les crises aidera les changements de style de vie:

  1. Long sommeil nocturne, au moins 8 heures. L'éveil et le régime de repos observés aideront à réduire la fréquence des maux de tête.
  2. Activité physique régulière. Des exercices hebdomadaires aideront à soulager le stress..
  3. Contrôle de la caféine.
  4. Boire suffisamment d'eau tout au long de la journée, car la déshydratation entraîne des maux de tête.
  5. Surveillez constamment votre posture, en particulier en position assise longue. Essayez de garder le dos droit, mais en même temps, sa partie inférieure doit être soutenue. Pendant le travail, faites régulièrement des pauses et des étirements.
  6. Abstenez-vous de l'utilisation fréquente d'analgésiques, d'alcool, arrêtez de fumer.

Méthodes de traitement

Le traitement d'un mal de tête dans la partie frontale dépend de ses causes. La direction principale est l'élimination de l'influence du facteur étiologique.

Si la cause de la plainte est inconnue, le traitement peut consister principalement en analgésiques et / ou anti-inflammatoires. Dans certains cas, des techniques supplémentaires peuvent être utiles..

Médicaments

S'il n'y a pas de maladie cachée derrière la douleur dans la tête, elle est causée par un surmenage, un manque de sommeil ou du stress, vous pouvez utiliser des médicaments spéciaux en pharmacie.

Cause du troubleNomRendez-vousComment utiliserPrix ​​en rub.
Douleur douleurImipramineAntidépresseur, soulage les syndromes de douleur chroniqueLa dose est réglée individuellement, mais pas plus de 50 mg par jour250
IbuprofèneMédicament non stéroïdien pour la douleur inflammatoire et d'autres troubles (névralgie, myalgie)Avec un syndrome modéré de 1200 mg / jour33
ParacétamolAnalgésique, anti-inflammatoire, myalgie, migraine, mal de dents500-1000 mg 1 fois / jourseize
MigraineVoltarenMédicament analgésique non stéroïdien, maladies infectieuses des organes ORL, migraine,La dose initiale de 50 mg 2-3 fois / jour, une augmentation est autorisée jusqu'à 150 mg / jour120
NovalginAnalgésique aux propriétés antipyrétiques.

Syndromes douloureux de diverses étiologies

1 à 4 fois / jour, 1 à 2 comprimés, pas plus de 6 par jour160
SinusiteNurofenSinusite, maladie ORL, fièvre1200 mg / jour,80
Acétaminophène, analogue - Paracétamol, TylenolAnalgésique, utilisé pour les migraines, la sinusite, la névralgie, les maux de dentsDose quotidienne: 500 mg, prise trois fois par jour250
Douleur en grappeMélatonine

(Melaxen)

Agent adaptogène, utilisé pour la douleur, les troubles du sommeil, le syndrome dépressif3 mg une fois par jour349
SedaliteNormalise l'état mental, a un effet sédatifDose quotidienne de 300 à 600 mg trois fois par jour116
SumatriptanIl a une activité analgésique, soulage les crises de migraine et d'autres types de douleurDans les crises aiguës, 50 mg sont prescrits pendant 24 heures77
Préparations vitaminéesLithium Lithium Aspartate,Il a un effet positif sur le système nerveux, a un effet sédatif et antidépresseurPrendre 1 capsule par jour.650
Orotate de citron au citron etAméliore l'état mental, soulage les maux de têteRéception pas plus de 1 ml / jour474
Vitrum,

Vitrum Superstress

Il contient une grande quantité de vitamines et de minéraux1 comprimé pris après les repas.à partir de 500
RiboflavineRégule les processus redox, soutient la vision5-10 mg / jour, dans des cas particuliers 10 mg jusqu'à 3 fois / jour115
Magnelis B6Le médicament en combinaison avec la vitamine B6, le magnésium soulage les maux de tête6-7 comprimés / jour300-500

La plupart des médicaments en vente libre ne doivent pas être pris pendant longtemps. La durée d'admission ne doit pas dépasser 5 jours. Avec les migraines, les analgésiques conventionnels, en règle générale, n'aident pas. Il n'est pas conseillé de combiner différents médicaments entre eux, l'alcool.

Méthodes folkloriques

Si le stress entraîne constamment des maux de tête au niveau du front, la meilleure stratégie consiste à le prévenir. Étant donné que les circonstances externes qui conduisent au stress ne peuvent souvent pas être modifiées, vous devez faire des exercices de relaxation et vous distraire des situations difficiles..

L'hydrothérapie est utilisée contre de nombreuses maladies. Les maux de tête sont bien soulagés en alternant les bains de pieds ou en prenant un bain relaxant partagé avec de l'eau chaude.

  • Pour les bains de pieds alternés, deux conteneurs sont nécessaires dans lesquels les jambes peuvent être abaissées. L'un contient de l'eau à 38 воду, l'autre - de 12 à 18˚C. Les deux jambes sont placées dans de l'eau tiède pendant trois minutes, puis placées dans de l'eau froide pendant dix secondes. Plongez trois fois de suite, la procédure se termine par un bain froid.
  • Un bain relaxant. Vous pouvez prendre un bain thermal avec l'ajout d'ingrédients actifs à partir d'aiguilles d'épinette et de romarin. Les suppléments à base d'arnica ont un effet analgésique. Allongez-vous tranquillement dans l'eau chaude, 36–38 ° C, vous pouvez 20-30 minutes.

Frotter la partie frontale avec des huiles essentielles d'eucalyptus, la menthe poivrée aide bien. Souvent, ils ne doivent pas être utilisés, ils provoquent des crises de migraine dans certains.

La caféine est un complément à certains analgésiques en vente libre. Une tasse de café fort peut avoir le même effet..

  • Café au citron.
  • Café au lait.

Les teintures, les tisanes et les jus aident à soulager les douleurs de tension:

  • Versez 150 ml d'eau bouillante pour 1 c. (2-3 grammes) de racine de valériane, filtrer après 10-15 minutes. Boire 1 à 3 fois par jour, la dernière fois avant le coucher.
  • Ajouter la menthe poivrée ou la mélisse au thé ordinaire, 1 c. Buvez 2-3 fois par jour.
  • Teinture d'écorce de saule. L'écorce de saule est une plante médicinale qui contient de grandes quantités de salicylates, elle est ajoutée au médicament Aspirine. L'écorce séchée est ajoutée au thé ou à une boisson à base d'une seule écorce. Buvez plusieurs fois dans la journée. Incompatible avec les anticoagulants.
  • Le jus d'orange, la carotte aident bien à soulager le stress.

Autres méthodes

Les maux de tête dans la partie frontale (les causes doivent être identifiées avant de choisir une méthode de traitement) peuvent être réduits en utilisant des méthodes supplémentaires. Une tension constante affecte les muscles, donc les détendre est bénéfique pour ceux qui souffrent souvent de maux de tête.

  • Exercices de respiration et méditation. Le but des exercices est de soulager le stress chronique. Les techniques de relaxation, telles que les exercices de respiration, l'entraînement autogène et le qigong méditatif, sont effectuées quotidiennement pendant 30 minutes. en un jour. Tous les exercices visent à ajuster et à régler la bonne respiration..
  • Tai chi et yoga. Exercices de gymnastique visant à améliorer le fonctionnement de l'appareil vestibulaire, à soulager la fatigue, l'irritation, à réduire la tension cérébrale.
  • Thérapie cognitivo-comportementale. La technique est utilisée dans le traitement des troubles chroniques.
  • Acupression. En cas de bouleversement, certains points de douleur sur les tempes doivent être massés jusqu'à ce que la douleur disparaisse ou soit soulagée. Le massage ne doit pas durer plus de 15 minutes.
  • L'acupuncture aide à soulager le stress, les symptômes de la migraine, les céphalées de tension.

Complications possibles

Des études ont montré que la migraine est principalement une maladie féminine et qu'elle est chronique. Pour les hommes, les grappes et les maux de tête associés à l'activité sexuelle sont caractéristiques. Pour tous les types de maux de tête, les principaux facteurs de développement du syndrome sont l'expansion et la tension des vaisseaux sanguins.

Avec une fréquence de crises de migraine ≥ 1 par mois, le risque de statut migraineux, d'accident vasculaire cérébral et d'infarctus migraineux demeure. Le pronostic des maladies provoquées par la migraine est favorable..

Des céphalées de tension récurrentes peuvent provoquer des cardialgies (douleurs cardiaques), des douleurs abdominales (douleurs dans le tube digestif, non associées à des maladies organiques), des tensions dans le cou, le dos.

Comme les céphalées de tension sont très courantes, leurs effets sur la productivité du travail et la qualité de vie globale sont importants, surtout s'ils sont chroniques. Les crises fréquentes peuvent également affecter l'augmentation de la dépendance aux analgésiques caféinés, les troubles de la mémoire, la concentration de l'attention.

Lors de l'examen du type de céphalée frontale ou occipitale, il est important de déterminer les causes exactes, non seulement du syndrome individuel, mais de la maladie dans son ensemble. Le traitement correct et opportun en dépend..

Auteur: Anna Belyaeva

Vidéo sur les maux de tête

Malysheva parlera de 3 causes de maux de tête:

La partie frontale de la tête fait mal - causes et traitement

Presque tout le monde souffrait de douleur dans la partie frontale de la tête. Elle est la raison la plus courante pour aller chez le thérapeute. Ce que c'est?

Un mal de tête de cette nature se produit dans le front, c'est-à-dire dans la partie du corps située entre les sourcils et la racine des cheveux au-dessus, et sur les côtés est limitée par les tempes.

L'inconfort est causé par diverses raisons. Cela peut être une inflammation des sinus, des problèmes dentaires, des allergies, des migraines, du stress, etc. Lors du diagnostic, les médecins prennent en compte la nature de la douleur (pulsatoire, coupante, aiguë, pressante, prolongée ou à court terme), ainsi que les symptômes associés.

Pourquoi le mal de tête dans la partie frontale?

Toutes les raisons pour lesquelles un mal de tête au front peut être divisé en 4 catégories:

  • dommages mécaniques: commotion cérébrale, fracture de l'os frontal, etc.;
  • maladies provoquées par des virus et des bactéries: ethmoïdite, sinusite, frontite, méningite;
  • pathologies des vaisseaux sanguins et du muscle cardiaque: hypertension ou hypotension, thrombose, athérosclérose, thrombophlébite, dystonie végétovasculaire, tumeurs malignes, perturbations endocriniennes;
  • pathologie du système nerveux: névrose, migraine, névralgie du trijumeau.

Quoi d'autre provoque une gêne à l'avant de la tête?

  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • la fièvre typhoïde;
  • céphalées en grappe;
  • encéphalite;
  • maladies oculaires;
  • paludisme;
  • rhumes, y compris la grippe;
  • empoisonnement;
  • surmenage;
  • gueule de bois après un violent alcool.

Étant donné le grand nombre de causes probables qui causent des douleurs au front, elles ne peuvent être ignorées et essayer de se noyer avec des médicaments. Plus tôt vous vous tournerez vers un spécialiste, plus le traitement sera rapide et efficace..

Parmi les raisons ci-dessus, les plus courantes sont les suivantes:

Empoisonnement

Elle est causée par l'utilisation de produits alimentaires de mauvaise qualité ou par le contact avec des composants chimiques nocifs:

  • intoxication alimentaire. Les aliments tels que la restauration rapide, les aliments transformés, les viandes fumées et les saucisses contiennent des additifs alimentaires nocifs qui provoquent l'intoxication et provoquent une gêne. Si vous voulez rester en bonne santé, veillez à une alimentation équilibrée et appropriée;
  • empoisonnement domestique. Elle résulte du contact humain avec des substances toxiques. Cela peut être des produits chimiques ménagers avec des composants agressifs, de la peinture ou des travaux dans des industries dangereuses. Même les jouets pour enfants de mauvaise qualité peuvent provoquer des douleurs au front. Pour comprendre ce qui a causé votre malaise, rappelez-vous ce que vous avez acheté récemment.

Infections et maladies virales

Dans les maladies virales et infectieuses, la douleur peut se concentrer dans n'importe quelle partie de la tête. Au niveau du front, elle se produit en raison d'une augmentation de la température corporelle (supérieure à 37,2) ou d'une intoxication du corps causée par des organismes pathologiques.

Une douleur sourde dans la partie frontale de la tête peut être causée par les maladies suivantes:

  • typhoïde, paludisme, grippe - est intense;
  • méningite aiguë - très forte, accompagnée de vomissements et du syndrome méningé.

Dans le cas de la grippe, les sensations douloureuses se concentrent au niveau des tempes, des oreilles et des arcades sourcilières et apparaissent au tout début de la maladie, les plus prononcées lors de la toux. Ils sont combinés avec des myalgies, une faiblesse générale, des frissons. À des températures élevées, la peur de la lumière et les mouvements oculaires douloureux sont caractéristiques.

Maladies ORL: sinusite, sinusite frontale

Avec une sinusite dans un sinus tendu, une sensation de tension apparaît. Il y a écoulement nasal, congestion nasale, manque d'odeur, larmoiement. La douleur est renversée, se produit en même temps, est localisée dans la partie frontale, s'intensifie lorsque la tête est inclinée.

Dans la sinusite frontale, la lourdeur au front se produit principalement le matin. Elle est souvent forte, acquiert un caractère névralgique. Dans les cas avancés, il y a une lourdeur dans les yeux et une perte d'odeur. Après avoir éliminé le rhume, la douleur disparaît et s'accompagne à nouveau de difficultés dans l'écoulement du mucus.

Problèmes du système nerveux

Souvent, des douleurs fréquentes au front indiquent une violation du fonctionnement du système nerveux, en particulier:

  • la névralgie du trijumeau. Cette pathologie se caractérise par une douleur aiguë d'une lésion nerveuse. Il apparaît toujours spontanément et dure 1 à 2 minutes. Parfois, cela donne aux dents, aux oreilles, aux yeux, au nez, l'index peut même devenir engourdi;
  • névrose. La douleur au front est le seul symptôme et peut être associée à un stress prolongé, une neurasthénie, une anxiété, une hystérie. Le traitement implique l'utilisation de médicaments sédatifs; dans les cas graves, des antidépresseurs sont prescrits.
  • la migraine est une pathologie chronique d'étiologie inconnue. Les attaques se produisent périodiquement de 4 à 10 fois par mois, se caractérisent par une très forte douleur lancinante dans la tête, une pression dans les tempes. On observe souvent des ondulations et des mouches devant les yeux, des évanouissements, une perte de conscience. Une crise de migraine peut être reconnue par des signes spécifiques: un flash de lumière intense devant les yeux et une pression dans les tempes, évoluant progressivement en douleur aiguë.

Ecchymoses et commotion cérébrale

Les dommages mécaniques dus aux ecchymoses et aux chutes peuvent également provoquer des douleurs au front..

Une ecchymose est une lésion des tissus mous dans laquelle il y a une douleur aiguë qui traverse une certaine période de temps. Pendant plusieurs jours, des sensations douloureuses de faible intensité dérangent.

Avec des ecchymoses graves, des hématomes peuvent se développer, se transformant en inflammation interne et suppuration. Cette condition est accompagnée de fièvre et de frissons, nécessite un traitement immédiat.

La commotion cérébrale est une autre raison qui provoque des douleurs à la tête. Cependant, il ne disparaît pas, devient fort, s'accompagne de vertiges et d'une mauvaise coordination.

Il est impossible de suivre un traitement à domicile avec ces diagnostics, car une commotion cérébrale peut entraîner de graves conséquences. Si le patient perd connaissance, cela indique des dommages aux tissus cérébraux.

Après une ecchymose, une fracture de l'os frontal n'est pas exclue. La symptomatologie de cette blessure est similaire à une commotion cérébrale, mais s'accompagne également d'hématomes sévères, de saignements des oreilles, de déformation de l'os frontal et d'excrétion de liquide céphalorachidien. Dans un état grave du patient, des convulsions et une perte de conscience prolongée sont observées.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

Dans l'ostéochondrose cervicale, le tissu osseux envahi pousse sur les vaisseaux et les terminaisons nerveuses, provoquant une douleur intense, des tirs, des douleurs et une pression. Les symptômes supplémentaires incluent la chair de poule, des picotements dans le cou, une mauvaise coordination.

Si les mesures appropriées ne sont pas prises à temps, le fonctionnement du cerveau est considérablement altéré..

Maladie cardiovasculaire

Lorsqu'une pression artérielle basse ou élevée, elle s'accompagne de maux de tête. Une gêne se produit au niveau du front et du cou.

Des symptômes similaires se produisent avec une augmentation et une diminution de la pression intracrânienne. Pour un ICP élevé, une douleur éclatante est caractéristique, pour une douleur à faible compression.

Les fluctuations de pression sont causées par des changements de conditions météorologiques, le stress, un stress excessif et la fatigue..

Tumeurs malignes

En cas de douleur périodique dont l'intensité augmente, il est nécessaire de subir un examen. Un tel inconfort n'est pas exclu avec les tumeurs malignes du cerveau..

La localisation de la douleur dépend de l'emplacement de la formation. Selon l'implication de certaines parties du cerveau dans le processus pathologique, des symptômes concomitants se produisent:

  • sautes d'humeur;
  • déficience visuelle et domestique;
  • crises d'épilepsie;
  • troubles du mouvement, etc..

Le plus souvent, la localisation suivante des formations provoque une gêne au front:

  • dans le lobe frontal;
  • dans les sinus du nez et du nez (frontal ou maxillaire);
  • dans l'os frontal;
  • dans les vaisseaux du cerveau;
  • dans l'hypophyse;
  • dans la cavité de l'orbite.

Maladies oculaires

Les maladies oculaires qui provoquent une augmentation persistante de la pression intraoculaire provoquent souvent des douleurs au front.

L'une de ces maladies est le glaucome. Elle survient principalement à un âge avancé, mais elle est également congénitale, ainsi qu'à l'adolescence. Dans ce cas, il est appelé hydrophtalmie ou hydropisie oculaire..

Avec le glaucome, la douleur est concentrée dans les tempes, les yeux, la fatigue oculaire accrue, en particulier lorsque vous travaillez sur un ordinateur, que vous lisez ou que vous êtes dans une pièce faiblement éclairée.

Surmenage

La douleur résultant d'un surmenage est appelée céphalée de tension. Il commence dans le cou, s'étend à l'arrière de la tête, des tempes, des yeux, des pommettes, affecte un ou les deux côtés. Souvent accompagné de nausées, vertiges, acouphènes.


La nature de la douleur - compression ou éclatement, monotone, compressif.

Types de douleur

Lorsque la région temporale et le front font mal, vous devez déterminer le type d'inconfort. Sur la base de la nature, de la durée et de l'intensité de la douleur, les médecins établissent un diagnostic et décident quoi faire pour le traitement.

Permanent (tous les jours)

Un mal de tête constant et dérangeant tous les jours, non seulement apporte un inconfort, mais empêche une vie pleine de vivre. Aujourd'hui, c'est un phénomène fréquent, donc beaucoup n'y attachent pas une importance particulière. Pendant ce temps, si la tête fait mal pendant longtemps, cela signale de graves problèmes de santé. À cause de ce qui se passe?

  • troubles du système nerveux central dus à des hématomes ou des tumeurs cérébrales;
  • saute dans la pression artérielle;
  • empoisonnement chimique;
  • perturbations de l'apport d'oxygène au cerveau en raison de problèmes avec les vaisseaux sanguins.

Maux de tête quotidiens persistants et prolongés, qu'est-ce que cela signifie? Ils sont dangereux, car ils peuvent indiquer une méningite, une encéphalite, une arachnoïdite, une tuberculose, même une syphilis du système nerveux, des tumeurs.

Les femmes enceintes peuvent être malades et étourdies. Cela doit être signalé au médecin afin de surveiller la pression artérielle de la future mère.

Tranchant et fort

Se produit soudainement ou lors de crises. Avec elle, une personne ne peut rien faire tant que l'état ne s'améliore pas.

Souvent, s'inquiète des migraines, des surtensions, des traumatismes crâniens, des infections et des virus, des sinusites. Si les sensations désagréables ne passent pas, mais augmentent - vous devriez immédiatement consulter un spécialiste.


Une douleur vive et intense est souvent causée par un spasme des vaisseaux cérébraux en cas d'ostéochondrose du rachis cervical ou de crise hypertensive. Les conditions les plus dangereuses dans lesquelles il se produit sont une hémorragie intracrânienne ou la rupture d'un anévrisme.
Il n'est pas non plus nécessaire d'exclure le stress, le surmenage, l'utilisation de produits nocifs et certains groupes de médicaments.

Maux de tête lancinants

La migraine est la cause la plus probable de maux de tête lancinants dans la partie frontale droite ou gauche. Peut également se produire avec:

  • glaucome, otite moyenne, pathologies cérébrovasculaires;
  • sinusite;
  • violations du liquide céphalo-rachidien et écoulement veineux;
  • diverses infections.

Le degré de danger des douleurs pulsatoires au front dépend de l'intensité de la douleur et de sa durée.

Mal aux nausées

Si vous avez mal à la tête au front et que vous vous sentez malade, cela peut indiquer:

  • augmentation ou diminution de la pression intracrânienne;
  • migraine;
  • ostéochondrose cervicale;
  • céphalées de tension;
  • le développement de tumeurs dans le cerveau.

Diagnostic des affections

Lorsque la douleur dans la partie frontale de la tête cause des désagréments, vous devez consulter un médecin. Il est préférable de consulter plusieurs spécialistes à la fois pour déterminer de manière fiable la raison:

  • thérapeute;
  • traumatologue (s'il y a récemment eu un traumatisme crânien);
  • neuropathologiste;
  • optométriste;
  • dentiste;
  • oto-rhino-laryngologiste (ORL).


Le diagnostic implique un examen approfondi, qui comprend les procédures suivantes:

  • imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie (IRM, TDM);
  • radiographie;
  • Dopplerographie (examen de la colonne cervicale et des vaisseaux sanguins);
  • électroencéphalographie;
  • angiographie;
  • tests sanguins et urinaires;
  • examen du liquide céphalo-rachidien.

Traitement de pathologie

Le traitement de la douleur au front est individuel et est prescrit après avoir établi la cause exacte. La thérapie implique l'utilisation de telles mesures:

  • soulagement des analgésiques et du régime à domicile - pour la douleur causée par la tension et le surmenage;
  • stimulation du cerveau avec des méthylxanthines;
  • élimination du processus inflammatoire avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens.


Quoi accepter pour arrêter:

Nom du médicamentDosage standardPériode d'application
AINS: Ibuprofène, Diclofénac, Naproxène.Ibuprofène: 200-800 mg par jour;

Diclofénac: 50-100 mg;

Naproxène: 500-1000 mg.

Court, pas plus de 5-7 jours.
Acide acétylsalicylique (aspirine)Jusqu'à 1000 mg par dose, pas plus de 3000 mg par jour. L'intervalle entre les doses - au moins 4 heures.5 jours maximum.
Paracétamol200-500 mg par adulte, pas plus de 1200 mg par jour.Pas plus de 5 jours.
Métamizole sodique200-500 mg 2-3 fois par jour, pas plus de 1000 mg.Convient pour une utilisation à long terme, mais uniquement sous surveillance médicale.
Phénazone250-500 mg, pas plus de 3000 par jour.La durée du traitement est de 10 jours.

Les ergotamines sont utilisées pour améliorer la circulation sanguine dans le cerveau. Ils ne peuvent être prescrits que par un médecin, car la liste des effets secondaires est très large..

Pour éliminer les spasmes vasculaires, les antispasmodiques sont recommandés, par exemple, Noshpa, Spasmolgon. Vasodilatation réalisée avec des bêta-bloquants.

Les médicaments doivent être pris avec précaution, sur recommandation du médecin traitant. Il est important de comprendre qu'ils aident à atténuer un symptôme - un mal de tête. Mais ils n'éliminent pas sa cause. Comment traiter cette condition, le médecin doit décider.

Remèdes populaires

La médecine alternative propose également des recettes pour aider à soulager les maux de tête au niveau du front et des tempes. Voici quelques remèdes populaires:

  1. Teinture de valériane. Versez de l'eau bouillante sur 20 g des racines de la plante et laissez mijoter pendant une demi-heure. Laisser infuser un peu, filtrer et boire en 3 sets. La durée d'admission est d'une semaine, après quoi prenez une pause de plusieurs jours.
  2. Laisser infuser le jus de chicorée dans quelques tranches d'aloès. Buvez 150 ml. Il soulagera rapidement une crise de migraine.
  3. 20 g de cannelle versez un demi-verre d'eau chaude. Une fois l'infusion refroidie, ajoutez un peu de sucre. Buvez quelques gorgées toutes les heures.

Aujourd'hui, l'homéopathie est populaire dans le traitement de diverses maladies, mais son efficacité n'a pas été prouvée.

Mesures préventives

Lorsque l'avant de la tête fait mal, il est difficile de concentrer l'attention, de travailler pleinement et de se reposer, se lever le matin se transforme en farine. Par conséquent, des mesures doivent être prises pour éviter l'inconfort. Les conseils suivants vous y aideront:

  1. Buvez plus de liquides tout au long de la journée: eau propre, jus de fruits, boissons aux fruits, compotes.
  2. Arrêtez de fumer et de boire de l'alcool.
  3. Dormez suffisamment, ne faites pas d'activité mentale peu de temps avant le coucher. Si vous vous sentez somnolent pendant la journée, essayez de ne pas dormir pour avoir une bonne nuit de sommeil..
  4. Surveillez votre alimentation. Enrichissez-le de vitamines, micro et macro éléments.
  5. Essayez de respirer plus d'air frais, surtout avant le coucher.
  6. Regardez quelle pression si vous vous sentez mal à l'aise. Les écarts par rapport à la norme (c'est 118/94) nécessitent une consultation avec un médecin.
  7. Pour un travail sédentaire, inscrivez-vous pour un massage des épaules, du cou et de la tête pour améliorer la microcirculation sanguine et détendre les muscles.
  8. Traiter les maladies virales et infectieuses en temps opportun pour prévenir les complications.
  9. Évitez les situations stressantes, développez une résistance émotionnelle aux situations difficiles, buvez une cure de sédatifs pour réduire les soupçons et l'anxiété.


Le traitement rapide des maux de tête et sa prévention aideront à éviter diverses complications.

Commentaires

Anna Novikova:

Plus tôt, j'avais rarement des maux de tête, mais après une grave chute il y a quelques années, ils ont commencé à me déranger régulièrement. Il s'est avéré une ostéochondrose cervicale, ainsi que des migraines. Seules les pilules spéciales aident.

Natalia Serebrennikova:

J'ai une sinusite. La tête dans le front me fait terriblement mal, surtout quand je me penche. Flushing médecin prescrit.

Maux de tête au front

Chaque personne souffre périodiquement de maux de tête. Parfois, la douleur ne provoque généralement pas d'anxiété et est facilement arrêtée par les analgésiques, mais pour certains patients, cette pathologie fait partie intégrante de l'existence, aggravant considérablement la qualité de vie.

Les maux de tête au front sont un phénomène assez courant dans tous les groupes d'âge. Pour y faire face, vous devez aborder ce problème avec attention, écouter attentivement votre corps, essayer d'identifier les facteurs qui provoquent l'apparition de la douleur et assurez-vous de consulter un spécialiste.

Pourquoi le mal de tête au front

Pour faire face à un mal de tête le plus efficacement possible, vous devez découvrir son origine. Les causes d'un mal de tête peuvent être très différentes: du surmenage banal et du manque de sommeil aux lésions cérébrales graves.

Maladies dans lesquelles la tête fait mal au front:

Grippe, SRAS et autres infections virales - dans ce cas, un mal de tête s'accompagne de frissons, de fièvre, de photophobie, de larmoiements, ainsi que d'un nez qui coule et d'un mal de gorge. Un symptôme caractéristique de la grippe est que la tête fait mal au front et aux yeux..

La frontite est une inflammation des sinus frontaux. En règle générale, en plus du fait que la tête fait mal au front en se penchant en avant, il y a une sensation de plénitude. En outre, cette maladie peut être accompagnée de fièvre, de malaise et d'écoulement mucopurulent du nez. La particularité de la maladie est que, dans la plupart des cas, la tête fait constamment mal au front et aux sourcils.

Névralgie du trijumeau - avec cette maladie, un mal de tête se produit souvent dans le front à gauche ou à droite. La douleur est très douloureuse, aiguë et brûlante, a un caractère paroxystique et s'intensifie avec le mouvement.

Tumeur cérébrale - la localisation de la tumeur dans les lobes frontaux peut s'accompagner de douleurs au front d'intensité variable. De plus, les tumeurs cérébrales s'accompagnent souvent d'autres symptômes: étourdissements, nausées et vomissements, troubles mentaux, convulsions et déficience visuelle.

Migraine (hémicranie) - avec cette maladie, la douleur est le plus souvent localisée d'un côté et peut être donnée à l'œil, au cou et à la mâchoire supérieure. Le syndrome douloureux s'accompagne souvent de nausées et de vomissements, de vertiges, d'irritabilité et d'une sensibilité accrue à la lumière, aux sons et aux odeurs. La migraine se caractérise par une évolution paroxystique, tandis que l'attaque peut durer de 5 à 10 minutes à plusieurs jours..

Traumatismes crâniens et état post-traumatique - si la partie frontale de la tête est blessée, le syndrome douloureux sera plus prononcé dans cette zone. Les traumatismes crâniens s'accompagnent souvent d'étourdissements, de nausées et de vomissements..

Important! Même un traumatisme crânien minime peut entraîner des conséquences très graves, vous devez donc consulter immédiatement un médecin, surtout si un enfant est blessé!

Maladies oculaires - la déficience visuelle et d'autres pathologies ophtalmiques provoquent souvent des maux de tête au niveau du front et des sourcils. Un surmenage visuel ainsi que des maladies oculaires plus graves, comme le glaucome, peuvent entraîner des douleurs..

Autres causes de douleur frontale

Intoxication - l'ingestion de substances toxiques dans le corps peut également provoquer des maux de tête. Les autres symptômes d'empoisonnement dépendent directement de la substance toxique, il peut s'agir de nausées, de toux (lors de l'inhalation de fumée et de vapeurs de substances irritantes), de troubles neurologiques.

Surmenage - un mode de vie trop intense peut provoquer un soi-disant «mal de tête de tension». Beaucoup connaissent la condition d'un mal de tête au front et d'une pression dans les tempes après une dure journée de travail, surtout si elle était saturée de stress psycho-émotionnels importants. Ce type de maux de tête survient souvent chez les écoliers et les étudiants, il provoque une surcharge mentale, l'insécurité et la peur des quiz et des examens, des classes étouffantes et des salles de classe.
La consommation d'alcool et de certains aliments est la cause la plus fréquente de maux de tête:

  • les aliments à forte teneur en sel - un excès de sel provoque une rétention d'eau dans les tissus, ce qui entraîne une augmentation de la pression artérielle et intracrânienne;
  • viandes fumées - contiennent également une grande quantité de sel;
  • aliments contenant le exhausteur de goût «glutamate monosodique» - en plus des produits de supermarché habituels, cette substance se trouve également dans certaines variétés de poisson cru (informations pour les amateurs de cuisine japonaise et chinoise)
  • certains types de fromages (en particulier les fromages affinés, comme le parmesan) - contiennent de la tyramine - une substance qui augmente la pression artérielle;
  • vinaigre - est principalement utilisé dans la conservation de la maison, qui contient une quantité considérable de sel, ce qui entraîne ensemble un œdème;
  • chocolat, café - contiennent de la caféine et provoquent des sauts de tension artérielle;
  • tout produit contenant de l'histamine ou provoquant des réactions allergiques (vin rouge, certaines bières, agrumes, etc.).

Il convient de noter que souvent, le mal de tête dans le front de la faim, alors essayez de manger régulièrement.

Maux de tête au front: à quel médecin dois-je m'adresser?

Le plus souvent, un mal de tête de toute origine et localisation est consulté par un neurologue. Le rendez-vous chez le médecin consiste en une enquête détaillée sur les causes probables et la nature de la douleur, la nomination d'un examen supplémentaire et la sélection de médicaments pour réduire ou soulager la douleur.

Les études suivantes sont le plus souvent prescrites:

  • CT ou IRM du cerveau - ces types d'études sont particulièrement pertinents dans le diagnostic des blessures et des tumeurs cérébrales.
  • Échographie Doppler et balayage duplex des vaisseaux cérébraux - ces études aideront à identifier les troubles cérébrovasculaires qui accompagnent souvent les migraines et d'autres types de maux de tête.
  • Surveillance de la pression artérielle (MPM) 24 heures sur 24 - ce type de diagnostic aidera à déterminer la dépendance de l'apparition de maux de tête aux fluctuations de la pression artérielle.

Pour éliminer la cause d'un mal de tête dans la zone frontale, non seulement un neurologue, mais aussi d'autres spécialistes concernés.

Otorhinolaryngologist - ce spécialiste devrait être consulté pour les symptômes suivants:

  • maux de tête dans la zone des arcades sourcilières;
  • douleur accrue lorsque la tête est inclinée vers l'avant;
  • écoulement nasal;
  • fièvre.

Tous ces signes indiquent le développement possible d'une sinusite frontale - inflammation des sinus frontaux. Cette maladie est dangereuse pour ses complications, jusqu'au développement d'une méningite. Un médecin ORL peut confirmer ou infirmer le diagnostic après une série d'examens de laboratoire et instrumentaux (radiographie des sinus, imagerie par résonance magnétique ou calculée).

Ophtalmologue (optométriste) - les symptômes suivants peuvent être une raison pour consulter ce médecin:

  • douleur qui est apparue initialement dans la zone des yeux, puis s'est propagée à la zone frontale;.
  • déficience visuelle;
  • brouillard et «vole» devant les yeux.

Si de telles manifestations apparaissent, vous devriez consulter un ophtalmologiste et subir un examen ophtalmologique détaillé (échographie des globes oculaires, mesure de la pression intraoculaire, examen du fond d'œil, etc.).

Le médecin généraliste aidera à faire face aux maux de tête liés à la grippe et à d'autres infections virales. Ce spécialiste vous aidera également si votre tête vous fait mal au front et au cou, ce qui se produit avec une pression artérielle élevée ou basse..

Que faire avec un mal de tête au front?

La réponse à cette question est évidente - recherchez la cause de la douleur et soyez traité. Pour aider le médecin dans le diagnostic, vous devez écouter votre corps et décrire avec précision la nature, la fréquence, l'emplacement exact de la douleur et les facteurs. qui provoquent son apparition. Plus tôt une maladie est détectée, plus vite vous pouvez vous en débarrasser et, dans certains cas, prévenir les affections potentiellement mortelles..

Les méthodes de traitement des maux de tête sont assez diverses et peuvent inclure:

  • traitement médical;
  • changements de style de vie (bon repos, normalisation du sommeil, élimination des facteurs de stress);
  • l'acupression (peut être effectuée de manière indépendante et avec l'aide d'un spécialiste);
  • acupuncture.

Avec les tumeurs cérébrales, une intervention chirurgicale peut être prescrite..

Comment réduire la douleur sans pilules

Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer les facteurs qui provoquent la survenue d'un mal de tête. Dans certains cas, il suffit de se coucher un moment en silence, de tamiser la lumière et de boire une tisane au miel. Parfois, même un court sommeil peut soulager la douleur..

Si votre tête vous fait mal au front et appuie sur vos yeux, vous devez minimiser la charge visuelle, vérifier votre vue et changer vos lunettes ou lentilles de contact (si votre vue s'aggrave).

L'acupression est un bon effet pour les maux de tête au niveau du front. Les points les plus efficaces sont situés à la base du crâne (au centre et sur les côtés à l'intérieur des gros muscles verticaux du cou) et sur le nez (dans l'évidement entre les sourcils). Vous pouvez améliorer l'effet du massage à l'aide d'huiles essentielles, la seule chose à laquelle vous devez faire attention avec les huiles pour migraines, car une odeur intense ne peut qu'aggraver la condition.

Un «mal de tête de tension» nécessite un changement dans votre mode de vie habituel. Vous devrez peut-être changer d'emploi, d'établissements d'enseignement, réduire la charge de travail parascolaire d'un enfant ou d'un adolescent. Vous devrez également réduire considérablement le temps passé devant la télévision et un ordinateur, surtout avant de vous coucher. Provoque très souvent un mal de tête, un enthousiasme excessif pour les gadgets - à cause des petits écrans, la vision est particulièrement tendue.

Très utiles pour les maux de tête d'étiologies diverses: promenades en plein air, massage du col cervical, soins spa.

Comment se débarrasser d'un mal de tête au front?

La toute première chose qui vient à l'esprit avec ce problème est de prendre une pilule, car le choix des analgésiques, qui sont également vendus en vente libre, est extrêmement large. Néanmoins, l'automédication n'en vaut pas la peine, il est beaucoup plus efficace de se rendre au cabinet du médecin, de trouver la cause de la douleur et d'obtenir un rendez-vous en tenant compte de toutes les caractéristiques de votre corps.

Vous devez savoir que les analgésiques sont loin d'être inoffensifs et ont une liste impressionnante d'effets secondaires. Même le paracétamol habituel a un effet néfaste sur le foie et d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens privent la membrane muqueuse de l'estomac et du duodénum d'une protection naturelle, ce qui conduit à une gastroduodénite et des lésions ulcéreuses.

Les principaux groupes de médicaments utilisés si la tête fait mal au front, aux tempes, aux yeux et au cou:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) - résistent parfaitement aux «céphalées de tension», douleurs épisodiques;
  • médicaments triptaniques - efficaces dans le traitement de la migraine;
  • analgésiques et antispasmodiques - utilisés pour la grippe et les infections virales respiratoires aiguës, les migraines légères;
  • anticonvulsivants - utilisés pour la névralgie du trijumeau, la migraine.

Si la tête fait mal au front et est malade, il est permis de prendre un antiémétique. Afin de ne pas vous blesser, vous devez vous assurer que les nausées ne sont pas causées par un empoisonnement.

Prévention des maux de tête

Afin de minimiser la fréquence des attaques de maux de tête, un certain nombre de recommandations doivent être suivies:

  • fournir un bon repos et un bon sommeil;
  • planifier vos heures de travail de manière à éviter les surcharges;
  • réduire le temps que vous utilisez des gadgets et rester devant l'ordinateur
  • éviter de surcharger les yeux;
  • exclure du régime les aliments qui provoquent des maux de tête (boissons alcoolisées, café, fromage, chocolat).

Si la tête au front fait constamment mal ou si la douleur est très intense, vous devez immédiatement consulter un médecin et suivre toutes ses instructions.

Lisez À Propos De Vertiges