Principal Crise cardiaque

Douleur au front - causes, diagnostic, traitement

Le site fournit des informations de référence à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation d'un spécialiste requise!

Données générales et principales causes du symptôme

La douleur au front est un type de mal de tête. Les causes de son apparition sont diverses. Ils peuvent être répartis dans les groupes suivants:
1. Blessures au front.
2. Pathologie du système cardiovasculaire.
3. Maladies infectieuses et inflammatoires.
4. Pathologies du système nerveux.

Par nature, la douleur au front peut être aiguë, lancinante, pressante, piquante. Il peut déranger pendant une courte période ou pendant une longue période, se produire seul ou en combinaison avec d'autres symptômes. Le patient doit en parler au rendez-vous chez le médecin afin que le diagnostic soit posé et qu'un traitement efficace soit prescrit..

Douleur aiguë sévère au front lors de blessures

Front meurtri

Une ecchymose au front est un type de blessure dans laquelle seuls des dommages aux tissus mous sont notés (dans ce cas, principalement la peau). La douleur au front survient immédiatement après la blessure et disparaît progressivement dans les jours suivants..

Souvent, une douleur au front accompagnée d'une ecchymose s'accompagne de l'apparition d'un hématome sous-cutané (ecchymose). Il se résout également en quelques jours. Si l'hématome est assez grand, il peut s'infecter. Dans ce cas, la douleur au front augmente, la température corporelle augmente, au toucher, une douleur intense est notée.
La cause d'une douleur intense au front avec une ecchymose est établie lors d'un examen direct. En cas de traumatisme crânien, il y a toujours un soupçon de commotion cérébrale, par conséquent, un neurologue doit être examiné, surtout s'il y a un hématome.

Fracture osseuse frontale

Les fractures de l'os frontal sont des blessures assez graves qui surviennent généralement lors de l'impact. À ce stade, une douleur très intense se produit au front. Ces blessures sont presque toujours accompagnées d'une commotion cérébrale ou d'une contusion cérébrale..

Avec des fractures de l'os frontal, une douleur intense au front s'accompagne des symptômes suivants:

  • hématome sous-cutané prononcé dans le front;
  • déformation du front qui, en règle générale, est également clairement visible;
  • troubles généraux: maux de tête, vertiges, nausées et vomissements, perte de conscience;
  • si la fracture affecte les orbites, il y a une déficience visuelle, une double vision;
  • saignement des oreilles, la libération d'un liquide clair d'eux - le liquide céphalo-rachidien (cela indique des dommages graves) peut être noté;
  • si les sinus paranasaux (maxillaire, frontal) sont affectés, il y a une accumulation d'air sous la peau du front et du visage - cela semble un peu gonflé.

S'il y a même le moindre soupçon d'une fracture de l'os frontal, la tomographie obligatoire est montrée à la victime sans échec. Après confirmation du diagnostic, le patient est immédiatement placé à l'hôpital.

Commotions cérébrales et ecchymoses du cerveau

Avec des blessures au front, des commotions cérébrales et des ecchymoses cérébrales peuvent être notées. S'il y a une fracture de l'os frontal, alors l'une de ces conditions sera certainement détectée.

Avec une commotion cérébrale, la douleur au front s'accompagne de nausées, de vomissements, de vertiges et d'une faiblesse générale. Une perte de conscience à court terme au moment de la blessure peut survenir (avec une commotion cérébrale, elle ne dure généralement pas plus de 5 minutes). Dans le même temps, parfois avec une commotion cérébrale, il n'y a qu'une douleur intense au front sans aucun autre symptôme. En cas de suspicion de cette condition, le patient entré dans la salle d'urgence doit être examiné par un neurologue.

Une lésion cérébrale est une affection plus grave et plus grave. Au moment de la blessure, une douleur intense au front, des nausées, des vomissements et des étourdissements sont également notés. La perte de conscience peut durer assez longtemps. Les manifestations neurologiques telles que la vision double, les pupilles inégales et leurs différentes largeurs, la faiblesse d'une jambe ou d'un bras d'un côté peuvent être détectées..

Avec une ecchymose au cerveau, la douleur au front et d'autres symptômes non seulement ne diminuent pas, mais peuvent même augmenter. Pendant la radiographie et la tomodensitométrie, les fractures de l'os frontal sont presque toujours détectées.

Les commotions cérébrales et les ecchymoses du cerveau sont des conditions assez graves qui peuvent avoir des conséquences désagréables. Par conséquent, avec une blessure suffisamment grave au front et en général à la tête, il est nécessaire de conduire la victime aux urgences pour examen..

Abrasions et blessures du front

Douleur au front dans les maladies infectieuses et inflammatoires

Frontite

La frontite est une maladie caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire dans les sinus frontaux situés dans l'épaisseur de l'os frontal, directement au-dessus du nez. Le plus souvent, la sinusite frontale est une complication des maladies respiratoires aiguës, des infections virales.

Les patients atteints de sinusite frontale craignent une douleur intense au front, surtout le matin. Selon le côté où le sinus est affecté, une douleur au front est notée principalement à droite ou à gauche. Elle peut avoir un degré de gravité différent: de presque imperceptible à insupportable. Il disparaît généralement lorsque le contenu s'écoule du sinus frontal, puis reprend à nouveau. Ainsi, les sensations sont de nature cyclique.

La douleur au front accompagnée d'une sinusite frontale s'accompagne généralement des symptômes suivants:

  • malaise général, fièvre;
  • congestion nasale du côté où la douleur est notée;
  • dans les cas graves, perte d'odeur, photophobie.

La frontite et la douleur au front à droite ou à gauche surviennent très souvent en tant que manifestation d'une infection grippale. Dans ce cas, le patient peut souvent remarquer un gonflement par-dessus le nez en raison d'une altération de la circulation sanguine dans les capillaires et d'un gonflement de la peau.

Le diagnostic de sinusite frontale est établi après examen par un médecin ORL. Traitement antiviral et antibactérien prescrit.
En savoir plus sur frontite

Sinusite

La sinusite est une maladie dans laquelle un processus inflammatoire se développe dans les sinus maxillaires situés sur les côtés du nez. Souvent, cela provoque des douleurs non pas à l'emplacement immédiat des sinus, mais au niveau du front, à droite ou à gauche.

Les autres symptômes de la sinusite sont assez caractéristiques:

  • la douleur survient généralement au même moment de la journée;
  • augmentation de la température corporelle, faiblesse générale, malaise, frissons;
  • le nez est bloqué d'un côté; la sortie des narines a lieu.

Le diagnostic des causes de la douleur au front et la nomination du traitement sont effectués par l'oto-rhino-laryngologiste. Des médicaments antibactériens, une physiothérapie sont prescrits. Dans les cas plus graves, un sinus maxillaire est perforé..
En savoir plus sur la sinusite

Ethmoïdite

Maladies infectieuses

Douleur au front associée à des pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins

Augmentation de la pression intracrânienne

Baisse de la pression intracrânienne

Douleur au front due à des pathologies du système nerveux

Migraine

La migraine est une maladie chronique présente chez 10% des personnes. Il se manifeste sous la forme de douleurs pulsatoires intenses périodiques dans le front, qui couvrent la moitié droite ou gauche de la tête.

Habituellement, au début d'une crise de migraine, il y a une forte douleur lancinante dans la tempe, qui se propage au front et à l'orbite, l'occiput. Il existe d'autres symptômes caractéristiques:

  • faiblesse et vertiges;
  • nausée et vomissements;
  • la douleur et l'inconfort augmentent considérablement lorsqu'ils sont exposés à une lumière vive et à un bruit fort sur le patient;
  • s'il y a des odeurs vives dans la pièce où se trouve le patient, il les perçoit également assez douloureusement;
  • chez certains patients, lors d'une crise de migraine, un trouble de l'orientation spatiale est noté;
  • la digestion peut parfois se produire;
  • acouphènes, "vole devant les yeux".

Le plus souvent, les crises de migraine sont répétées avec une fréquence de 2 à 8 fois par mois. Parfois, ils dérangent le patient très rarement, et parfois presque quotidiennement. Pour le moment, la cause de la douleur au front avec migraine n'est pas complètement établie.

Le plus souvent, le patient ressent l'approche d'une crise de migraine: il est précédé d'un complexe de sensations, appelé aura. Il peut s'agir de certaines odeurs ou de légers éclairs devant les yeux. Parfois, c'est juste un ensemble de sentiments difficiles à exprimer avec des mots.
Les médicaments sont utilisés pour traiter la douleur au front avec la migraine. Dans le même temps, le patient doit éviter tous les facteurs susceptibles de provoquer des crises. Parfois, les douleurs deviennent si fortes et fréquentes que le patient doit établir un groupe d'incapacité.

Un neurologue s'occupe généralement du diagnostic et du traitement de la migraine..

Douleur en grappe

Les douleurs en grappes (faisceaux) dans le front sont des douleurs paroxystiques qui surviennent spontanément, sans raison apparente, puis passent également indépendamment.

Les douleurs de grappes sont très intenses: parfois elles sont si fortes que le patient essaie de se suicider et tente de se suicider.

Dans la plupart des cas, des céphalées en grappe dans le front surviennent pour la première fois entre 20 et 50 ans. L'âge le plus caractéristique est de 30 ans. Habituellement, une série de crises suit, après quoi aucun symptôme n'est perturbé par le patient pendant 3 ans. Puis les maux de tête reprennent. Avec des maux de tête groupés, aucune hérédité n'a été notée. Habituellement, le patient est la seule personne de la famille à souffrir de cette pathologie.

Une attaque de maux de tête en grappe au front se caractérise par les caractéristiques suivantes:
1. Elle survient spontanément, indépendamment. Il n'est pas précédé d'une aura, comme la migraine.
2. La douleur au front est unilatérale. Il se produit généralement uniquement à droite ou à gauche. La douleur s'étend jusqu'au temple, dans la partie correspondante du front et du cou. Parfois, ils sont localisés uniquement autour de l'œil droit ou gauche.
3. Les attaques sont généralement très courtes (15 minutes), mais fréquentes. De 1 à 10 crises peuvent survenir par jour. Un épisode de maux de tête au front peut durer de plusieurs jours à plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Après cela, comme décrit ci-dessus, il y a une période de 3 ans où le patient n'est pas inquiet.
4. Lors d'une attaque, les symptômes qui se produisent du côté de l'œil sont très caractéristiques. La douleur au front s'accompagne d'une rougeur du globe oculaire, d'un rétrécissement de la pupille, d'une déficience visuelle. Paupières du même côté omises et légèrement gonflées.
5. La fréquence cardiaque est caractéristique.
6. Les prochaines attaques de céphalées en grappe sont provoquées par le tabagisme, la consommation d'alcool. Ils surviennent souvent au printemps ou en automne.

Une douleur en grappe au front est traitée par un neurologue. En raison de la courte durée des attaques, leur thérapie est difficile. Aujourd'hui, certains médicaments sont utilisés avec succès, mais cela ne devrait être fait que sous la supervision d'un médecin..

La névralgie du trijumeau

La névralgie du trijumeau est une maladie dont la nature n'est pas encore pleinement comprise. Il s'accompagne d'attaques de douleurs aiguës aux coutures au visage, aux endroits où passent les branches correspondantes du nerf trijumeau. Si la branche supérieure est affectée, des douleurs aiguës et suffisamment fortes sont notées au front à droite ou à gauche.

Les attaques de névralgie du trijumeau se caractérisent par les caractéristiques suivantes:

  • Ils peuvent survenir d'eux-mêmes, sans raison apparente, mais sont le plus souvent provoqués par le toucher, le rasage, le lavage à l'eau froide ou chaude.
  • Il existe une zone dite de déclenchement, avec une irritation dont la douleur survient avec un degré de probabilité plus élevé: elle se situe entre le nez et la lèvre supérieure.
  • Le plus souvent, une douleur aiguë au front ne dure pas plus de deux minutes (dans la plupart des cas, l'attaque dure plusieurs secondes), elle a un caractère tirant.
  • La propagation de la douleur est très variable et dépend de la façon dont les branches du nerf trijumeau passent sous la peau: souvent les patients se plaignent de maux de dents, de douleurs aux yeux, aux oreilles et au nez. Parfois, il y a une douleur dans l'index sur la gauche.

Le traitement de la douleur au front avec névralgie du trijumeau est effectué par un neurologue. Des médicaments sont utilisés. Parfois, dans les cas graves, vous devez recourir à une intervention chirurgicale - la destruction du nœud nerveux trijumeau, qui est situé sur la surface interne de l'os temporal.

Névrose

La douleur au front peut également être psychogène. Par exemple, avec la neurasthénie, la névrose hystérique, une suspicion pathologiquement accrue. En plus de la douleur elle-même, aucun autre symptôme pathologique n'est détecté.

Le diagnostic d'une névrose, dont la seule manifestation est une douleur au front, ne peut être établi qu'après exclusion de toutes les autres causes du symptôme.
En savoir plus sur la névrose

Douleur au front dans les maladies du système musculo-squelettique

Ostéochondrose cervicale

L'ostéochondrose cervicale est une maladie dégénérative chronique de la colonne vertébrale, en l'occurrence sa colonne cervicale. Dans ce cas, il y a une destruction partielle des disques intervertébraux, la formation d'excroissances osseuses sur les vertèbres - ostéophytes. En conséquence, les ouvertures entre les vertèbres se rétrécissent, à travers lesquelles les racines de la moelle épinière sortent du canal rachidien. Leur compression entraîne de la douleur et d'autres symptômes désagréables.

Le plus souvent, l'ostéochondrose cervicale se manifeste par des douleurs dans le cou. Mais parfois, des douleurs sont généralement observées au niveau du front. Par nature, ils peuvent écraser, tirer, faire mal ou tirer..

Souvent, un mal de tête au front causé par l'ostéochondrose est provoqué par un effort physique froid et excessif, une position longue et uniforme de la tête et du cou, par exemple, pendant le travail. Les douleurs matinales qui surviennent après que la tête a pris une position uniforme, surtout si un oreiller inconfortable a été utilisé, sont très caractéristiques..

Pour la douleur au front avec ostéochondrose, d'autres symptômes sont également caractéristiques:

  • acouphènes, "vole devant les yeux", s'assombrissant dans les yeux;
  • étourdissements, nausées, vomissements, pâleur;
  • manque de coordination des mouvements, démarche tremblante;
  • picotements, engourdissements, "ramper" et autres sensations désagréables dans la peau du visage, de la tête, du cou.

Pour diagnostiquer l'ostéochondrose, la radiographie, la tomodensitométrie, l'imagerie par résonance magnétique sont utilisées. Aux fins du traitement, des médicaments, de la physiothérapie, du massage et des exercices de physiothérapie sont utilisés. Lors d'une attaque d'un mal de tête au front causé par l'ostéochondrose, des analgésiques, de la chaleur sèche, du repos sont utilisés.

Céphalée de tension

Pathologie oculaire

Douleurs tumorales au front

Parfois, une douleur chronique au front est associée à des processus tumoraux. Le plus souvent, les types de tumeurs suivants entraînent l'apparition d'un symptôme:
1. Tumeurs de l'os frontal situées sur sa surface interne.
2. Tumeurs du lobe frontal du cerveau. Dans ce cas, les douleurs au front peuvent s'accompagner de symptômes tels que des crises d'épilepsie, des troubles mentaux, la parole, l'odeur, les mouvements.
3. Tumeurs vasculaires - hémangiomes. La douleur peut produire un hémangiome situé dans le lobe frontal du cerveau..
4. Tumeurs des sinus: frontales, maxillaires. Les fumeurs sont particulièrement sujets à de telles pathologies..
5. Une tumeur de l'hypophyse - la glande endocrine la plus importante du corps, située à la base du crâne. Dans ce cas, la douleur au front est souvent associée à une déficience visuelle..
6. Tumeurs situées dans la cavité de l'orbite. Ils peuvent provenir du globe oculaire, du nerf, des vaisseaux sanguins, du tissu adipeux et du tissu conjonctif. Dans le même temps, les yeux exorbités et la double vision sont caractéristiques. Extérieurement, vous pouvez identifier la position asymétrique des globes oculaires sur les orbites.

Habituellement, les patients souffrant de douleurs prolongées au front causées par des processus tumoraux obtiennent initialement un rendez-vous avec un neurologue. Ensuite, l'oncologue est impliqué dans le diagnostic et le traitement de ces conditions.

Que faire si la douleur au front dérange?

Comme il résulte de ce qui précède, la douleur au front peut avoir diverses causes. Parfois, c'est simplement le résultat d'un surmenage, et dans d'autres cas, il signale une pathologie grave. Si le syndrome douloureux est apparu une fois, pendant une courte période et n'était pas très prononcé, il y avait très probablement simplement un épisode de douleur de tension et il n'y avait aucune raison de s'inquiéter. Si la douleur est assez forte et se reproduit périodiquement, vous devriez alors consulter un médecin, principalement un neurologue.

Les analgésiques aident à soulager le symptôme, dont le plus commun est l'analgine. Cependant, il convient de se rappeler qu'ils n'aident que pendant un certain temps et n'éliminent pas la cause. Par conséquent, si la douleur au front est causée par une maladie, il est nécessaire que le médecin prescrive un traitement spécial.

Pourquoi le mal de tête au front

informations générales

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un mal de tête peut faire mal. Un tel symptôme peut survenir à la suite du surmenage habituel, ainsi qu'en raison d'un certain nombre de maladies. Certains d'entre eux peuvent être très graves. En effet, un mal de tête sévère se manifeste à la fois avec le développement de néoplasmes dans le cerveau et avec d'autres maladies graves. L'une des options pour localiser la douleur est la douleur au front. Les causes courantes d'une telle douleur peuvent être divisées en cinq types:

  • empoisonnement par des éléments toxiques dans la vie quotidienne;
  • blessures à la tête;
  • maladies infectieuses;
  • troubles associés aux fonctions du système nerveux;
  • maladies du système cardiovasculaire.

Plus de détails sur ces raisons seront discutés dans l'article ci-dessous..

Pourquoi le mal de tête au front?

Si une personne se pose souvent une question sur la raison pour laquelle un mal de tête au front ou un symptôme similaire est observé chez un enfant, vous ne devriez pas tarder avec une visite chez le médecin et un examen complet. Que faire et quel type de recherche est nécessaire si la tête fait mal et constamment, le médecin le dira, après avoir écouté toutes les plaintes. Voici les facteurs qui peuvent déclencher des douleurs dans la partie frontale de la tête et des tempes..

Maladies ORL

La douleur au front et aux tempes, ainsi qu'aux yeux, survient souvent avec une sinusite, une sinusite frontale, une ethmoïdite, etc. Si un adulte ou un enfant a des maux de tête dans la partie frontale et qu'il y a de la fièvre, un nez bouché et des écoulements, très probablement, de la parole il s'agit de telles maladies. Par conséquent, dans ce cas, vous devez consulter un oto-rhino-laryngologiste.

  • Un mal de tête caractéristique se manifeste lorsque l'inflammation est notée dans les sinus frontaux maxillaires. Avec une douleur frontale, le front fait très mal, le plus souvent des douleurs sur l'arête du nez se développent le matin. Pendant la journée, l'inconfort peut s'atténuer un peu. Les maux de tête au niveau du front et des yeux peuvent avoir des intensités différentes et peuvent être à la fois légers et presque insupportables. Cela est dû à l'écoulement et au remplissage en pus des sinus.
  • Les manifestations fréquentes de la sinusite détériorent également la qualité de vie de nombreuses personnes. Si les causes de la douleur sont associées à une sinusite, un mal de tête sévère au front s'accompagne de signes d'intoxication générale. Les maux de tête avec sinusite s'étendent aux pommettes depuis le bord inférieur de l'œil. Incliné vers le bas, il est aggravé. Souvent avec une sinusite, la température augmente, des écoulements purulents sortent du nez. Parfois, il y a une douleur dans la tête en se penchant. Cependant, en cas de sinusite chronique du patient, seuls les maux de tête, un nez qui coule léger et une température légèrement élevée peuvent être dérangeants. Par conséquent, il est préférable de consulter un spécialiste qui déterminera la cause du problème..
  • Avec l'ethmoïdite, le sinus ethmoïdal est enflammé, situé derrière le nez dans les profondeurs du crâne. Très souvent, cette maladie se développe chez les adultes et les enfants d'âge préscolaire dont l'immunité est affaiblie, ce qui peut être associé à des maladies chroniques. Parfois, l'ethmoïdite est la conséquence de maladies virales du nasopharynx. Avec cette maladie, la tête fait mal à un certain moment de la journée, de temps en temps, des symptômes d'intoxication du corps - faiblesse, écoulement nasal, fièvre, etc..

Empoisonnement par les toxines, la nourriture

Beaucoup de gens ne réalisent même pas que dans les objets ménagers les plus ordinaires qui sont utilisés presque tous les jours, il peut y avoir des substances toxiques. Ils peuvent provoquer un tel symptôme. Très souvent, les vendeurs de produits industriels, les employés d'entrepôt et certaines entreprises où ils produisent de telles choses se plaignent de maux de tête au front et dans la zone du temple..

Le fait est que sur le marché moderne, il y a beaucoup de produits de mauvaise qualité, dans le processus de production, qui utilisent des substances toxiques très nocives. Les toxines sont souvent présentes dans divers colorants, plastiques, appareils électroménagers, tapis, etc. Il arrive souvent que les maux de tête commencent à déranger une personne juste après avoir acheté quelque chose - par exemple, des meubles ou des tapis. Parfois, les gens se plaignent de tels symptômes après une réparation. Après un mois ou deux, l'inconfort disparaît, car les substances toxiques disparaissent progressivement.

Par conséquent, si vous avez mal à la tête pendant une semaine, vous devez analyser les derniers achats. Pour éviter de tels problèmes, vous ne devez acheter que des articles de qualité auprès de fabricants de confiance. Tout d'abord, cela s'applique aux matériaux de construction, aux meubles, à une variété d'appareils électroménagers. Vous devez également faire très attention au choix des tissus, des jouets pour enfants. Les experts conseillent de le renifler lors du choix de tout produit, car les choses de mauvaise qualité ont généralement une odeur très âcre.

L'empoisonnement chronique affecte négativement l'état de santé, en particulier la fonction du système immunitaire. Des sensations désagréables peuvent également provoquer des produits alimentaires. En effet, beaucoup d'entre eux contiennent beaucoup d'additifs les plus divers qui peuvent affecter négativement le corps.

Les suppléments suivants ont les effets les plus négatifs sur la santé, à condition que la personne les consomme très souvent et en grande quantité:

  • nitrites, nitrates contenus dans les produits carnés et végétaux;
  • tous les exhausteurs de goût, le glutamate monosodique;
  • les produits qui provoquent des allergies, s'ils sont consommés par ceux qui sont sujets à des réactions allergiques;
  • noix, chocolat, fromage en raison de la teneur en tyramine;
  • spiritueux, en particulier vin, bière;
  • Boissons contenant de la caféine en cas d'abus.

Maladies infectieuses et virales

Avec de telles maladies, l'intoxication du corps se produit toujours, exprimée par de la fièvre, une faiblesse, des douleurs dans les articulations et les muscles. Les causes suivantes de maux de tête dans la partie frontale associées aux infections et aux virus sont déterminées:

  • Maux de tête sur le front et les tempes avec rhume, grippe, SRAS - au début de ces maladies, cela fait mal au front, dans les tempes, au-dessus des sourcils. D'autres symptômes apparaissent un peu plus tard - fièvre, morve avec écoulement nasal, toux, etc..
  • Si la partie frontale de la tête fait mal, les causes peuvent être associées à une méningite ou à une encéphalite. Cependant, avec ces maladies, la douleur peut également être localisée dans les tempes, la nuque et d'autres zones de la tête. Avec ces maladies, une personne peut perdre conscience, elle présente des symptômes neurologiques. La méningite et l'encéphalite sont des maladies très graves, par conséquent, des maux de tête constants chez les adultes et un enfant de 8 ans, 10 ans, plus jeune ou plus, devraient être l'occasion de consulter un médecin.
  • Ce symptôme se manifeste également dans des maladies moins courantes - Rift, Germiston, Dengue, Ithaki, Katu, Maritubai et d'autres. Ce sont des maladies virales qui peuvent être infectées en raison de piqûres de moustiques dans les pays du Sud. Le plus souvent, ces maux sont diagnostiqués par des passionnés de voyages. La personne infectée montre des signes d'intoxication grave, ce qui la rend très douloureuse au front.

Pour le diagnostic, vous devez contacter un spécialiste des maladies infectieuses.

Maladies du système nerveux

Il existe un certain nombre de maladies qui peuvent provoquer des douleurs au front. Ce sont des maladies du système nerveux:

  • Douleurs en grappes et en faisceaux - cette condition est caractérisée par la manifestation de douleurs pulsatoires aiguës dans le front. Dans ce cas, les yeux rougissent, un larmoiement est noté. Ces symptômes se développent et s'arrêtent soudainement. Ils sont si difficiles à supporter que les gens perdent souvent le sommeil. Il provoque le développement de cette condition, le tabagisme, le changement climatique, la consommation d'alcool. L'aggravation de l'état en automne et au printemps est caractéristique. Les causes exactes de cette maladie n'ont pas été déterminées à ce jour..
  • Migraine - Ce problème est noté chez de nombreuses personnes. Il existe des statistiques selon lesquelles les migraines inquiètent une personne sur dix. Cette maladie se caractérise par des douleurs pulsatoires et très sévères périodiques qui apparaissent initialement dans la tempe, puis se propagent progressivement au front, à la nuque et aux yeux. Dans la plupart des cas, la douleur est unilatérale, elle se développe soit à droite, soit à gauche. En outre, avec des migraines, des étourdissements, des nausées, des acouphènes et une faiblesse sont souvent notés. Si la «chair de poule» apparaît devant les yeux, les yeux et la tête font mal, les causes de cette affection peuvent également être associées à la migraine. Pour le traitement de la migraine, les médecins modernes prescrivent des triptans, qui soulagent la condition avec une douleur intense.
  • Névralgie du nerf optique ou du trijumeau - cette maladie est caractérisée par la localisation de la douleur le long du nerf trijumeau, autour des yeux. Le patient souffre de piqûres, de tirs, de douleurs aiguës. Leur développement est associé à une différence de température, de toucher. Par exemple, une attaque peut commencer en raison d'une exposition à de l'eau froide ou chaude. Il se développe plus souvent chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées. Une fois le diagnostic établi, un traitement médical, l'utilisation de la physiothérapie, parfois des méthodes chirurgicales sont pratiquées.
  • Névrose - des sensations inconfortables se développent avec diverses formes de névrose, neurasthénie, suspicion, excitabilité élevée. Mais ce diagnostic n'est établi que si des études approfondies ont été réalisées, toutes les autres causes sont exclues et les autres symptômes absents. Les sensations de douleur sont souvent décrites comme une pression externe, une sensation de «casque» sur la tête. Périodiquement, les sensations désagréables sont amplifiées, généralement le matin et le soir. De tels sentiments sont souvent associés à un état d'anxiété, de peur. Avec de telles manifestations, il est nécessaire de consulter un neurologue.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

Cette maladie est très répandue, en particulier chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées. Les causes de brûlure dans la tête dans ce cas sont dues au fait qu'avec l'ostéochondrose, une compression et un pincement des racines de la moelle épinière se produisent. Dans ce cas, la douleur peut être différente - douleur, traction, tir. Avec l'ostéochondrose, une coordination est également notée, des picotements et de la chair de poule sur le cuir chevelu, des acouphènes, des vertiges et d'autres manifestations désagréables. Si une personne a le nez engourdi, les causes de ce phénomène peuvent également être associées à l'ostéochondrose.

Si l'ostéochondrose est traitée correctement, les symptômes désagréables peuvent être éliminés. Il est important de prêter attention aux méthodes de prévention de la maladie: s'assurer que la posture est correcte, pratiquer une activité physique, ne pas prendre de poids excessif, bien manger, etc. Pour les maux de tête associés à l'ostéochondrose, il est recommandé d'effectuer des exercices spéciaux, en le faisant régulièrement.

Fractures, ecchymoses, fractures, commotions cérébrales

Ce sont les raisons les plus évidentes pour lesquelles la tête fait mal au front, au-dessus de l'œil, sous le sourcil. On peut supposer, si le cuir chevelu fait mal au toucher, que c'est le résultat d'une blessure. Et il est possible que la situation soit plus grave qu'il n'y paraît.

Par conséquent, quel que soit le traumatisme crânien, il est nécessaire d'exclure la commotion cérébrale. Après tout, cela se produit très souvent avec des blessures et des ecchymoses. Si après vous être blessé, vous ressentez non seulement des douleurs, mais aussi des étourdissements, des nausées et des vomissements, une vision trouble, une altération de la conscience, vous devez appeler une ambulance immédiatement.

Maladies cardiaques et vasculaires

C'est pour cette raison qu'il fait le plus souvent mal au front. Ce symptôme indique une pression artérielle basse ou élevée. La douleur dans ce cas peut être différente - et douloureuse, et très forte. Ils sont parfois localisés dans les temples, parfois à l'arrière de la tête. À la suite d'une irritation des terminaisons nerveuses, une douleur éclatante ou constrictive se développe..

Cela est typique de l'athérosclérose, de l'hypertension, des VVD, des maladies rénales, etc. Avec une pression intracrânienne réduite, la douleur est enveloppée. Cela est typique des patients souffrant d'hypotension artérielle, de pathologies de la glande surrénale et de la glande thyroïde. Si une personne est soumise à un effort physique très intense, éprouve du stress ou une fatigue excessive, un symptôme similaire peut également se développer.

Maladies oculaires, augmentation de la pression intraoculaire

Souvent, les causes de pression sur les yeux et de douleur au front sont des maladies oculaires. La tension dans les yeux est causée par des maladies telles que l'astigmatisme, la névrite optique, la conjonctivite, l'uvéite, l'hypermétropie et la myopie. Souvent, la réponse à la question de savoir pourquoi elle presse les yeux avec de telles maladies est une augmentation de la pression intraoculaire. Si nous parlons d'un oeil douloureux, la douleur est localisée précisément de son côté.

Souvent, les analgésiques ne peuvent pas améliorer l'état des maladies oculaires ou l'améliorer légèrement. Même dans l'enfance, les douleurs frontales peuvent être dérangeantes après une fatigue oculaire prolongée - regarder la télévision, s'asseoir devant un ordinateur, lire. Dans ce cas, cela peut faire mal au-dessus de l'œil, du sourcil, du nez et du front. Les adultes, qui travaillent souvent devant un ordinateur, souffrent souvent d'une telle douleur. Si vous soupçonnez le développement de maladies oculaires, vous devez contacter un optométriste. Si l'enfant se plaint souvent que le nez et le front sont douloureux, mais qu'il n'y a pas de nez qui coule, vous devez absolument consulter un spécialiste et subir un examen prescrit par lui. Des mesures visant à normaliser la pression intraoculaire aideront à faire face aux crises de douleur..

Conséquence du stress

Si, pour certaines raisons, vous devez tendre les muscles du cou pendant une longue période, une douleur peut se développer qui se propage du cou au front, aux yeux, aux tempes et à l'arrière de la tête. Dans le même temps, la personne se sent aussi étourdie, se plaint d'être malade. De la surtension, en règle générale, des sensations apparaissent, comme si vous serriez le crâne. Cette sensation peut apparaître à la fois après un effort prolongé et après une courte, mais très forte.

Parfois, ce sont des attaques épisodiques, parfois - la douleur dérange presque constamment, si vous devez vous forcer. Dans certains cas, l'appétit peut diminuer, une intolérance à la lumière vive et aux sons forts est notée. La douleur de la tension peut être causée non seulement par un surmenage physique, mais aussi par un surmenage émotionnel. Dans ce cas, vous devez vous détendre et vous reposer..

Si le front entre les sourcils fait mal, il n'y a pas de nez qui coule et d'autres symptômes aussi, nous pouvons parler des effets de la tension. À condition que de telles attaques se développent rarement, vous pouvez essayer de les éliminer avec des analgésiques en prenant de l'aspirine, du paracétamol ou de l'ibuprofène. Mais il vaut mieux consulter un médecin.

Tumeurs malignes

C'est la raison la plus grave qui peut provoquer des maux de tête au front. Les processus oncologiques qui provoquent une douleur constante au front comprennent une tumeur de l'os frontal ou du lobe frontal du cerveau, des tumeurs vasculaires, des tumeurs du sinus maxillaire et des sinus frontaux, une tumeur de l'orbite ou de l'hypophyse. Souvent, les personnes qui développent des symptômes associés au développement de tumeurs malignes se tournent vers un neurologue. Une fois le diagnostic établi, l'oncologue effectue le traitement..

Quel médecin dois-je contacter?

Si une personne est constamment inquiète de ce symptôme, pour lui, bien sûr, la question est urgente, quel médecin doit être consulté pour les maux de tête. En cas d'inconfort constant, il est nécessaire de consulter un thérapeute qui procédera à une enquête et un examen et vous indiquera quel médecin aller ensuite. En règle générale, une consultation avec un ophtalmologiste ou un neuropathologiste est requise. Un céphalgologue ne s'occupe que des maux de tête.

Si la tête fait mal à un enfant de 4 ans, plus jeune ou plus âgé, vous devez d'abord contacter un pédiatre. Vous ne pouvez résoudre le problème que si le diagnostic correct a été posé. Cela dépend de ce traitement. Continuer de prendre des analgésiques n'est pas la bonne stratégie, ce qui peut entraîner au fil du temps d'autres problèmes de santé..

Comment réduire la douleur sans pilules

Pour réduire la gravité de la douleur sans comprimés, vous pouvez utiliser certaines méthodes éprouvées.

  • Effectuez un massage des yeux qui aidera à stimuler la circulation sanguine dans le cerveau et à abaisser la pression intraoculaire. Un tel massage peut être pratiqué par ceux qui passent beaucoup de temps devant l'ordinateur ou devant le téléviseur. Au bas de l'orbite, vous devez trouver un trou et le masser du bout des doigts en mouvements circulaires quatre fois dans chaque direction. Ensuite, massez le même point sur le bord supérieur de l'orbite. Ensuite, vous devez fermer les yeux et masser votre visage avec vos paumes.
  • Pour faire de la gymnastique pour les yeux - vous devez d'abord concentrer les yeux tour à tour, en fermant un œil avec votre main, à un point à 30 cm des yeux. Quelques secondes après la fixation, regardez au loin, sans vous concentrer sur les objets. 2-3 de telles approches doivent être effectuées par jour.
  • Appliquer l'acupuncture - c'est une acupression de certains endroits.
  • Prenez un bain chaud - cela peut être fait à condition que la personne ait une pression normale.

Analgésiques

Pour soulager les maux de tête, différents médicaments appartenant à plusieurs groupes sont utilisés:

Il existe un certain nombre d'autres médicaments utilisés pour les maux de tête associés à diverses causes. Cependant, un spécialiste doit prescrire le schéma de leur utilisation, car l'automédication peut aggraver considérablement la situation.

Éducation: Diplômé du Rivne State Basic Medical College avec un diplôme en pharmacie. Elle est diplômée de l'Université médicale d'État de Vinnitsa. M.I. Pirogov et un stage basé sur celui-ci.

Expérience de travail: De 2003 à 2013 - a travaillé comme pharmacien et gestionnaire d'un kiosque de pharmacie. Elle a reçu des lettres et des distinctions pour de nombreuses années de travail consciencieux. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

Maux de tête au front

Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles le whisky écrase et un mal de tête au front. Parfois, la douleur irradie vers les orbites et se détache même à l'arrière de la tête. Sur le lieu de sa localisation, des maladies ou des conditions pathologiques peuvent être détectées. Ceci est très important, car un syndrome douloureux intense peut déséquilibrer définitivement une personne. Si vous avez souvent un mal de tête au front, vous devez contacter un neurologue.

Pourquoi le mal de tête au front

La douleur au front est l'un des types de maux de tête. Cela se produit pour de nombreuses raisons. La nature de la douleur peut être pulsatoire, oppressante, piquante ou aiguë. Cela inquiète pendant une courte période ou dure très longtemps. Dans chaque cas, un mal de tête au front pour diverses raisons, mais il y en a plusieurs communs:

  • blessures au crâne;
  • maladies infectieuses et inflammatoires;
  • pathologie du système cardiovasculaire;
  • maladies du système musculo-squelettique;
  • pathologie du système nerveux.

Sur le front et les tempes

L'une des raisons pour lesquelles la douleur se produit au niveau du front et des tempes est la surmenage. Autres facteurs qui provoquent une irritation des récepteurs de la douleur dans cette partie de la tête:

  1. Artérite temporale - affecte les artères de gros et moyen calibre, fournissant du sang à la région temporale, aux yeux et aux nerfs optiques. Maux de tête dans le front dans ce cas, brûlants, douloureux, apparaissent soudainement.
  2. Hypertension artérielle. Accompagné d'une douleur aiguë et soudaine, qui peut même couvrir l'arrière de la tête.
  3. Névrite du trijumeau. Avec cette pathologie, la tête dans la partie frontale est très douloureuse d'un seul côté, où le nerf est affecté. Le syndrome est paroxystique.

Sur la droite

Lorsque la douleur affecte seulement la moitié du lobe frontal, cela indique également certains dysfonctionnements du corps. Les maladies suivantes peuvent être associées à ce symptôme:

  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • dommages à l'articulation mandibulaire;
  • maladies oculaires;
  • hémorragie interne;
  • inflammation des sinus frontaux;
  • glaucome;
  • néoplasme sur le côté droit.

La gauche

Une douleur unilatérale peut survenir du côté gauche. Les raisons ici sont des pathologies graves de la liste suivante:

  • migraine - de petits points dans les yeux semblent faire mal, des envies de vomir se font sentir, une photophobie est observée;
  • ostéochondrose - accompagnée de vertiges, de pulsations du temple;
  • hypersensibilité aux intempéries - toute la moitié gauche de la tête fait mal, les sensations apparaissent avant le début de la neige ou de la pluie;
  • blessures à la colonne vertébrale ou ecchymoses à la tête - une douleur est ressentie par les nerfs affectés;
  • maladies infectieuses - des douleurs dentaires, un rhume dans les muscles de l'épaule ou du cou provoquent des douleurs désagréables à gauche;
  • tumeur ou métastase d'un néoplasme d'un emplacement différent - elle provoque souvent une perte d'audition ou de vision.

Au centre du front

Si la tête fait mal dans la région du centre du lobe frontal, les causes peuvent être les mêmes pathologies que dans le cas où les sensations sont situées à droite ou à gauche. Bien qu'il existe des facteurs non inflammatoires. Il s'agit notamment des éléments suivants:

  • oreiller inconfortable
  • changement de climat habituel;
  • long travail à l'ordinateur;
  • l'accumulation dans le corps de glutamate monosodique, de nitrates, de caféine;
  • intoxication par la drogue ou l'alcool;
  • manque d'oxygène.

Arches des sourcils blessées

La principale cause de douleur dans les arcades sourcilières est la sinusite frontale. La pression sur eux provoque un inconfort dans les yeux. La frontite s'accompagne d'une température élevée jusqu'à 40 degrés. L'arc sourcilier peut même enfler. D'autres raisons sont:

  • rhinite;
  • stress constant;
  • fatigue chronique.

Mon front me fait mal et me presse les yeux

Des sensations désagréables peuvent également affecter le contour des yeux. Le syndrome douloureux apparaît de façon aiguë ou se développe progressivement. Les principales raisons de sa localisation dans le front et les yeux sont:

  • crises de migraine - la douleur est lancinante, constrictive, accompagnée de nausées;
  • stress, névrose, fatigue excessive - entraînent des douleurs de type traction qui créent une sensation de «cerceau ou casque» sur la tête;
  • augmentation de la pression intracrânienne - la tête fait mal immédiatement après le réveil, il y a du bruit, les analgésiques n'aident pas;
  • augmentation de la pression intraoculaire, glaucome - il y a une douleur aiguë dans la partie frontale de la tête et des yeux;
  • fausse myopie - caractérisée par une douleur dans les globes oculaires, une diminution de l'acuité visuelle;
  • maux de tête en grappes - typiques pour les hommes, apparaissent la nuit, empêchent le sommeil, accompagnés de larmoiement;
  • maladies inflammatoires des sinus nasaux - sinusite, sinusite, douleur dans laquelle ils donnent à la zone au-dessus des yeux.

Douleurs au front et nausées

Une personne peut non seulement avoir un mal de tête au front. Certains autres symptômes, tels que des nausées, sont parfois observés. La combinaison de ces signes peut indiquer les conditions ou pathologies suivantes:

  1. Grossesse. La douleur est un signe d'ajustement hormonal.
  2. Blessures à la tête. Après eux, elle souffre depuis longtemps. Les nausées et les douleurs s'accompagnent d'une diminution de la mémoire, d'une désorientation de l'orientation dans le temps et dans l'espace..
  3. Maladies neurologiques. La nausée accompagnée de douleur est un symptôme de méningite ou d'encéphalite, abcès du lobe temporal. La tête fait mal des deux côtés, on dirait qu'elle éclate.
  4. Augmentation de la pression intracrânienne à la suite d'une encéphalite, d'une lésion cérébrale traumatique, d'un accident vasculaire cérébral, d'une méningite ou d'une tumeur cérébrale. Accompagné de fortes douleurs éclatantes, survenant souvent le matin.
  5. Intoxication alimentaire. En plus de la douleur et des nausées, une diarrhée ou des vomissements sont observés..
  6. Règles. Dans le contexte d'un déséquilibre hormonal, une migraine menstruelle survient, qui apparaît 2 à 10 jours avant le début des saignements.
  7. Climax Dans un contexte de nausées et de douleurs, les femmes notent des bouffées de chaleur.

Causes d'un mal de tête au front

Ce symptôme désagréable diffère non seulement du lieu de localisation. Souvent, la douleur survient dans certaines circonstances, par exemple en se pliant, en toussant ou en appuyant sur le lobe frontal. Les principales raisons de cette condition sont:

  • mauvaises habitudes;
  • maladies du système respiratoire;
  • infections inflammatoires des structures du crâne - sinus, oreilles, yeux.

En toussant

Dans ce cas, le patient note une douleur dans la zone du lobe frontal après une toux. L'État peut durer d'une minute à une demi-heure. Les raisons en sont:

  • fumeur;
  • sinusite chronique, asthme bronchique, diabète sucré;
  • dépendance climatique;
  • du froid;
  • Syndrome d'Arnold-Chiari;
  • attaque cérébrale;
  • une modification du fonctionnement normal des vaisseaux sanguins alimentant le cerveau.

Lorsqu'il est incliné

La principale raison pour laquelle le front fait mal en se penchant est l'avant. Dans les sinus, il y a une accumulation d'un secret visqueux - pus. En se penchant en avant, une personne exerce une pression de cette substance sur la paroi avant des sinus frontaux, où se trouvent de nombreux récepteurs de la douleur. Cela provoque une sensation de lourdeur et de douleur. Les autres causes de douleur lors du basculement sont:

  • sphénoïdite - inflammation des sinus de l'os sphénoïde;
  • ethmoïdite - inflammation des cellules antérieures ou postérieures de l'os ethmoïde;
  • sinusite, si le patient a le nez qui coule à ce moment.

Sous pression

Si des douleurs se manifestent lorsqu'une pression est appliquée sur la partie frontale, diverses maladies des yeux ou du nez en sont la cause. Lorsqu'il n'y a pas de nez qui coule, il faut exclure le glaucome. Si ce symptôme est observé, la cause de la douleur au front est:

Tension au front et aux yeux.

Il y a une chose comme un mal de tête de tension. Il se propage du cou aux yeux, à l'arrière de la tête et aux tempes. Le patient se plaint que sa tête s'écrase et se serre comme un cerceau. Les raisons de cette condition peuvent être;

  • anxiété accrue;
  • dépression;
  • tension musculaire du cou prolongée;
  • stress psycho-émotionnel;
  • utilisation prolongée de tranquillisants ou d'analgésiques;
  • arrêt respiratoire.

Appuie sur les yeux et le front de l'intérieur

Une plainte fréquente des patients est leur sensation de pression sur les yeux et la partie frontale de l'intérieur. La cause la plus courante de cette maladie est la migraine. L'éclatement des globes oculaires indique une augmentation de la pression intraoculaire. Elle s'accompagne de douleurs dans les maladies suivantes:

  1. Dystonie végétative-vasculaire. Un syndrome douloureux avec une telle pathologie est précédé d'une sensation de pression.
  2. Crise d'hypertension. Le syndrome douloureux éclate, apparaît tôt le matin ou la nuit.
  3. Maladies oculaires. Ceux-ci incluent l'iridocyclite, la névrite optique, la kératite, la conjonctivite.
  4. Maladies inflammatoires - grippe, SRAS. La douleur et la plénitude indiquent une intoxication.

Douleur lancinante

Ce symptôme est caractéristique de la migraine. Le syndrome douloureux recouvre le côté gauche ou droit de la tête. Les attaques sont rares ou se produisent tous les jours. Il existe d'autres causes d'un syndrome douloureux pulsatoire. Les facteurs qui provoquent ici sont:

  • la névralgie du trijumeau,
  • angioedème cérébral,
  • reflété la douleur dans la pulpite,
  • artérite temporale,
  • hypertension intracrânienne bénigne.

Brûlant

La cause des brûlures et des douleurs au front est souvent une migraine en développement. Les mêmes symptômes peuvent provoquer des maladies de la cavité nasale ou des yeux. Les autres causes de brûlure au milieu de la douleur sont:

  • ostéocondrite de la colonne vertébrale;
  • mauvaises habitudes;
  • hypertension artérielle;
  • surmenage du corps;
  • diminution de la vision, fatigue oculaire;
  • crises de panique.

Lourdeur au front

Les maladies inflammatoires des sinus, telles que la sinusite et la sinusite frontale, sont des causes courantes d'une sensation de lourdeur au front. Mais la liste des pathologies ne s'arrête pas là. Autres causes de ce symptôme:

  • céphalées de tension - accompagnés d'étourdissements, de nausées, de vomissements;
  • augmentation de la pression à l'intérieur du crâne - caractérisée par un changement de la pression artérielle;
  • intoxication corporelle - la gravité survient dans un contexte de fièvre et de douleurs dans tout le corps;
  • migraine - des nausées et des vomissements sont également observés.

Briser le front et le whisky

Les neurologues rencontrent souvent des plaintes de patients qui lui cassent le front et les tempes. Un tel signe est en effet courant. Les maux de tête sur le front et les tempes sont causés par:

  1. Maladie vasculaire cérébrale du cerveau. Ceux-ci incluent la migraine, l'artérite veineuse, la maladie coronarienne, l'hypertension. Il peut également se briser dans les tempes avec une faible pression intracrânienne, une altération de la circulation cérébrale, une dystonie végétovasculaire, une thrombose tumorale et vasculaire.
  2. Pathologie du système nerveux. La douleur accompagne ici la névralgie du nerf occipital, le stress ressenti, la fatigue physique et la fatigue.
  3. Maladies infectieuses et inflammatoires. Les premiers de ce groupe sont la sinusite, la sinusite, la sinusite frontale. Les suivants sont amygdalite, ARVI, grippe. Une douleur au front et aux tempes est également observée dans le paludisme, l'encéphalite et la méningite..
  4. Toute blessure à la tête, y compris au front. À la suite du coup, un hématome sous-cutané, une fissure dans l'os ou une commotion cérébrale peuvent se produire, ce qui provoque des douleurs au front et aux tempes..

Que faire si votre front vous fait mal

Si le syndrome douloureux persiste longtemps et apparaît régulièrement, c'est l'occasion de consulter un médecin. La même chose s'applique aux cas où la condition ne fait qu'empirer, des symptômes dangereux apparaissent, tels que confusion, insuffisance cardiaque, fièvre. Pour éliminer l'inconfort, vous pouvez boire des analgésiques, par exemple, l'ibuprofène, Analgin ou Ketanov. De plus, il vaut la peine d'utiliser les conseils simples suivants:

  • avec ostéochondrose cervicale - fournir la paix, masser le cou, lui appliquer de la chaleur sèche;
  • avec sinusite et sinusite frontale - rincez-vous souvent le nez pour éliminer le pus;
  • pour les maladies virales - prenez des médicaments antiviraux pour éliminer l'infection;
  • pour les douleurs de nature psychologique - prenez une douche de contraste, faites un massage de la tête, buvez un thé tonique, appliquez une compresse froide sur votre front.

Pourquoi un mal de tête au front et comment se débarrasser de l'inconfort

Habituellement, après une dure journée ou une activité mentale intense, un mal de tête au front fait mal. Mais souvent, la douleur survient d'elle-même, le matin, immédiatement après le réveil. Il peut y avoir de nombreuses raisons pour elle. Débarrassez-vous-en avec une pilule ne fonctionne pas.

Douleur au front

L'inconfort et la douleur au front apparaissent en raison de la défaite de diverses structures situées directement dans cette zone de la tête ou à proximité. L'inflammation est:

  1. Sinus. Les frontales sont au-dessus des sourcils. Les parois postérieures les séparent du cerveau, les inférieures sont la partie structurelle des orbites. Les sinus maxillaires n'appartiennent pas anatomiquement au front, mais provoquent souvent des douleurs au front. Situé des deux côtés du nez, sous les yeux..
  2. Membrane cérébrale. Il y en a trois. Dans le solide, il y a des sinus pour l'écoulement du sang veineux, dans le mou - les plus petites branches des artères. Entre eux est une toile d'araignée.
  3. Lobes frontaux du cerveau. Associé à l'activité mentale, développement d'un programme comportemental, planification, coordination de la motivation.
  4. Navires. Directement dans cette zone passent les vaisseaux suprablocs, ainsi que la veine infraorbitale.
  5. Processus nerveux. Les frontales et supraorbitales sont sensibles. Les rameaux qui innervent les muscles du front s'étendent du visage.

Les raisons

Un certain nombre de facteurs - maladies chroniques ou affections temporaires, peuvent avoir un effet négatif sur l'une des structures de la région frontale.

Inflammation des sinus

Les rhumes, les blessures provoquent une inflammation des sinus, frontal et maxillaire. Dans le premier cas, une sinusite frontale se produit, dans le second, une sinusite. La douleur au front au-dessus de l'arête du nez résulte de l'accumulation de mucus en eux, qui appuie sur les membranes, anatomiquement proches de la zone des yeux et du cerveau. Le plus intense est le matin, car pendant qu'une personne dort, une grande quantité de pus s'accumule dans ses sinus. L'inconfort disparaît lorsqu'il est retiré.

Cela peut être une manifestation locale - alors qu'il y a un mal de tête au front et aux yeux. Souvent, elle donne un whisky, une nuque, une couronne. Renforce après flexion et retournement. Si l'inflammation apparaît à droite, la douleur se concentre de ce côté. Il est décrit comme éclatant, extrudé. Elle épuise beaucoup le patient.

D'autres symptômes incluent une faiblesse, de la fièvre et des problèmes respiratoires. Parfois, la maladie s'accompagne du syndrome de Slader, qui est associé à une inflammation du nœud nerveux et caractérisé par une douleur intense dans l'orbite.

Avec sinusite frontale, photophobie, douleur dans les yeux.

Souvent, même avant le nez qui coule, la toux, la fièvre, le front fait mal. L'enfant devient léthargique, de mauvaise humeur. Les adultes notent un malaise, une incapacité à faire quelque chose, on a l'impression que tout tombe hors de contrôle. La principale cause d'inconfort est la toxicité cérébrale causée par des bactéries et des virus pathogènes..

La douleur est de nature pulsatoire. Il apparaît comme éclatant, renversant, principalement muet.

D'autres symptômes apparaissent peu de temps après le début des maux de tête. Ce sont des frissons, un gonflement de la muqueuse nasale, de la fièvre, une perte d'appétit, une photophobie, des douleurs musculaires.

Méningite

L'inflammation des structures de la muqueuse cérébrale entraîne une augmentation des niveaux de liquide céphalorachidien, un œdème et une augmentation de la pression intracrânienne. Dans le même temps, les récepteurs de la douleur situés ici sont également excités. Une douleur intense apparaît dans la partie frontale, se propage à d'autres parties de la tête, éclate.

En parallèle, la température augmente considérablement, raideur musculaire, altération ou perte de conscience, des vomissements se produisent. Souvent, cette maladie affecte les enfants..

Lisez aussi sur le sujet

Encéphalite

La maladie se caractérise par la formation d'un grand nombre de liquide céphalorachidien, des violations de son écoulement, l'influence de l'activité vitale des agents pathogènes. Les toxines sécrétées par des bactéries pathogènes provoquent des douleurs, une pression exercée par un œdème et une expansion de la cavité dans laquelle circule le liquide céphalorachidien.

Les patients se plaignent de douleurs constantes à la tête. Elle apparaît comme un lumbago, une ondulation. Parfois, on a l'impression de percer un crâne. Cela arrive terne et tranchant. Des crises de vertiges sont notées en même temps..

D'autres symptômes incluent un malaise, de la fièvre et une augmentation de la salivation. La maladie s'accompagne souvent d'une violation de la sensibilité du nerf facial, d'une faiblesse musculaire, d'un grand nombre de mouvements incontrôlés, d'hallucinations.

Névralgie

En raison de l'inflammation, de la compression, du pincement, de la malnutrition, une névralgie du nerf facial se produit. Elle se manifeste par une douleur aiguë et coupante. Il est de nature paroxystique, la durée de l'épisode est de plusieurs secondes. Les attaques peuvent se succéder au cours de la semaine..

Accompagné d'élèves dilatés, augmentation de la transpiration, engourdissement.

Hypertension artérielle

La pression augmente en raison du rétrécissement, de la compression des artères, de la formation de caillots sanguins, de plaques athérosclérotiques, de la perte d'élasticité des parois. Accompagné d'une douleur intense, d'abord dans le cou, les tempes, la couronne de la tête. À mesure qu'ils se développent, ils couvrent également le front. Renforcez l'après-midi, par temps chaud, dans un environnement bruyant. Plus souvent bilatéral.

Les douleurs sont constantes, ternes, pressantes. Renforcé par les pentes, les mouvements brusques.

Hypertension intracrânienne

Apparaît en raison de changements dans le volume de liquide céphalorachidien, de la formation de sa stagnation, de troubles circulatoires. Il est plus intense le matin, intensifié par la toux, les mouvements, les bruits forts et la lumière vive. Souvent pendant la grossesse est un signe de toxicose tardive..

Des troubles de la vision, de la conscience sont notés. La personne est malade, sa tête tourne.

Une pression intracrânienne accrue est souvent trouvée chez un nouveau-né. Les principales raisons en sont l'hypoxie dans le développement fœtal, les maladies infectieuses de la mère, les blessures à la naissance.

Douleur en grappe

Vraisemblablement, à la suite d'un mauvais fonctionnement de l'hypothalamus ou d'une irritation des terminaisons nerveuses de la zone frontale, une douleur se produit sur les orbites. Manifesté par des saisies. La durée de chacun est de dix à quinze minutes à trois heures. Ils peuvent être répétés plusieurs fois par jour, ne vous arrêtez pas pendant des semaines, des mois. Se produisent quelle que soit l'heure de la journée.

La douleur est déchirante dans la nature, comme si elle arrachait la peau, appliquez-y des objets chauds. En parallèle, il met les oreilles, le nez, les yeux rouges. Les premiers épisodes de l'épisode sont unilatéraux, les épisodes répétés couvrent tout.

Migraine

Une régulation perturbée du tonus vasculaire, un rétrécissement des capillaires entraîne une diminution de l'apport de sang riche en oxygène aux tissus cérébraux. Il y a une douleur aiguë qui bat dans la nature. Elle affecte principalement un côté. Parmi les symptômes supplémentaires figurent des nausées, des poussées d'incitation au vomissement, de l'irritabilité, la peur des sons forts et une lumière vive.

L'inconfort s'intensifie après trop d'efforts physiques, le stress, la consommation de boissons stimulantes, l'alcool.

Ostéochondrose

Aux stades avancés de l'ostéochondrose, la douleur dans la tête capture non seulement les zones pariétales, occipitales, le cou, mais aussi le front. Au cours du développement de la maladie, une compression des extrémités des fibres nerveuses et des vaisseaux sanguins se produit. La raison en est une violation de la structure des disques intervertébraux, des dépôts de sel.

La douleur est sourde. Au début de la maladie se manifeste de manière incohérente. À mesure qu'il se développe, il perdure. Amplifié en raison du stress, de l'insomnie. Accompagné d'une raideur musculaire, d'un resserrement du cou.

Néoplasmes

Les tumeurs, les kystes situés dans la région frontale provoquent une douleur intense, entraînant parfois une perte de conscience. Ils apparaissent à la suite de la compression des zones cérébrales, de la propagation de tumeurs malignes, de la nécrose des tissus et de la mort des cellules nerveuses..

La douleur s'intensifie le matin, après une longue position horizontale, avec toux. Elle ne disparaît jamais du tout, elle s'affaiblit seulement. Les patients deviennent apathiques, ils ne s'intéressent à rien, ils ne sont pas motivés. Parfois, ils sont très bavards, ont tendance à parler de blagues que personne ne comprend.

Blessures

Si l'enfant a un mal de tête dans la partie frontale qui n'a pas de fièvre, une commotion cérébrale peut être suspectée. Les symptômes supplémentaires sont des nausées, des pupilles dilatées. Des blessures graves à la tête se manifestent par une perte de conscience. Dans certains cas, l'apparition de la douleur est retardée. Parfois, une personne en souffre pendant plusieurs années. Il provoque des hématomes, des œdèmes, des hémorragies, des produits métaboliques de bactéries pathogènes qui se déposent sur le site de la blessure.

La douleur est principalement localisée dans une zone, mais elle peut se propager partout. Renforce avec des mouvements brusques, toux, tension. La caractériser comme terne et renversante.

La douleur au front apparaît en raison d'un empoisonnement, de maladies du sang, du système endocrinien et d'une ponction du liquide céphalo-rachidien. Cela provoque leur manque d'exercice, une mauvaise nutrition, le stress, le manque de sommeil, la fatigue physique.

Diagnostique

Il est juste de dire pourquoi la tête fait mal au front, seul un spécialiste peut le faire. La détermination de la cause est associée à une analyse de la nature de la douleur et des symptômes associés. Les signes d'un rhume seront détectés par un thérapeute ou un pédiatre en effectuant un examen général et en recevant un test sanguin. Ce médecin soupçonnera également une inflammation de diverses formes de sinusite. Cependant, seul un oto-rhino-laryngologiste fera un diagnostic précis sur la base d'une radiographie, d'un test sanguin.

Le diagnostic de la plupart des maladies entraînant des douleurs à la tête est effectué par un neurologue. Pour clarifier le diagnostic, il nomme les études suivantes:

  1. IRM Les images obtenues nous permettent d'évaluer la structure du cerveau, la densité tissulaire, la présence de tumeurs, la nécrose, les hématomes, la quantité de liquide céphalo-rachidien et l'état des vaisseaux. Peut être administré aux jeunes enfants et aux femmes enceintes. Bébés sous anesthésie.
  2. Scanner. À la suite de l'examen, une image détaillée est obtenue caractérisant la présence d'inflammation, de tumeurs, d'hémorragies. Aide à voir les dommages aux sinus, aux os du crâne et à la muqueuse du cerveau.
  3. Angiographie. Il s'agit d'un type de radiographie avec l'introduction d'un produit de contraste.
  4. Échographie et dopplerographie du cerveau et du cou. Vous permet de voir les lésions organiques, d'identifier les violations de la forme, de la taille des vaisseaux sanguins, des parties individuelles du cerveau, de déterminer la vitesse du flux sanguin.

Pour confirmer l'hypertension intracrânienne, un ophtalmologiste doit être consulté. De plus, afin de déterminer ce diagnostic, une ponction du liquide céphalo-rachidien est effectuée..

Traitement

Il est impossible de traiter un mal de tête au front avec un seul remède. Tous les rendez-vous dépendent de la cause..

En cas de surmenage, après une lourde charge émotionnelle, il est utile de se promener au grand air. Les douleurs rares et ponctuelles sont soulagées à l'aide d'analgésiques (Paracétamol, Analgin), d'antispasmodiques (No-Shpa, Baralgin), d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (Ibuprofène). Avec le stress, une expérience émotionnelle forte, l'utilisation de sédatifs est indiquée (teinture de valériane).

Les remèdes populaires conviennent pour soulager les symptômes à la maison. Ainsi, à partir d'une feuille de chou, qui a été libérée dans de l'eau bouillante pendant plusieurs minutes, vous pouvez faire une compresse de 30 minutes sur le front. La feuille de bardane appliquée, le tussilage aidera à réduire la douleur..

Pendant les rhumes, faites des bains de pieds. La température de l'eau doit être d'environ 45 ° C. Les bains aux huiles essentielles de géranium, de menthe poivrée et d'orange peuvent être bénéfiques..

Les douleurs chroniques qui augmentent progressivement nécessitent une visite chez le médecin. L'utilisation incontrôlée de médicaments n'aide pas et entraîne des complications.

Conclusion

Un mal de tête sévère au front se développe pour diverses raisons. Elle est causée par le rhume, l'empoisonnement, l'hypertension artérielle, les blessures. Les sensations douloureuses sont caractérisées par un aspect terne, aigu et coupant. Parfois, à partir du front, ils se propagent dans toute la tête. Les maux de tête peuvent être soulagés avec des analgésiques, des antispasmodiques ou des pilules anti-inflammatoires non stéroïdiennes, mais ils ne doivent pas être abusés. En cas de douleur persistante, sévère et souvent récurrente, le traitement doit être prescrit par un médecin.

Lisez À Propos De Vertiges