Principal Blessures

Détails des raisons pour lesquelles le haut de la tête fait mal

Beaucoup de gens connaissent les sensations de douleur qui surviennent avec une fréquence plus ou moins élevée dans les parties supérieures de la tête. La couronne de la tête est un site situé au-dessus du centre, c'est-à-dire au sommet de la tête. Les céphalées pariétales fortement prononcées provoquent non seulement une gêne, mais aggravent également le bien-être général et réduisent la capacité de travail.

Contenu

Nature de la douleur

En règle générale, en commençant par un inconfort dans la zone de la couronne de la tête, la douleur s'intensifie progressivement jusqu'à s'exprimer fortement. Le plus souvent, ils se serrent, provoquant une sensation de casque serré sur la tête. Mais ils peuvent avoir des éclats, des pulsations, des douleurs et, dans de rares cas, des perçages.

Chez certains patients, la douleur reste localisée dans la partie supérieure du crâne, tandis que chez d'autres, elle peut se propager à d'autres sections (l'arrière de la tête, les tempes), acquérir un caractère diffus et peut irradier vers les oreilles ou les yeux..

La douleur dans la région pariétale peut survenir presque quotidiennement, ou elle peut se manifester par des crises, s'intensifiant par des stimuli sonores et lumineux, ressemblant à des migraines. De plus, avec le temps, ces manifestations s'intensifient. Les attaques fréquentes réduisent considérablement la qualité de vie des patients. Par conséquent, vous devez comprendre les causes de leur apparition.

Les raisons

Les raisons pour lesquelles la douleur peut survenir dans la partie supérieure de la tête sont nombreuses. De plus, il n'y a pas de limite d'âge pour elle: elle peut déranger les enfants et les jeunes et les personnes âgées.

Les principales raisons sont:

  1. Blessure à la tête (en cas de choc sur la tête ou de chute) et ses conséquences.
  2. Augmentation de la pression intracrânienne et altération de l'écoulement veineux. Dans ce cas, la douleur survient tôt le matin et passe après un certain temps dans le processus de mouvements actifs.
  3. Pathologie de la colonne cervicale (ostéochondrose, racines nerveuses pincées, vaisseaux vasculaires, instabilité vertébrale).
  4. Stress.
  5. Névrose ou trouble psycho-émotionnel. Donc, le corps signale le besoin de repos du système nerveux.
  6. Stress mental et sommeil insuffisant.
  7. Tension musculaire dans le dos et le cou résultant d'un séjour prolongé en position forcée. Cela peut être un long travail à l'ordinateur pour les employés de bureau, à la machine, au chalet d'été, des charges excessives pour les athlètes.
  8. Migraine: des maux de tête douloureux ou lancinants dans la partie supérieure de la tête peuvent déranger les femmes et les hommes de tout âge. Les modifications dégénératives du système nerveux sont considérées comme la cause de la migraine, bien que son mécanisme ne soit pas entièrement compris..
  9. Problèmes avec les navires. Se produisent avec des différences de pression artérielle. Le plus souvent, ces conditions sont caractéristiques des personnes âgées. La perturbation de l'approvisionnement en sang (avec spasme) entraîne une hypoxie cérébrale (manque d'oxygène), ce qui peut entraîner la survenue d'un site d'ischémie. L'hypertension artérielle provoque souvent une hémorragie cérébrale (AVC).
  10. Douleur dans les parties supérieures de la tête. Peut être de nature cluster. Les hommes (généralement après 40 ans) s'inquiètent plus souvent que les femmes, aggravés au printemps et en automne.
  11. Dépendance aux conditions météorologiques lors d'un changement brusque de conditions météorologiques.
  12. Déséquilibre hormonal chez les adolescentes, les femmes pendant les menstruations et pendant la grossesse.
  13. Infections (bactériennes et virales). Les maux de tête avec eux peuvent être une manifestation non seulement du syndrome d'intoxication, mais aussi de complications du système nerveux central - le développement d'une inflammation des méninges (méningite) ou de la matière cérébrale (encéphalite).
  14. Maladie de la peau de la tête (psoriasis),
  15. Mauvaises habitudes (alcoolisme, tabagisme, consommation de drogues), etc..

Symptômes

Les maux de tête dans la région pariétale peuvent être d'intensité et de durée différentes (plusieurs minutes ou plusieurs jours), selon la cause de son apparition.

Causes des maux de tête

Le mot «couronne» dans le langage familier désigne la partie supérieure de quelque chose. Nous parlerons de la couronne de la tête ou, selon la terminologie médicale, de la région pariétale. La tête se compose de zones similaires aux os du crâne:

Un peu de plaisir - anatomie

  1. tissus mous (peau du visage et du cuir chevelu, muscles, aponévrose),
  2. os du crâne (arcade et base) et partie faciale;
  3. cavité crânienne avec hémisphères du cerveau sous forme de "noix", vaisseaux sanguins et liquide céphalo-rachidien.

D'autres vaisseaux sanguins et nerfs sont situés entre la peau et l'aponévrose.

Un signal sous forme de douleur est transmis le long des terminaisons nerveuses:

  • la première branche du nerf trijumeau quitte la cavité crânienne à travers une ouverture dans le bord supérieur de l'orbite, innerve les tissus mous du front;
  • les nerfs occipitaux petits et grands sortent près du processus mastoïde, sont envoyés aux tissus mous des zones occipitales, pariétales et temporales;
  • autres branches du nerf trijumeau innervées dans les muscles masticateurs et la partie temporale.

On pense que l'énergie cosmique pénètre dans le corps humain par la couronne.

Pourquoi le haut de ma tête me fait mal

La douleur est un signal de perturbation du fonctionnement de tout système corporel.

La douleur dans la couronne peut être dans les cas suivants:

  1. Augmentation ou diminution de la pression artérielle. La douleur est souvent de nature pressante, se propage à l'arrière de la tête, des «mouches» peuvent apparaître devant les yeux, ce qui indique un spasme des vaisseaux du fond d'œil.
  2. Ostéochondrose cervicale avec les phénomènes de cervicocephalgia, lorsque la douleur dans la colonne cervicale rejoint la douleur dans la couronne.
  3. Différents types de situations stressantes provoquent l'apparition de douleurs dans la région pariétale. Ils sont tranchants, peuvent déranger pendant plusieurs heures..
  4. Chez les personnes âgées, dans le contexte de la spondylose de la colonne cervicale, les douleurs dans le haut de la tête sont longues, douloureuses, difficiles à arrêter, pires lorsque vous essayez de tourner la tête sur le côté.
  5. Lorsque vous travaillez en position forcée avec la tête inclinée, en raison de la tension musculaire à l'arrière du cou, la douleur se produit dans la partie pariétale.
  6. La partie pariétale de la tête peut faire mal dans le contexte de la myosite du groupe musculaire postérieur du cou, après avoir été dans un courant d'air, avec hypothermie.
  7. Les traumatismes crâniens et leurs conséquences sont les conditions les plus dangereuses en cas de complications graves.
  8. Accident vasculaire cérébral aigu, souvent des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques.
  9. Les maladies inflammatoires du tissu cérébral - méningite, encéphalite - surviennent avec des maux de tête dans la couronne de la tête.
  10. Tumeurs cérébrales, malformations congénitales des structures cérébrales, vaisseaux cérébraux (anévrismes, malformations).
  11. La douleur chronique dans la région pariétale peut apparaître dans le contexte du syndrome de sevrage avec alcoolisme, toxicomanie, toxicomanie.
  12. Avec anémie sur fond de maladies aiguës ou chroniques des organes internes.
  13. En cas d'intoxication aiguë par le monoxyde de carbone et d'autres substances toxiques.
  14. Les processus inflammatoires aigus - SRAS, amygdalite, maladies avec fièvre - conduisent également au fait que la partie pariétale de la tête fait mal.
  15. Un long séjour et un travail dans une pièce étouffante provoquent non seulement des douleurs au sommet de la tête, mais peuvent également entraîner une perte de conscience.
  16. Le travail ou une exposition prolongée au soleil, en particulier sans casque, provoque et intensifie les maux de tête, une complication est un coup de chaleur.

Diagnostique

La douleur peut être soit une manifestation de la pathologie du cerveau lui-même ou des os du crâne, soit un signe secondaire d'une maladie d'une autre étiologie. Pour découvrir la cause spécifique du mal de tête dans la zone de la couronne, un certain nombre d'études cliniques et instrumentales sont nécessaires..

  1. Enquête et examen par un médecin pour déterminer la nature de la douleur, le moment de leur apparition, le cas où ils sont apparus, la durée de l'attaque. Vous devez examiner l'état de la peau du visage et du cuir chevelu, du cou - pour identifier les signes de blessure au crâne ou à la colonne cervicale.
  2. Surveillance dynamique des fluctuations de la pression artérielle pendant la journée - Surveillance de la pression artérielle Holter.
  3. Examen du fond d'œil, des champs visuels, de la pression intraoculaire - pour déterminer les signes indirects d'augmentation de la pression intracrânienne.
  4. Radiographie du crâne - vous pouvez remarquer des signes de fracture des os du crâne ou les conséquences des opérations dues à des blessures.
  5. Radiographie de la colonne cervicale - montrera les phénomènes d'ostéochondrose, de spondylose, d'instabilité des vertèbres cervicales, d'éventuelles anomalies du développement, de blessures non détectées dans l'enfance.
  6. Résonance magnétique ou tomodensitométrie (IRM, TDM) du cerveau - pour le diagnostic des accidents vasculaires cérébraux et de leur nature (ischémique ou hémorragique), la gravité des lésions cérébrales traumatiques (ecchymose, commotion cérébrale), la présence d'hémorragie sous-arachnoïdienne ou d'hématomes intracrâniens, de tumeurs cérébrales, d'abcès.
  7. Angiographie cérébrale pour la détection d'une tumeur, d'un anévrisme ou d'une malformation vasculaire.
  8. Un test sanguin clinique général détaillé, où l'attention est attirée sur la quantité d'hémoglobine, les globules blancs. Un changement d'indicateur peut indiquer un processus inflammatoire existant ou une anémie.
  9. Test sanguin biochimique - glycémie, urée, tests hépatiques.
  10. Réactions sérologiques à la détermination des pathologies des organes internes (hépatite, VIH, etc.)
  11. D'autres méthodes de recherche pour un examen plus détaillé sont effectuées si nécessaire..

Différences de maux de tête

Une caractéristique distinctive d'un mal de tête dans la couronne est:

  • avec une blessure à la tête: terne, douloureuse, peut avoir un caractère croissant de l'intensité de la douleur.

- nausées, et dans les cas graves, et vomissements;

- apathie ou changement d'humeur sans cause;

- une sensation constante de somnolence;

- des fluctuations de la pression artérielle peuvent apparaître ou s'intensifier, à la fois dans le sens d'une augmentation et d'une diminution.

La douleur dans la couronne peut survenir immédiatement après une blessure, et avec une forme légère de commotion cérébrale, elle peut survenir 2 mois après le moment de l'impact.

  • avec des problèmes dans la colonne cervicale: un mal de tête léger à sévère, prolongé, pressant, difficile à arrêter avec des analgésiques, ou diminue brièvement et s'intensifie à nouveau avec des tours de tête.

- irradiation de la douleur de la couronne de la tête à l'arrière de la tête, à la ceinture scapulaire, au temple;

- sensation de glissement rampant ou d'engourdissement de la main du côté de la douleur;

- "taches sombres" devant les yeux;

- troubles du sommeil, il est difficile de trouver une posture confortable pour le corps.

  • avec hypertension artérielle ou hypotension: éclatement, pression, douleur douloureuse peut persister longtemps après la normalisation de la pression.

- nausée et vomissements;

- douleur lors du déplacement des globes oculaires;

- déficience visuelle (voile devant les yeux, parfois double vision);

- déficience auditive (bruit et bourdonnements dans les oreilles, perte auditive);

- il y a un sentiment de peur de la mort.

  • avec des formations volumétriques dans la cavité crânienne (tumeurs et hématomes, traumatiques et hémorragiques): la douleur dans la couronne éclate de nature, augmente, s'intensifie le matin, nausées et vomissements répétés, anxiété et augmentation de l'activité motrice, qui sont remplacées par somnolence, léthargie et ceux qui sont partis cas d'inhibition du niveau de conscience au coma.

- il existe des troubles neurologiques sous forme de faiblesse des membres (généralement du côté opposé à la tumeur);

- perte de champs visuels (une personne ne voit pas d'objets de côté avec une vision latérale, vous devez tourner la tête fortement pour considérer);

- troubles de la parole, de la lenteur et du flou de la prononciation à son absence totale;

- il y a des problèmes de compréhension du discours adressé à une personne, il ne reconnaît pas des personnes, des objets bien connus;

- démarche perturbée et coordination des mouvements;

- la critique de soi et des autres diminue, le patient devient bâclé, moqueur.

  • avec augmentation de la pression intracrânienne: le haut de la tête se caractérise par une aggravation le matin ou après le sommeil pendant la journée, très souvent les vomissements soulagent.

- dépendance météorologique (les femmes et les hommes souffrent, surtout avant de changer le temps en pluie et vent);

- s'intensifie avant les jours critiques chez la femme ou pendant la ménopause;

- grandit lors de l'exécution de travaux dans une pente;

- très souvent, les enfants atteints de pathologie périnatale souffrent de cette douleur.

Traitement

Le traitement d'un mal de tête dans la zone de la couronne dépendra de la cause du mal de tête. Par conséquent, peut être appliqué:

  • antibiotiques et antiviraux;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de comprimés, pommades, solutions;
  • préparations pour vaisseaux sanguins;
  • nootropiques;
  • sédatifs;
  • antidépresseurs;
  • antispasmodiques et analgésiques;
  • médicaments antihypertenseurs ou adaptogènes et biostimulants;
  • décongestionnants.

Considérez les méthodes auxquelles vous pouvez recourir, sachant qu'un mal de tête est survenu après une tension nerveuse ou un stress, c'est-à-dire à venir, et nous faciliterons notre bien-être nous-mêmes, sans l'aide d'un spécialiste.

  1. Bien aider signifie soulager les spasmes de la paroi vasculaire: No-Shpa, Baralgin, Spazgan, Tempalgin.
  2. Pour réduire la tension musculaire: Midokalm, Ketorol, Nise.
  3. Le massage de la zone du col cervical soulagera les tensions nerveuses et musculaires. Il peut être effectué indépendamment en utilisant différents types d'appareils de massage électriques (avec fonction de vibration, rayonnement infrarouge, thermique), à ​​rouleaux et à aiguilles.
  4. Massez le cuir chevelu avec vos mains ou à l'aide d'un masseur anti-stress ou avec un peigne de massage conventionnel le long et contre le sens de la pousse des cheveux.
  5. Appareils physiothérapeutiques à usage domestique: Almag, Darsonval, DENAS et autres.
  6. Inhalation avec des huiles aromatiques.
  7. Apprenez à faire de l'auto-formation.
  8. Connaître les points d'acupuncture.

En voici quelques uns:

1- Bai-hui - tout en haut du crâne (couronne).

2- Shen-tii - le long de la ligne médiane de la tête sur le front au-dessus de la racine des cheveux.

3- Tou-wei - dans le coin frontotemporal du cuir chevelu, où vous pouvez trouver une fosse, une cavité. Lorsque vous appuyez avec les mâchoires avec la bouche fermée, un muscle est tendu ici, il est facile de le déterminer en mettant un doigt.

4- Fei-chi - dans la fosse derrière le processus mastoïde (appuyez l'oreillette sur la tête et trouvez-la immédiatement, le point est toujours douloureux).

5- Yan-bye - juste au-dessus du milieu du sourcil.

Nous appliquons l'acupression à chaque point pendant 2-3 minutes. Vous pouvez lubrifier ces points avec le baume vietnamien "Star".

  1. Parfois, une promenade seule en plein air aide, quelqu'un est distrait par le shopping.
  2. Les psychologues recommandent de prendre le temps de se parler et de penser à quelque chose de gentil sans la présence d'autres personnes..
  3. Vous pouvez prendre 4 à 5 respirations calmes, lentes et profondes partout et à tout moment sans attirer l'attention des autres.

La prévention

Les maux de tête sont la plainte la plus courante lorsqu'un patient demande de l'aide médicale. Le médecin aide à comprendre la cause des maux de tête et à mener une thérapie efficace. Mais très souvent, nous pouvons nous-mêmes empêcher leur apparition en observant certaines règles dans nos vies. Les voici:

  • Les exercices du visage le matin et le soir aideront à détendre les muscles du visage et du cuir chevelu, en particulier pour les bourreaux de travail responsables.

Mieux vaut faire devant le miroir:

- soulever plusieurs fois les deux sourcils de haut en bas;

- Relevez et abaissez chaque sourcil alternativement;

- les yeux fermés, regardez votre nez, c'est-à-dire tondre les deux yeux;

- et maintenant essayez aussi de tondre chacun d'eux;

- avec la paume, appuyez sur la moitié du visage pour que le coin de la bouche s'élève de l'un et de l'autre côté;

- bâillez lentement, en ouvrant le plus possible la bouche;

- bouche ouverte, déplacez votre mâchoire inférieure vers la droite, la gauche;

- froissez votre nez plusieurs fois;

- Rappelez-vous comment, dans l'enfance, ils ont construit des visages, répétez maintenant.

Enfin, assurez-vous de sourire et de vous féliciter..

  • Arrêter de fumer.
  • Réduisez votre consommation d'alcool si vous en buvez..

À l'aide de proportions, vous pouvez calculer la quantité autorisée de toute boisson alcoolisée. En moyenne, c'est: un verre de vin rouge d'une force de 10 degrés ou 40-50 ml de vodka d'une force de 40 degrés.

  • Limitez le café à 1-2 tasses par jour.
  • N'essayez pas d'endurer la douleur, il est préférable de prendre immédiatement vos analgésiques habituels.
  • Allez vous coucher dans l'intervalle entre 21 h 00 et 22 h 00, pas plus tard. Dormez sur un oreiller confortable pour vous.
  • Apprenez la respiration abdominale, le corps recevra plus d'oxygène.
  • Évitez les odeurs fortes.
  • Prenez de la nourriture à l'heure aux heures régulières. Limitez les aliments salés et épicés, car ils retiennent l'eau et augmentent la pression artérielle et intracrânienne.
  • Soyez calme face à la situation qui vous entoure, reconsidérez vos opinions sur vos désirs, peut-être qu'ils sont trop chers, vous pouvez vous en passer.
  • Souriez et plaisantez plus souvent - un bon sens de l'humour aide à tout moment.

Situations où vous avez juste besoin de consulter un médecin:

  • Intensité et fréquence des maux de tête.
  • La douleur a commencé à apparaître dans une autre partie de la tête..
  • D'autres facteurs provoquent de la douleur (par exemple: si avant la tête, le matin, après avoir dormi, ça fait mal après avoir couru, plié).
  • Des troubles neurologiques antérieurs (engourdissement, faiblesse des membres, altération de la parole et de la mémoire) sont apparus ou augmentent.
  • D'autres signes d'un changement de santé sont survenus (l'estomac a commencé à faire mal, apparaît souvent sans cause de vomissements, etc.)

Si vous faites attention au mal de tête à temps et écoutez les recommandations des spécialistes, effectuez les mesures de santé nécessaires, menez un mode de vie sain, cela ne fera pas de mal de se sentir heureux et de réussir. Santé et bonne chance à tous.

Pourquoi la partie pariétale de la tête est-elle douloureuse?

Selon la cause, le mal de tête peut être localisé dans une certaine zone ou couvrir toute la tête. La nature des sensations peut également être différente, ainsi que leur fréquence. L'un des plus débilitants est un mal de tête dans la couronne de la tête. La couronne est une partie de la surface de la tête située entre l'arrière de la tête et le front, c'est-à-dire d'en haut.

Il convient de noter que personne n'est à l'abri d'un mal de tête dans la couronne. Il peut apparaître même chez un enfant. Si le mal de tête fait mal, la nature de la douleur peut être différente. Il peut y avoir une sensation de compression, d'éclatement de l'intérieur, parfois même de picotements. Souvent, les symptômes de la douleur peuvent pulser ou irradier vers les oreilles ou le nerf optique.

Les raisons pour lesquelles la partie pariétale de la tête fait mal peuvent être très différentes. La plus courante est considérée comme une augmentation de la pression intracrânienne, mais ce n'est pas la seule.

Causes de la douleur dans la partie pariétale de la tête

Comme déjà mentionné, les causes des maux de tête dans la couronne peuvent être différentes, mais certaines d'entre elles sont les plus courantes et ont des manifestations similaires..

Douleur dans la couronne de la tête due à la tension

Si le haut de votre tête vous fait mal, la cause peut résider dans la tension, qui se produit en raison d'un long séjour dans une position inconfortable, sans le mouvement nécessaire et avec un niveau d'éclairage insuffisant. Des douleurs professionnelles dans la couronne surviennent parce que le lieu de travail ne répond pas aux normes ergonomiques.

Les sensations de douleur sont ternes, oppressives, constrictives. Cela les fait se sentir comme un casque serré.

Douleur dans la couronne due à la névrose

Plus de 50% des plaintes de douleur dans la région pariétale appartiennent à des patients atteints de névrose. Ils peuvent être constants ou périodiques, d'intensité variable et s'accompagnent de:

  • crises de panique;
  • expériences;
  • instabilité émotionnelle.

Si les symptômes de la douleur sont complétés par des étourdissements et un engourdissement des bras et des jambes, il est urgent de consulter un médecin.

Maux de tête après une blessure

Même des lésions cérébrales traumatiques mineures peuvent provoquer des douleurs dans la couronne de la tête. Cela peut être dû aux éléments suivants:

  • violation du mouvement du liquide céphalo-rachidien;
  • racines nerveuses pincées;
  • dommages aux méninges.

Les «compagnons» des symptômes de la douleur dans ce cas sont:

  • diminution des performances;
  • déficience de mémoire;
  • difficulté de concentration

Douleur dans la couronne due à une maladie vasculaire

Des maladies telles que l'hyper et l'hypotension, la dystonie végétative-vasculaire sont également des facteurs conduisant à l'apparition de douleurs dans la couronne. En raison de l'augmentation ou de la diminution du tonus vasculaire, ils ne sont pas en mesure de fournir la pression artérielle nécessaire, ce qui entraîne des spasmes ou une compression des cellules nerveuses.

La douleur dans la partie pariétale de la tête est assez courante. Ils peuvent survenir chez des personnes de tout âge, tant chez les adultes que chez les enfants. Ne traitez pas ce problème par négligence, même si la douleur est temporaire et disparaissez par vous-même.

Assurez-vous d'identifier la cause et essayez de l'éliminer. Cet article vous dira quelles sont les principales raisons de quoi faire et comment traiter la douleur dans la partie pariétale de la tête..

Raisons principales

La douleur temporaire peut déclencher les facteurs suivants:

  1. Sensibilité aux intempéries lorsque la tête fait mal lorsque le temps change.
  2. Un changement brusque de température (hypothermie ou, au contraire, surchauffe).
  3. Stress sévère (ou plusieurs accumulés).
  4. Zone mal ventilée, entraînant un manque d'oxygène.
  5. Mauvaises habitudes comme l'alcool et le tabagisme.
  6. Certains aliments, comme le chocolat, les noix, le fromage, contribuent à l'expansion des vaisseaux sanguins. Cela peut également provoquer des maux de tête..
  7. Fatigue musculaire.
  8. Douleur professionnelle.
  9. Si la douleur se propage au cou ou à l'épaule, il s'agit peut-être d'un surmenage.
  10. Oreiller incorrect.

Et si la douleur survient sur une longue période et que vous ne pouvez pas déterminer de manière indépendante la cause de leur apparition, vous devez consulter un médecin.

Maladies pouvant entraîner de la douleur

  1. Violation de la pression artérielle. Avec une pression artérielle basse, une douleur pressante se produit et avec une pression artérielle élevée, des étourdissements peuvent survenir et parfois des saignements de nez.
  2. L'athérosclérose est une maladie chronique dans laquelle les vaisseaux du cerveau sont affectés..
  3. Toute blessure à la tête, ainsi que l'état post-traumatique.
  4. Dystonie végétovasculaire. Avec cette maladie, une instabilité de la pression artérielle est également observée, une fièvre soudaine et une chair de poule au visage.
  5. L'ostéochondrose cervicale est une maladie assez courante. Les nerfs du cou sont comprimés, le patient peut ressentir un engourdissement de la partie pariétale de la tête.
  6. Augmentation de la pression intracrânienne (hypertension).
  7. Instabilité des vertèbres cervicales à la base du crâne, ainsi que leur luxation. Cette maladie peut être la conséquence d'un traumatisme à la naissance et peut également survenir à tout âge..
  8. Troubles du système nerveux et de la psyché.
  9. Toute maladie catarrhale ou infectieuse.
  10. Migraine. Dans ce cas, une douleur peut être observée dans la moitié de la couronne de la tête (et parfois dans les deux).

Parfois, les maladies ci-dessus sont interdépendantes et peuvent survenir simultanément.

Que faire si la partie pariétale de la tête fait mal?

Si vous souffrez de maux de tête, mais que la visite chez le médecin est reportée pour une raison quelconque, essayez les recommandations suivantes:

  • Éliminez les causes évidentes de la douleur, le cas échéant: aérez la pièce, essayez de dormir ou au moins détendez-vous pendant un certain temps.
  • Prenez une pilule analgésique (aspirine, ibuprofène, etc.). Le plus tôt vous le ferez, le plus tôt sera le soulagement. Mais ne vous laissez pas emporter en prenant des médicaments sans ordonnance d'un médecin et ne les prenez pas trop souvent. Si, à la suite de maux de tête constants, vous devez vous faire anesthésier plus de 3 fois par semaine, une visite à la clinique est inévitable.
  • Si la douleur est déclenchée par une déshydratation (empoisonnement, gueule de bois), vous devez boire autant de liquide que possible. L'eau à température ambiante simple est la meilleure..
  • Une respiration profonde et une tension musculaire alternée aideront également à soulager la condition. Inspirez profondément, puis expirez, répétez plusieurs fois. Ensuite, serrez vos muscles du front, maintenez pendant quelques secondes. Détendez-vous ensuite, en vous concentrant sur la façon dont vos muscles se détendent. Et donc travailler progressivement tous les groupes musculaires: yeux, lèvres, oreilles, joues, menton, paumes, épaules, dos, abdomen, hanches, fesses et pieds.
  • Une compresse froide est plus efficace pour la douleur dans les parties temporales ou frontales de la tête, mais avec le pariétal, cette méthode peut également être utilisée. De plus, si la douleur est causée par le stress, un surmenage physique ou émotionnel, la méthode complètement opposée doit être utilisée - la compresse doit être chaude (ou mieux, s'il s'agit d'une douche ou d'un bain chaud).
  • Un bon remède est le massage de la tête et du cou. Les mouvements circulaires doux des doigts aideront à soulager la tension et à réduire la douleur..
  • Certaines herbes, comme le badigeon, le pyrèthre, la coriandre, le gingembre, le saule, le romarin sont de bons auxiliaires dans la lutte contre les maux de tête. Mais, comme dans le cas des analgésiques, ils doivent être utilisés très soigneusement.
  • Appuyer sur certains points du corps (acupuncture) est un autre moyen efficace de se débarrasser d'un mal de tête. Par exemple, le point entre l'index et le pouce.
  • Aromathérapie Les odeurs de lavande, de camomille, de romarin ou de marjolaine aideront à réduire la douleur. Utilisez les huiles essentielles énumérées comme vous le souhaitez (ajoutez au bain, frottez sur la peau ou laissez couler sur les vêtements), mais n'en faites pas trop.
  • Il a été dit plus haut que les maux de tête peuvent être déclenchés par la consommation de certains produits. Cependant, il y a ceux qui, au contraire, contribuent à la lutte contre la maladie. Ce sont les bananes, les avocats, les épinards, les amandes. Vous pouvez également inclure du café sur cette liste, mais ils ne devraient pas être emportés trop souvent..

Quand vous ne devez pas reporter une visite chez le médecin?

Si en plus de la douleur dans la partie pariétale de la tête, vous présentez au moins l'un des symptômes énumérés, rendez-vous immédiatement à l'hôpital ou appelez une ambulance:

  • Vomissements ou nausées.
  • Perte de conscience.
  • Engourdissement de n'importe quelle partie du corps.
  • Troubles de la parole, de l'acuité visuelle ou de la coordination des mouvements.
  • Augmentation de la température corporelle au-dessus de 38,5 degrés.
  • Faiblesse sévère.

De plus, ne supportez pas et demandez de l'aide si les analgésiques ne fonctionnent pas et que votre tête vous fait mal pendant une longue période.

Les maux de tête dans la région pariétale ont toujours une évolution aiguë et apparaissent, semble-t-il, sans raison apparente. Beaucoup de gens ont peur de ce fait, car ils pensent que ce sont des manifestations d'une sorte de maladie complexe. Bien sûr, il est impossible d'exclure des problèmes de santé sans examen préalable, mais aussi de paniquer, feuilletant un guide médical dans une sueur froide, aussi. Il est nécessaire de se calmer et de se concentrer sur les événements généraux qui ont précédé le début de la migraine. Vous en apprendrez plus sur le traitement et les causes de la douleur dans la partie pariétale de la tête grâce à l'article.

Il est probable que le syndrome douloureux soit survenu à la suite d'une exposition à des situations stressantes prolongées ou à une surmenage banale. Les autres causes les plus probables de douleur dans la partie pariétale de la tête peuvent être:

  1. Hypodynamie - une position forcée du corps, combinée à une faible activité quotidienne, entraîne une surcharge des muscles de la colonne vertébrale. Ceci, à son tour, augmente le tonus vasculaire près des veines vertébrales et des artères. Pour stabiliser le corps, le système nerveux commence à chercher un moyen de soulager la pression de manière naturelle. S'il n'en trouve pas, des maux de tête, des crampes dans le bas du dos commencent, un état d'épuisement général est noté.
  2. Névrose, troubles psycho-émotionnels - une autre des raisons pour lesquelles la partie pariétale de la tête fait mal. Un changement d'état mental est associé à l'apparition de maux de tête périodiques et constants. Dans un certain nombre de cas, en plus des migraines, des troubles neurologiques sont notés.
  3. Problèmes de pression intracrânienne. Les blessures anciennes, la prise de certains médicaments, le stress provoquent un changement de pression dans les vaisseaux sanguins du cerveau, ce qui entraîne la survenue de céphalées - maux de tête fréquents. Ils peuvent être purement symptomatiques ou indiquer le développement d'une pathologie complexe du SNC.

Lorsque la douleur dans la région pariétale indique la présence d'une pathologie

La douleur ou la faiblesse fréquente n'est pas toujours causée uniquement par des circonstances externes. Les processus pathologiques se produisent dans le corps humain avec de nombreux symptômes caractéristiques et non caractéristiques, tandis que tout d'abord, des plaintes spécifiques non caractéristiques apparaissent. Si vous essayez de connecter les céphalalgies de la région pariétale et les maladies complexes du cœur, des vaisseaux sanguins, des nerfs crâniens, etc., la liste suivante de diagnostics possibles est obtenue.

  1. Ostéochondrose cervicale. La courbure de la colonne vertébrale s'accompagne toujours d'un pincement des terminaisons nerveuses et d'un changement de pression dans les vaisseaux, les capillaires. À son tour, cela provoque l'apparition de maux de tête fréquents, de mains tremblantes.
  2. Hypertension. Avec une exacerbation de l'hypertension, en plus d'une migraine intense, il y a: acouphènes, essoufflement, vision double, faiblesse, nausées, rougissement malsain.
  3. Sinusite Avec l'inflammation des sinus maxillaires, la pression intracrânienne augmente considérablement. Il y a un manque constant d'oxygène, une pression excessive sur le nez, une faiblesse, une léthargie, des acouphènes, des maux de tête paroxystiques.
  4. Athérosclérose des vaisseaux du GM. Les céphalées avec athérosclérose des vaisseaux GM sont le symptôme le plus courant. Il peut se produire dans la partie pariétale, frontale et temporale. Des phénomènes spastiques d'errance et de propagation sont également observés, aggravant le soir ou après avoir pris une dose importante d'alcool, douleurs fréquentes dans la partie pariétale gauche de la tête.
  5. Frontite (sinusite frontale). Dans la sinusite frontale aiguë, la partie frontale de la tête et le petit mal de tête chez les patients, les sensations sont données au temple. Ils surviennent de manière inattendue, ont un caractère compressif, ne sont pas éliminés avec des analgésiques. La douleur s'intensifie avec un changement de position du corps, tapotant sur la paroi avant du sinus frontal, inclinant la tête vers l'avant.
  6. Intoxication. L'utilisation de doses importantes d'alcool, le tabagisme entraînent un changement de pression dans les vaisseaux et les veines. À son tour, cela provoque une pénurie ou un excès d'oxygène dans les membranes du cerveau. En conséquence, il y a une douleur lancinante dans la partie pariétale de la tête, une faiblesse, des nausées. Si l'état d'intoxication passe au stade chronique - le syndrome douloureux devient constant, des conditions convulsives apparaissent, une faiblesse roulante, des phénomènes caractéristiques d'intoxication gastro-intestinale (diarrhée, nausée, pâleur de la peau).

Douleur en grappe

La douleur en grappe est une affection pathologique rare qui survient chez les hommes âgés de 30 à 35 ans. Il est associé à une violation du tonus vasculaire des membranes du cerveau d'étiologie inconnue. Elle se caractérise par l'apparition de douleurs paroxystiques, atroces et intenses dans la partie pariétale de la tête.

Blessures à la tête

Souvent, une vieille blessure à la tête ne se manifeste pas longtemps. Mais à un certain âge (généralement de 30 à 35 ans), quelque chose comme une exacerbation de problèmes de santé de longue date se produit. Dans la pratique clinique, cela s'appelle l'âge de transition, lorsque toutes les maladies possibles commencent brusquement à s'ouvrir..

Traitement de la douleur

Il n'existe aucun moyen universel de traiter la douleur qui survient périodiquement dans la partie pariétale de la tête, car elle peut être le symptôme de diverses maladies. Par conséquent, le plan de traitement est sélectionné après un diagnostic approfondi et une détermination de la maladie sous-jacente qui a provoqué un tel symptôme sous la forme d'un mal de tête. Dans tous les cas, la douleur dans la région de Temyoka signale la présence de toute pathologie grave qui nécessite un traitement immédiat, ce qui signifie que lorsque la douleur apparaît pour la première fois dans cette partie de la tête, vous devez immédiatement consulter un médecin. Les sensations de douleur qui apparaissent dans la partie pariétale sont très différentes de la douleur dans d'autres zones de la tête, car elles s'accompagnent souvent d'une forte pulsation dans la partie temporale et de l'apparition de bruit, qui ne s'arrête pas pendant le sommeil.

Hypertension artérielle

Si une douleur intense survient principalement le matin et s'accompagne de légers saignements de nez et de vertiges sévères, vous devez vérifier votre pression. Il est possible que la cause soit une surcharge des vaisseaux cérébraux. Dans de telles situations, vous devez immédiatement appeler un médecin, car cette condition peut être un signe avant-coureur d'un AVC, et avant l'arrivée des médecins, vous devez prendre une certaine dose d'un tel médicament appelé «Captopril».

Mode de vie sédentaire

Outre un surmenage physique, un mode de vie sédentaire peut entraîner des douleurs dans la région de Temech, et les lycéens qui doivent rester immobiles pendant plusieurs heures se plaignent souvent d'un tel mal de tête. Un tel mal de tête chez temyochka apparaît souvent chez de nombreux employés de bureau, ainsi que chez les chauffeurs. Le traitement le plus efficace consiste à augmenter l'activité physique, marcher au grand air, ainsi que le massage professionnel des zones cervicales et du col.

Stress nerveux, névrose sévère et stress constant

Avec une surcharge nerveuse ou un stress extrême, une personne dans la zone pariétale éprouve une douleur intense et aiguë qui ceint la tête comme un cerceau métallique. Les médecins avertissent que de telles sensations dans la région de Temech indiquent clairement qu'il est temps de se calmer ou de changer la situation, détendez-vous.

Vous pouvez distinguer une telle douleur qui survient pendant le stress ou un surmenage sévère de certains symptômes qui accompagnent un mal de tête, comme, par exemple, des nausées ou des vertiges soudains. Une attention particulière doit également être accordée à un tel mal de tête, car il peut conduire à un accident vasculaire cérébral, il est donc très important de se calmer. Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, vous devez contacter les médecins. Ils recommanderont des sédatifs qui ne causeront aucun effet négatif, dépendance ou complications..

Maux de tête spontanés et prononcés

Ces douleurs sont appelées douleurs en grappes, et elles surviennent pour diverses raisons, par exemple, avec des charges fortes ou excessives - à la fois physiques et mentales, ainsi que des tensions musculaires, qui sont causées, par exemple, par une station debout prolongée. La particularité des douleurs d'amas dans la tempechka est leur changement constant, ce qui signifie qu'elles peuvent être silencieuses et presque imperceptibles, puis très fortes et insupportables.

Parfois, la douleur devient très forte et couvre toute la tête, malgré la douleur dans la partie pariétale. Le traitement de ces maux de tête consiste à éliminer complètement les facteurs qui provoquent leur apparition, et l'insomnie chronique, les mauvaises habitudes et les processus inflammatoires des nerfs optiques peuvent leur être attribués. En outre, le médecin peut prescrire des médicaments à base d'ergotamine, par exemple, "Cofetamine".

Migraines sévères

Une telle douleur dans la partie pariétale survient chez presque toutes les personnes, et leurs symptômes caractéristiques sont des crampes et des douleurs douloureuses, qui peuvent durer d'une heure à plusieurs semaines. La différence entre la migraine et les maux de tête ordinaires est que le premier ne s'arrête pas même après un sommeil complet. Le traitement de la migraine avec des analgésiques conventionnels est inutile, et vous ne pouvez vous en débarrasser qu'en éliminant certains facteurs provoquants. Ainsi, par exemple, une migraine sévère peut survenir en raison d'un effort physique excessif, ainsi que d'un stress chronique, elle peut provoquer l'abus de produits du tabac, de malbouffe ou de boissons alcoolisées. Si la migraine est devenue chronique, elle ne peut être éliminée qu'avec l'aide d'un spécialiste, car l'auto-traitement ne conduira pas à des résultats positifs..

Actions préventives

Que faut-il faire pour éviter l'apparition de douleurs dans la partie pariétale?

  1. Normalisez votre alimentation quotidienne, mangez plus de légumes frais, de fruits, d'herbes et de fibres. Réduisez les aliments trop gras et épicés.
  2. Abandonnez les mauvaises habitudes, y compris la consommation d'alcool et le tabagisme, et après un certain temps, vous remarquerez comment la santé s'améliore et les maux de tête diminuent.
  3. Plus de marche au grand air. Faites-en une règle pour y consacrer au moins 60 minutes par jour..
  4. Faites du sport, de la natation, du yoga. Un exercice modéré est ce dont vous avez besoin..
  5. L'aromathérapie est également une excellente prévention des maux de tête dans la partie pariétale de la tête. Attention, il est très important de choisir la bonne huile, afin de ne pas aggraver la situation et ne pas provoquer de réactions allergiques. L'huile essentielle de lavande, de menthe, de romarin, de basilic, de citron aidera à faire face aux maux de tête..
  6. Massage régulier. Dans ce cas, il est important de masser non seulement dans la zone cervicale, mais dans tout le corps..
  7. Évitez les situations de stress, de nervosité et de conflit. Ayez plus de repos, allez vous coucher à l'heure. Un sommeil sain et sain est la clé du bien-être tout au long de la journée. Essayez de ne pas trop travailler et respectez votre routine quotidienne..

Les maux de tête et les crampes sont assez fréquents, de nombreux patients essaient donc de ne pas prêter attention à l'inconfort. Le plus souvent, lorsque le syndrome survient, les analgésiques viennent à la rescousse et ce n'est qu'occasionnellement qu'une personne demande l'aide d'un spécialiste. Mais, si la tête fait mal d'en haut, cela peut signaler la présence de pathologies dangereuses.

L'origine des spasmes dans la région pariétale de la tête

Si une personne ressent une douleur au sommet de la tête, cela peut avoir de nombreuses explications différentes. Pour éliminer l'inconfort désagréable, il est nécessaire de subir une enquête, selon les résultats dont le médecin généraliste diagnostiquera et prescrira un traitement adéquat.

Si le patient a un mal de tête qui fait mal et palpite, cela peut indiquer la présence des pathologies suivantes:

Activité physique constante, la fatigue peut provoquer des crampes dans la partie supérieure de la tête. De plus, l'inconfort n'apparaît pas seulement après avoir fait du sport ou une activité excessive: une position assise prolongée dans la mauvaise position provoque également une fatigue musculaire. Par la douleur, le corps signale qu'il est déjà à la limite.

Avec le stress, une dépression peut être observée:

  • maux de tête dans la région pariétale;
  • tachycardie;
  • une sensation d'inconfort, de brûlure dans la poitrine.

La meilleure façon d'éliminer l'inconfort est un bon repos, des promenades au grand air, du yoga et de la relaxation, une musique calme et tranquille.

Souvent, ces symptômes sont présents en présence d'une pathologie cachée. Par conséquent, il est recommandé de consulter un spécialiste si les conditions suivantes sont observées:

  • détérioration de la santé globale, clarté de la vision;
  • perte de mémoire, augmentation des crises;
  • bouche sèche, vomissements;
  • chaleur.
  • engourdissement des membres supérieurs ou de la partie occipitale;
  • étourdissements persistants;
  • bifurcation dans les yeux;
  • diminution du tonus musculaire de la colonne cervicale.
  • spasmes éclatants, pressants, pulsatoires, se développant après le réveil;
  • bourrage dans les oreilles;
  • vision double, vision diminuée;
  • forts picotements dans le cœur;
  • manque de sommeil, vertiges;
  • diminution de la mémoire, essoufflement à l'effort.
  • la présence d'une éducation bénigne;
  • une tumeur au cerveau.
  • ondulation constante et intense;
  • l'inconfort augmente le matin, avec un effort physique et une accumulation de liquide;
  • vomissements, nausées;
  • déficience auditive, visuelle, perte d'orientation;
  • perte de mémoire, fatigue;
  • sautes d'humeur rapides.
  • la pulsation se produit fortement, pénétrant toute la zone de la tête;
  • douleur intense, localisée dans la région de la petite fille;
  • crampes dans la couronne de la tête pendant l'activité physique, la marche;
  • accès de nausée, vomissements.

Les maux de tête, les crampes dans la couronne de la tête et les principales causes de leur apparition résident dans les troubles dégénératifs du système nerveux, en cas de manque ou d'excès de substances nécessaires à l'organisme dans le sang..

La consommation excessive d'alcool, le tabagisme, les situations de stress constantes, la malnutrition, la fatigue chronique et le stress physique et mental peuvent provoquer des maux de tête, des crampes.

Crises de migraine: lorsque des soins médicaux sont nécessaires

La douleur dans la région pariétale est un syndrome douloureux et désagréable, surtout s'il y a une symptomatologie caractéristique. Vous devez comprendre que s'il y a des signes, le patient est en danger.

Symptômes indiquant un problème grave chez le patient:

  1. Étourdissements persistants.
  2. Évanouissements fréquents.
  3. Baisse soudaine de la vision.
  4. Désorientation, problèmes de mémoire.
  5. Perte d'équilibre, vomissements sévères.
  6. Fluctuations soudaines de la pression.
  7. Lésions cérébrales.
  8. Crampes dans la région pariétale, ne disparaissant pas après avoir pris des analgésiques.
  9. Température élevée, bouche sèche excessive.

Ces symptômes, accompagnés de maux de tête sévères, peuvent indiquer la présence d'une pathologie grave.Par conséquent, il est recommandé de contacter un spécialiste et de subir un examen dès que possible..

Syndrome de thérapie combinée

Si le patient a constamment des maux de tête dans la région de la petite tête ou de la couronne, le médecin, après avoir diagnostiqué la maladie et déterminé sa cause, peut recommander le traitement suivant:

  • prendre des médicaments qui éliminent les spasmes: ibuprofène, aspirine, paracétamol, naproxène et tempalgin;
  • procédures à l'eau chaude: une douche élimine parfaitement les crampes douloureuses;
  • les lotions froides resserrent les vaisseaux sanguins, éliminent les pulsations désagréables: mettez un sac de glace sur une serviette, appliquez sur la zone à problème pendant 15 minutes;
  • médicaments sédatifs: risatriptan, sumatriptan, naratriptan;
  • traitement manuel et thérapie prophylactique. Un spécialiste peut établir la cause de la maladie et l'éliminer en 3-4 séances;
  • l'acupuncture et le massage;
  • Procédures de Botox. Une petite quantité du médicament administré par voie intramusculaire provoque un effet durable - soulage rapidement le stress et élimine les crampes.

Si la partie pariétale de la tête fait mal, le traitement ne doit pas être retardé, mais consultez un médecin dès que possible, ce qui empêchera le développement d'une pathologie plus grave.

La médecine traditionnelle au service de la santé

Simple signifie que nos ancêtres encore utilisés peuvent réduire l'intensité des attaques et des spasmes..

Recettes efficaces de médecine traditionnelle:

  1. La façon la plus simple de traiter la douleur est une feuille de chou. Fixez à la zone à problème pendant 30 minutes.
  2. Placez vos pieds dans un bassin d'eau chaude. Les procédures aident à éliminer rapidement les crampes aiguës, surtout si vous appliquez du froid sur la tête.
  3. Décoctions apaisantes à base de plantes - neutralisent efficacement les douleurs douloureuses: marjolaine, menthe et valériane médicinale.
  4. Relaxation: massage, yoga, soins spa et aromathérapie - lavande, sauge, marjolaine ou menthe.
  5. Les perles et bracelets d'ambre soulagent bien les crises de migraine.
  6. Masques de concombre, zeste de citron ou d'orange. Les agrumes peuvent être consommés - ils aident à réduire l'intensité de la douleur.

Si le thérapeute après le diagnostic n'a pas découvert pourquoi le haut de la tête fait mal, pour un examen supplémentaire, il nommera une consultation de spécialistes étroits - un neurologue ou un psychothérapeute, le diagnostic de l'IRM.

Prévention contre les crises de migraine

Il est plus facile de prévenir une maladie que de la traiter pendant longtemps. Cela s'applique également aux maux de tête atroces. Le principal moyen de prévenir le développement de la pathologie est un mode de vie à part entière, un sommeil sain dans une pièce bien ventilée, de longues promenades dans le parc.

Si une personne s'inquiète d'un mal de tête localisé sur le dessus de la tête, il est recommandé de prendre les mesures suivantes:

  • buvez autant d'eau que possible, mais pas plus de 2,5 l / jour. Un excès de liquide est également nocif;
  • prenez des complexes de vitamines, ils saturent le corps avec des substances utiles et la vitamine B2 élimine les spasmes. Il est recommandé d'inclure dans le menu du jour: noix, œufs, épinards et brocoli;
  • consomment moins de boissons au café: elles conduisent à des migraines douloureuses;
  • sommeil complet: au moins 8 heures / jour. Pendant un certain temps, il est préférable d'ouvrir les fenêtres, l'air frais contribue à un bon repos;
  • aliments sains: autant de fruits et légumes que possible, éliminez les épices, les fritures et les graisses;
  • se débarrasser des dépendances, éliminer le stress, les soucis.

Pour faire face aux crises de migraine, les crampes douloureuses sont très simples. Mais, si elle est systématique et se rappelle assez souvent, c'est l'occasion de contacter un spécialiste. Par conséquent, il est nécessaire de subir un examen complet et de passer les tests appropriés.

Tout inconfort, douleur, est le premier signal de la présence d'une pathologie dans le corps humain. Crampes, migraines - ce ne sont que des symptômes, la principale cause du syndrome réside dans la maladie concomitante.

L'automédication n'est pas recommandée, car l'abus de médicaments peut provoquer le développement de pathologies graves des reins, du foie, du tractus gastro-intestinal, des allergies. L'aide de spécialistes ne doit pas être négligée, seul un médecin qualifié sera en mesure de procéder à un examen, d'établir la cause de l'inconfort et de prescrire le traitement complet correct.

Causes des maux de tête dans la couronne de la tête

Les situations dans lesquelles la tête fait mal au sommet de la tête sont souvent ignorées à tort par les gens. Certains essaient d'attendre un symptôme, d'autres le noient avec des analgésiques. L'inconfort dans cette zone du crâne ne se produit pas sans raison. Parfois, cela peut être l'un des rares signes d'une pathologie grave. Si une personne a une douleur longue, sévère ou régulière dans la partie supérieure de la tête, elle doit consulter un thérapeute ou un neurologue pour déterminer la source du problème.

Pourquoi le haut de ma tête me fait mal

Les causes de maux de tête dans la couronne peuvent être nombreuses. Un symptôme se produit rarement seul, il s'accompagne généralement d'un certain nombre de symptômes supplémentaires. Même en l'absence de manifestations auxiliaires, vous ne devez pas lutter contre la douleur à l'aide d'analgésiques et refuser de consulter un médecin. La nature des sensations, leur durée et leur fréquence d'apparition sont également informatives..

Selon la fréquence à laquelle la partie pariétale de la tête fait mal, un diagnostic préliminaire peut être suspecté:

  • symptôme aigu - les crises qui surviennent sporadiquement et sans système sont caractéristiques de: traumatismes crâniens, maladies infectieuses, stress, syndrome des grappes. Indiquent parfois le développement d'un accident vasculaire cérébral, la rupture de l'anévrisme;
  • attaques chroniques - l'apparition régulière d'un symptôme et sa persistance après la prise de médicaments indiquent des tumeurs cérébrales, du stress, un manque de sommeil ou une ostéochondrose;
  • une douleur périodique au sommet de la tête, qui survient une fois tous les quelques jours ou quelques semaines et est facilement éliminée avec des médicaments, indique un VSD, des problèmes de tension artérielle, de névralgie ou de ménopause chez les femmes;
  • syndrome récurrent - le diagnostic est posé lorsque les crises surviennent au moins 3 fois en 3 mois. La condition est caractéristique du VSD, de la douleur en grappe, de la présence de tumeurs, de l'hypertension.

Un médecin expérimenté est en mesure de poser un diagnostic sur la base du tableau clinique. Mais pour comprendre exactement pourquoi la tête fait mal d'en haut, vous devez subir un examen diagnostique détaillé.

Douleurs vasculaires

Des sensations inconfortables au-dessus de la tête surviennent souvent dans un contexte de vasospasme. Cela peut être dû à des changements dans la tension artérielle, le stress, le tabagisme, le stress physique ou émotionnel. Dans certains cas, une convulsion vasculaire indique la présence de problèmes fonctionnels ou organiques. Le symptôme survient fortement, a un degré d'intensité élevé, ne répond pas aux analgésiques, passe sous l'influence de médicaments antispasmodiques.

Intoxication

La survenue de douleurs aiguës dans la région pariétale dans le contexte de processus infectieux et inflammatoires dans le corps est due à l'empoisonnement du corps par des toxines d'agents pathogènes. Selon le degré de lésion tissulaire, la gravité du symptôme peut être sévère ou modérée. Souvent, les sensations augmentent en augmentant la réponse à la propagation d'une réaction pathologique. Le tableau clinique est complété par de la fièvre, une faiblesse, une somnolence ou une irritabilité extrême..

L'une des raisons peut être de fumer un narguilé, en savoir plus ici..

Artériosclérose cérébrale

La maladie est caractérisée par la présence d'un mal de tête constant dans la couronne ou dans d'autres parties du crâne. Parfois, le patient ne peut même pas dire exactement où se concentrent les sensations. Le soir ou sous l'influence de l'alcool, ils s'intensifient, ils sont rejoints par une lourdeur dans la tête. Le symptôme se réfère aux premières manifestations de la maladie, se développe souvent dans un contexte d'hypertension artérielle. Au fil du temps, l'insomnie, la fatigue, l'irritabilité, les larmes, les problèmes de mémoire le rejoignent.

Frontite

Dans la sinusite frontale aiguë, la partie frontale de la tête et le petit mal de tête chez les patients, les sensations sont données au temple. Ils surviennent de manière inattendue, ont un caractère compressif, ne sont pas éliminés avec des analgésiques. La douleur s'intensifie avec un changement de position corporelle, tapotant sur la paroi avant du sinus frontal, inclinant la tête vers l'avant. Le symptôme est plus prononcé le matin en raison de l'accumulation de contenu pathologique dans la zone d'inflammation. Dans le contexte du développement du processus chronique, le syndrome douloureux est moins intense et n'a pas de localisation claire.

Avec la sinusite frontale, une sinusite peut se développer, ce qui provoque également des maux de tête de diverses localisations. En savoir plus sur la relation entre la sinusite et les maux de tête..

Céphalée de tension

Cela devient le résultat de la fatigue, du stress, du séjour prolongé d'une personne en position forcée, par exemple sur le lieu de travail. Dans ce cas, la douleur n'est pas localisée dans la région pariétale de la tête, mais diverge le long de sa circonférence comme un cerceau de serrage. Elle donne au sommet du crâne et se renforce le soir. Les sensations ne sont pas intenses, mais gênantes. Peut s'accompagner d'une augmentation du tonus musculaire du cou, de la tête et du haut du dos.

Douleur en grappe

Une condition pathologique rare qui survient principalement chez les hommes et se caractérise par des maux de tête atroces. Les causes et le mécanisme de la maladie ne sont pas entièrement compris. Les patients notent son développement soudain, dans de rares cas, l'attaque commence par une congestion nasale. La douleur est localisée dans la partie pariétale de la tête, donne au temple ou au contour des yeux. Il semble appuyer sur le crâne d'en haut, le plus souvent d'un côté. Les sensations sont vives et brûlantes, peuvent être ennuyeuses. Accompagné de larmoiement, rougeur des yeux, transpiration du visage. Les attaques durent de 15 minutes à 1,5 heure, sont répétées plusieurs fois par jour pendant 1-3 mois.

En savoir plus sur la douleur de cluster ici..

Migraine

Une maladie neurologique d'étiologie inconnue provoque le plus souvent une gêne chez la femme.

Un mal de tête apparaît d'en haut au centre et recouvre progressivement la moitié du crâne. La symétrie du symptôme est rare. Les sensations apparaissent soudainement ou après les précurseurs - les auras. Ils sont intenses, comme une pulsation, donnent à l'œil, la tempe ou l'arrière de la tête, d'une durée de 2-3 heures à 3 jours. Souvent, une attaque s'accompagne de nausées et de vomissements, ce qui soulage. Le tableau clinique est amélioré par l'influence des odeurs piquantes, des bruits forts, de la lumière vive.

Blessures à la tête

L'apparition de douleurs sourdes, tiraillantes ou douloureuses dans la couronne de la tête en raison d'un coup peut survenir immédiatement après une blessure ou après un certain temps. Les dommages aux tissus cérébraux à la suite d'un accident s'accompagnent de nausées, de changements dans la tension artérielle, d'un manque d'appétit, de somnolence et de faiblesse.

En cas de détérioration générale du bien-être lors d'un traumatisme crânien, de vomissements, de fièvre, de perte de vision ou de mémoire, une ambulance doit être appelée immédiatement.

Si seule la surface du crâne fait mal et que les sensations sont insignifiantes, cela indique une lésion des tissus mous qui ne nécessite pas de traitement professionnel.

Les enfants sont particulièrement sensibles aux traumatismes crâniens, comment découvrir la présence d'une commotion cérébrale chez un enfant, lire ici.

Névrose et troubles psycho-émotionnels

L'apparition d'un mal de tête sur fond de névrose peut être associée à un stress psycho-émotionnel, qui affecte l'état des muscles et des vaisseaux sanguins. Dans certains cas, les sensations surviennent sans signes évidents de dommages aux systèmes et aux organes.

Le tableau clinique se caractérise par une pression sur la couronne, une gêne dans les tempes, une sensation de lourdeur dans la tête. Le symptôme est constant, répond mal à l'administration d'analgésiques, au pic d'intensité il se transforme en une forte pulsation.

Sinusite

Avec l'inflammation du sinus maxillaire, la douleur est localisée au front et remonte au sommet de la tête. Il s'intensifie l'après-midi, avec la tête inclinée, sur fond de changement brutal des conditions environnementales.

Les sensations deviennent vives et douloureuses en appuyant sur les sites sur les côtés des ailes du nez et du nez ou en les tapotant. Le tableau clinique est complété par une congestion nasale et l'apparition de sécrétions muqueuses ou purulentes, une augmentation de la température corporelle, une détérioration de l'état général, une faiblesse.

Augmentation de la pression intracrânienne

Avec ce type d'hypertension, la tête fait rarement mal spécifiquement dans la région de Temech. Habituellement, le symptôme est concentré dans les zones frontales, occipitales et temporales. Les sensations sont extrêmement désagréables, éclatantes ou écrasantes, et capturent la partie supérieure du crâne. Ils peuvent être accompagnés de nausées, de somnolence, d'une diminution de l'attention, de vertiges et de vomissements. Pendant l'examen, les éléments suivants peuvent être détectés: augmentation de la pression artérielle, ralentissement du rythme cardiaque, cernes sous les yeux, irritabilité et diminution de la qualité de la vision. Il y a un risque d'évanouissement.

La douleur pariétale comme symptôme de l'ostéochondrose cervicale

Une diminution de la fonctionnalité de la colonne cervicale entraîne une violation de l'apport sanguin au cerveau. Souvent, cela est complété par une névralgie, une pathologie radiculaire. Les maux de tête dans ce cas sont vifs, vifs et douloureux. Ils sont similaires aux spasmes avec irradiation des pommettes, des tempes, du cou, des omoplates. Un mal de tête avec localisation dans la partie pariétale du crâne est complété par un engourdissement des mains ou des doigts, des étourdissements et une double vision, un relâchement cutané sous le menton dû à une diminution du tonus des muscles du cou.

Vous en apprendrez plus sur l'ostéochondrose cervicale et ses effets sur le fonctionnement du cerveau ici..

Hypertension

La condition se manifeste par une pression sévère sur la tête, une douleur éclatante et lancinante, semblable à des spasmes. Les patients ont noté une congestion de l'oreille, une diminution de la qualité de la vision et une double vision. Les manifestations de la maladie sont particulièrement prononcées le matin ou après une sieste. Si vous ignorez le problème, les symptômes augmentent, le sommeil est perturbé, des étourdissements apparaissent. L'exercice entraîne un essoufflement, des picotements apparaissent derrière le sternum et dans la région du cœur. La pathologie peut provoquer un accident vasculaire cérébral ou une crise hypertensive, par conséquent, elle nécessite un traitement spécialisé.

Comment traiter la douleur dans la couronne de la tête

Si vous ressentez une douleur, un éclatement ou une pression dans la couronne de la tête, vous devriez consulter un médecin. Ce n'est qu'après un diagnostic que vous pouvez commencer à traiter le problème. L'administration systématique d'analgésiques ou d'un antispasmodique, si elle soulage, n'est que temporaire. L'abus de drogues peut causer des douleurs aux abuseurs.

Vous pouvez rapidement vous débarrasser de la douleur sur le dessus de votre tête de l'une des manières suivantes:

  • essayez de dormir dans une pièce ventilée, calme et sombre;
  • prendre une douche chaude ou contrastée sans changement brusque de température;
  • se promener au grand air;
  • faire un massage ou un auto-massage de la zone de la tête et du col;
  • appliquer une compresse fraîche sur le point douloureux;
  • prendre une pilule "Ibuprofène", "Aspirine", "Spasmolgon" ou "Ketanov";
  • boire du thé à partir de mélisse ou de camomille;
  • respirer l'huile aromatique de menthe poivrée.

Si les approches ci-dessus ne donnent pas le résultat souhaité ou que les attaques disparaissent, mais reviennent à nouveau, il est préférable d'arrêter les expériences et de consulter un médecin. Les tentatives d'utilisation de médicaments plus agressifs dans ce cas ne sont pas justifiées. N'abusez pas de la physiothérapie jusqu'à ce que les causes du problème soient identifiées. L'impact sur le corps des températures élevées favorise la croissance des tumeurs et des abcès, exacerbant l'inflammation. Les compresses froides resserrent les vaisseaux sanguins, ce qui, dans le contexte des spasmes, ne fera qu'augmenter les symptômes.

Lisez À Propos De Vertiges