Principal Blessures

Méthode de correction bioacoustique du cerveau

La méthode de correction bioacoustique du cerveau (LHC) a été développée par l'Institut de médecine expérimentale de l'Académie russe des sciences médicales et a passé des essais cliniques dans huit grandes institutions médicales.

La méthode LHC combine les dernières technologies de la neurothérapie (stimulation sensorineurale), du contrôle neurobiologique et de la musicothérapie.
Le LHC est une méthode de correction physiothérapeutique.

La correction bioacoustique est une méthode qui fait fonctionner le cerveau et établit d'anciennes connexions «anciennes». Cette musique, que le Patient (enfant) écoute, est construite selon son propre électroencéphalogramme, se synchronise avec le travail du cerveau en temps réel, et le cerveau entre en résonance avec cette musique avec son travail, et s'entend, c'est-à-dire son écho.

En neurologie pédiatrique, le LHC est utilisé efficacement pour le traitement non médicamenteux des pathologies résultant de blessures à la naissance, de paralysie cérébrale, de lésions cérébrales organiques, de neuroinfections, de complications vaccinales, d'autisme, de retard mental, d'élocution, de développement moteur, de trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention, énurésie, tics, bégaiement. Et aussi: pour améliorer l'état psycho-émotionnel (chez les enfants et les adultes), augmenter la tolérance au stress, réduire l'irritabilité, normaliser le sommeil, l'humeur, l'activité et le tonus musculaire, améliorer l'appétit; ainsi que pour réduire la nervosité, la dépression, l'anxiété, l'agressivité, l'irritabilité et la fatigue.

FAQ LHK:

Le cours est conçu pour 10 à 15 séances d'une durée de 30 minutes. Les séances ont lieu tous les deux jours..

Coût avec un paiement unique - 9500 p. (10 séances) ou 14 250 p. (15 séances).

Avec un paiement unique - 1200 roubles / session

Le coût d'une session supplémentaire du LHC pour maman / papa / grand-mère est de 600 roubles.

Le cours complet du LHC comprend de 5 à 15 procédures - en fonction des caractéristiques individuelles de l'enfant.

Le nombre de séances requis est déterminé lors de la consultation (de 5 à 15 séances par cours, de 15 à 25 minutes)

Quelles sont les pathologies infantiles indiquées LHC?

La méthode LHC est basée sur la conversion des signaux d'électroencéphalogramme (EEG) en fluctuations de la gamme acoustique (sons), ce qui permet au patient de percevoir l'activité électrique du cerveau en temps réel et, surtout, de la réguler involontairement. Pendant la séance, le patient écoute pendant 20 minutes un fragment musical transformé par le complexe matériel Synchro-S à partir de l'électroencéphalogramme du patient lui-même. Les signaux sonores entrants activent progressivement les mécanismes de rétroaction, en conséquence, le patient ajuste indépendamment l'activité électrique du cerveau, ce qui conduit à l'harmonisation de l'image sonore.

Le LHC s'exprime par les effets thérapeutiques suivants:

  • • Récupération des fonctions mentales supérieures, y compris la parole, altérées à la suite de lésions cérébrales focales dues à un accident vasculaire cérébral, des lésions cérébrales traumatiques, des opérations, des neuroinfections et d'autres troubles de la communication, des troubles de la voix, des troubles concomitants du système musculo-squelettique et des maladies somatiques.
  • • normalisation de l'état émotionnel (réduction des symptômes de dépression et d'irritabilité)
  • • élimination de la faiblesse et de la fatigue accrue
  • • récupération du sommeil
  • • améliorer la mémoire et l'attention
  • • soulagement des maux de tête
  • • normalisation des indicateurs psychophysiologiques

Les principales indications de traitement avec la méthode de correction bioacoustique:

  • • Violations du développement de la parole (dysarthrie, dyslalie, OHP, alalia, dysgraphie, dyslexie). Logonévrose.
  • • Trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention.
  • • Troubles du développement mental (retard mental, retard mental, syndrome autistique).
  • • névrose et maux de tête
  • • états de type névrose et dépressifs
  • • troubles post-AVC
  • • hypertension (comme méthode auxiliaire)
  • • dystonie végétative-vasculaire
  • • perturbations de sommeil
  • • syndrome de fatigue chronique
  • • irritabilité
  • • anxiété et peurs accrues
  • • fatigue accrue

période postopératoire aiguë; crise d'hypertension; maladies infectieuses aiguës; blessures graves au crâne; troubles aigus de la circulation cérébrale et cérébrospinale; infarctus du myocarde dans la période aiguë; maladies inflammatoires aiguës et subaiguës du cerveau et de la moelle épinière, de ses membranes (myélite, méningite, etc.); saignement aigu; maladie mentale aiguë.

Particularités et avantages de la méthode LHC:

  • • correction rapide et récupération de l'état psycho-émotionnel
  • • mobilisation efficace des propriétés adaptatives et protectrices du corps
  • • autorégulation involontaire de l'état fonctionnel du corps
  • • la possibilité de demander des violations de la sphère émotionnelle-volitive et cognitive
  • • absence de restrictions d'âge
  • • effet prolongé et stabilité clinique du résultat
  • • procédure confortable pour le patient
  • • compatibilité et accélération d'autres traitements
  • • non pharmacologique (réalisée sans utilisation de médicaments)
  • • non toxicité (lorsqu'elle est utilisée en combinaison avec d'autres procédures, elle permet de réduire le nombre de médicaments de 2 à 5 fois, et donc de réduire la charge sur le foie)
  • • non invasif (sans violer l'intégrité de la peau)
  • • sécurité (pas d'effets secondaires)
  • • absence d'impact psychologique étranger

En quoi le LHC est-il différent de la méthode Tomatis, la micropolarisation? Comment s'adaptent-ils?

LHC - est l'impact d'un signal acoustique, cohérent avec l'activité fonctionnelle du cerveau en temps réel, pour activer le travail des structures régulatrices. Micropolarisation - exposition aux courants directs pour stimuler le système nerveux central. Contrairement au LHC, le signal utilisé dans la méthode Tomatis n'est pas cohérent avec l'activité fonctionnelle du cerveau à l'heure actuelle, il n'est donc pas aussi efficace. Le LHC a un effet plus direct et plus naturel sur le corps. Dans ce cas, le LHC est associé à la polarisation, ce qui réduit le risque d'effets secondaires.

Quelle est l'efficacité du LHC chez les enfants souffrant de troubles du développement (TSA, syndrome de Down)?

En général, le LHC aide à améliorer l'état psycho-émotionnel chez les enfants et les adultes: sommeil, normalisation du tonus musculaire, nervosité, dépression, anxiété et diminution de l'agressivité.
La méthode a passé des essais cliniques et a fait ses preuves dans huit établissements médicaux de premier plan à Moscou et à Saint-Pétersbourg.

Dans notre jardin d'enfants, après la troisième procédure, la petite Lesana a un effet positif persistant.

La fille est devenue plus active, plus amusante, réagit et répond aux questions. Et la réalisation la plus importante de Lesana, qui a agréablement frappé tout le monde, a été qu'elle a pu se tenir seule, malgré le fait que jusqu'à ce moment-là, elle ne pouvait que bouger un peu ses bras et ses jambes, avec l'aide d'une poussette.

Est-il possible de combiner le LHC avec des cours avec des spécialistes, comment le faire correctement?

C'est possible et même nécessaire, mais si l'enfant n'est pas une personne de contact, ou ne comprend pas bien parler, ou simplement ne veut pas accomplir les tâches d'un enseignant ou d'un orthophoniste, il est préférable de passer par le LHC avant les cours.

Le LHC peut-il nuire à l'enfant d'une manière ou d'une autre (après tout, il y a du «travail avec le cerveau»)?

Ne pas. L'impact est physiologique et naturel pour le corps, se produit par le canal sensoriel naturel - l'analyseur auditif. Mais assurez-vous de suivre les directives.

Si l'appareil tombe en panne ou si vous devez interrompre le cours / cours pour d'autres raisons que cela menace, est-ce dangereux?

Non, pas dangereux. Étant donné que même si le cours est interrompu lors d'une exacerbation, la compensation se fera en quelques jours. Mais les développeurs recommandent fortement de suivre des cours dans le LHC afin de ne pas discréditer la méthode.

L'efficacité dépend de la gravité de la maladie. Par exemple, l'efficacité du TDAH (trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention), c'est-à-dire des preuves fiables d'une amélioration des symptômes et d'une diminution de la gravité des symptômes, est d'environ 85% avec une série de 12 traitements. Mais cela ne signifie pas que les 15% restants n'obtiendront aucun résultat. Cela signifie que vous devez continuer la procédure. Les procédures donnent un effet temporaire, c'est-à-dire, avez-vous besoin de marcher tout le temps? Ne pas. Dans la plupart des cas, chez les enfants, l'effet est fixe. Dans le TDAH, après un cours de LHC, environ 15% des patients ont besoin d'un deuxième cours. Avec le ZPRR et les troubles de la parole, l'effet du cours demeure. Mais si l'enfant avec l'effet reçu a des troubles restants (parole et comportement), alors bien sûr, il est nécessaire de poursuivre la procédure.

Le cours est conçu pour 10 à 15 séances d'une durée de 30 minutes. Les séances ont lieu tous les deux jours..

Coût avec un paiement unique - 9500 p. (10 séances) ou 14 250 p. (15 séances).

Avec un paiement unique - 1200 roubles / session

Le coût d'une session supplémentaire du LHC pour maman / papa / grand-mère est de 600 roubles.

Le cours complet du LHC comprend de 5 à 15 procédures - en fonction des caractéristiques individuelles de l'enfant.

Le nombre de séances requis est déterminé lors de la consultation (de 5 à 15 séances par cours, de 15 à 25 minutes)

Indications et contre-indications pour la correction bioacoustique (LHC)

Indications pour l'utilisation

En pédiatrie, la correction bioacoustique du cerveau à haute efficacité est utilisée pour traiter de telles maladies psychiatriques et neurologiques chez les enfants:

  • violations de la capacité des écoliers et des enfants d'âge préscolaire à s'adapter à l'équipe;
  • troubles diencéphaliques et dystonie neurocirculatoire;
  • lésions hypoxiques-ischémiques du système nerveux central, transférées à la période périnatale (périnatale);
  • capacité scolaire réduite (dyscalculie, dyslexie, dysgraphie);
  • syndrome cérébro-asthénique;
  • conséquences des traumatismes crâniens, récupération après eux;
  • troubles du sommeil (dissomnie);
  • syndrome du mouvement obsessionnel, tic nerveux et hyperkinésie de type tique;
  • énurésie fonctionnelle, névrose et maladies similaires;
  • l'autisme et les troubles du spectre autistique;
  • troubles de la parole expressive et réceptive (dysarthrie, bégaiement, sensori-moteur et alalia moteur);
  • altération du développement des fonctions corticales supérieures, retard du développement de la psycho-parole;
  • trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention.

Avec la normalisation de l'état psychophysiologique, la correction bioacoustique du cerveau est utilisée pour mettre en œuvre de telles mesures:

  • augmenter la résistance au stress, aider les personnes occupées à des occupations impliquant un niveau élevé de stress nerveux et mental (travailleurs intellectuels, représentants des secteurs de la gestion et des affaires, opérateurs, responsables de la sécurité, personnel militaire et sauveteurs), aider les athlètes à se préparer pour les compétitions;
  • l'amélioration du corps dans son ensemble et la prévention des troubles mentaux: amélioration de la mémoire et de l'attention, prévention des troubles du stress, amélioration des performances, capacité d'adaptation, normalisation de l'autorégulation;
  • l'élimination des syndromes de fatigue et de perte chroniques, le stress post-traumatique et les conséquences des conditions stressantes;
  • l'élimination des conséquences des traumatismes crâniens, des lésions organiques du cerveau ainsi que des troubles aigus de la circulation cérébrale, en particulier la normalisation de l'état psychophysiologique, des fonctions cognitives et l'élimination des troubles de la parole;
  • troubles végétatifs-vasculaires diencéphaliques et crises parasympathiques;
  • élimination des problèmes d'appétit et de sommeil;
  • normalisation de l'état émotionnel, élimination des problèmes tels qu'une diminution du fond d'humeur, du stress interne, une diminution des performances, une fatigue accrue, de l'irritabilité, de l'anxiété et de l'anxiété;
  • la lutte contre les troubles mentaux tels que les syndromes asthéno-dépressifs et anxieux, ainsi que les crises de panique (syndrome phobique);
  • traitement des maladies neurologiques et névrotiques.

Pour le traitement des maladies psychosomatiques, la correction bioacoustique cérébrale est également utilisée efficacement..

  • à titre préventif pour lutter contre les maladies du système cardiovasculaire;
  • améliorer l'hémodynamique régionale et systémique;
  • éliminer les conséquences de l'infarctus du myocarde en normalisant l'état psychophysiologique du patient, en réduisant ou en arrêtant la douleur religieuse;
  • afin de normaliser la pression artérielle dans certaines maladies (avec 2 ou 3 degrés d'hypertension, 1 ou 2 stades d'hypertension).
  • avec constipation fonctionnelle;
  • pour soulager la douleur et normaliser les intestins pour remplir leurs fonctions dans le syndrome du côlon irritable;
  • normaliser l'état végétatif et l'appétit, éliminer la douleur, augmenter l'autorégulation et réduire le degré de stress psycho-émotionnel dans la colite, la gastrite, ainsi que les ulcères duodénaux et l'estomac.
  • la correction bioacoustique du cerveau permet une plus longue période de rémission, réduisant le temps nécessaire pour guérir et éliminer les démangeaisons dans la dermatite atopique.
  • normaliser l'état du corps après une pneumonie;
  • avec asthme bronchique, pour améliorer l'état du système nerveux central, grâce auquel les manifestations d'hypercapnie et d'hypoxémie sont supprimées, la perméabilité bronchique est améliorée, la capacité pulmonaire est augmentée, la respiration devient moins fréquente.
  • améliorer la capacité du corps à résister à diverses dépendances, en particulier aux drogues, à l'alcool, aux jeux et à la suralimentation;
  • débarrasser les patients souffrant de dépendance à l'alcool des troubles post-sevrage.

Pour le soulagement des syndromes douloureux:

  • soulager la douleur post-traumatique;
  • débarrasser les patients souffrant de maladies des organes internes des syndromes douloureux.
  • éliminer les maux de tête d'origine différente.

Durée de correction

Un cours de correction bioacoustique du cerveau, composé de 10 à 15 séances d'une durée de 15 à 25 minutes chacune, est recommandé.

Contre-indications

Avec l'épilepsie, la méthode de correction bioacoustique doit être utilisée avec prudence, et dans les conditions suivantes, vous devrez l'abandonner complètement:

  • maladie mentale avec une évolution aiguë;
  • saignement aigu;
  • inflammation de la moelle épinière et du cerveau, ses membranes de nature aiguë et subaiguë, notamment la méningite et la myélite;
  • période aiguë d'infarctus du myocarde;
  • troubles circulatoires aigus dans le cerveau et la moelle épinière;
  • blessures graves à la tête;
  • maladies infectieuses aiguës;
  • crise d'hypertension;
  • condition aiguë dans la période postopératoire.

Il existe des contre-indications, une consultation spécialisée est requise

L'efficacité de la correction cérébrale bioacoustique

La correction bioacoustique peut stimuler la fonction cérébrale. Pour cela, la neurothérapie, le biocontrôle, la musicothérapie sont utilisés. Avec des déviations du système nerveux central, une personne souffre de troubles cognitifs et affectifs. Il développe une dépression, de l'anxiété et d'autres symptômes désagréables. Ces troubles ne peuvent pas toujours être éliminés à l'aide de techniques psychothérapeutiques. Mais parfois, les médicaments ne donnent pas le résultat souhaité. Dans ces situations, il existe un besoin de stimulation cérébrale naturelle, qui régule et active les fonctions et les ressources physiologiques. Un effet similaire peut être obtenu en effectuant une correction bioacoustique.

L'essence de la méthodologie

La correction bioacoustique fait référence à un certain nombre de techniques utilisées pour diagnostiquer et traiter les pathologies cérébrales. La procédure est basée sur la capacité des cellules nerveuses à générer un biopotentiel électrique. Un appareil spécial numérise l'énergie des neurones et acquiert un son qui sonne. Grâce à cela, pendant le traitement, vous pouvez littéralement entendre la musique du cerveau, l'évaluer et déterminer si une personne a des troubles neurologiques.

Pendant la procédure, le patient écoute son propre électroencéphalogramme. Un électroencéphalogramme est une technique utilisée pour étudier l'activité bioélectrique du cerveau. Selon ses résultats, l'épilepsie est déterminée, l'attention, la mémoire et la perception sont étudiées..

Pendant la correction, l'énergie sonore affecte positivement l'état des cellules nerveuses et restaure les structures cérébrales endommagées.

Il s'agit d'une technique expérimentale dont l'influence n'a pas été entièrement étudiée. Les scientifiques affirment qu'avec l'aide du LHC, il est possible d'affecter d'autres organes internes par le cerveau, car il les contrôle.

Après avoir suivi un traitement, les propriétés adaptatives du corps s'améliorent et il est possible de se débarrasser des troubles fonctionnels.

Pendant la procédure, l'ordinateur convertit les signaux électriques et les envoie via un casque spécial à une personne.

La correction s'effectue comme suit:

  1. Le patient s'assoit sur une chaise et se calme complètement.
  2. Des électrodes sont placées à la surface de sa tête, qui liront le potentiel biologique des cellules..
  3. Un appareil spécial agit de telle manière que le biopotentiel se transforme en son.
  4. Grâce à des haut-parleurs puissants, la musique est amplifiée et diffusée au patient via un casque.

Une séance d'un tel traitement dure environ vingt minutes. Pour profiter au maximum de la thérapie, vous devez suivre jusqu'à 15 séances. Tout ce que le patient doit faire en faisant cela est de se détendre complètement et d'écouter attentivement. Les écouteurs stéréo sont utilisés pour traiter les enfants..

Il faut se rappeler qu'après plusieurs procédures, les symptômes neurologiques peuvent s'aggraver, mais le traitement ne peut pas être arrêté. Au final, vous vous sentirez beaucoup mieux.

Quand un LHC est nécessaire

La procédure doit être effectuée avec:

  • autisme;
  • trouble d'hyperactivité accompagné d'un déficit d'attention;
  • troubles anxieux généralisés, phobies, attaques de panique;
  • états obsessionnels et névrose;
  • différents types de troubles de la parole;
  • retard du développement de la psycho-parole;
  • troubles tiques;
  • déprimé.

Un traitement est également effectué afin d'améliorer l'état du cerveau après un apport insuffisant en oxygène..

Aide à améliorer la condition des enfants:

  • en présence d'un retard mental;
  • lors de l'adaptation à la maternelle et à l'école;
  • si un affaiblissement physique et mental s'est produit;
  • en préparation aux examens;
  • après un trouble de stress traumatique.

La procédure peut être prescrite en présence de crises d'épilepsie, mais dans ces cas, elle doit être effectuée avec une extrême prudence..

En utilisant la correction bioacoustique, vous pouvez obtenir les résultats suivants:

  1. Améliorez les performances et éliminez la fatigue chronique.
  2. Guérir la dépression clinique et les troubles affectifs bipolaires.
  3. Éliminer les troubles du système cardiovasculaire sous forme d'hypertension artérielle et d'autres troubles.
  4. Préparez le corps à des sports difficiles.
  5. Élimine les manifestations de troubles psychosomatiques sous forme d'ulcère gastro-duodénal, de gastrite, de colite, de névrodermite et autres.

Grâce à cette technique thérapeutique, il est possible de soulager la condition si:

  • l'asthme bronchique;
  • la dermatite atopique;
  • maux de tête et inconfort dans d'autres organes.

Contre-indications

Il est impossible d'effectuer un traitement après la chirurgie, pour les maladies infectieuses, après une attaque aiguë d'un AVC, pour la méningite, l'encéphalite et d'autres pathologies inflammatoires du cerveau, pour les saignements. La procédure ne peut être effectuée qu'après que le médecin a évalué l'état du corps et déterminé qu'il n'y a pas de contre-indications.

Comment la musique se reflète sur l'état du patient

Une partie importante de la procédure est l'impact positif de la musique sur l'état mental, la fonction cérébrale et cardiaque..

La musicothérapie a commencé à être prise au 19ème siècle. Elle était pratiquée dans certains hôpitaux psychiatriques. Au début du siècle dernier, des techniques thérapeutiques similaires ont commencé à être utilisées pour améliorer le bien-être d'un patient atteint de tuberculose et d'ulcère gastrique. De nombreuses études ont montré qu'en utilisant la procédure, il est possible d'améliorer l'état des systèmes respiratoire, cardiovasculaire et nerveux central. Il a un effet positif sur les indicateurs biochimiques et hormonaux..

L'efficacité du traitement musical dépend de la façon dont le cerveau réagit à la composition musicale. Par conséquent, le stimulus sonore doit répondre aux paramètres du système nerveux central.

Si des signaux musicaux sont envoyés en même temps que le mouvement des impulsions cérébrales, ils auront un effet thérapeutique sur le corps humain. Par conséquent, au cours de la correction bioacoustique, les effets afférents et les processus neurodynamiques internes sont synchronisés. Cela vous permet d'obtenir de bons résultats dans le processus de traitement..

Les principaux avantages de la procédure

Le LHC présente de nombreux avantages par rapport aux autres méthodes thérapeutiques:

  1. Cette procédure est non invasive, donc totalement sans danger pour la santé..
  2. Au cours du traitement, aucun développement d'effets indésirables et de complications n'est observé.
  3. Le LHC peut être prescrit pour les adultes et les enfants.
  4. Pendant la procédure, il n'y a pas de douleur.
  5. Il peut être utilisé en combinaison avec un traitement médicamenteux, réduisant le nombre de médicaments pris.
  6. L'efficacité de la technique est confirmée depuis des décennies. Des cliniques neurologiques de premier plan et des spécialistes dans le domaine de la neurologie ont confirmé l'effet positif de la procédure sur le corps humain.
  7. Pendant le traitement, le patient joue un rôle passif: il s'assoit et écoute uniquement la musique jouée par son cerveau.
  8. L'exécution de la procédure est surveillée, car elle est effectuée simultanément avec l'électroencéphalogramme.
  9. L'action dirigée de la correction vous permet d'influencer précisément les lésions.
  10. Ne peut pas créer de dépendance.

Toutes les contre-indications à la procédure sont relatives. Néanmoins, avant sa mise en œuvre, il est nécessaire de subir un examen pour s'assurer qu'il n'y a pas de contre-indications. Il s'agit d'une technique relativement nouvelle qui vous permet de faire face aux troubles neurologiques, psychosomatiques, mentaux et autonomes. En train d'écouter des compositions musicales synchronisées avec l'activité électrique des neurones cérébraux, l'état de l'organisme entier est considérablement amélioré.

La bioacoustique en médecine

La correction bioacoustique (LHC) est une méthode innovante de diagnostic matériel-logiciel et de traitement d'un large éventail de maladies, notamment troubles du système nerveux central. La correction bioacoustique du cerveau combine les dernières technologies de neurothérapie, biocontrôle et musicothérapie.

La procédure de correction bioacoustique consiste à écouter au patient une image acoustique de son propre électroencéphalogramme.
Chaque cellule d'un organisme vivant, y compris les cellules nerveuses - les neurones - porte un potentiel électrique. Un programme informatique unique convertit l'activité électrique totale du cerveau en son d'une gamme audible. Ainsi, il devient possible d'entendre la musique du cerveau en temps réel et d'évaluer son état fonctionnel. L'impact inverse de l'énergie sonore sur les neurones vous permet de normaliser le cerveau. L'état fonctionnel du système nerveux central avant et après les séances de correction bioacoustique du cerveau se reflète dans l'amélioration des paramètres EEG.

Comment fonctionne la correction bioacoustique du cerveau? La méthode fonctionne à un niveau profond: rétablit une activité cérébrale normale, perturbée en raison de divers facteurs indésirables. Et le cerveau, comme vous le savez, contrôle presque tous les processus du corps. Ainsi, au cours de la stimulation bioacoustique du cerveau, il est possible d'activer les processus naturels d'autorégulation du corps, de corriger la plupart des troubles fonctionnels, de normaliser le fonctionnement des organes internes, d'améliorer l'état psychophysiologique d'une personne, d'éliminer divers types de douleur, de renforcer les ressources adaptatives et protectrices du corps.

Indications pour l'utilisation de la méthode de correction bioacoustique

Neurologie pédiatrique, psychiatrie: (Selon l'Institut de recherche scientifique en médecine expérimentale, North-Western Medical Sciences RAMS, MAPO St.Petersburg, AI Herzen State Pedagogical University, State Pedagogical University GP No.38, St.Petersburg State Pediatric Academy, St.Petersburg State Pediatric Psychiatry Center for Rehabilitation, C.S.Mnukhin, North-Western State Medical University du nom de I.I. Mechnikov, Saint-Pétersbourg)
Trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention
Retard dans le développement de la psycho-parole, développement inégal des fonctions corticales supérieures
Trouble de la parole réceptive et expressive (motricité, alalia sensorimotrice, bégaiement, dysarthrie)
Autisme, troubles du spectre autistique
Névrose, maladies de type névrotique, énurésie fonctionnelle
Tics, hyperkinésie thikoïde, syndrome du mouvement obsessionnel
Dissomnie - troubles du sommeil
Conséquences du TBI, période de récupération
Syndrome cérébro-asthénique
Troubles d'apprentissage à l'école (dysgraphie, dyslexie, dyscalculie)
Les conséquences des lésions périnatales hypoxiques-ischémiques du système nerveux central
Dystonie neurocirculatoire, troubles diencéphaliques
Troubles d'adaptation dans une équipe d'école préscolaire
Normalisation de l'état psychophysiologique: (selon l'Institut de recherche scientifique Sklifosovsky, MAPO de Saint-Pétersbourg, n ° 2 FBU «3 TsVKG nommé d'après AA Vishnevsky du ministère de la Défense de Russie», le Centre scientifique russe de réadaptation médicale et de balnéologie du ministère de la Santé de la Fédération de Russie, l'Institut d'État pour la formation avancée des médecins du ministère de la Défense de la Fédération de Russie, Institut de recherche de l'Institut de médecine expérimentale du nord-ouest RAMS, City Psychiatric Hospital No. 3 nommé d'après II Skvortsov-Stepanov, Saint-Pétersbourg, Saint-Pétersbourg Academy of Physical Culture nommé d'après PF Lesgaft, GAUZ RT BSMP, Regional Vascular Center, Naberezhnye Chelny, RT)
Traitement des troubles névrotiques et neurologiques
Traitement des troubles mentaux (syndrome d'anxiété, syndrome phobique (attaques de panique), syndrome asthéno-dépressif).
Traitement des troubles émotionnels: anxiété, anxiété, irritabilité accrue, fatigue, diminution des performances, stress interne, fond de l'humeur diminué.
Traitement des troubles du sommeil, de l'appétit.
Troubles végétatifs-vasculaires (crises diencéphaliques et parasympathiques)
Les conséquences d'un accident vasculaire cérébral, d'une lésion cérébrale organique, d'une lésion cérébrale traumatique: restauration des capacités cognitives
fonctions et troubles de la parole, normalisation de l'état psychophysiologique
Suppression du syndrome de "fatigue chronique"
La gestion du stress.
Élimination du stress post-traumatique.
Suppression du "syndrome de perte".
Amélioration générale de la santé et psychoprophylaxie
Améliorer et maintenir le niveau optimal de capacités adaptatives du corps, le processus d'autorégulation.
La haute disponibilité.
Troubles de la gestion du stress.
Améliorer la concentration et la mémoire.
Résistance au stress.
Optimisation des activités des personnes avec un niveau élevé de stress neuropsychique (employés des structures de secours et de puissance militaire, opérateurs, représentants des entreprises et de la direction, travailleurs intellectuels).
Entraînement amélioré des athlètes.
MALADIES PSYCHOSOMATIQUES
Cardiologie: (Selon le numéro 2 de l'institution budgétaire de l'État fédéral «3 TsVKG na A.A..
Normalisation de la pression artérielle (hypertension 1-2 étapes, hypertension artérielle 2-3 degrés)
Normalisation de l'état psychophysiologique des patients après un infarctus du myocarde. Soulagement ou réduction de la douleur religieuse. Amélioration de l'hémodynamique systémique et régionale.
Prévention des maladies cardiovasculaires
Gastroentérologie: (Selon les données de l'Institut de recherche scientifique de médecine expérimentale Institut de recherche scientifique de l'Académie russe des sciences, VMA)
Avec ulcère peptique de l'estomac et du duodénum, ​​gastrite chronique, colite

Synchro-S avec ZPR, ZRR, autisme

Avec un diagnostic de sous-information de la parole générale:
Discours
Avant le cours: sous-développement général de la parole (niveau 1 de développement de la parole)
Le manque de parole se caractérise par une absence totale ou presque complète de parole. La parole n'agit pas comme un moyen de communication. Le dictionnaire est rare. Les complexes sonores ou les mots babillants prévalent. Dans certains cas, des mots racines désignant des noms et des verbes de contenu quotidien peuvent être observés. La parole dans son ensemble est obscure pour les autres.
Après le cours: passe à un niveau supérieur de développement de la parole
Des éléments du discours commun apparaissent. Le dictionnaire est agrandi, bien que limité aux mots babillés et déformés. Des mots courants apparaissent dans le discours, indiquant des objets du quotidien, des noms d'actions et des signes. Il existe un désir d'utiliser des formes grammaticales simples (unité - pluriel; genre masculin-féminin), des noms et des verbes. Dans une déclaration indépendante - des phrases simples avec une distorsion des constructions grammaticales. La liberté d'expression est obscure pour les autres en raison du grand nombre de sons perturbés.

Avec un diagnostic de ZPR
Attention:
Avant le cours: manque exprimé de formation d'une attention volontaire, concentre l'attention uniquement sur de courts moments, instabilité extrême de l'attention, incapable de concentration et de distribution.
Après le cours: le temps de concentration est augmenté, bien que la concentration soit encore insuffisante, une distractibilité rapide reste, une mauvaise commutabilité uniquement avec un stress intellectuel, une fatigue rapide

Sphère sensori-perceptuelle
Avant le cours: seules les couleurs primaires, les formes géométriques, les objets contrastés en magnitude à un niveau non verbal se différencient et corrèlent avec les erreurs. Grande difficulté à verbaliser ces concepts
Après le cours: commence à différencier et à corréler correctement les objets par couleur, forme, taille. Plus rapide est la formation de concepts de base (verbaux) de couleur, forme, taille.

Avant le cours: se souvient d'une quantité extrêmement limitée de matériel, les informations sont difficiles à sauvegarder
Après le cours: le volume de mémorisation du matériel visuel et auditif augmente, le taux de mémorisation est réduit et plusieurs tentatives sont nécessaires pour un stockage et une reproduction appropriés

Opérabilité
Avant le cours: faible capacité de travail, fatigabilité et épuisement rapides, faible productivité.
Après le cours: le rythme de travail est inégal, la performance est instable, la productivité est suffisante avec la coloration du jeu de l'activité, on a tendance à ne se fatiguer qu'avec le stress intellectuel.

Sphère émotionnelle-volitive (L'enquête a été menée selon la méthode de A.N.Sokolov)

Intérêt cognitif
Avant le cours: l'intérêt est instable, sélectif, passif
Après le cours: ils sont intéressés à jouer le matériel de jeu, avec un changement fréquent d'activité dans la classe, ils sont actifs.

Agressivité
Avant le cours: les réactions agressives exprimées visent les personnes proches souffrant de stress émotionnel. Souvent, l'agression se manifeste par une activation intellectuelle dirigée (éparpille des jouets, déchire des images)
Après le cours: il reste une légère tendance aux réactions agressives uniquement dans les situations de conflit et lors de stress émotionnel excessif.
Après un deuxième cours - pas d'agression

Autorégulation de la volonté
Avant le cours: sous-développé, capable de seulement des efforts à court terme pour atteindre les objectifs cognitifs les plus simples. Toute interférence perturbe l'activité ciblée
Après le cours: difficultés uniquement lors de l'exécution d'un long monotone et nécessitant une longue concentration et tension des processus de pensée

Relation
Avant le cours: lors d'interactions avec des adultes, ne fait pas preuve d'initiative, ne répond pas aux questions de manière indépendante, les interactions avec les pairs sont insignifiantes
Après le cours: une réaction positive à l'initiative apparaît lors de l'interaction avec les adultes. Examine les jouets, répond à des questions simples. Il n'y a aucun intérêt pour les livres. Pas de subordination à l'âge adulte

Avec un diagnostic de ZPR avec des symptômes autistiques

Relation
Avant le cours: les interactions avec les adultes sont situationnelles et dépendent de la satisfaction des besoins personnels. Il n'y a pas de contact avec les enfants, ils considèrent au mieux les actions des enfants. Ils peuvent participer à des jeux en plein air communs, mais ils ne comprennent pas les objectifs du jeu, ils se contentent de courir. Ils ne s'intéressent pas aux phénomènes de la nature et du monde social.
Après le cours: attire l'attention sur le jeu des enfants, commence à imiter. Il ne résiste pas au contact avec un adulte; il peut effectuer une action non verbale sur demande. Les interactions avec les pairs n'ont pas de sens.

Intérêt cognitif
Avant le cours: l'intérêt cognitif est instable, situationnel, à court terme, est involontaire.
Après le cours: il y a un intérêt pour les jouets, les livres, l'environnement.

Agressivité
Avant le cours: a exprimé des actions agressives impulsives dirigées vers la fermeture et dans certains cas, l'auto-agression.
Après le cours: il reste une légère tendance aux réactions agressives uniquement dans les situations de conflit et lors de stress émotionnel excessif.
Après un deuxième cours - pas d'agression.

Humeur de fond, état émotionnel
Avant le cours: l'indifférence (l'indifférence) du fond d'humeur avec des sautes d'humeur inadéquates, les émotions sont immatures, se manifestent par l'insuffisance et l'aplatissement des manifestations émotionnelles. Un cercle étroit de préférences émotionnelles.
Après le cours: labilité modérée du fond d'humeur, des réactions émotionnelles apparaissent, mais elles sont toujours superficielles et épuisées. Des manifestations émotionnelles typiques et stéréotypées sont notées..

Discours
Avant le cours: manque de parole, comme moyen de communication, bien que parfois des phrases, des mots.
La parole n'agit pas comme un moyen de communication. Le dictionnaire est rare.
Après le cours: le dictionnaire actif augmente, des mots séparés apparaissent - comme moyen de communication. S'il y a eu un discours, alors le vocabulaire augmente, plus de mots apparaissent pour la communication.

La méthode du LHC est basée sur le concept d'autorégulation involontaire, dont le contenu n'est pas de compenser, mais d'activer les processus naturels de régulation des fonctions physiologiques, qui ont été supprimés en raison d'une combinaison défavorable de facteurs environnementaux et de caractéristiques de la personnalité individuelle.
Dans la technique du LHC de l'état fonctionnel du système nerveux central basée sur la conversion informatique, les paramètres de l'activité bioélectrique du cerveau sont mappés aux paramètres des stimuli sonores. La particularité de cette transformation est que le signal EEG se présente sous la forme d'une image sonore complexe, dans laquelle les relations des principaux paramètres de la gamme de fréquences physiologiquement significative de l'activité bioélectrique du cerveau sont préservées. Contrairement aux méthodes bien connues de rétroaction dépendant de l'EEG, les gammes de fréquences étroites ne sont pas distinguées dans la technique du LHC, mais en même temps, toute la variété des rythmes EEG est affichée. Avec cette transformation, l'image sonore de l'EEG acquiert un caractère polyphonique et possède des propriétés émotiogènes prononcées. La conversion a lieu en temps réel avec un minimum de retard. Lors de l'enregistrement d'un EEG, quatre fils unipolaires Fp1, Fp2, O1, O2 sont utilisés par rapport aux électrodes d'oreille combinées avec une fréquence d'échantillonnage de 250 Hz. Tous les signaux sont simultanément, mais indépendamment convertis et présentés au patient via un casque stéréo, tandis que le côté de présentation de l'image acoustique correspond au côté de la sonde. Le signal acoustique obtenu de cette manière affiche les paramètres temps-fréquence et spatiaux de l'EEG, ce qui contribue à une surveillance de haute qualité de l'état fonctionnel du cerveau.
La différence fondamentale entre la méthode du LHC et les méthodes de biocontrôle est l'absence d'une tâche cognitive-volontaire pour le patient de transformer sa propre activité bioélectrique. Dans des conditions où toute la variété des rythmes EEG est affichée dans une image acoustique, les patients ne reçoivent aucune instruction sur ce qu'il faut faire avec le son, mais seule la tâche générale consiste à «écouter le travail de leur propre cerveau». Cette circonstance est un facteur important dans l'application de la technique du LHC pour les patients de toutes les catégories d'âge avec presque n'importe quel degré de préservation de la sphère cognitive-volontaire..
La correction bioacoustique est une méthode de stimulation cérébrale sensorielle dépendante de l'EEG, dans laquelle un signal acoustique externe est cohérent avec l'activité endogène du cerveau en temps réel..

Récupération des fonctions cognitives chez les patients atteints de lésions cérébrales organiques dans une rééducation médicale complète en utilisant la méthode de correction bioacoustique du LHC

Les troubles cognitifs sont un résultat courant des lésions cérébrales organiques. Les violations de la sphère cognitive de l'activité mentale augmentent le degré de handicap et compliquent la réadaptation des patients. Un certain nombre d'études ont montré que la déficience cognitive chez les patients atteints d'accident vasculaire cérébral aigu (AVC) ralentit le taux de restauration des fonctions altérées. À cet égard, la restauration de la sphère cognitive de l'activité mentale est l'une des principales tâches des mesures médicales et de réadaptation dans la clinique des lésions cérébrales organiques..

Dans ce travail, nous avons testé la méthode de correction bioacoustique (LHC), qui est basée sur le concept d'autorégulation involontaire de l'état fonctionnel du système nerveux central. Il a été précédemment démontré que l'utilisation de la méthode du LHC contribue à la normalisation de l'état psycho-émotionnel des patients atteints de névrose avec syndrome asthénique, qui se manifeste par une diminution des indicateurs d'anxiété, une amélioration du bien-être, de l'activité et de l'humeur et une normalisation des paramètres EEG. Compte tenu de ces résultats, et compte tenu du caractère involontaire de l'autorégulation de l'état du système nerveux central dans la méthode LHC, il semble approprié d'utiliser cette méthode dans la réadaptation médicale complète des patients atteints de troubles cognitifs de l'activité mentale..

matériel et méthodes

Sur la base du service de neuroréhabilitation du MSCh n ° 18 de Saint-Pétersbourg, 32 personnes ont été examinées âgées de 36 à 66 ans de 1 à 6 mois après avoir subi des lésions cérébrales. Parmi ceux-ci: 29 personnes avec les conséquences d'un accident vasculaire cérébral, 1 après trépanation du crâne avec ablation de l'hématome dans la région fronto-pariétale-temporale, et 2 ont eu une lésion cérébrale traumatique. Tous les patients ont été divisés en deux groupes de 16 personnes. Un groupe a subi un traitement de cours en utilisant les procédures du LHC, un autre groupe - contrôle, a subi un traitement de cours sans procédures du LHC. La correction bioacoustique a été réalisée sur la base du complexe informatique Synchro-S. Les procédures de correction bioacoustique ont consisté à écouter en temps réel les patients de l'image acoustique de leur propre EEG. Le déroulement des procédures du LHC a consisté en 13 à 18 sessions. Les séances n'ont pas eu lieu plus d'une fois par jour.

Il a été révélé que l'application de la méthode de correction bioacoustique augmente l'efficacité des mesures de traitement et de rééducation effectuées chez les patients atteints de lésions cérébrales organiques.
Chez les patients qui ont reçu des procédures de correction bioacoustique, l'indice MMSE était significativement plus élevé et l'anxiété réactive était significativement inférieure aux données du groupe témoin.
La restauration de la sphère cognitive et de l'état psycho-émotionnel des patients recevant des procédures de correction bioacoustique s'accompagne d'une normalisation des paramètres EEG, qui se traduit par une diminution de l'intensité de l'activité delta et bêta, une augmentation de la sévérité du rythme alpha et une diminution de l'asymétrie interhémisphérique de l'EEG.

L'article est abrégé. La version complète peut être trouvée sur ce lien http://synchros.ru/restore- cognitive- functions /

L'effet de la correction bioacoustique en combinaison avec des exercices de développement correctionnel sur la sphère émotionnelle des enfants atteints de ZPR.

03.03.2017gromovCorrection bioacoustique (LHC)
La recherche théorique et appliquée dans le domaine de la neurologie pédiatrique, de la psychologie spéciale et de l'orthophonie n'a pas réduit la pertinence de développer de nouvelles approches et méthodes pour traiter les enfants atteints de retard mental (ZPR) d'origine cérébrale-organique. Dans les œuvres de K.S. Lebedinsky, 1982; V.V. Lebedinsky, 1985; I.I. Mamaichuk, 2003; DANS ET. Lubovsky, 2003, etc., un certain nombre de caractéristiques spécifiques sont notées dans le développement des processus cognitifs, la sphère émotionnelle-volitive, le comportement adaptatif et la personnalité dans son ensemble chez les enfants présentant un retard mental de la genèse cérébrale-organique.

À l'heure actuelle, l'utilisation de la méthode de correction bioacoustique (LHC) dans le travail correctionnel et de réadaptation avec des enfants atteints de ZPR est particulièrement pertinente. La correction bioacoustique est une méthode de traitement non médicinale efficace qui permet (pratiquement en l'absence d'effets secondaires) de restaurer l'état psycho-émotionnel dû à l'autorégulation involontaire de l'état fonctionnel du système nerveux central. La méthode LHC met en œuvre une méthode de rétroaction biologique acoustique dépendante de l'EEG, qui est obtenue en utilisant la conversion originale de l'activité bioélectrique actuelle du cerveau en son de la gamme musicale et en présentant ce son au patient en temps réel. L'utilisation du principe de l'autorégulation involontaire permet de l'appliquer sans restriction d'âge, ainsi que les violations de la sphère émotionnelle-volitive et cognitive de l'activité mentale.

Cette étude présente les résultats d'une évaluation psychologique et pédagogique des effets de l'utilisation des séances du LHC sur le contexte des cours de développement correctionnel et du traitement médicamenteux chez les enfants d'âge préscolaire atteints de ZPR.

Sous observation, 12 enfants âgés de 4 à 7 ans et 20 enfants de 4 à 7 ans - un groupe témoin dans lequel les séances du LHC n'ont pas été menées. Le diagnostic de retard de développement mental et vocal sur un fond organique résiduel a été établi sur la base des critères de la CIM-10. L'évaluation des violations de la sphère émotionnelle-volontaire a été réalisée selon la méthode de A.N. Sokolova (violations maximales - 5 points) Tous les enfants (y compris le groupe témoin) avant de suivre des sessions du LHC et un cours médical et pédagogique complet au cours de l'année ont été traités et formés en utilisant des technologies de développement thérapeutiques et correctives traditionnelles, avec une dynamique insignifiante dans le développement du mental, de la parole et des émotions -sphère.

L'essence de la méthode proposée pour le traitement des enfants atteints de ZPR est d'optimiser la thérapie de réadaptation complexe en incluant des séances du LHC dans le schéma. La durée de la procédure est de 15 à 20 minutes. Les séances ont eu lieu 2 à 3 fois par semaine, soit le nombre moyen de 10 à 15 séances par cours. Tous les enfants atteints de ZPR ont subi un examen neurologique, psychophysiologique, psychologique et orthophonique préliminaire.

Selon les résultats des examens neurologiques et psychopédagogiques, 2 groupes d'enfants ont été identifiés.

Le premier groupe comprenait des enfants présentant un sous-développement sévère de l'activité cognitive et une immaturité émotionnelle-volitive. Dans ce groupe d'enfants, avec une sphère sensorielle préservée, le sous-développement de la mémoire verbale, la pensée visuelle et figurative et abstraite et la parole ont été notés. Selon une enquête auprès de 2 enfants, l'état de la parole correspond au niveau 1 du développement de la parole (la parole n'a pas agi comme un moyen de communication; illisible, obscure. Le dictionnaire est clairsemé, limité aux complexes sonores et aux mots babillés). Chez 4 enfants, il y avait des éléments de langage commun (2e niveau de développement de la parole), des phrases simples avec distorsion des constructions grammaticales. La liberté d'expression due au grand nombre de sons et d'agramatismes perturbés est souvent incompréhensible pour les autres. Tous les enfants ont montré une immaturité de la sphère émotionnelle-volontaire, caractérisée par une primitivité marquée des émotions, labile psycho-émotionnelle

L'utilisation de la méthode de correction bioacoustique (réservoir) dans le traitement du bégaiement et d'autres troubles de la parole chez les enfants

08.31.2017gromovCorrection bioacoustique (LHC), Neuroréhabilitation, Electroencéphalogramme (EEG)

Le concept du développement des troubles de la parole dans l'enfance est étroitement lié au développement d'idées sur la dysfonction cérébrale minimale (MDM). Du point de vue de la neurologie, le MDM fait référence à toutes les lésions cérébrales mineures survenues pour les mêmes raisons que la paralysie cérébrale, qui servent de base au développement de maladies sous-jacentes liées aux troubles mentaux (neurologiques résiduels) et se manifestant sous diverses formes (bégaiement, hyperactivité, tics, énurésie, etc.). Ces blessures résiduelles (résiduelles) deviennent souvent une sorte de stade de transition entre les lésions cérébrales aiguës et chroniques. Les données obtenues par différents chercheurs indiquent que le principal facteur de survenue de troubles de la parole chez l'enfant (bégaiement et autres troubles de la parole) est le dysfonctionnement cérébral minimal qui s'est produit pendant la période périnatale de développement. Le MDM étant actuellement considéré comme la conséquence de lésions cérébrales locales précoces, exprimées par l'immaturité liée à l'âge des fonctions mentales supérieures individuelles et leur développement désharmonieux [1; 3; 6; Onze; 12; Quatorze; 16], il est toujours nécessaire de considérer ce qui suit: avec cette pathologie, il y a un retard dans le taux de développement des systèmes fonctionnels du cerveau qui fournissent des fonctions d'intégration complexes telles que la parole, l'attention, la mémoire, la pensée, la perception.

À chaque période de développement postnatal (de la naissance à 7 ans), les enfants atteints de MDM présentent des écarts particuliers par rapport à la norme. Ainsi, au stade du développement jusqu'à 18 mois, une perturbation du rythme et une coordination des mouvements sont détectées. Dans la phase de développement de la parole (d'une année au développement complet de la parole), les enfants atteints de MDM connaissent souvent des retards dans la manifestation de la parole conversationnelle. Dans ce cas, l'apparition des premiers mots se produit à temps (par an), mais une longue période de «stupidité» s'ensuit. Au stade de développement de la perception intellectuelle (de 2,5 à 4 ans), les enfants atteints de MDM ont souvent des troubles de la coordination visuelle et motrice, de l'intégration visuelle et auditive et des troubles de la prononciation qui sont classés en orthophonie comme des dyslalie de gravité variable. Dans la phase des opérations spécifiques (à partir de 4 à 6 ans), lorsque l'expérience et les connaissances accumulées sont combinées avec des capacités génétiques, des troubles d'apprentissage spécifiques (dysgraphie, dyslexie, dyscalculie) sont révélés pour les enfants atteints de MDM.

Les méthodes de correction de la parole que nous utilisons pour les troubles de la parole de diverses étiologies (bégaiement, dyslalie, retard de développement de la parole, sous-développement général de la parole, aphasie, etc.) reposent sur la position selon laquelle tous les troubles de la parole sont le résultat de lésions primaires des structures cérébrales (pour la plupart, résiduel) et les violations de l'interaction entre les structures qui fournissent des processus de parole [5; 7; 8].

Le principal moyen d'éliminer l'orthophonie réside dans l'activation psychopharmacologique intensive des réserves cérébrales et la restauration de l'interaction structurelle altérée en utilisant des influences externes dirigées par rétroaction. L'efficacité du biofeedback pour le traitement du bégaiement et d'autres troubles borderline a été rapportée à plusieurs reprises précédemment [4; 15; 17 et al.].

Dans l'une des rares études sur l'EEG chez les enfants bègues, il a été montré que «dans la plupart des cas, le modèle d'EEG était de type limite (51,4%) et de type pathologique (31,2%), le type normal d'EEG n'a été détecté qu'en 17,4 % d'observations. Le type pathologique était caractérisé par un motif d'EEG épileptiforme prononcé en raison de lésions cérébrales diffuses, qui a été confirmé par la présence de vibrations pathologiques diffuses dans l'enregistrement de fond, la présence d'un foyer d'activité polymorphe de grande amplitude principalement dans les régions pariéto-occipitales droites. Pour le type limite d'EEG, le bégaiement était caractérisé par un changement de la fréquence normale du rythme dominant (l'apparition d'oscillations pathologiques dans l'enregistrement de fond, tandis que le test fonctionnel ne provoquait qu'une asymétrie

Correction bioacoustique du cerveau humain

La correction bioacoustique est une procédure au cours de laquelle se produit un léger effet non invasif sur la structure du cerveau. Le LHC est une méthode de thérapie basée sur la stimulation des structures cérébrales par des sons proches des impulsions bioélectriques du cerveau, qui permet d'activer les réserves naturelles et d'éliminer les fonctions altérées des systèmes limbique, dopaminergique et d'autres systèmes de régulation nerveuse.

Fondements et caractéristiques de la méthode

La correction bioacoustique, autrement appelée LHC, est un moyen éprouvé de traiter de nombreux troubles du système nerveux central. La technologie LHC est particulièrement efficace pour les enfants chez qui la correction bioacoustique d'un trouble des fonctions cérébrales est effectuée pour le traitement de la névrose et des maladies psychosomatiques - un groupe de maladies provoquées non pas par des causes organiques, mais par des causes psychogènes.

Le principe de la technique est basé sur le concept d'autorégulation réflexe. L'exposition à la zone de la tête avec un signal sonore restaure les fonctions naturelles de l'autorégulation. Les impulsions acoustiques délivrées sont cohérentes avec l'activité cérébrale bioélectrique. Les sons d'une gamme reconnaissable par l'oreille humaine sont synchronisés avec les impulsions électriques vibratoires d'un cerveau, sont en harmonie avec les indicateurs de fréquence d'un électroencéphalogramme.

En conséquence, une régulation adaptative des fonctions de toutes les parties du cerveau est effectuée. La méthode de réhabilitation matérielle a été développée par des neurophysiologues de l'Académie russe des sciences médicales. Des études sont menées depuis 25 ans. Au cours d'expériences scientifiques, l'efficacité de la technologie est prouvée. La procédure du LHC est sans danger pour les enfants. Un complexe matériel-informatique est utilisé pour.

Indications pour la procédure

En utilisant la méthode de correction bioacoustique, l'activité du système nerveux central est régulée. Un équipement spécial enregistre, filtre et convertit les potentiels bioélectriques du cerveau en une image sonore, qui prend finalement la forme de musique. Les rythmes musicaux, s'harmonisant avec leurs propres impulsions cérébrales, déclenchent des processus d'auto-guérison. La correction bioacoustique du cerveau est réalisée dans les cas:

  1. Violation de l'activité mentale. Diagnostics: retard mental, autisme, retard mental.
  2. Fonction bouleversée de la parole et de l'écriture. Diagnostics: dysarthrie (difficulté à prononcer en raison d'une altération de l'innervation des organes de l'appareil vocal), dyslalie (altération de la prononciation des sons dans le contexte de l'innervation normale de l'appareil articulaire), alalia (altération de la parole avec une audition normale et une intelligence primaire), dysgraphie (altération de la fonction d'écriture, qui est persistante erreurs répétées), dyslexie (difficultés à maîtriser les compétences en lecture et en écriture).
  3. Trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention.
  4. Syndrome cérébroasthénique. Complexe neurologique de symptômes dus à un retard de développement, dysfonctionnements des mécanismes de régulation du système nerveux.
  5. Symptômes de névrose (énurésie, tics nerveux, troubles du sommeil).
  6. Ajournement de la perturbation aiguë de la circulation sanguine dans les tissus cérébraux.
  7. Lésions cérébrales organiques.
  8. Blessures à la tête.
  9. Déficience auditive.
  10. Installation d'un implant cochléaire - un dispositif médical qui compense la déficience auditive due à des troubles neurosensoriels.
  11. Pathologies du système nerveux apparues au cours du développement fœtal.

Le son proche du corps dans sa structure et sa fréquence a un effet positif sur le travail de toutes les parties du cerveau. La procédure aidera les jeunes patients à s'adapter plus rapidement à la maternelle ou à l'école. La méthode est efficacement utilisée pour éliminer les troubles de l'activité nerveuse chez l'adulte..

La procédure est prescrite indépendamment ou dans le cadre d'une thérapie complexe des troubles émotionnels - attaques de panique, dépression, névrose, irritabilité accrue. Le LHC aide à combattre l'anxiété, l'anxiété, la baisse des performances, les troubles du sommeil.

La correction matérielle est recommandée comme méthode auxiliaire de traitement du syndrome de fatigue chronique et du syndrome post-traumatique. Utilisé efficacement pendant la période de rééducation du patient après un AVC ou un traumatisme à la tête.

Aide à éliminer les troubles de l'élocution, à améliorer les capacités cognitives, à augmenter la résistance au stress, à activer les capacités de concentration de l'attention et de la mémoire. La technique est indiquée dans le traitement des maladies psychosomatiques chez l'adulte - dermatite atopique, hypertension, céphalalgie d'étiologies diverses.

Contre-indications

Parmi les contre-indications, il convient de noter la période aiguë après la chirurgie, la crise hypertensive, la fièvre, les maladies infectieuses et mentales se manifestant sous une forme aiguë, les troubles graves de la circulation sanguine dans le cerveau et la moelle épinière.

Caractéristiques du LHC

Les manipulations médicales sont effectuées dans une salle spéciale, où les conditions d'éclairage confortable et tamisé et d'isolation acoustique sont maintenues. La procédure pour mener la procédure de réservoir pour restaurer les fonctions cérébrales:

  1. Le patient est dans un fauteuil confortable, met des écouteurs.
  2. Les capteurs sont fixés sur la tête, à l'aide desquels les lectures d'EEG (électroencéphalographie) sont transmises - l'activité électrique du cerveau.
  3. Un enfant ou un patient adulte dans les écouteurs entend de la musique. Les signaux sonores sont convertis des impulsions électriques en structures cérébrales..

La séance dure 10-25 minutes, selon l'âge, le contexte psycho-émotionnel du patient, le numéro de séquence de la procédure (la première séance dure moins que la suivante). Le cours de thérapie est de 12 à 15 séances (déterminées individuellement). Pendant la procédure, un enregistrement à 4 canaux des lectures EEG est effectué. Sur la base des données obtenues, le médecin tire des conclusions sur les changements de divers paramètres de l'activité cérébrale électrique.

Avantages de la technique

La procédure est bien tolérée par les patients de tout âge. Dans le cadre d'une thérapie complexe, la technique augmente considérablement l'efficacité du traitement. Améliore le résultat thérapeutique lors de la correction psychologique et orthophonique. Principaux avantages:

  • Sécurité, indolence.
  • Non-invasive, effet doux, physiologique. Les sons reconnaissables par l'oreille traversent le canal auditif naturel, sont perçus et traités par l'analyseur auditif.
  • La capacité de réduire le volume du traitement médicamenteux ou de l'abandonner complètement.
  • Manque de dépendance et d'effets secondaires.

Après la procédure, il y a une amélioration générale du bien-être du patient. Les médecins notent un effet immunomodulateur, sédatif léger, analgésique, une meilleure hémodynamique. Le médecin peut proposer un programme de rééducation individuel en fonction de l'état du patient et du type de pathologie..

La correction bioacoustique est une technologie sûre et efficace qui vous permet de restaurer les fonctions naturelles du cerveau. L'un des principaux avantages est la capacité de refuser partiellement ou complètement de prendre des médicaments qui peuvent provoquer des effets secondaires, particulièrement prononcés chez les enfants.

Lisez À Propos De Vertiges