Principal Tumeur

Caractéristiques du développement du syndrome asthéno-névrotique et méthodes de traitement

Le trouble se forme progressivement dans le contexte de stress fréquents, d'un stress mental constant, d'un manque de sommeil. Tous les âges, quel que soit leur sexe, sont sensibles à la fatigue chronique. Il est presque impossible de faire face à une névrose seule, une correction mentale, des médicaments, de la physiothérapie et une bonne routine quotidienne sont nécessaires.

Symptômes de la maladie

Le syndrome asthénique survient souvent après des traumatismes crâniens, dans le contexte de VVD (dystonie végétovasculaire) et de maladies somatiques (diabète sucré, hypertension). Les principaux signes de neurasthénie sont l'hypocondrie et les sautes d'humeur, ainsi que:

  • perturbations de sommeil;
  • crises de panique ou anxiété;
  • faiblesse, fatigue accrue;
  • retard des réactions et distraction;
  • irritabilité, nervosité;
  • sensibilité, réaction hypertrophiée à ce qui se passe;
  • intolérance à la lumière vive, aux odeurs fortes et aux sons forts.

Les symptômes de la maladie et leur gravité peuvent différer de ce qui précède. Selon les facteurs qui ont déclenché l'apparition de la maladie et le stade de la pathologie, ils peuvent ne pas se manifester du tout ou prendre une forme prononcée. Si la maladie est survenue à la suite d'une blessure au crâne (asthénie cérébrale), la principale plainte du patient sera un mal de tête compressif. L'asthénie cérébrale est une maladie grave dans laquelle le patient commence à penser spécifiquement, il devient en larmes et sensible. Il est difficile pour lui de se concentrer et de prendre des décisions.

Trouble somatique

Les principales caractéristiques sont de nombreux symptômes physiques répétés, souvent changeants, survenus depuis au moins deux ans. La plupart des patients ont des antécédents de contacts longs et compliqués avec des services de soins médicaux primaires et spécialisés, au cours desquels de nombreuses études non concluantes et des procédures de diagnostic infructueuses pourraient être effectuées. Les symptômes peuvent s'appliquer à n'importe quelle partie du corps ou du système organique. L'évolution du trouble est chronique et instable et est souvent associée à une violation du comportement social, interpersonnel et familial. Les exemples de symptômes de courte durée (moins de deux ans) et moins prononcés doivent être classés comme troubles somatoformes indifférenciés (F45.1).

Lire aussi: Si une personne boit tous les jours

Trouble psychosomatique multiple

Exclut: simulation [simulation consciente] (Z76.5)

Le tableau clinique de la maladie

Les patients atteints de SNA sont caractérisés par une condition telle que l'hypocondrie. Ils attribuent leur mauvaise santé à des maladies inexistantes, se plaignent de nombreux problèmes de santé, assistent à des consultations médicales, craignant d'être en phase terminale. Le plus souvent, les névrosés ont tendance à donner aux événements une couleur négative, l'hypertrophie l'importance du problème.

De nombreux facteurs peuvent provoquer une déplétion du système nerveux:

  • mode de vie inapproprié (y compris les mauvaises habitudes, le surmenage, les troubles du sommeil et l'éveil);
  • raisons sociales;
  • prédisposition génétique;
  • maladies somatiques et infectieuses;
  • blessures à la tête;
  • intoxication.

Parmi les maladies pouvant déstabiliser les fonctions de l'organisme, il y a: le diabète sucré, la thyréotoxicose et l'hyperthyroïdie, l'hypertension, les infections bactériennes et virales. Chez les jeunes enfants, la névrose provoquée par somatogenèse se produit souvent lorsque, avec des rhumes fréquents, l'enfant est constamment exposé aux antibiotiques. Dans ce cas, une intoxication du corps de l'enfant se produit.

Chez l'adulte, la névrose se produit souvent dans le contexte d'une intoxication à la nicotine avec un tabagisme prolongé. Beaucoup sont convaincus que ce processus les apaise, mais en fait la nicotine déstabilise le psychisme.

Parfois, une tension nerveuse excessive conduit à une volonté de répondre à tous les critères de réussite sociale (avoir un revenu élevé, un emploi prestigieux, une famille idéale). La fatigue excessive et les problèmes provoquent du stress, en particulier chez les personnes qui ne savent pas faire face à une augmentation du stress ou à des échecs. En conséquence, des névroses surviennent qui, une fois répétées, conduisent à un épuisement nerveux.

La dernière valeur n'est pas le mode de vie d'une personne. Manque de sommeil, mauvaise nutrition, manque d'activité motrice - tout cela peut entraîner une diminution des mécanismes d'adaptation et le développement de la névrose.

Stades de développement

Le SNA ne démarre pas soudainement, mais se développe progressivement, en passant par trois étapes, chacune ayant ses propres symptômes:

  1. Stade initial. Le patient devient irritable, de mauvaise humeur, intolérant, en larmes. Il y a de brusques sautes d'humeur, lorsqu'un patient d'un état dépressif peut se transformer en un.
  2. Deuxième étape. Dans cette période de la maladie, une personne ressent une détérioration générale du bien-être, de la fatigue, de la dépression, une diminution des performances. Au-delà de l'épuisement physique, les symptômes d'une dépression nerveuse deviennent invisibles. Il y a une perturbation du sommeil, une perte d'appétit, des baisses de pression, des maux de tête persistants.
  3. La dernière étape. Le patient perd tout intérêt pour la vie, isolé socialement. Les symptômes de la maladie augmentent, des phobies et des crises de panique peuvent survenir, un état dépressif se développe. Dans ce cas, les symptômes somatiques progressent, des signes de lésion du système nerveux apparaissent.

Thérapie médicamenteuse

Lorsque la simple thérapie psychologique ne suffit pas, le médecin peut se voir prescrire une cure de médicaments pharmacologiques supplémentaires. Ceux-ci inclus:

  • sédatifs;
  • antipsychotiques;
  • antidépresseurs;
  • hypnotique.

Tous ces fonds visent à réduire l'excitabilité du système nerveux, la relaxation complète du corps, incapable de se débarrasser du stress même pendant le repos physique, pour corriger les troubles du sommeil. Le patient se débarrasse des pensées et des peurs obsessionnelles, commence enfin à dormir suffisamment, est capable d'analyser calmement la situation et de revoir les tâches.

Mais il convient de rappeler que le syndrome de la dystonie végétative-vasculaire est associé non seulement au fonctionnement du système nerveux, mais également aux organes vitaux, donc l'utilisation de médicaments doit être très prudente. En aucun cas vous ne devez vous auto-médicamenter et acheter des médicaments sans la recommandation d'un médecin!

SNA chez les enfants

Chez les enfants, la maladie survient souvent sur un fond organique résiduel, c'est-à-dire que les causes du SNA sont:

  • blessures à la naissance;
  • hypoxie à la naissance;
  • malnutrition;
  • système nerveux incomplètement formé;
  • neurotoxicose à la suite d'un processus infectieux.

La neurasthénie peut survenir dans le contexte des problèmes d'un enfant avec ses pairs dans un jardin ou une école. Il est important que les parents surveillent le comportement et l'humeur du bébé afin de l'aider à temps à comprendre ses sentiments. Chez un petit enfant, les symptômes du SNA s'expriment par un manque d'appétit, d'agressivité et de mauvaise humeur. L'enfant peut commencer à gâcher les jouets, en exaspérant sa colère. L'épuisement nerveux chez un enfant s'accompagne d'une maladie générale et de maladies respiratoires fréquentes.

Parfois, l'apparition du SNA est associée à un sous-développement du système nerveux ou se produit en raison de maladies qui se manifestent par des signes de neurotoxicose. Le syndrome asthéno-névrotique peut également se développer chez les enfants vivant dans des zones où il y a une pénurie de rayonnement solaire, par exemple dans l'Arctique.

Caractéristiques de la période de réadaptation

Les enfants atteints de SNA se comportent de manière inappropriée. Ils agissent constamment et crient, crient aux autres, offensent les autres enfants. Les enfants et les adolescents atteints de ce trouble font souvent des crises de colère déraisonnables, n'obéissent pas à leurs parents et à leurs enseignants, leurs résultats scolaires en souffrent.

Dans les établissements d'enseignement, ces enfants sont placés sous le contrôle de psychologues et d'enseignants. Les enseignants travaillent avec les parents, leur apprennent à gérer un enfant malade.

Après le traitement, les petits patients ne sont pas ignorés. Les enfants confrontés à la neurasthénie restent à risque. Leurs chances d'avoir une deuxième maladie augmentent.

Les procédures thérapeutiques compétentes donnent un effet rapide, mais il est impossible d'arrêter le traitement avant qu'un médecin ne l'établisse. Les conversations avec un psychologue devraient devenir régulières. Un enfant ou un adolescent doit trouver un passe-temps qui n'implique pas de stress mental et physique. Le but de la réadaptation est l'élimination complète des causes et des conséquences de la maladie.

Traitement des maladies

Afin de guérir complètement le SNA, il est nécessaire de prendre des mesures globales, notamment:

  1. pharmacothérapie;
  2. psychotraining;
  3. définir la bonne routine quotidienne.

La principale importance dans le traitement du SNA est le rejet du mode de vie qui a conduit à l'apparition de la maladie. Vous devez établir un régime de sommeil et d'éveil, revoir le régime alimentaire, y compris les plats riches en protéines, en glucides complexes et en vitamines. De plus, l'activité physique du patient, la marche, l'activité physique sont importantes..

Si vous ignorez ces recommandations, la récupération peut ne pas se produire même avec des médicaments..

Au stade initial de la maladie, une thérapie avec des remèdes populaires est possible (infusions et décoctions d'herbes apaisantes). Le traitement du SNA sévère devrait comprendre des sédatifs (PC sédatifs), des antidépresseurs (Anafranil, Mélipramine), des adaptogènes (Metaprot, Adaptol) et des tranquillisants (Phénazépam, Atarax). La thérapie est prescrite en tenant compte de la gravité de la maladie, de l'activité professionnelle du patient et de la gravité des manifestations cliniques.

Parfois, un spécialiste prescrit des procédures physiothérapeutiques: darsonvalization, electrosleep et autres. Des séances de psychothérapie aideront le patient à comprendre les raisons de son état, à apprendre à gérer ses émotions et ses méthodes de relaxation. Cependant, le traitement n'aura pas de résultat si le patient n'apprend pas le travail individuel sur lui-même et n'établit pas de régime de sommeil et d'éveil.

Dysfonctionnement du système nerveux autonome somatoforme

La symptomatologie présentée par le patient est similaire à celle qui se produit lorsqu'un organe ou un système d'organes est endommagé, principalement ou complètement innervé et contrôlé par le système nerveux autonome, c'est-à-dire systèmes cardiovasculaire, gastro-intestinal, respiratoire et génito-urinaire. Les symptômes sont généralement de deux types, dont aucun n'indique une violation d'un organe ou d'un système particulier. Le premier type de symptômes est constitué de plaintes basées sur des signes objectifs d'irritation autonome, tels qu'un rythme cardiaque, des sueurs, des rougeurs, des tremblements et une expression de peur et d'anxiété à propos d'un éventuel problème de santé. Le deuxième type de symptômes est des plaintes subjectives de nature non spécifique ou variable, telles que des douleurs passagères dans tout le corps, une sensation de chaleur, de lourdeur, de fatigue ou de ballonnements, que le patient corrèle avec n'importe quel organe ou système d'organes.

Syndrome de Da costa

  • aérophagie
  • tousser
  • la diarrhée
  • dyspepsie
  • dysurie
  • flatulence
  • hoquet
  • respiration profonde et fréquente
  • miction rapide
  • syndrome du côlon irritable
  • pylorospasme

Exclut: les facteurs psychologiques et comportementaux liés à des troubles ou maladies classés ailleurs (F54)

Les raisons

Il existe de nombreux facteurs de risque pour le développement du syndrome asthénoneurotique, en règle générale, chez les patients souffrant de cette maladie, il existe un effet simultané de plusieurs facteurs à la fois. Il n'est toujours pas possible d'établir exactement ce qui provoque exactement le développement de la maladie et pourquoi elle ne se développe que dans un certain pourcentage de la population..

Selon les scientifiques, outre l'influence des facteurs prédisposants, certains changements du système nerveux devraient être observés chez les patients: manque de médiateurs, hypoxie et altération du fonctionnement de certaines parties du cerveau, mais cette théorie n'a pas encore été scientifiquement confirmée.

Parmi les facteurs de risque les plus importants pour le développement du syndrome asthénoneurotique sont:

  1. Le stress est la cause la plus fréquente de toutes les maladies du système nerveux. Les stress chroniques ou prolongés provoquent rapidement une surcharge du système nerveux, son épuisement et, par conséquent, l'asthénie. L'effet stressant peut être fort, simultané ou inexprimé, mais constant.
  2. Un surmenage chronique du système nerveux est une autre cause fréquente de maladies nerveuses. La majorité de la population active de la Terre souffre de surtensions chroniques et récemment, les enfants ont été confrontés à des problèmes similaires, à partir de l'âge de l'école primaire.
  3. Traumatismes crâniens - même des blessures mineures (chutes, bosses) peuvent provoquer un dysfonctionnement du cerveau. De telles blessures dans l'enfance sont particulièrement dangereuses lorsque les os du crâne sont mous et que la moelle se développe et se développe activement. Il est strictement interdit de secouer le bébé par les épaules ou, de plus, de le frapper sur la tête, les parents doivent s'assurer que cela n'arrive pas à leur enfant à l'école ou en promenade, car cela peut provoquer des microtraumatismes du système nerveux.
  4. Intoxication du corps. L'alcool, les stupéfiants, le tabagisme et l'empoisonnement provoquent également une hypoxie cérébrale et la mort des cellules nerveuses..
  5. Maladies infectieuses. Toute maladie infectieuse accompagnée de fièvre et d'intoxication peut être dangereuse pour le système nerveux..
  6. Maladies du cerveau. D'autres maladies du système nerveux, telles que l'encéphalite, l'hypertension intracrânienne, etc., ne sont pas moins dangereuses..
  7. Hypovitaminose. Le manque de vitamines et de minéraux entraîne également une déplétion du système nerveux, son affaiblissement et le développement de l'asthénie.
  8. Maladies du système endocrinien. Les pathologies de la thyroïde, du pancréas, des glandes sexuelles et d'autres organes de la sécrétion interne perturbent la régulation du système nerveux
  9. Facteurs sociaux. Les problèmes au sein de la famille, au travail ou à l'école, même s'ils ne sont pas reconnus par le patient comme des facteurs de stress, ont un effet extrêmement négatif sur l'état du système nerveux, surtout si un tel environnement émotionnel entoure une personne pendant une longue période et qu'il ne peut ou ne veut rien y faire..

Chez les enfants, le syndrome asthéno-névrotique peut se développer en raison des pathologies suivantes:

  • blessures à la naissance;
  • hypoxie intra-utérine et hypoxie à l'accouchement;
  • infections intra-utérines;
  • malformations du système nerveux;
  • malnutrition maternelle pendant la grossesse.

Avec des soins et un traitement appropriés, les symptômes du syndrome asthéno-névrotique disparaissent au cours de la première année de vie.

Groupe de risque principal

La maladie peut survenir à tout âge, indépendamment du statut social et de la situation financière. Le groupe à risque comprend:

  1. Les personnes âgées et les adolescents de la puberté en raison de changements liés à l'âge, de changements hormonaux dans le corps.
  2. Décideurs sérieux responsables de subordonnés en matière de travail de manager.
  3. Hommes d'affaires promouvant des projets coûteux.
  4. Femmes émancipées aspirant à l'indépendance et à l'affirmation de soi.
  5. Travailleurs en production, constamment en contact avec des substances nocives.
  6. Abus d'alcool, de tabac, de drogue.
  7. Les lycéens et étudiants universitaires chez qui le stress mental et la peur constante des examens forment toutes sortes de névroses.
  8. Les gens qui travaillent la nuit..
  9. Anciens conjoints ayant rompu un mariage.
  10. Personnes ayant des antécédents de maladies chroniques.

La liste peut inclure des enfants issus de familles dysfonctionnelles qui sont constamment soumis à la violence de leurs parents, ainsi que des personnes ayant une haute estime de soi («génies non reconnus»).

Symptômes de la maladie

Il est assez difficile de remarquer les premiers symptômes de la maladie à temps, le plus souvent les patients ne comprennent pas pourquoi ils se sentent si mal et ne demandent de l'aide que lorsqu'il n'est plus possible d'ignorer les problèmes.

Le syndrome asthéno-névrotique se caractérise par les symptômes suivants:

  • fatigue constante;
  • diminution des performances;
  • apathie ou irritabilité;
  • rhumes fréquents ou maladies infectieuses.

Il n'y a pas de syndromes spécifiques pour diagnostiquer cette maladie. Le syndrome asthéno-névrotique est exposé en l'absence de maladies somatiques, de troubles neurologiques et d'autres pathologies.

Dans l'enfance, le syndrome asthénique peut se manifester d'une manière différente, chez les jeunes enfants, il y a des sautes d'humeur, des pleurs constants, le refus de manger, des attaques d'agression. Les élèves notent un changement d'humeur marqué, des maux de tête, une fatigue constante, une baisse des performances et des résultats scolaires. Des problèmes de communication avec les pairs, les adultes et les parents peuvent également survenir..

Attribuer 3 stades du syndrome asthéno-névrotique

  1. À ce stade, ni le patient lui-même ni les personnes qui l'entourent ne sont généralement conscients du problème. Les poussées d'agressivité et d'irritabilité s'expliquent par la fatigue ou un caractère «gâté», sans prendre de mesures de traitement. À ce stade, le patient ne peut pas contrôler son état émotionnel, ses réactions peuvent sembler inadéquates: rire trop fort, larmes violentes ou agressivité.
  2. Au deuxième stade, l'émotivité accrue est remplacée par l'apathie et l'indifférence, le patient ne s'intéresse plus aux activités ordinaires, à la communication, à la participation à tous les événements. Les premiers symptômes de détérioration de la condition physique apparaissent: fatigue constante, baisse des performances, troubles du sommeil, maux de tête, etc. À ce stade de repos et de sommeil, il ne suffit plus de restaurer le bien-être..
  3. La troisième étape est un tableau clinique prononcé de la maladie. L'apathie et la fatigue sont remplacées par une indifférence totale à tout, le patient peut refuser de quitter la maison et prendre toute mesure.

Le plus souvent, les patients atteints du deuxième stade de la maladie recherchent une aide médicale lorsqu'il devient clair qu'ils ne seront pas en mesure de faire face à la maladie par eux-mêmes. Au troisième stade de la maladie, les patients eux-mêmes n'essaient plus d'obtenir de l'aide, ils sont envoyés chez des spécialistes ou amenés par des personnes autour d'eux qui se préoccupent de la condition humaine.

Diagnostique

Un neurologue effectue un diagnostic de la maladie.

ABC affecte négativement le fonctionnement de nombreux systèmes du corps humain. Par conséquent, le diagnostic de son état est extrêmement important. Il permet au médecin de déterminer correctement le diagnostic et de prescrire un traitement adéquat au patient.

Lors de l'examen d'un patient suspecté d'un trouble asthéno-végétatif, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Antécédents médicaux.
  2. Diagnostic physique.
  3. Diagnostic instrumental.

La dernière option de recherche est utilisée si le patient a des pathologies indépendantes qui perturbent le fonctionnement des organes et des systèmes internes.

Un neurologue examine un patient qui présente des symptômes graves d'un syndrome asthéno-végétatif. Il effectue des diagnostics et exprime son opinion sur l'état actuel de la personne. Dans certains cas, une consultation supplémentaire avec un psychiatre et un psychologue est nécessaire..

Traitement et prévention

Vous devez commencer le traitement par des changements de style de vie et prendre des médicaments favorables à la santé: vitamines, adaptagènes, stimulants, etc. Dans les première et deuxième étapes, ces remèdes simples suffisent à restaurer la santé du patient.

Dans les cas plus graves, un traitement complexe est utilisé: prise de sédatifs, d'antidépresseurs et de psychothérapie. Cette combinaison aide à faire face aux manifestations les plus sévères de la maladie..

La pharmacothérapie comprend:

  1. Sédatifs - extrait ou teinture de valériane, d'agripaume, d'aubépine et d'autres sédatifs à base de plantes. Pour obtenir l'effet, ils doivent être pris pendant une longue période - de plusieurs semaines à plusieurs mois.
  2. Antidépresseurs - utilisés pour les formes graves de la maladie. Les plus utilisés sont l'azafène, la fluoxétine, la sertraline et d'autres médicaments de dernière génération, avec un minimum d'effets secondaires et un léger effet..
  3. Médicaments auxiliaires - nootropiques: Pyrocetam, Nootropil, Cortexin, Cerebrolysin; adaptogènes: racine de ginseng; teinture d'Eleutherococcus, Pantocrine, Apilac; Vitamines B et autres.

Traitement du syndrome asthéno-névrotique à domicile

Récemment, une maladie telle que le syndrome asthéno-névrotique est assez courante. Le traitement avec des remèdes populaires donne souvent de bons résultats. Cependant, la pharmacothérapie n'a pas été annulée. La combinaison de deux méthodes de traitement est la première étape vers la récupération.

Symptômes du syndrome asthéno-névrotique

Selon le syndrome asthéno-névrotique, ils comprennent un état mental particulier, caractérisé par une déplétion du système nerveux. Le plus souvent, cette maladie survient chez les personnes atteintes d'un psychisme actif et mobile. Leur corps est plus sensible aux influences extérieures. Ils connaissent beaucoup plus d'échecs et de problèmes graves, ce qui conduit à l'épuisement des émotions et de la morale.

Il est presque impossible de déterminer indépendamment le syndrome asthéno-névrotique, car cette maladie est très bien masquée comme la fatigue habituelle ou un malaise léger. Dans une telle situation, une consultation spécialisée est requise.

La maladie se caractérise par de tels signes:

  • maux de tête;
  • irritabilité persistante;
  • fatigue;
  • insomnie.

Mais, malgré la facilité des symptômes, il est impossible de déclencher la maladie, car elle peut évoluer vers des maladies plus graves, par exemple la dépression. Si le diagnostic est établi à un stade précoce, le traitement peut très probablement se limiter à l'utilisation de mesures psychothérapeutiques et à l'utilisation de remèdes populaires.

Les principales causes de neurasthénie

Le syndrome asthéno-névrotique peut survenir pour diverses raisons. Le plus souvent, c'est:

  • hérédité;
  • blessures à la tête;
  • la famine du cerveau en oxygène;
  • empoisonnement chimique;
  • non-respect des habitudes de sommeil;
  • tension nerveuse constante.

Lutter contre la maladie sans en éliminer la cause est presque impossible. La toute première étape du traitement comprend la définition d'un problème et son élimination. Ce n'est qu'après la prescription de ce traitement.

L'utilisation de remèdes populaires pour la neurasthénie

Si la cause de la maladie était un surmenage banal, des précautions doivent être prises pour réduire la charge et normaliser le sommeil. Vous devez vous coucher au plus tard 23 heures. Les tisanes sont excellentes pour guérir certains des symptômes de la maladie. Pour les préparer, vous pouvez utiliser de la menthe, de la valériane, de la mélisse. Il aide à maintenir l'activité cardiaque, ainsi qu'à tonifier la teinture d'aubépine.

De plus, pour soutenir un corps affaibli, vous pouvez prendre une décoction d'églantier. Il est riche en vitamines, résout parfaitement les problèmes qui se posent dans un contexte d'immunité affaiblie. Il est également recommandé, lors du traitement à domicile, de suivre un régime spécial, dans lequel prédominent les produits naturels: légumes, poisson, céréales ou pain brun.

Il est strictement interdit de prendre des boissons alcoolisées pendant la période de traitement. Ils excitent le système nerveux, ce qui peut entraîner une aggravation de la maladie. Ne vous laissez pas emporter par le café, le thé fort ou d'autres boissons contenant de la caféine. Pour égayer, vous pouvez manger une tranche de chocolat noir.

Syndrome asthéno-névrotique: causes, symptômes, diagnostic, traitement

Le syndrome asthéno-névrotique est un type de névrose qui peut survenir aussi bien chez l'adulte que chez l'enfant. L'asthénonévrose rend les gens nerveux tout en éprouvant constamment une fatigue accrue. La maladie est souvent appelée asthénie, faiblesse neuropsychique, syndrome de fatigue chronique, asthénonévrose ou syndrome asthénique.

La maladie survient et se développe généralement en raison de déviations de l'activité de l'ensemble du système nerveux autonome. Une personne atteinte du syndrome asthénique a constamment besoin de soutien et de protection.

Le nombre de patients asthmatiques augmente plusieurs fois par an. Une forte augmentation de la croissance des patients est associée à un rythme de vie accéléré, une mauvaise écologie, un stress régulier et une dépression. Le syndrome asthéno-névrotique inquiète souvent les enfants vulnérables qui prennent tout à cœur, répondent activement à tous les stimuli et sont bouleversés même en raison de petites défaillances.

L'asthénonévrose peut être confondue avec la fatigue qui survient avec une augmentation du stress mental ou physique. Pour la CIM, 10 patients sont diagnostiqués avec le code F48.0, qui signifie d'autres troubles névrotiques.

Les causes de la maladie

Les raisons de l'apparition et du développement du syndrome comprennent un groupe assez important de facteurs. Parfois, il est difficile de déterminer pourquoi la maladie est apparue. Pour ce faire, vous devez trouver un spécialiste vraiment qualifié.

Les causes les plus courantes du syndrome asthénique comprennent:

  • Stress fréquents. Des expériences fortes et des événements tragiques peuvent entraîner une surcharge et un épuisement du système nerveux et, par conséquent, de l'asthénie.
  • Maladies infectieuses. Toute infection qui se produit avec la température et l'intoxication du corps provoque la mort des cellules nerveuses et l'apparition du syndrome asthénique.
  • Lésions cérébrales. Même des ecchymoses mineures entraînent souvent une altération du fonctionnement de l'ensemble du cerveau. Les blessures deviennent particulièrement dangereuses dans l'enfance, lorsque les os du corps sont encore faibles et fragiles et que le cerveau grossit activement. C'est pour cette raison que vous ne devez en aucun cas secouer et jeter un nouveau-né.
  • Surmenage régulier du système nerveux. Le manque de repos et une détérioration correspondante du bien-être se retrouvent désormais chez une personne sur deux sur Terre. Récemment, même des enfants se sont heurtés à ce problème..
  • Carence en vitamines. La baisse de la quantité de minéraux et de vitamines dans le corps entraîne une déplétion et un affaiblissement du système nerveux.
  • Intoxication. Le tabagisme, l'abus d'alcool et la consommation de drogues empoisonnent les tissus cérébraux, provoquant la mort d'un grand nombre de cellules nerveuses.
  • Maladies du système endocrinien. Les troubles du pancréas, de la thyroïde et des gonades entraînent souvent la mort cellulaire et le développement de l'asthénie.
  • Caractéristiques personnelles d'une personne. Assez souvent, l'asthénonévrose survient chez les personnes qui se sous-estiment en tant que personne. Les patients deviennent également sujets à une dramatisation excessive et souffrent d'une sensibilité accrue.
  • Facteurs sociaux. Tôt ou tard, chacun a des difficultés au travail, à l'école ou dans sa vie personnelle. Tous ces cas ont également un effet négatif sur le fonctionnement du système nerveux autonome..

Chez les enfants, le syndrome asthéno-névrotique peut survenir en raison de:

  1. Hypoxie fœtale;
  2. Infections au cours du développement fœtal de l'enfant;
  3. Blessures à la naissance;
  4. Divers défauts du système nerveux;
  5. Mauvaises habitudes de la mère pendant la période de grossesse.

Les symptômes de l'asthénonévrose

Habituellement, les patients n'attachent pas une importance particulière aux premiers signes du syndrome, car ils les attribuent à la manifestation de la fatigue. Les gens se tournent vers un médecin pour obtenir de l'aide, même lorsqu'il devient impossible de faire face à eux-mêmes aux problèmes accumulés. Le plus souvent, un diagnostic est posé en l'absence de troubles somatiques ou neurologiques.

Les premiers symptômes du syndrome asthénique comprennent:

  • Apathie et irritabilité sans cause;
  • Fatigue régulière;
  • Diminution de l'immunité, ce qui conduit à l'apparition de rhumes infectieux et.

Chez les enfants, l'asthénonévrose sévère se manifeste différemment que chez les adultes. L'enfant est observé:

  1. Sautes d'humeur brusques;
  2. Manque d'appétit et rejet complet de la nourriture;
  3. Attaques d'agression incontrôlées;
  4. Pleurs et sautes d'humeur fréquents;
  5. La suppression de la colère sur les jouets et les choses préférées;
  6. Fatigue permanente;
  7. Douleur régulière dans différentes zones de la tête;
  8. Baisse du rendement scolaire dans un établissement d'enseignement;
  9. Difficulté à communiquer avec les autres enfants.

Stades du syndrome asthénique

Les médecins distinguent 3 stades de l'asthénonévrose:

Au début, ni les patients ni leurs proches ne soupçonnent généralement la présence d'une pathologie. Tous les symptômes associés à l'asthénie sont associés à la fatigue et ne prennent pas au sérieux les premiers signes de la maladie. Peu à peu, une personne cesse de contrôler son comportement, à tout moment elle peut rire fortement ou pleurer.

Au stade suivant du développement de la maladie, une émotivité excessive et une détérioration du bien-être apparaissent: maux de tête fréquents, sensation constante de fatigue et diminution de la capacité de travail. Le patient est régulièrement perturbé par l'insomnie, tout le temps il veut se coucher pour se reposer, mais sa force n'est pas rétablie même après le sommeil.

Au cours de la troisième étape, le tableau clinique du syndrome devient apparent. La fatigue et l'anxiété sont remplacées par une complète indifférence à tout ce qui se passe autour. Une personne n'est plus intéressée par les films, les divertissements ou les nouvelles connaissances. Il y a une dépression prolongée, qui ne peut être contrôlée qu'avec des antidépresseurs..

Habituellement, les personnes atteintes du syndrome asthénico-névrotique recherchent une aide médicale au deuxième ou au troisième stade, lorsqu'il est déjà impossible de faire face à la maladie par elles-mêmes. Dans le cas où le syndrome serait passé au stade final, les patients n'essaient plus d'améliorer leur bien-être. Des parents et amis les amènent chez le médecin.

Les conséquences et complications de la maladie

Le plus souvent, le syndrome asthéno-neural se présente sous une forme chronique. Mais si au moins un traitement minimal de la pathologie est absent, des complications graves peuvent survenir:

  • Accident vasculaire cérébral;
  • Crise cardiaque;
  • Ulcère gastrique et exacerbation de maladies gastro-intestinales;
  • Perturbation hormonale.

De plus, en l'absence de thérapie adéquate, une dépression peut survenir, ce qui mène parfois au suicide. Dans les premiers stades de la maladie, une personne est toujours en mesure de s'aider elle-même.

Les complications de l'asthénie chez les enfants peuvent entraîner un dysfonctionnement de la glande thyroïde et, par conséquent, des violations du système reproducteur. Les adultes peuvent avoir des problèmes de fonction reproductrice.

Diagnostique

Le diagnostic de la maladie implique tout d'abord un examen oral du patient. Le médecin doit découvrir tout ce qui dérange le patient. Habituellement, le tableau clinique de la maladie devient clair à ses premiers stades. C'est pourquoi il n'est pas difficile de commencer le traitement du syndrome asthénique le plus tôt possible. L'essentiel est de déterminer la véritable cause de la maladie, car c'est son élimination qui garantit le succès du traitement et la récupération complète du patient.

Traitement de l'asténonévrose

La thérapie du syndrome doit être complète et inclure plusieurs domaines:

  1. Prendre des médicaments. Habituellement, au cours de la première étape du développement du syndrome, vous pouvez vous limiter à l'utilisation de tisane, de complexes vitaminiques et à l'utilisation de la médecine traditionnelle. Si le bien-être d'une personne se détériore, le médecin prescrit divers sédatifs, parfois des antidépresseurs.
  2. Aide psychologique. Dans les premiers stades, la maladie peut être guérie même à la maison: aromathérapie, bains relaxants et promenades en plein air..
  3. Mode de vie sain. Une bonne nutrition, des sports et une routine quotidienne claire aideront à faire face à toute maladie, y compris l'asthénonévrose.

Traitement médical

La pharmacothérapie consiste à prendre les médicaments suivants:

  • Sédatifs: Sedasen, Persen, ainsi que des teintures d'agripaume, d'aubépine et de valériane. Le cours d'admission doit être d'au moins deux semaines.
  • Antidépresseurs avec le moins d'effets secondaires: Novo-Passit, Azafen, Doxepin, Sertraline.
  • Fonds antiastenicheskie: "Enerion" et "Adamantylphenylamine".
  • Nootropiques: Phenibut, Cortexin, Nooclerin.
  • Adaptogenov: "Vigne de magnolia chinois", "Teinture d'Eleutherococcus".
  • Complexes de vitamines: Neuromultivit.

Aussi avec un traitement médical, des procédures physiothérapeutiques sont généralement prescrites: massage thérapeutique, aromathérapie, électro-sommeil et réflexologie.

Psychothérapie

La thérapie du syndrome asthénique est impossible à imaginer sans l'aide d'un psychologue. Le patient doit absolument consulter un spécialiste pour clarifier le diagnostic et prescrire un traitement approprié.

Habituellement, le thérapeute conseille au patient de se distraire de sa propre maladie et d'avoir un passe-temps, par exemple, la collecte de pièces de monnaie, le crochet ou la peinture. En outre, l'art-thérapie ou la thérapie au sable pendant de nombreuses années aident les patients à faire face à l'asthénonévrose. Ne négligez pas la gymnastique respiratoire, car elle aide non seulement à détendre tout le corps, mais aussi à se ressourcer de bonne humeur.

Les recommandations suivantes aideront à faire face à la maladie:

  1. Tout d'abord, il faut se débarrasser de toutes les mauvaises habitudes;
  2. Des exercices de musculation doivent être effectués quotidiennement et le corps doit être cardio-chargé;
  3. Le travail doit toujours être alterné avec le repos, vous ne pouvez pas forcer;
  4. Dans le régime habituel, ajoutez plus de viande, de soja, de haricots et de bananes;
  5. Apport obligatoire de complexes vitaminiques;
  6. Et le plus important est de maintenir une bonne humeur tout au long de la journée..

Thérapie traditionnelle

Tout d'abord, n'oubliez pas qu'il est extrêmement indésirable de traiter l'asthénie uniquement avec des méthodes alternatives, car un effet positif ne peut être obtenu qu'avec une thérapie complexe. Mais comme effet supplémentaire, les médecins recommandent les recettes suivantes:

  • Feuilles de menthe, racines de la montre à trois feuilles et valériane dans des proportions égales, environ 2 cuillères à soupe. l., vous devez hacher finement et mélanger. Après - dans un verre d'eau bouillante, ajoutez 2 c. recueillir, laisser reposer une heure dans un endroit chaud, puis filtrer. Chaque jour, vous devriez boire un demi-verre le matin et le soir. La durée du traitement est d'un mois.
  • 2 cuillères à soupe. l l'agripaume doit verser un verre d'eau bouillante et mettre au bain-marie pendant 20-30 minutes, sans porter à ébullition. Ensuite, vous devez ajouter de l'eau bouillie au volume qui était dans le bol en premier. Prendre le bouillon 3 fois par jour avant les repas, 1⁄3 d'un verre.
  • La valériane et l'agripaume peuvent être prises sous forme de pilule. Le médecin traitant doit déterminer la posologie requise. Et afin de préparer l'infusion de valériane officinalis, vous devez ajouter une cuillère à soupe d'herbe à l'eau bouillie chaude et laisser reposer 20 minutes. Prenez le médicament dans la quatrième partie du verre trois fois par jour et au coucher.
  • La camomille, le millepertuis et l'aubépine doivent être mélangés 1 cuillère à soupe. l et versez un verre d'eau bouillante. La perfusion doit durer 30 à 40 minutes. Il est recommandé de prendre le médicament avant le coucher..
  • La combinaison du millepertuis et de la fleur de tilleul séchée aidera également à faire face à la fatigue chronique. Il est nécessaire de mélanger 1 cuillère à soupe. l composants et laisser l'infusion pendant 20 minutes. La boisson doit être prise à jeun le matin et le soir avant le coucher, 50 ml. Parfois, la teinture d'alcool est préparée à partir d'herbes, qui doivent être prises 2-3 gouttes avant un repas.
  • Pour améliorer l'humeur et stimuler le système nerveux, vous pouvez suivre un traitement avec de la vigne de magnolia chinois ou de l'Eleutherococcus, qui sont vendus dans n'importe quelle pharmacie. Les moyens ont un effet bénéfique sur tout le corps, aident à renforcer l'immunité, rechargent vos batteries avec de l'énergie et une humeur positive. En outre, les teintures aideront à faire face à l'apathie, l'hystérie, l'hypotension et les maux de tête dans le syndrome asthénique..

Régime alimentaire pour le syndrome neuro-asthénique

De l'alimentation habituelle du patient, il est nécessaire d'exclure la viande grasse, les plats frits et les assaisonnements épicés. Vous devez limiter la consommation de café et de thé, vous pouvez les remplacer par l'infusion d'aubépine ou de rose sauvage. Il est recommandé de manger autant de fruits et légumes que possible. L'huile végétale, le pain brun et le poisson gras vous aideront également à vous sentir mieux. Et pour égayer, les experts recommandent de manger une tranche de chocolat noir par jour et en aucun cas de ne pas utiliser de pâtisserie.

Traitement du syndrome chez les enfants

Le traitement du syndrome asthénique chez l'enfant est légèrement différent du traitement de la maladie chez l'adulte. Pour aider votre enfant:

  1. Introduire autant que possible la bonne alimentation saine, utile en vitamines et en divers oligo-éléments, dans son alimentation;
  2. Exclure les boissons contenant de la caféine de l'alimentation;
  3. Aérez la chambre du bébé plusieurs fois par jour;
  4. Le soir, vous devez passer du temps à l'air frais, il est particulièrement utile de marcher juste avant le coucher;
  5. Assurer un sommeil sain et complet de jour comme de nuit;
  6. Ne pas regarder la télévision et jouer sur un ordinateur lors d'une exacerbation d'une maladie.

Prévention du syndrome

En tant que prophylaxie de la maladie, les mêmes fonds nécessaires au traitement du syndrome conviennent. Les experts conseillent d'introduire le régime du jour, dont la plupart devraient prendre du repos. Vous devez passer à une alimentation saine et saine, remplie de vitamines et de minéraux. Dans ce cas, il est nécessaire de limiter l'apport de graisses et de glucides. L'exercice et la marche en plein air aideront également à détourner l'attention des symptômes de la «fatigue chronique» et à améliorer le bien-être général d'une personne..

Prévoir

L'asthénonévrose n'est pas une maladie grave si elle est traitée rapidement. Les personnes asthmatiques doivent être enregistrées auprès d'un neurologue, suivre toutes ses recommandations et prendre les médicaments nécessaires. Un rôle décisif dans le traitement du syndrome est joué par un mode de vie sain et actif, une bonne humeur et une vision positive du monde. L'essentiel est de ne pas commencer l'évolution de la maladie, ce qui peut entraîner des troubles de la mémoire, une diminution de la durée d'attention et le développement d'une dépression ou d'une neurasthénie.

Syndrome asthéno-névrotique

Le syndrome asthéno-névrotique est une variation d'un trouble névrotique qui survient souvent chez les personnes ayant un psychisme en mouvement, car leur réponse à toute influence externe est caractérisée par la réactivité. Ces personnes perçoivent les moindres échecs trop émotionnellement, réagissent violemment aux petits problèmes quotidiens. Le syndrome asthéno-névrotique est le résultat d'un stress mental ou physique prolongé. Les patients souffrant de symptômes asthéniques sont souvent irritables, il leur est difficile de se concentrer, ils se fatiguent rapidement. Ces personnes ont du mal à s'endormir ainsi qu'à s'éveiller..

Causes d'occurrence

La base de ce trouble est considérée comme une contradiction psychologique, qui consiste à confronter les désirs aux opportunités. Les facteurs psychosomatiques jouent un rôle dans l'origine du syndrome décrit. Cependant, le rôle principal est donné aux réactions individuelles à un événement traumatisant. De plus, non seulement les situations objectives quotidiennes sont importantes, mais aussi l'attitude d'une personne.

Le syndrome asthéno-névrotique se caractérise par une contradiction entre les exigences de l'individu mises en avant à sa propre personne et ses capacités. Cette incohérence est compensée par des moyens de mobilisation interne, qui entraînent par la suite une désorganisation de l'organisme.

Les raisons qui ont provoqué l'apparition et le développement du syndrome décrit forment un groupe assez important de divers facteurs. Par conséquent, il est parfois difficile de déterminer la source du problème..

Le syndrome asthéno-névrotique sévère peut être causé par les facteurs suivants:

- Maladies infectieuses accompagnées de fièvre élevée, d'intoxication;

- stress constant, entraînant une surcharge musculaire, un épuisement du système nerveux;

- surcharge systématique du système nerveux (le rythme actuel de l'être entraîne une insuffisance de sommeil qui affecte négativement son bien-être);

- intoxication causée par le tabagisme, l'abus de substances contenant de l'alcool ou l'usage de drogues);

- lésions cérébrales (même de petites ecchymoses provoquent souvent des dysfonctionnements dans le fonctionnement normal du cerveau);

- hypovitaminose, provoquant une faiblesse du système nerveux;

- caractéristiques personnelles (la neurasthénie survient souvent chez les personnes qui se sous-estiment, ainsi que chez les personnes sujettes à une dramatisation excessive des événements et caractérisées par une sensibilité prononcée);

- affections dégénératives (chorée sénile, maladie de Parkinson, maladie d'Alzheimer);

- facteurs sociaux (difficultés dans l'environnement professionnel, activités éducatives ou troubles familiaux qui nuisent au fonctionnement du système autonome);

Le syndrome asthéno-névrotique dans l'enfance est souvent déclenché par une infection intra-utérine, une hypoxie fœtale, des anomalies du système nerveux, des blessures à la naissance. Vous pouvez également mettre en évidence les conditions qui ont un impact potentiel sur le développement du syndrome décrit: manque chronique de sommeil, activité monotone, souvent associée à un travail sédentaire, stress mental ou activité physique prolongé, confrontations constantes en milieu familial ou dans le domaine professionnel.

Symptômes

Le facteur étiologique et les manifestations de ce trouble déterminent son affectation à différentes classes selon la CIM 10. Syndrome astaséno-névrotique, la CIM 10 est classée comme «autres troubles névrotiques».

La symptomatologie du trouble décrit est caractérisée par la non-spécificité et la diversité. Le plus souvent, il se traduit par une fatigue rapide, une faiblesse, des troubles du sommeil, de l'apathie, une instabilité émotionnelle, une baisse des performances.

Les symptômes du syndrome asthéno-névrotique sont divisés en trois catégories: les signes du syndrome lui-même, les écarts causés par la pathologie primaire et les troubles causés par la réponse de la personne au problème.

Ainsi, le trouble est caractérisé par la présence des symptômes suivants:

- insomnie ou levée précoce;

- somnolence diurne, réveil constant la nuit;

- l'irritabilité, qui se manifeste par une incontinence auparavant inhabituelle;

- baisse de l'activité mentale;

- légère douleur myocardique;

- chez l'homme, diminution de la libido, éjaculation précoce;

- les femmes ont des dysfonctionnements dans les menstruations;

- rhumes constants ou pathologies infectieuses;

- larmoiement, auparavant inhérent;

- hypersensibilité aux stimuli externes;

- l'incapacité de mettre des pensées en mots.

Chez les enfants, le syndrome asthéno-névrotique se manifeste de manière légèrement différente que chez les adultes.

Voici les symptômes qui se manifestent dans l'enfance avec le syndrome en question:

- larmoiement et sautes d'humeur;

- sautes d'humeur aiguës;

- renoncement complet à la nourriture, perte d'appétit;

- foyers d'agression incontrôlés;

- la suppression de la colère sur vos jouets ou objets préférés;

- difficultés d'interaction communicative avec les pairs.

Stades du syndrome

Le plus souvent, les gens ne consultent un médecin qu'au deuxième stade de la maladie, lorsque le syndrome a commencé à provoquer des désagréments physiques qui ne peuvent pas être surmontés seuls.

Au total, on distingue trois stades du trouble décrit. La première se caractérise par une excitabilité nerveuse importante, accompagnée d'une perte rapide de force et d'une sensation de vide. Intolérance à l'environnement, irritabilité, réaction accrue aux stimuli (bruit, lumière), agression sans cause ou brèves pannes. Tout ce qui précède est un signe de surexcitation de la psyché due à une exposition à des facteurs de stress et à un stress excessif. Cette tension interfère avec un sommeil normal, donne lieu à des rêves inquiétants. Au repos, une personne ne ressent aucun soulagement. Les manifestations décrites entraînent une diminution de la capacité de travail et une baisse de la concentration.

La deuxième étape signale la transition de la maladie vers la phase active. L'état de fatigue s'intensifie progressivement, une personne se sent dépassée, léthargique. Le système nerveux perd ses ressources en raison d'un état d'excitabilité accrue persistante. Il y a souvent des crises de panique, un essoufflement. Une personne peut souffrir de fluctuations de pression, de maux de tête. Avec la charge de travail habituelle, il n'est plus en mesure de faire face. L'interaction sociale provoque la confrontation et un sentiment d'épuisement absolu.

Au dernier stade, la fatigue atteint son apogée. L'humeur dépressive et l'apathie bloquent la réponse aux stimuli. L'homme seul ne peut plus s'aider lui-même. Cette condition oblige le patient à s'efforcer d'éviter toute interaction sociale. Il n'est pas en mesure de contacter adéquatement l'environnement. Une personne se concentre uniquement sur la détérioration de sa santé, se ferme, mais ne cherche pas à prendre des mesures d'amélioration. Cauchemars, insomnie, pensées dépressives, peurs se chevauchent avec des perturbations hormonales, problèmes respiratoires, digestion, cœur.

Traitement

Avant de prescrire un traitement, vous devez d'abord déterminer si le patient présente réellement des signes de syndrome asthénoneurotique ou s'il souffre d'un trouble dépressif causé par une abondance de situations quotidiennes difficiles et de facteurs de stress. Étant donné que dans le deuxième cas, l'humeur dépressive d'une personne peut être surmontée à l'aide de séances psychothérapeutiques, ce qui est inefficace avec le syndrome décrit, car, tout d'abord, le patient a besoin de repos.

Le syndrome décrit est diagnostiqué, tout d'abord, selon le tableau clinique, les plaintes des patients et les informations de leurs proches. Avec le diagnostic de syndrome asthénoneurotique, un spécialiste compétent n'a généralement pas de problèmes. Et avec la mise en place d'un facteur étiologique, des difficultés peuvent survenir. Par conséquent, dans le processus de diagnostic, il est nécessaire d'utiliser une approche intégrée qui, dans un premier temps, implique le travail individuel d'un spécialiste avec un patient. Le diagnostic commence par une introduction au tableau clinique du syndrome à travers une conversation directe avec le patient et ses proches afin de déterminer le provocateur pathologique ou les facteurs influençant l'hérédité. De plus, afin d'identifier les causes sans rapport avec le cours d'une maladie particulière, il est nécessaire de collecter un historique de vie: l'atmosphère des relations familiales, le climat dans un environnement professionnel, la prise par le patient de tout médicament pharmacopéique est révélée.

Après cela, une évaluation de l'état général d'une personne est effectuée: le pouls est mesuré, des indicateurs de pression, une enquête détaillée est réalisée afin de déterminer l'apparition des symptômes et sa gravité. Cela permettra d'indiquer le stade du trouble..

Les examens de laboratoire les plus informatifs sont: les études cliniques et biochimiques générales sur l'urine, le sang, le coprogramme, les tests sérologiques.

Parmi les procédures instrumentales, une étude quotidienne des indicateurs de pression artérielle, l'échocardiographie, la fibroesophagogastroduodénoscopie, l'électrocardiographie, la tomodensitométrie, l'échographie, l'examen radiographique.

Après que le neurologue a étudié les résultats des mesures diagnostiques et consulté d'autres spécialistes, une stratégie thérapeutique individuelle est élaborée.

Le traitement du syndrome asthéno-névrotique vise à éliminer les facteurs catalyseurs du trouble en question et à corriger les symptômes qu'ils provoquent.

La stratégie thérapeutique est également déterminée par le stade de la maladie. Au stade initial de ce trouble, un changement de régime, de repos, d'exercice et d'élimination des facteurs à l'origine de la souche est montré. Parmi la pharmacothérapie, les tisanes, la balnéothérapie et l'apport de complexes vitaminiques sont préférés. En l'absence d'amélioration ou avec une détérioration du bien-être, la nomination de sédatifs est indiquée, dans certains cas, des antidépresseurs sont prescrits.

Le traitement avec des médicaments contre le syndrome asthénico-névrotique est effectué conformément au schéma prescrit par le médecin. La nomination des groupes de médicaments suivants est recommandée. Tout d'abord, ce sont des sédatifs constitués de composants à base de plantes, par exemple de teinture d'agripaume ou de menthe, persen. Les substances végétales ont un effet sédatif, mais n'ont pas d'effet secondaire.

Le but des préparations de brome qui activent l'inhibition du cortex cérébral est également montré..

En l'absence de l'effet des médicaments du groupe ci-dessus, la nomination de tranquillisants (nitrazépam, clonazépam) est montrée, ce qui, en plus de l'effet calmant, soulage le neurasthénique des effets de l'anxiété et du stress. Le mécanisme d'action de ce groupe de médicaments est basé sur l'inhibition des structures cérébrales responsables des réactions émotionnelles..

Pour activer l'activité mentale, stimuler les fonctions cognitives, améliorer la mémoire, des nootropiques (citicoline, phénibut) sont prescrits. Ils contribuent également à surmonter les tensions psycho-émotionnelles. De plus, il est recommandé de prendre des agents toniques, par exemple, racine de ginseng, complexes vitaminiques et minéraux (triovit, undevit).

Le but de la thérapie symptomatique est également indiqué, par exemple, les bêta-bloquants sont utilisés pour la tachycardie (anapriline, bisoprolol).

En plus des médicaments de la pharmacopée énumérés, des méthodes psychothérapeutiques sont également recommandées. Le plus souvent, les séances d'art-thérapie (éliminer les tensions par le chant, la peinture, la sculpture), la zoothérapie (rétablir l'harmonie émotionnelle avec les animaux), la gestalt-thérapie (conscience de soi) sont le plus souvent montrées..

Auteur: Psychoneurologist N. Hartman.

Docteur du Centre Psycho-Médical Psycho-Med

Les informations présentées dans cet article sont fournies à titre informatif uniquement et ne se substituent pas à des conseils professionnels et à une assistance médicale qualifiée. Au moindre soupçon de présence d'un syndrome asthéno-névrotique, assurez-vous de consulter un médecin!

Lisez À Propos De Vertiges