Principal Migraine

L'hypotension artérielle est

Fondation Wikimedia. 2010.

Voir ce qu'est "hypotension artérielle" dans d'autres dictionnaires:

Maladie hypotonique (hypotension artérielle) - Une diminution conjointe ou distincte de la pression artérielle systolique humaine adulte inférieure à 100 mm RT. Art., Diastolique - en dessous de 60 mm. Le principal facteur de risque est considéré comme héréditaire et l'asthénie (voir)... L'éducation physique adaptative. Dictionnaire encyclopédique concis

HYPOTENSION ARTÉRIELLE - miel. L'hypotension artérielle (AH) diminue la pression artérielle. ENFER 100/60 mm Hg chez l'homme et 95/60 mm Hg chez les femmes, les limites sont normales avec une bonne santé et une pleine capacité de travail. Étiologie • Saignement • Diminution du débit cardiaque (IM et ses complications)... Guide des maladies

HYPOTENSION ORTOSTATIQUE - miel. Hypotension orthostatique, diminution de la pression artérielle lors du passage en position verticale (plus de 20 mm Hg de composants systoliques et 10 mm Hg diastoliques). Elle s'accompagne de signes d'une diminution de l'apport sanguin au cerveau:...... Handbook of Diseases

hypotension artérielle primaire - (hypotensio arterialis primaria; synonyme: maladie érythémateuse hypotonique; hypotension artérielle essentielle, hypotension érythémateuse essentielle; dystonie neurocirculatoire de type hypotonique) maladie chronique d'étiologie peu claire caractérisée par...... Un grand dictionnaire médical

hypotension artérielle essentielle - (hypotensio arterialis essentialis) voir hypotension artérielle primaire... Un grand dictionnaire médical

hypotension de haute condition physique - (syn. G. sports) artérielle G. chez les athlètes bien entraînés, qui est un mécanisme physiologique pour compenser leur volume de course cardiaque inhérent augmenté... Un grand dictionnaire médical

hypotension artificielle - (h. artificialis; synonyme: G. contrôlée, G. contrôlée) G. artérielle causée artificiellement par hl. arr. avec des agents de blocage des ganglions, par ex. afin de réduire les pertes de sang pendant la chirurgie... Un grand dictionnaire médical

hypotension orthostatique - (h. orthostatica; synonyme G. postural) G. artérielle apparaissant à la transition de la position horizontale à la verticale; observé, par exemple, au stade de convalescence dans les maladies infectieuses aiguës... Un grand dictionnaire médical

hypotension symptomatique - (h. symptomatica; synonyme: G. secondaire, syndrome hypotonique) G. artérielle, résultant de certaines maladies ou intoxications chroniques (par exemple, avec des lésions de l'hypothalamus, des maladies infectieuses chroniques, des lésions diffuses...... Un grand dictionnaire médical

hypotension toxique - (h. toxica; synonyme Waldman hypotension toxique) artérielle G. symptomatique, se développant à la suite d'une exposition à certaines substances toxiques (par exemple, le monoxyde de carbone)... Grand dictionnaire médical

Description, symptômes et méthodes de traitement de l'hypotension artérielle

Quel médecin contacter

En cas d'hypotension, le traitement n'est prescrit qu'après un examen complet. Tout d'abord, vous devez contacter un thérapeute ou un médecin de famille. Après un examen physique, le médecin pourra suggérer les causes de l'hypotension et, si nécessaire, orienter le patient vers d'autres spécialistes.

Avec l'hypotension, il est important de différencier le trouble de la pression des autres maladies. Le fait est que l'hypotension idiopathique est très rare, le plus souvent les médecins et les patients souffrent d'hypotension secondaire

Dans ce cas, il est important de subir un examen complet pour identifier les causes de l'hypotension..

En plus du thérapeute, le patient doit consulter les spécialistes suivants:

  • neurologue;
  • cardiologue;
  • endocrinologue;
  • gastroentérologue.

Comment traiter l'hypotension - cela dépend des causes de son développement. Pour les troubles de l'activité nerveuse ou la dystonie végétative-vasculaire, un neurologue prescrit un traitement. Si une pression artérielle basse est associée à une ostéochondrose, un traitement est également sélectionné par ce spécialiste..

En cas d'hypotension, le diabète doit être examiné par un endocrinologue. En cas d'hypofonction de la glande thyroïde, qui peut provoquer une baisse de la pression artérielle, un endocrinologue prescrira également un traitement.

Un cardiologue prescrira un traitement si la maladie est causée par un dysfonctionnement du myocarde. Une visite chez un gastro-entérologue est nécessaire pour exclure les ulcères gastriques et autres maladies gastro-intestinales, ce qui peut entraîner une diminution de la pression.

Examens nécessaires pour confirmer le diagnostic:

  • ECG;
  • Dopplerographie des vaisseaux de la tête et du cou;
  • test sanguin général et biochimique.

Une triple mesure de la pression artérielle est obligatoire. Pour obtenir des données fiables, il est généralement recommandé de prendre des mesures pendant la journée à intervalles réguliers.

Dans le cas où il n'a pas été possible d'identifier la cause pour laquelle le syndrome hypotenseur s'est développé et qu'une diminution constante de la pression est hors de doute, une hypotension idiopathique est diagnostiquée (I95.0 selon la CIM-10).

Une pression artérielle basse est souvent un signe de problèmes thyroïdiens, alors assurez-vous de l'examiner.

Étiologie de l'hypotension chronique

Une pression artérielle basse est souvent le symptôme d'autres troubles du corps. Il peut signaler des maladies cardiaques et même un choc anaphylactique, qui apparaît immédiatement après une piqûre d'insecte. De plus, l'hypotension survient chez les personnes atteintes de maladie surrénalienne, de flux sanguin et de fréquence cardiaque altérés. Se produit également avec l'épilepsie, le diabète et l'anémie..

Un médecin qui examine un patient qui souffre d'hypotension doit d'abord déterminer si cette condition est unique ou si elle est chronique. Si le patient a, en règle générale, la bonne pression artérielle et que sa chute s'est produite soudainement, alors nous pouvons parler d'hypotension orthostatique (posturale). Si l'hypotension artérielle survient constamment chez un patient, elle est appelée chronique. L'hypotension posturale survient généralement chez les adolescents pendant la puberté et chez les personnes d'âge moyen.

L'hypotension artérielle due aux causes de survenue peut être divisée en les types suivants:

  1. Primaire Elle peut survenir spontanément sans aucune raison - l'hypotension artérielle dite idiopathique. Peut avoir un fond génétique spécifique.
  2. Secondaire Elle survient à la suite d'autres maladies, par exemple, le système cardiovasculaire, l'hypofonction du cortex surrénal (maladie d'Addison) ou de l'hypophyse antérieure, l'hypothyroïdie, la neuropathie pendant la maladie de Parkinson, l'infection, la perte de grandes quantités de sang ou la déshydratation. L'hypotension artérielle secondaire peut être causée par une surdose de médicaments antihypertenseurs, de lévodopa ou de médicaments utilisés pour traiter la maladie de Parkinson..
  3. Orthostatique. Cela peut être dû à un effet secondaire de la prise de nombreux médicaments, en particulier ceux utilisés dans le traitement de l'hypertension..

L'hypotension peut être aiguë ou chronique.

Les causes d'un trouble chronique peuvent être les suivantes:

  • hypotension artérielle primaire (d'origine peu claire, avec bradycardie) - la forme la plus courante d'hypotension chronique, souvent caractérisée par une prédisposition génétique au développement;
  • des troubles hormonaux, tels que l'hypothyroïdie, l'aldostéronisme, la maladie d'Addison, l'hypophyse hypophyse;
  • diabète sucré (neuropathie diabétique);
  • les maladies métaboliques telles que l'hémochromatose, la glycogénose, l'amylose;
  • carence en vitamines (par exemple B1);
  • les maladies du système cardiovasculaire, telles que la valve mitrale ou la sténose aortique, la maladie de Takayasu;
  • les maladies rénales, telles que l'insuffisance rénale chronique;
  • empoisonnement chronique;
  • l'utilisation de certains médicaments (diurétiques, lévodopa);
  • Le syndrome de Guillain Barre;
  • La maladie de Parkinson;
  • l'abus d'alcool
  • lésion de la moelle épinière;
  • apport hydrique trop faible;
  • malnutrition;
  • infections chroniques;
  • purpura thrombocytopénique.

Hypotension orthostatique

Tout le monde a déjà ressenti un assombrissement dans les yeux, des étourdissements, en fait, un état faible, en passant d'une position horizontale à une position verticale. À la base, il l'est. Cette condition se produit pour de nombreuses raisons. Chez les personnes en bonne santé, c'est une manifestation des réactions adaptatives du corps et dure rarement plus de quelques secondes..

En cas de forme pathologique, il existe de nombreuses raisons possibles à la diminution de la pression lors de la montée. L'une des plus courantes est l'accumulation excessive de sang dans les veines des membres inférieurs. Cette condition est également possible en raison de la lésion primaire du système nerveux autonome. De plus, avec l'utilisation inappropriée de médicaments antihypertenseurs, une complication telle qu'une forte diminution de la pression artérielle lors du passage en position verticale n'est pas exclue..

Dans la pathologie primaire du système autonome, un déséquilibre apparaît entre les parties sympathiques et parasympathiques. Normalement, lorsque la position horizontale passe à la verticale, le système nerveux sympathique est activé immédiatement ou avec un léger retard. Mais pour une raison ou une autre, cela peut ne pas arriver. En conséquence, les navires ne répondent pas correctement, maintenant leur état étendu.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Un homme berry de 95 ans d'un village éloigné m'a sauvé de l'hypertension: «Ayant à peine regardé moi, il a déterminé la racine du problème, et ce qui s'est passé ensuite a choqué même mon médecin, car après un mois j'ai oublié quelle pression était... "

Pour les patients souffrant d'hypotension orthostatique, les plaintes et symptômes suivants sont caractéristiques (exclusivement lors de la montée):

  1. Étourdissements et assombrissement des yeux.
  2. Bruit dans les oreilles.
  3. La sensation de "tomber", la sensation de "flotter sous les pieds de la terre".

Dans les cas plus graves, une perte de conscience se produit, accompagnée d'une pâleur de la peau, de sueurs froides, d'un pouls très faible et d'une baisse significative de la pression artérielle. Cette condition est grave en termes de pronostic, nécessite des soins d'urgence et la sélection d'un traitement spécifique.

L'athérosclérose et ses manifestations

L'athérosclérose est une manifestation très courante des troubles métaboliques des lipides et d'autres substances. Compte tenu de la distribution répandue, certains scientifiques la considèrent même comme une manifestation normale des changements liés à l'âge dans le corps humain, car cette pathologie se manifeste lorsqu'une personne atteint l'âge de la préretraite.

Le processus athérosclérotique affecte tous les vaisseaux artériels du corps. Les artères du cerveau ne font pas exception. En raison du rétrécissement de ces vaisseaux, des neurones individuels ou des zones entières du cerveau sont progressivement détruits..

Souvent, le processus se déroule le plus intensément dans certaines sections du système végétatif. Il y a une dérégulation dans les centres vasomoteurs et autres, ce qui entraîne une baisse de la pression artérielle. Dans ce cas, la clinique d'hypotension orthostatique est le plus souvent observée. Mais il existe de nombreux symptômes, à première vue insignifiants, que même le patient lui-même ne remarque pas ou ne juge pas nécessaire d'informer le médecin. Les plus courants incluent la perte de mémoire pour les événements actuels tout en préservant les souvenirs d'enfance et de jeunesse, l'insomnie, une lourdeur constante dans la tête, la prévalence d'une humeur sombre.

L'une des manifestations de l'athérosclérose systémique est l'hypertension, c'est-à-dire une condition caractérisée par une augmentation de la pression artérielle. Mais il existe un phénomène particulier qui se manifeste par des épisodes de diminution de la pression chez les personnes habituées à l'hypertension artérielle. Souvent, la pression artérielle chute en dessous de la normale.

Les patients ressentent tout ce qui caractérise et arrivent à la conclusion que l'hypertension est guérie. Vous ne pouvez donc plus prendre. Mais ce n'est pas le cas. Après un certain temps, la pression recommence à augmenter, et comme il n'y a pas eu de correction du traitement, l'évolution de la maladie sous-jacente devient beaucoup plus difficile.

Les causes de la maladie

Avec l'hypotension, les causes sont divisées en deux groupes - général et spécifique. Les causes courantes sont appelées troubles chroniques ou caractéristiques physiologiques qui provoquent une diminution de la pression. Ceux-ci inclus:

  • dystonie végétovasculaire;
  • stress constant;
  • carence en vitamines;
  • malnutrition;
  • prédisposition génétique.

Un rôle important dans le développement de l'hypotension ou de l'hypotension est joué par la santé du système nerveux. La dystonie végétative-vasculaire ou neurocirculatoire est une violation du système nerveux autonome. Cette maladie se caractérise par un ensemble de symptômes, dont une diminution de la pression artérielle. C'est le VSD qui provoque le plus souvent une hypertension secondaire.

La dystonie végétative-vasculaire est le «coupable» le plus courant de l'hypotension

Stress constant, travail dans une atmosphère tendue, manque chronique de sommeil - tout cela affecte négativement le travail du système nerveux autonome. Le résultat d'un manque systématique de sommeil peut être un affaiblissement du tonus vasculaire et une diminution de la pression artérielle.

Une carence en vitamines, une mauvaise nutrition et des régimes alimentaires rigoureux provoquent une baisse de la pression artérielle. Elle conduit également au développement de divers problèmes de santé, donc l'hypotension peut dans ce cas agir comme une maladie primaire et secondaire.

L'hypotension chronique ou physiologique est un trouble génétiquement déterminé qui n'est pas considéré comme une maladie à part entière. Si la pression des parents a toujours été significativement inférieure à la normale, il est juste de supposer que l'enfant peut également développer une hypotension physiologique. Il convient de noter que cette violation se caractérise généralement par une légère mais constante diminution de la pression.

De plus, avec l'hypotension, les causes peuvent résider dans des maladies chroniques et des affections aiguës qui provoquent une baisse de la pression artérielle. Parmi eux:

  • ulcère de l'estomac;
  • insuffisance cardiaque;
  • myocardite;
  • neuropathie diabétique;
  • hypothyroïdie;
  • maladies infectieuses graves;
  • ostéochondrose et autres maladies de la colonne vertébrale;
  • néoplasmes tumoraux;
  • prendre certains groupes de médicaments.

Avec un ulcère d'estomac, une gastrite, une cholécystite et d'autres pathologies gastro-intestinales, une diminution de la pression artérielle est toujours observée. Dans les maladies chroniques, la pression diminue en moyenne de 10 à 15 mm Hg.

Avec des troubles fonctionnels du système cardiovasculaire, par exemple des arythmies, une myocardite ou une insuffisance cardiaque sévère, une diminution du tonus vasculaire est observée. Cette condition est caractérisée par une violation du transport d'oxygène due à une diminution de la pression artérielle et peut être potentiellement mortelle pour le patient..

En cas de troubles neurologiques sur fond de diabète sucré (neuropathie), la partie végétative du système nerveux et les troubles périphériques se dégradent. Dans ce contexte, une baisse régulière de la pression artérielle peut se développer..

Des signes d'hypotension sont toujours présents avec l'hypothyroïdie. Ce trouble se caractérise par une diminution de la production d'hormones thyroïdiennes qui régulent le tonus vasculaire..

En raison de l'insuffisance de la circulation cérébrale en cas d'ostéochondrose de la colonne cervicale, de lésions cranio-cérébrales et de maladies graves de la colonne vertébrale, la pression diminue et une hypotension se développe. Avec l'ostéochondrose cervicale, une hypotension orthostatique est souvent observée. Une personne qui fait des mouvements brusques, par exemple en sortant du lit, ressent les symptômes d'une forte diminution de la pression. Néanmoins, une telle violation est de courte durée - une fois que vous vous asseyez à nouveau ou prenez une position horizontale, les symptômes disparaissent rapidement.

L'hypotension secondaire est un symptôme caractéristique de divers néoplasmes tumoraux, à la fois bénins et malins..

Séparément, l'hypotension médicamenteuse est isolée. Les symptômes d'une diminution de la pression dans ce cas apparaissent lors de la prise de certains médicaments. Les antidépresseurs, les sédatifs, certains relaxants musculaires, les antihypertenseurs peuvent provoquer une baisse de pression. L'hypertension est une pression constamment élevée, pour le traitement de laquelle des médicaments spéciaux sont utilisés, mais si les comprimés ne sont pas pris correctement, des symptômes hypotoniques peuvent apparaître.

Une pression artérielle basse peut être un effet secondaire de certains médicaments.

Formes du processus pathologique

Selon la classification généralement acceptée, l'hypotension artérielle est divisée en:

  • physiologique;
  • pathologique (primaire);
  • symptomatique (secondaire).

Le type de violation est déterminé par la cause..

Physiologique

Ce type d'hypotension a 3 options de développement:

  • hérédité;
  • vivant dans les hautes terres, dans une zone climatique tropicale ou subtropicale;
  • sports intenses.

Les facteurs menant à l'hypotension physiologique peuvent également inclure le surmenage, la fatigue chronique, le manque constant de sommeil, l'épuisement mental et la grossesse. En règle générale, les crises sont facilement éliminées et se reproduisent rarement lors de la correction du mode de vie..

Primaire

Il s'agit d'une maladie indépendante dont les causes de développement ne sont pas toujours identifiables. Dans ce cas, nous parlons de la nature idiopathique du processus pathologique.

Définition de l'hypertension primaire

Dans ce cas également, nous pouvons parler d'hypertension neurocirculatoire, également appelée hypotension. Malgré une baisse persistante de la pression artérielle, ce processus est réversible et, avec le début opportun du traitement, il est éliminé avec succès..

Symptomatique

L'hypotension secondaire n'est pas considérée comme une pathologie distincte, mais comme l'un des symptômes qui l'accompagnent ou comme l'une des complications de la maladie sous-jacente qui survient dans le corps humain. Cette forme de la maladie est considérée comme la plus dangereuse et, en l'absence de traitement, se caractérise par des prévisions défavorables des médecins.

Les causes de l'hypotension secondaire résident souvent dans le développement de maladies endocrinologiques, cardiovasculaires, neurologiques, hématologiques. Dans certains cas, un approfondissement du corps peut provoquer une baisse de la pression artérielle..

Méthodes de traitement

Un mode de vie sain et un repos régulier sont à la base du traitement de l'hypotension. Vous pouvez traiter cette maladie de plusieurs manières: prise de médicaments, utilisation de remèdes populaires (herbes, décoctions, etc.), physiothérapie.

Médicament

L'hypotension est rarement traitée avec des médicaments. Cette méthode est utilisée lorsque l'hypotension affecte considérablement la qualité de vie. Pour le traitement de l'hypotension, des médicaments contenant de la caféine sont utilisés..

Ceux-ci inclus:

  • Citrapar (pendant 5-7 jours toutes les 4 heures par comprimé);
  • Citramon (pas plus de 3 comprimés sont autorisés à boire par jour);
  • Algon (pendant 5-7 jours toutes les 4 heures par comprimé);
  • Pentalgin-N (pendant 5 jours, pas plus de 4 comprimés par jour);
  • Perdolan (pendant 5 jours, pas plus de 3 comprimés par jour).

Pour le traitement, vous pouvez également utiliser des préparations à base de plantes qui ont un effet tonique: citronnelle, teinture de ginseng (échinacée, éleuthérocoque, etc.). Ces teintures sont prises 30 minutes avant un repas à une dose de 30 gouttes par verre d'eau.

Physiothérapie

La physiothérapie est un excellent moyen de traiter l'hypotension chez les adultes et les enfants. Des procédures correctement sélectionnées augmenteront la pression à des niveaux normaux, amélioreront l'état général.

Voici une liste des méthodes de physiothérapie les plus utilisées:

  1. Arrosage. Pendant un mois, de l'eau fraîche doit être versée tous les jours (environ 20 degrés), après quoi frotter vigoureusement la peau dans tout le corps.
  2. Douche circulaire. Cette procédure nécessite une installation spéciale, qui se compose de tubes pliés en cercle et étroitement interconnectés. Ils ont des ouvertures par lesquelles de l'eau chaude ou légèrement froide est fournie sous pression. Une telle douche est prise pendant 5 minutes tous les jours, le traitement est de 2 semaines..
  3. La cryothérapie. Le patient est plongé dans un baril spécial rempli de gaz très froid - de l'azote (sa température atteint -160 degrés). La durée de la procédure est de 4 à 5 minutes. La cryothérapie est effectuée tous les jours pendant deux semaines. Cette méthode améliore les performances, augmente la pression artérielle et stimule le système nerveux..
  4. Irradiation aux rayons ultraviolets (UV). L'ultraviolet active les processus photochimiques dans le corps humain, ce qui conduit à une amélioration du fonctionnement des systèmes nerveux et cardiovasculaire. Avec l'hypotension, tout le corps est irradié: d'abord devant, puis derrière. Chaque fois, la dose de rayonnement augmente. La durée de la procédure peut atteindre une demi-heure, le cours est de 20 jours.
  5. L'utilisation d'ondes décimétriques. Cette méthode utilise du courant électrique. Des plaques métalliques spéciales sont placées sur le dos et le bas du dos, à travers lesquelles le courant circule dans le corps et stimule la production d'hormones. Le cours complet se compose de 12 procédures, chacune d'une durée de 15 minutes.
  6. Électrophorèse Cela se fait de trois façons: avec de la caféine, de l'adrénaline ou de la mésatone (avec de graves maux de tête et des évanouissements); avec lidocaïne, trimécaïne ou novocaïne (pour les douleurs cardiaques); avec du chlorure de calcium 5% (avec symptômes courants). Pendant l'électrophorèse, le patient ressent de légers picotements aux endroits où les électrodes sont appliquées. La procédure dure environ 12 minutes, le cours est de 15 jours (effectué quotidiennement).
  7. Balnéothérapie ou bains thérapeutiques. Des bains de térébenthine, de perles et de radon sont utilisés pour traiter l'hypotension. L'eau qu'ils contiennent est chaude (jusqu'à 36 degrés), la durée de la procédure est de 15 minutes. Le cours de traitement comprend le bain 15 fois.
  8. Avant de commencer la physiothérapie, assurez-vous de consulter votre médecin. De nombreuses procédures sont interdites aux personnes souffrant de maladies cardiaques (ischémie, arythmie). La physiothérapie est contre-indiquée dans les maladies infectieuses.

Traitement à domicile et phytothérapie

Le traitement à domicile comprend un régime amaigrissant, la marche en plein air, la natation, les activités de plein air. Avec l'hypotension, il est utile de boire du café et du thé forts, ainsi que de manger des aliments salés..

La phytothérapie, ou l'utilisation de frais à base de plantes, contribuera à augmenter la pression. En cas d'hypotension, vous devez boire des infusions à partir de combinaisons des plantes médicinales suivantes:

  • camomille, mélisse, absinthe, cynorrhodon, angélique, tatarnik;
  • absinthe, citronnelle, cynorrhodon, tartre, camomille, mélisse, angélique;
  • viorne, citronnelle, valériane, absinthe, immortelle, aralia.

Hypotension primaire et secondaire

La nécessité d'une classification de l'hypotension est due aux intérêts d'un examen diagnostique avec la sélection ultérieure d'un protocole de traitement efficace. Les conditions antihypertensives chez de nombreux patients sont la norme habituelle, qui est classée comme hypotension primaire. Mais assez souvent, cette condition est le principal indicateur du développement de diverses maladies aiguës et chroniques (hypotension secondaire).

Les processus aigus sont caractérisés par de brusques sauts à court terme dans la réduction de la pression artérielle, chroniques - en raison d'une pression artérielle basse sur une longue période.

Les conditions antihypertensives se manifestent sous trois formes principales:

  • physiologique;
  • pathologique;
  • symptomatique.

Chacune de ces formes se manifeste sous différentes formes..

Caractéristiques de l'hypotension physiologique

La manifestation de l'hypotension physiologique dans la plupart des cas est la norme, car elle n'entraîne pas de changements dans le bien-être. Il se manifeste sous différents types:

  1. En option individuelle, en raison d'une prédisposition héréditaire;
  2. Hypotension d'entraînement observée chez les athlètes en raison de l'expansion des vaisseaux sanguins et de la baisse de la pression artérielle, provoquée par des charges élevées constantes sur le corps.
  3. Une option adaptative se développant suite à l'adaptation aux changements des conditions climatiques.

Les signes d'hypotension (abaissement de la pression artérielle) se manifestent par des étourdissements et des migraines périodiques. L'élimination des facteurs provocateurs (insomnie, influence du stress ou mauvaise alimentation) ramène rapidement la pression à la normale..

Forme pathologique (orthostatique, neurocirculaire)

La manifestation de cette forme de la maladie est associée à des pathologies qui contribuent à la violation des fonctions régulatrices de la pression artérielle. Dans sa composition, il se divise en deux types:

  1. Neurocirculaire (primaire ou essentiel), composé de deux formes - avec un tableau clinique réversible instable et une manifestation persistante d'une pression artérielle basse (hypertension). Plus fréquent chez les femmes.
  2. Hypotension orthostatique - pathologie du système nerveux de genèse inconnue.

La forme initiale (neurocirculaire) de la pathologie se manifeste par la léthargie et l'apathie. Le matin, la fatigue et la migraine se font sentir. Les patients ont noté des troubles de la mémoire, un manque d'air au repos et un essoufflement sévère pendant l'effort. Les éléments suivants sont notés:

  • processus œdémateux à la cheville;
  • douleur cardiaque et irritabilité;
  • troubles affectifs et insomnie;
  • troubles de la fonction menstruelle et de la puissance;
  • amertume dans la bouche et douleur épigastrique;
  • dysfonctionnement digestif.

Avec l'hypotension primaire, des bruits cardiaques affaiblis sont observés chez plus de la moitié des patients adolescents. Des réactions sensibles à la lumière et au bruit, des évanouissements (généralement dans les transports et une pièce étouffante) sont notés. Les symptômes s'aggravent au printemps et en été, après des infections.

Hypotension orthostatique - accompagnée de maladies symptomatiques et nerveuses, une forte diminution de la pression artérielle due à un changement de position du corps de l'horizontale à la verticale. Généralement, ce type de maladie est observé chez les jeunes asthéniques (plus souvent chez les hommes) - avec un physique à ossature mince.

Les manifestations cliniques sont légères et sévères..

Dans un parcours doux, après avoir changé la position en position horizontale, plusieurs secondes sont marquées:

  • vertige léger (vertiges);
  • signes d'hyperhidrose (transpiration);
  • faiblesse soudaine et obscurité dans les yeux;
  • signes de tunnite (acouphènes) et de troubles sonores;
  • manifestation de syncope (évanouissement).

Une forme sévère se caractérise par des symptômes vifs et la syncope se manifeste par des épisodes prolongés accompagnés de convulsions. Des perturbations importantes de la circulation sanguine, accompagnées d'une syncope, peuvent provoquer la mort du patient. En reprenant conscience, les patients sont sujets à des migraines intenses, à la faiblesse et à la somnolence..

Quel est le danger d'hypotension

La préoccupation ne devrait pas être l'hypotension elle-même, mais les causes de l'hypotension

Les véritables causes de cette maladie doivent être identifiées et une attention particulière doit être accordée à elles pour prévenir le développement de maladies graves des systèmes cardiovasculaire et nerveux.

Hypotension artérielle et grossesse

Le danger est une pression artérielle basse pendant la grossesse. Si la future mère souffre d'hypotension, le fœtus souffre de la privation d'oxygène en raison d'un faible apport d'oxygène au placenta, ce qui peut entraîner des violations de son développement. Les femmes enceintes souffrant d'hypotension artérielle sont plus susceptibles de souffrir de toxicose et, dans les derniers stades, de gestose.

L'insidiosité de l'hypotension des femmes enceintes est qu'elles sont difficiles à remarquer. La léthargie et la fatigue, ainsi que d'autres symptômes concomitants d'hypotension, sont considérés comme un écart par rapport au cours normal de la grossesse, mais pas l'hypotension. Dans de tels cas, les soins du médecin procédant à la grossesse sont très importants..

Manifestations cardiaques

Une pression artérielle basse et une fréquence cardiaque élevée peuvent entraîner de graves problèmes dans le système cardiovasculaire et d'éventuelles arythmies. Une fréquence cardiaque élevée signifie une fonction cardiaque intense, qui pompe rapidement un grand volume de sang, et les vaisseaux avec un ton réduit ne peuvent pas permettre une progression rapide du sang. Il y a un sérieux fardeau sur le cœur.

Une fréquence cardiaque basse sous pression normale est souvent confondue avec une hypotension. Un pouls faible, combiné à une hypotension pathologique, est un symptôme d'autres maladies - beaucoup plus graves - par exemple, les maladies coronariennes.

Une attention particulière est requise pour une pression basse basse, qui est un signe de faible élasticité des vaisseaux sanguins et conduit à une stagnation du sang. Pour lutter contre cela, le cœur commence à travailler plus intensément et, par conséquent, la pression supérieure - systolique - augmente. La différence entre les valeurs de pression supérieure et inférieure est appelée pression d'impulsion et ne doit pas dépasser 40 mmHg. Toute déviation de cette différence entraîne des dommages au système cardiovasculaire..

Avantages d'une condition pathologique

L'hypotension artérielle est le plus souvent un état physiologique du corps et n'est pas dangereuse. Au contraire, il est plus facile de dire qu'une hypotension non dangereuse. Les patients hypotoniques n'ont pas peur de la maladie la plus insidieuse de notre temps, générant des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux, -. Avec l'hypotension, les vaisseaux sanguins restent propres plus longtemps et n'ont pas peur de l'athérosclérose. Selon les statistiques, les personnes souffrant d'hypotension chronique vivent beaucoup plus longtemps que les patients hypertendus..

Tout sur l'hypotension artérielle: causes, symptômes, diagnostic et traitement

Beaucoup de gens ne savent pas ce qu'est l'hypotension artérielle (AHT, hypotension artérielle). L'hypotension artérielle est une condition dans laquelle la pression chute en dessous de 90/60 mm RT. Art. Cependant, ces chiffres peuvent varier en fonction des caractéristiques individuelles..

Une personne qui n'a aucune idée de ce qu'est l'hypotension et pourquoi elle se développe peut ressentir des signes d'une violation de l'apport sanguin aux organes vitaux internes. Et cela, à son tour, est déjà accompagné de migraines, d'un assombrissement des yeux, de vertiges, d'une faiblesse. Un patient souffrant d'hypotension note l'apparition d'une photophobie (sensibilité excessive à la lumière), d'une intolérance aux sons forts.

Classification

Distinguer les formes aiguës et chroniques. L'hypotension artérielle aiguë s'exprime par une forte diminution de la pression artérielle et du tonus vasculaire.

La forme chronique de la maladie est divisée en hypotension physiologique et pathologique:

  • L'AGT physiologique est causée par une diminution de la pression, mais ne constitue pas une menace pour la vie humaine, et ne conduit pas non plus à une diminution de ses performances. Malgré le fait que l'hypotension artérielle physiologique est une condition dans laquelle une pression artérielle basse est observée, elle peut être une variante de la norme (hypotension normale).

L'AHT physiologique ne nécessite pas de traitement, mais se développe à la suite de la pratique de sports ou de la vie dans les hautes terres, les tropiques et les régions polaires. À cet égard, on distingue les sports et l'hypotension artérielle chronique adaptative (compensatoire).

  • L'AHT est appelé pathologique s'il viole le fonctionnement normal d'une personne. Elle est divisée en hypotension artérielle primaire (idiopathique, essentielle) et secondaire (symptomatique).

Il existe également des médicaments, orthostatiques et hypotension dont les causes sont inconnues (étiologie inconnue).

Raisons de basse pression

  • Le développement de l'AGT aiguë

Les causes de l'hypotension sont diverses. Les principales causes d'hypotension artérielle sévère sont:

  1. Perte de sang;
  2. Dysfonctionnements du cœur (diminution de la contractilité du myocarde - infarctus du myocarde, myocardite aiguë, etc.);
  3. Manque d'eau et d'électrolytes avec diarrhée et vomissements;
  4. Blessures
  5. Empoisonnement;
  6. Choc anaphylactique;
  7. Longue contrainte.
  • Le développement de l'AGT chronique

L'hypotension primaire est une maladie indépendante. Il se développe en raison de conditions semblables à la névrose, accompagnées d'une violation du centre vasomoteur du cerveau.

La THA secondaire est une conséquence d'autres maladies, notamment:

  1. Anémie;
  2. Hypothyroïdie (une condition dans laquelle un manque prolongé d'hormones thyroïdiennes est observé);
  3. Cardiomyopathie (lésions cardiaques);
  4. Myocardite (inflammation du muscle cardiaque);
  5. Arythmie (perturbation du rythme cardiaque);
  6. Neuropathie diabétique (troubles du système nerveux dus à des dommages aux petits vaisseaux sanguins dus au diabète);
  7. Ostéochondrose (dommages aux disques intervertébraux) de la colonne cervicale;
  8. Tumeurs (formation pathologique);
  9. Maladies infectieuses;
  10. Troubles hormonaux (diminution de la fonction de la glande thyroïde, des glandes surrénales, etc.);
  11. Insuffisance cardiaque.
  12. Les causes de l'hypotension secondaire peuvent également être l'adaptation du corps à divers facteurs environnementaux, à savoir:
  13. L'humidité de l'air;
  14. Changement climatique;
  15. Changements météorologiques;
  16. Exposition aux radiations;
  17. Exposition aux champs électromagnétiques.

Une hypotension artérielle secondaire peut survenir en raison de la famine, ainsi que d'une hypovitaminose (c'est-à-dire une carence) en vitamines E, C, B, acide pantothénique B5.

L'hypotension chronique sportive se développe en raison d'un effort physique intense et prolongé. L'organisme, s'y habituant (s'adaptant), commence à "travailler" en mode économie. La fréquence cardiaque diminue (fréquence cardiaque) et, par conséquent, une hypotension se développe.

Parmi les causes d'hypotension artérielle, on distingue également une mauvaise compressibilité et une vasodilatabilité. Normalement, ces réactions devraient se produire rapidement. En hypotonie, ils se produisent lentement et, par conséquent, le cerveau et les organes souffrent d'un manque d'oxygène (hypoxie).

Avec une mauvaise prise des médicaments suivants, une hypotension médicamenteuse peut se développer:

  • Nitroglycérine;
  • Médicaments diurétiques;
  • Inhibiteurs de l'ECA;
  • Bêtabloquants;
  • Alpha-bloquants;
  • Bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine;
  • Certains antidépresseurs.

Important! Avant d'utiliser l'un des médicaments de cette liste, consultez votre médecin..

Calculer le taux de pression

Symptômes

  • Symptômes d'hypotension aiguë

L'hypotension aiguë est causée par la privation d'oxygène, en raison de laquelle de tels signes d'hypotension se développent comme:

  1. Vertiges;
  2. Perturbations visuelles à court terme;
  3. Pâleur de la peau;
  4. Perte de conscience;
  5. Faiblesse générale;
  6. Fatigue.

Vous devez savoir quoi faire avec l'hypotension, car l'AHT aiguë se termine souvent par la mort de la victime. Pour fournir les premiers soins à la victime, vous devez effectuer les étapes suivantes:

  1. Appelle une ambulance.
  2. En cas de saignement, arrêtez-le..
  3. Donner accès à l'air frais..
  4. Détacher les vêtements qui resserrent la poitrine (si le patient en a un).
  5. Si hypotonique dans la conscience, buvez-le avec des gouttes spéciales (extrait d'Eleutherococcus).
  • Signes d'une forme chronique d'hypotension

Les symptômes de l'AGT primaire sont causés par une hypoxie cérébrale:

  1. Fatigue, faiblesse, troubles du sommeil;
  2. Irritabilité;
  3. Fréquents maux de tête sourds, lancinants et éclatants, localisés principalement dans la région temporo-frontale, temporo-pariétale;
  4. Pendant l'exercice, le rythme cardiaque s'intensifie ou l'essoufflement apparaît;
  5. Réveil sévère le matin;
  6. Transpiration accrue;
  7. Nausées, vertiges.

Avec l'hypotension secondaire, les symptômes de la maladie qui provoquent l'hypotension sont exprimés. En plus d'eux, chez les patients hypotendus, les symptômes d'hypotension ci-dessus peuvent être observés.

De plus, en cas d'hypotension artérielle chronique prolongée, des symptômes tels que:

  • Irrégularités menstruelles;
  • Problèmes de puissance.

L'hypotension a de la somnolence pendant la journée et de l'éveil la nuit. Par conséquent, il a besoin de plus de temps pour dormir - 8-12 heures. Malgré le long temps de sommeil, il se sent le plus souvent endormi et au réveil, il ressent parfois un mal de tête.

Dans la plupart des cas, une personne ne remarque pas l'évolution de l'hypotension physiologique (évolution asymptomatique).
Le patient tombe malade avec une hypotension orthostatique (état d'évanouissement), et aussi lorsqu'il change la position du corps dans l'espace (de l'horizontale à la verticale).

Diagnostique

Avant de combattre l'hypotension, vous devez l'identifier. Cette maladie peut être diagnostiquée en mesurant la pression à différents moments de la journée (trois fois de suite avec un intervalle de temps de 3 à 5 minutes). Dans certains cas, une surveillance 24h / 24 est utilisée. Il est nécessaire de déterminer et d'éliminer la maladie qui a provoqué l'hypotension. À cette fin, le médecin peut, en plus de prendre une anamnèse et d'examiner l'hypotension, le diriger vers un ECG, ECHO-KG, écrire une référence pour des tests de laboratoire.

Traitement

Les gens vivent avec l'hypotension depuis longtemps, ne prêtant pas assez d'attention à ce problème, car ils ne pensent pas à la dangerosité de l'hypotension. En plus de l'hypoxie, elle peut être à l'origine du développement d'une ischémie cérébrale, d'un accident vasculaire cérébral. Pour les personnes atteintes de maladies du système cardiovasculaire, l'hypotension peut être fatale.

En outre, une issue fatale est possible en raison d'une hypotension aiguë, causée par des saignements. Avant l'arrivée de l'ambulance, vous devez l'arrêter immédiatement. Distinguer les saignements externes et internes. Le saignement externe est artériel (sang léger), veineux (sang noir), capillaire (sang léger). Le danger dans ce cas est les deux premiers types.

Pour arrêter les saignements artériels, vous devez appliquer un garrot. Il est enroulé au-dessus de la zone blessée (tiers supérieur de l'épaule, tiers inférieur de la cuisse). Le garrot est appliqué pendant pas plus de 40 minutes, assurez-vous d'enregistrer l'heure de son application. Afin d'arrêter les saignements veineux et capillaires, appliquez un bandage serré sur le site des saignements.

Les premiers soins pour les saignements internes consistent à appliquer du froid sur la zone présumée affectée. Assurez-vous de donner au patient une position spéciale, à savoir:

  • Demi-assis, avec un rouleau sous les genoux - on suppose un saignement dans la poitrine (détresse respiratoire, crachats de sang, coloration bleuâtre de la peau);
  • Mentir - des saignements dans la cavité abdominale sont attendus (vomissements de sang, pâleur est observée).

Les conséquences de l'hypotension pour les femmes enceintes sont très graves, car non seulement les organes vitaux de la mère, mais l'embryon lui-même ne reçoit pas d'oxygène. Pour éviter cela, vous devez contacter le médecin approprié qui vous dira comment traiter l'hypotension et prévenir sa survenue. Le traitement de l'hypotension peut être médicamenteux et non médicamenteux.

Traitement non médicamenteux de l'hypotension

Avec la méthode non pharmacologique de traitement de l'hypotension artérielle, il est nécessaire, tout d'abord, de normaliser la routine quotidienne et la nutrition. Créer une atmosphère favorable dans la famille et sur le lieu de travail est hypotonique, tout en éliminant le stress. Utilisez le massage de la zone du col, la thérapie par l'exercice (exercices de physiothérapie), les procédures physiothérapeutiques. La surcharge et la relaxation extrême sont complètement éliminées. Les procédures suivantes de l'eau sont montrées visant à augmenter le ton (élasticité) des vaisseaux sanguins:

  • Douche contrastée (alternance alternance d'eau froide et chaude);
  • Douche en éventail (le jet d'eau est dispersé, une douche plus douce qu'une douche Charcot);
  • Bains de mer frais;
  • Douche Sharko (ressemble à un massage actif avec un jet d'eau);
  • Appliquer la réflexologie (acupuncture).

Médicament pour traiter l'hypotension

La lutte contre l'hypotension aiguë, causée par la perte de liquide, est réalisée par un médecin en cathétérisant les veines centrales, suivie de l'introduction de dextrose, de solutions cristalloïdes et polyioniques. Si l'état du patient ne s'est pas amélioré, il utilise des sympathomimétiques avec inhalation air-oxygène.

Si la méthode non médicamenteuse d'hypotension chronique est inefficace, un médicament pour l'hypotension artérielle est prescrit. Il comprend:

  • Adaptogènes des plantes;
  • Médicaments nootropes;
  • Anticholinergiques;
  • Adrénométrie;
  • Tranquillisants.

L'effet thérapeutique est fourni par l'infusion de vigne de magnolia chinois, de ginseng et d'extrait d'Eleutherococcus. Ils ont un effet stimulant sur le système nerveux central, réduisent la fatigue mentale et physique, augmentent la pression artérielle.

Les médicaments nootropes comprennent le piracétam, le pantogam, le phénotropil, etc. Les médicaments nootropes augmentent la résistance du système nerveux central à l'hypoxie, aux effets toxiques négatifs et affectent également les fonctions cérébrales supérieures. Parfois, lorsqu'ils sont pris, une augmentation de l'anxiété et l'apparition de maux de tête sont possibles.

Bellataminal appartient aux anticholinergiques. Il inhibe l'excitabilité des systèmes cholinergiques central et périphérique..

Des agonistes adrénergiques sont utilisés en cas de troubles orthostatiques ou de perte de conscience. Ils ont un effet stimulant sur les récepteurs adrénergiques périphériques du système nerveux parasympathique.

Les tranquillisants sont prescrits pour les symptômes névrotiques, la tension émotionnelle, le syndrome hypocondriaque. Préférez les tranquillisants ayant une propriété activatrice (Tofisopam, Trioxazine, etc.). Ils augmentent l'humeur, ne provoquent pas de somnolence. Le médecin peut également prescrire des médicaments qui améliorent l'hémodynamique cérébrale. Ils ont un effet positif sur l'activité cérébrale et améliorent la déformation des globules blancs (globules rouges)..

La prévention des maladies

La prévention consiste à maintenir le bon style de vie. Les personnes prédisposées à cette maladie doivent tout d'abord éviter les situations stressantes, consacrer suffisamment de temps au repos, abandonner l'effort physique épuisant, observer une bonne nutrition.

Hypotension artérielle - qu'est-ce que c'est. Causes, symptômes et traitement de l'hypotension

Presque tout le monde connaît les problèmes de santé liés à l'hypertension artérielle, mais peu sont conscients des dangers de l'hypotension artérielle. Découvrez ce qu'est l'hypotension artérielle, quels types de cette maladie sont distingués, quelles sont les causes de son apparition et comment il est recommandé de la traiter..

Qu'est-ce que l'hypotension artérielle

Quelle maladie se cache derrière ce terme? L'hypotension artérielle est une condition dans laquelle une personne a une pression artérielle considérablement réduite (plus de 20% de la norme), et elle ressent cette condition. Un tel diagnostic est posé si le patient développe une diminution persistante de l'indicateur supérieur (systolique) du tonomètre à 90 mm RT. Art., Et le bas (diastolique) - jusqu'à 60 mm RT. st.

Cette condition peut dans certains cas être une variante de la norme. Ainsi, une faible pression survient chez les personnes qui pratiquent activement des sports. Cet indicateur se retrouve souvent chez les jeunes filles au physique asthénique ou chez les personnes caractérisées par un horaire de travail sédentaire - par exemple, parmi les employés de bureau. Bien que les risques de complications du cœur et des vaisseaux sanguins avec une pression artérielle basse soient beaucoup plus faibles qu'avec une pression artérielle élevée, il doit également être corrigé pour augmenter la capacité de travail et la qualité de vie globale, ainsi que pour réduire les risques d'accident vasculaire cérébral ischémique.

En tant que maladie, des lectures faibles sur le tonomètre doivent être envisagées en présence de symptômes supplémentaires - étourdissements, faiblesse générale, etc. oxygène, dysfonctionnements graves du corps. Découvrez quels sont les types d'hypotension et quelles sont les conséquences dangereuses que peut entraîner une faible pression artérielle..

Hypotension artérielle aiguë

C'est le nom de la condition dans laquelle il y a une forte baisse du tonus vasculaire, ils se dilatent en fonction du type paralytique. Quel effet cela a-t-il sur l'hypotension? Il souffre d'hypoxie cérébrale et de manque d'oxygène dans tous les systèmes du corps. Le taux de développement de l'hypotension artérielle aiguë est différent selon les patients, mais dans chaque cas d'une telle maladie, une consultation médicale est nécessaire pour déterminer le schéma thérapeutique souhaité. Si cette maladie n'est pas traitée, une diminution significative du niveau de saturation du corps en oxygène entraînera inévitablement de graves conséquences..

Hypotension artérielle chronique

Avec cette forme de la maladie, une personne ne ressent pas particulièrement de changements dans le fonctionnement du corps parce que son corps s'est adapté pour abaisser la tension artérielle. Une caractéristique distinctive de l'hypotension artérielle chronique est qu'avec ce type de maladie, les symptômes sont faibles, les troubles circulatoires sont presque invisibles. Néanmoins, cette condition doit également être corrigée par certains changements dans le mode de vie, afin que l'hypotonique puisse fonctionner de manière productive et être plus énergique et efficace dans différents domaines..

Hypotension artérielle primaire

Cette maladie est caractérisée comme une maladie complètement indépendante, souvent appelée également hypotension essentielle ou maladie hypotonique. La cause de l'hypotension artérielle primaire est une forte diminution de l'activité du système nerveux autonome, qui est responsable du contrôle de la pression artérielle. On pense que cela se produit sous l'influence d'un surmenage prolongé dans la sphère psycho-émotionnelle - avec des stress fréquents, la dépression.

Hypotension artérielle secondaire

Cette condition n'est pas une maladie indépendante, mais un signe de tout autre changement pathologique ou physiologique dans le corps. Ainsi, une hypotension artérielle secondaire survient souvent si une personne présente une insuffisance cardiaque, une ostéochondrose du rachis cervical, un syndrome d'intoxication (par exemple, avec l'alcoolisme), une névrose, etc. Une pression artérielle basse est souvent observée chez les diabétiques et les femmes enceintes. Dans ce cas, si les facteurs affectant le flux sanguin dans les vaisseaux cessent d'agir, les indicateurs du tonomètre reviennent à la normale.

Hypotension artérielle chez l'enfant

Cette maladie se manifeste de plus en plus à un très jeune âge et chez les adolescents. Hypotension artérielle - qu'est-ce que chez les jeunes patients, pourquoi cela se produit-il? Selon les statistiques, les filles sont plus sujettes à cette maladie que les garçons. À ce jour, il existe plusieurs hypothèses, c'est pourquoi l'hypotension artérielle se développe chez l'enfant. La plupart des experts sont enclins à croire que cela se produit en raison d'une altération du fonctionnement des glandes surrénales. En pratique, les enfants ont une diminution de l'activité physique et mentale, ils sont mal adaptés à la vie scolaire.

Hypotension artérielle - causes

Bien que divers facteurs puissent causer cette maladie, ils sont unis par le fait qu'un tel effet perturbe la fonction des systèmes corporels qui doivent contrôler la pression. Les principales causes d'hypotension artérielle sont les suivantes:

  • dysfonctionnements du muscle cardiaque;
  • perte ou déshydratation sanguine importante;
  • faible tonus des artères;
  • allergie;
  • empoisonnement corporel (nourriture, alcool, nicotine, etc.);
  • surdosage de médicaments contre l'hypertension.

Dans certains cas, la pression artérielle peut rapidement diminuer même en cas de changement brusque de la position corporelle - une personne est alors diagnostiquée comme souffrant d'hypertension orthostatique ou posturale transitoire. Ce n'est pas une forme indépendante de la maladie, mais une condition. Cela se produit, par exemple, dans le contexte de la prise de certains médicaments dans le traitement d'autres affections (pas l'hypotension). Avec l'élimination des facteurs destructeurs, les coups de bélier disparaissent également.

Hypotension artérielle - symptômes

Comment se manifeste l'hypotension? Les symptômes courants de l'hypotension sont:

  • étourdissements, somnolence apparaît;
  • le pouls diminue;
  • l'activité mentale et physique diminue;
  • une météorosensibilité est observée, une irritabilité fréquente;
  • l'insomnie apparaît;
  • les hypotoniques s'inquiètent souvent des nausées - c'est un signe que les produits métaboliques sont retardés en raison d'une baisse de la pression artérielle dans le corps;
  • dans certains cas, une perte de conscience due à la privation d'oxygène du cerveau est possible.

Hypotension artérielle - traitement

Que devrait faire une personne diagnostiquée avec une pression artérielle basse persistante? Il doit changer sa routine quotidienne - ajouter une activité physique modérée, ajuster le mode de travail et se reposer. Dans certains cas, même de telles mesures conservatrices simples suffiront à rétablir une santé normale. Par exemple, pendant la grossesse, lorsque la prise de médicaments est hautement indésirable, la physiothérapie, l'aromathérapie, les promenades en plein air donnent de bons résultats..

Si de telles mesures simples n'apportent pas le bon résultat, il est nécessaire de commencer le traitement de l'hypotension artérielle avec des médicaments. Vous devez savoir que l'inaction dans ce cas non seulement aggravera considérablement la qualité de vie au quotidien, mais menacera également à l'avenir une crise cardiaque et un accident vasculaire cérébral. Le spécialiste, après avoir étudié l'état du patient et ses antécédents médicaux, révèle tout d'abord les raisons pour lesquelles la tension artérielle baisse et prescrit des médicaments pouvant éliminer l'influence de ces facteurs déstabilisateurs.

Préparations pour l'hypotension artérielle

La plupart des médicaments conçus pour augmenter la tension artérielle contiennent de la caféine dans leur composition - par exemple, des comprimés tels que Citramon, Askofen, Cofétamine, etc. qui soutiennent les fonctions du cerveau: Cavinton, Cinnarizine, Phenibut, Cerebrolysin, etc..

Traitement de l'hypotension avec des remèdes populaires

Une aide très efficace pour l'hypotension est une tasse de café aromatique. Les remèdes populaires contre l'hypotension incluent l'utilisation de ces grains sains et d'une manière différente - dans le cadre d'un mélange de 50 g de café torréfié moulu, 500 ml de miel et le jus d'un citron. Un tel médicament doit être pris dans 1 cuillère à café. pas plus tôt que 2 heures après avoir mangé. Ils élèveront bien le ton général du corps:

  • thé noir sucré au gingembre - il est bu 3 fois pendant la journée pendant 7-10 jours;
  • Infusion de millepertuis - 1 c. les herbes sont versées avec 2 verres d'eau bouillante, insistez une heure et prenez tout au long de la journée 3 fois avant les repas.
Lisez À Propos De Vertiges