Principal Tumeur

L'hypertension: qu'est-ce que c'est?

L'hypertension artérielle est une condition dans laquelle une augmentation persistante de la pression artérielle est déterminée jusqu'à 140/90 mm Hg. Art. Cette pathologie est détectée dans 40% de la population adulte de Russie et se rencontre souvent non seulement chez les personnes âgées, mais aussi chez les adolescents, les jeunes et les femmes enceintes. C'est devenu une véritable «épidémie du 21e siècle» et les médecins de nombreux pays exhortent chacun à mesurer régulièrement sa tension artérielle à partir de 25 ans..

Selon les statistiques, seulement 20 à 30% des patients souffrant d'hypertension artérielle reçoivent une thérapie adéquate, et seulement 7% des hommes et 18% des femmes surveillent régulièrement leur tension artérielle. Dans les premiers stades, l'hypertension artérielle est asymptomatique ou est détectée par hasard lors d'une consultation ou d'une visite chez un médecin pour le traitement d'autres maladies. Cela conduit à la progression de la pathologie et à une détérioration significative de l'état de santé. De nombreux patients souffrant d'hypertension artérielle, qui ne demandent pas d'aide médicale ou ignorent simplement les recommandations du médecin et ne reçoivent pas de traitement continu pour corriger les indicateurs de pression à des valeurs normales (pas plus de 130/80 mm Hg), sont à risque de complications graves de cette pathologie: accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque, etc..

Mécanismes de développement et classification

L'augmentation de la pression artérielle se produit en raison du rétrécissement de la lumière des artères principales et des artérioles (petites branches des artères), qui est causée par des processus hormonaux et nerveux complexes. Avec le rétrécissement des parois des vaisseaux, le travail du cœur augmente et le patient développe une hypertension essentielle (c'est-à-dire primaire). Cette pathologie survient chez 90% des patients. Dans les 10% restants, l'hypertension artérielle est symptomatique (c'est-à-dire secondaire) et est causée par d'autres maladies (généralement cardiovasculaires).

L'hypertension essentielle (ou l'hypertension) ne se développe pas à la suite de dommages à des organes. Par la suite, cela entraîne des dommages aux organes cibles..

L'hypertension secondaire est provoquée par des perturbations dans le fonctionnement des systèmes et des organes impliqués dans la régulation de la pression artérielle, c'est-à-dire qu'un changement de la pression artérielle vers le haut est un symptôme de la maladie sous-jacente. Ils sont classés en:

  • rénale (parenchymateuse et rénovasculaire): se développe en raison d'une hydronéphrose congénitale ou acquise, d'une glomérulo- et pyélonéphrite aiguë ou chronique, d'une maladie rénale polykystique, d'une maladie rénale radiologique, d'une glomérulonéphrose diabétique, etc.;
  • hémodynamique (mécanique et cardiovasculaire): se développe avec une insuffisance valvulaire aortique, un bloc auriculo-ventriculaire complet, une athérosclérose aortique, un canal aortique ouvert, une coarctation aortique, la maladie de Paget, des fistules artério-veineuses, etc.;
  • endocrinien: se développer avec un phéochromocytome (une tumeur hormono-active de la glande surrénale), des paragangliomes, le syndrome de Cohn, l'acromégalie, le syndrome ou la maladie d'Itsenko-Cushing, etc.;
  • neurogène: se développe dans les maladies et les lésions focales de la moelle épinière et du cerveau, l'hypercapnie (augmentation de la quantité de dioxyde de carbone dans le sang) et l'acidose (déplacement de l'équilibre acido-basique vers l'acidité);
  • autres: développer une toxicose tardive pendant la grossesse, empoisonnement au thallium et au plomb, syndrome carcinoïde (empoisonnement du sang avec des quantités excessives d'hormones), porphyrie (un trouble héréditaire du métabolisme des pigments), surdoses de glucocorticoïdes, éphédrine, catécholamines, utilisation de contraceptifs hormonaux et alimentation tout en prenant des inhibiteurs de la MAO.

Par la nature du cours, l'hypertension artérielle peut être:

  • transitoire: l'augmentation de la pression artérielle est observée occasionnellement, dure de plusieurs heures à plusieurs jours, se normalise sans l'utilisation de médicaments;
  • labile: la pression artérielle augmente en raison de l'influence de tout facteur provoquant (surmenage physique ou psycho-émotionnel), des médicaments sont nécessaires pour stabiliser la condition;
  • stable: le patient a une augmentation constante de la pression artérielle, et pour la normaliser, il faut une thérapie sérieuse et constante;
  • crise: des crises hypertensives périodiques sont observées chez le patient;
  • maligne: la pression artérielle monte à des chiffres élevés, la pathologie évolue rapidement et peut entraîner de graves complications et la mort du patient.

La gravité de l'hypertension artérielle est classée comme suit:

  • I degré: la pression artérielle monte à 140-159_90-99 mm RT. st.;
  • Degré II: la pression artérielle monte à 160-170 / 100-109 mm RT. st.;
  • Degré III: la pression artérielle monte à 180/110 mm RT. Art. et plus haut.

Avec l'hypertension systolique isolée, une augmentation des seules valeurs de pression artérielle systolique supérieures à 140 mm Hg est caractéristique. Art. Cette forme d'hypertension est plus souvent observée chez les personnes âgées de 50 à 60 ans, et son traitement a ses propres caractéristiques..

Signes d'hypertension

Pendant de nombreuses années, les patients peuvent ne pas soupçonner la présence d'hypertension en eux. Certains d'entre eux au cours de la période initiale d'hypertension notent des épisodes de sensation de faiblesse, de vertiges et d'inconfort dans un état psycho-émotionnel. Avec le développement d'une hypertension stable ou labile, le patient se plaint de:

  • faiblesse générale;
  • des mouches clignotantes devant les yeux;
  • la nausée
  • vertiges;
  • maux de tête pulsants;
  • engourdissement et paresthésie dans les membres;
  • essoufflement
  • difficulté à parler;
  • chagrin;
  • gonflement des membres et du visage;
  • déficience visuelle, etc..

Lors de l'examen d'un patient, des lésions sont révélées:

  • rein: urémie, polyurie, protéinurie, insuffisance rénale;
  • cerveau: encéphalopathie hypertensive, accident vasculaire cérébral;
  • coeur: épaississement des parois cardiaques, hypertrophie ventriculaire gauche;
  • vaisseaux sanguins: rétrécissement de la lumière des artères et des artérioles, athérosclérose, anévrismes, dissection aortique;
  • fundus: hémorragie, rétinopathie, cécité.

Diagnostic et traitement

Les patients présentant des signes d'hypertension artérielle peuvent être affectés aux types d'examens suivants:

  • mesure de la pression artérielle;
  • tests généraux d'urine et de sang;
  • un test sanguin biochimique pour déterminer le niveau de cholestérol total, de cholestérol, de lipoprotéines, de créatinine, de potassium, de glucose et de triglycérides;
  • ECG;
  • Echo-KG;
  • examen du fond d'œil;
  • Échographie des reins et de l'abdomen.

Si nécessaire, le patient peut être recommandé de procéder à des examens supplémentaires. Après avoir analysé les données obtenues, le médecin sélectionne un schéma thérapeutique et donne des recommandations détaillées sur la modification du mode de vie du patient.

Vidéo éducative sur le thème "Qu'est-ce que l'hypertension artérielle":

Vidéo d'information sur le thème "Hypertension"

Hypertension - quelle est cette maladie, causes, symptômes, diagnostic, degrés et traitement

Pour éviter les symptômes d'une crise hypertensive, vous devez connaître un terme médical tel que l'hypertension artérielle - qu'est-ce que c'est et ce qu'il faut craindre. En fait, ce sont de multiples sauts de tension artérielle qui provoquent une maladie chronique sujette à récidive. Sans traitement approprié, le syndrome augmente progressivement, il peut devenir la principale raison d'hospitalisation du patient. Pour éliminer les complications potentielles, une action est requise immédiatement.

Quelle est la différence entre l'hypertension artérielle et l'hypertension

Les deux pathologies sont caractérisées par une pression artérielle élevée persistante sous l'influence de facteurs provoquants externes et internes. Dans le cas de l'hypertension, c'est un diagnostic permanent qui peut être temporairement arrêté, mais pas guéri. L'hypertension artérielle est un symptôme plus alarmant qui se manifeste par une insuffisance cardiaque, une insuffisance rénale chronique et d'autres pathologies. Dans les deux cas, un traitement est nécessaire. Par hypertension, on entend un saut brutal de pression, qui atteint une marque supérieure à 140 et 90 unités.

Étiologie de la maladie

Une pathologie caractéristique se développe avec une augmentation de la résistance des vaisseaux sanguins périphériques et une augmentation du débit cardiaque. En raison de l'instabilité émotionnelle, la régulation du tonus des vaisseaux périphériques par la moelle oblongue et l'hypothalamus est perturbée. À la suite du processus pathologique, des spasmes des artérioles, une exacerbation des syndromes dyscirculatoires et dyskinétiques sont observés. Avec l'hypertension artérielle, une augmentation de la viscosité du sang se produit avec une nouvelle diminution de la vitesse du flux sanguin, un déclin métabolique et une pression artérielle irrégulière.

Les raisons

Les patients atteints d'artériosclérose souffrent souvent de crises aiguës d'hypertension. Cela prouve qu'un symptôme caractéristique se produit avec des pathologies étendues du système vasculaire, du myocarde et des reins. Les principales causes de la maladie à ce jour restent incertaines, il existe une prédisposition génétique, des changements liés à l'âge dans le corps, les conditions météorologiques, la catégorie de poids et la présence de maladies chroniques.

Facteurs de risque

La condition évolue avec une fatigue mentale et physique, des chocs nerveux sévères. Le développement de signes secondaires est dû à une violation de la fonction régulatrice des départements supérieurs du système nerveux central. Les facteurs pathogènes sont les diagnostics et les tableaux cliniques suivants:

  • Diabète;
  • se développe plus souvent chez les personnes âgées;
  • stress passés, bouleversements émotionnels;
  • crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux;
  • une forme d'obésité;
  • pathologie dans le travail des glandes surrénales, la présence de pathologies endocriniennes;
  • exposition à des substances toxiques;
  • la présence de mauvaises habitudes (alcoolisme, tabagisme);
  • maladie rénale chronique;
  • mode de vie passif;
  • excès de sel dans l'alimentation quotidienne;
  • le sexe (les femmes sont plus susceptibles de souffrir d'hypertension);
  • troubles du métabolisme lipidique;
  • l'une des complications cardiovasculaires.

Classification

Cette maladie se développe avec l'âge, sujette à une évolution chronique avec des exacerbations régulières. Pour un traitement réussi de l'hypertension, il est nécessaire de déterminer correctement la nature de la pathologie, les conditions préalables à l'augmentation de la pression dans les artères pulmonaires. Particulièrement à ces fins, une classification conditionnelle est fournie selon les critères d'évaluation suivants:

  • par facteur pathogène;
  • par les caractéristiques du processus pathologique;
  • par localisation et spécificité du foyer de pathologie.

Selon l'étiologie du processus pathologique, les médecins distinguent l'hypertension pulmonaire secondaire et primaire (hypertension essentielle). Dans le premier cas, nous parlons des complications des principales maladies du corps, en option - pathologies rénales et vasculaires, complications chirurgicales et affections neurologiques. Si vous étudiez l'hypertension pulmonaire primaire, les causes du processus pathologique pour de nombreux spécialistes restent un mystère.

Degrés

La pression artérielle dans la gamme 135-140 / 85-90 est un état limite entre la norme et la pathologie, nécessite une participation médicale obligatoire. À mesure que ces valeurs augmentent, les médecins distinguent quatre degrés d'hypertension artérielle, chacun réduisant la qualité de vie d'un patient clinique alité. Alors:

  1. Diplôme facile. L'hypertension progresse sous l'influence de facteurs physiques et mentaux, et l'indicateur de pression après l'élimination du facteur pathogène revient très vite à la normale..
  2. Modérer. Des sauts de pression artérielle prévalent tout au long de la journée, le reste des symptômes sont légers, nécessite des soins médicaux. Les crises hypertensives sont extrêmement rares.
  3. Lourd. Les pics de pression artérielle sont modifiés en hypertension intracrânienne, ischémie cérébrale, augmentation de la créatinine dans le sang, hypertrophie ventriculaire gauche, rétrécissement des artères oculaires.
  4. Extrêmement lourd. Peut entraîner la mort du patient. En conséquence du processus pathologique, le développement d'une hypertension artérielle maligne avec de graves complications des systèmes cardiovasculaire et nerveux.

Symptômes

En déterminant ce qui a précédé une augmentation de la pression artérielle diastolique et systolique, en éliminant le facteur pathogène, il est possible d'éliminer de manière productive les symptômes désagréables avec des méthodes conservatrices. Dans ce cas, l'hypertension s'accompagne des symptômes suivants de la maladie:

  • crises de migraine causées par des spasmes cérébrovasculaires;
  • douleur à l'arrière de la tête, accompagnée de vertiges fréquents;
  • attaques fréquentes de tachycardie;
  • sensation de pulsation sévère dans les tempes après vasoconstriction;
  • diminution de la qualité du sommeil;
  • instabilité de la pression artérielle.

Syndromes

Si l'hypertension artérielle se développe, l'essentiel est de différencier correctement et en temps opportun le diagnostic final. Pour cela, il est nécessaire d'étudier un ensemble de symptômes, pour exclure des diagnostics similaires de manifestations dans le corps:

  • syndrome cardiaque: tachycardie, angine de poitrine;
  • oculaire: hémorragies et exsudats dans la rétine, gonflement des mamelons des nerfs optiques;
  • rénale: altération de la circulation rénale, dysfonctionnement des organes appariés, saut de la créatinine;
  • vasculaire: dissection aortique, pathologie artérielle occlusive.

Réclamations

La pharmacothérapie commence non pas après avoir étudié les plaintes du patient, mais après le diagnostic du corps. Cependant, la collecte de données sur l'anamnèse facilite considérablement le diagnostic, accélère la mise en œuvre des mesures thérapeutiques pertinentes. Il ne sera pas difficile de déterminer l'hypertension artérielle symptomatique - un cardiologue vous dira de quoi il s'agit. Les plaintes des patients sont les suivantes:

  1. L'hypertension se caractérise par un mal de tête qui donne une sensation désagréable à l'arrière de la tête.
  2. Dans l'insuffisance cardiaque chronique, les sauts de tension artérielle sont complétés par une douleur sourde dans le sternum.
  3. Aux premiers stades, l'hypertension se manifeste par des nausées, des étourdissements, une baisse des performances, une altération de la perméabilité des vaisseaux pulmonaires.

Traitement

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, le médecin traitant explique en détail ce qu'est l'hypertension artérielle et pourquoi elle se produit. Le diagnostic est confirmé sous la condition suivante: le saut de tension artérielle est fixe et ne chute pas après avoir répété trois mesures. La mesure est requise à différents moments de la journée, sans l'influence des médicaments qui corrigent la pression artérielle. Connaissant au moins en termes généraux ce qu'est l'hypertension, il est important de savoir en détail pourquoi le processus pathologique dans le corps adulte progresse. Un traitement efficace seulement après élimination du facteur pathogène.

Médicament

Si l'hypertension se développe, quel type de diagnostic est-ce, le cardiologue le dira. Il détermine individuellement le schéma des soins intensifs. À toutes les étapes d'une maladie caractéristique, l'approche du problème est complexe, implique la participation des positions pharmacologiques suivantes:

réduire la pression artérielle, empêcher l'absorption inverse des ions sodium

Symptômes et traitement de l'hypertension

Selon l'Organisation mondiale de la santé, l'hypertension est l'une des maladies les plus courantes. L'hypertension survient chez une personne sur trois et se caractérise par des taux de mortalité élevés dans les stades sévères. Seul un traitement complet associant médicaments et mode de vie sain peut réussir..

Qu'est-ce que l'hypertension

Qu'est-ce que l'hypertension est une maladie chronique, une pathologie du système cardiovasculaire. Il se développe à la suite d'un dysfonctionnement des centres supérieurs responsables de la fonctionnalité des vaisseaux sanguins. L'hypertension est dangereuse avec des complications et des maladies internes associées.

L'une des principales manifestations de la maladie est l'hypertension artérielle (pression artérielle), qui ne diminue qu'après la prise de médicaments spéciaux et puissants..

L'hypertension artérielle comprend une pression de 140/90 mm Hg. et plus si elle est confirmée lors de deux examens médicaux.

L'hypertension est divisée en plusieurs types:

  • Hypertension artérielle essentielle,
  • Hypertension artérielle symptomatique,
  • Hypertension chronique,
  • Hypertension vasculaire.

L'hypertension symptomatique ou secondaire ne représente que 10% de tous les cas enregistrés de la maladie. Le syndrome d'hypertension - le deuxième nom de la maladie - accompagne le plus souvent le lupus érythémateux systémique rouge, la lithiase urinaire, l'anomalie rénale et les tumeurs, l'ischémie, la toxicose en fin de grossesse et la tuberculose rénale. Malgré le fait que le syndrome hypertenseur n'a pas ses propres signes et caractéristiques, il aggrave sérieusement la maladie sous-jacente.

L'hypertension essentielle est une forme indépendante de la maladie.

L'hypertension chronique est généralement causée par un excès de calcium dans le sang, les maladies infectieuses (transformées en chronique), le diabète sucré et l'hérédité. Il se manifeste sous forme de nervosité, de distraction, de fatigue et de faiblesse, d'engourdissement fréquent des mains et des pieds, de troubles de l'élocution, d'hypertrophie ventriculaire gauche et de douleurs fréquentes au cœur.

Comment l'hypertension se développe

Le mécanisme de développement de l'hypertension est le suivant: en réponse à un facteur de stress, une perturbation de la régulation du tonus se produit dans les vaisseaux périphériques. Le résultat est un spasme des artérioles et la formation d'un syndrome discirculatoire et dyskinétique. La sécrétion de neurohormones dans le système aldostérone est considérablement augmentée. Cela provoque un retard dans le lit vasculaire de sodium et d'eau, ce qui augmente le volume de circulation sanguine et augmente la pression. Pendant la maladie, la viscosité du sang augmente également, ce qui entraîne une diminution du taux de métabolisme dans les tissus. Les parois des vaisseaux augmentent de taille, l'écart entre eux se rétrécit, ce qui affecte le flux sanguin. Le haut niveau de résistance à la périphérie rend la maladie irréversible. À la suite d'une augmentation de la perméabilité et de la saturation des parois des vaisseaux sanguins avec du plasma sanguin, une artériosclérose et une ellastofibrose se développent, ce qui entraîne de graves changements dans les tissus de certains organes.

L'hypertension spontanée ne peut pas survenir chez l'homme. En règle générale, l'hypertension est précédée d'une dystonie végétative-vasculaire (SVD), un compagnon fréquent dont les varices.

Les varices et l'hypertension sont interconnectées: l'augmentation de l'activité des parois des vaisseaux sanguins dans la SVD entraîne une diminution de leur diamètre. La résistance de la paroi vasculaire au flux sanguin augmente, ce qui augmente la pression artérielle. Les varices se caractérisent par un épaississement de la paroi vasculaire, la formation de poches et des rétrécissements à l'intérieur des poches qui interfèrent avec l'écoulement normal du sang. Les veines malades ne peuvent plus faire face à la circulation sanguine, ce qui entraîne la formation d'un œdème dans les tissus et une stagnation chronique dans les veines. Cela peut entraîner le développement de la gangrène, la septicémie et même la mort..

Classification des maladies

L'hypertension diffère pour des raisons d'augmentation de la pression, de dommages aux organes, de tension artérielle et d'évolution. La maladie peut être bénigne, ou évoluer lentement ou évoluer rapidement - maligne. La classification par niveau et stabilité de pression est plus importante. Distinguer:

  • GB normal (jusqu'à 129/85 mmHg),
  • borderline (jusqu'à 140/90 mm Hg),
  • hypertension de 1 degré (jusqu'à 160/100 mm Hg),
  • 2 degrés (jusqu'à 180/110 mm Hg),
  • 3 degrés (plus de 180/110 mm Hg).

L'hypertension bénigne comporte trois étapes. Le premier ou léger se caractérise par une montée en pression jusqu'à 180 par 104 mm Hg, mais après un court repos il se normalise. Certaines personnes se plaignent de maux de tête, de problèmes de sommeil, de fatigue et de mauvaises performances. Cependant, dans la plupart des cas, la phase bénigne se déroule sans symptômes individuels prononcés.

Le deuxième étage ou étage intermédiaire est caractérisé par une pression pouvant atteindre 200 par 115 mm Hg. au repos. Elle s'accompagne de maux de tête sévères et lancinants, de vertiges, de douleurs cardiaques. Lors de l'examen, des lésions cardiaques sont détectées. Une ischémie sous-endocardique est parfois détectée. AVC cérébraux possibles, ischémie cérébrale transitoire.

Le troisième stade ou stade sévère s'accompagne d'une augmentation stable et forte de la pression. Au début de la phase, l'augmentation de la pression est instable et se manifeste généralement après l'effort physique, ainsi que les changements de pression atmosphérique, les bouleversements émotionnels. La normalisation est possible après un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral. Après une crise cardiaque, une hypertension sans tête se produit souvent. C'est-à-dire, une condition où seule la pression systolique ou de pouls diminue.

Les causes de la maladie

Les causes de l'hypertension résident dans la violation de l'activité régulatrice des principaux départements du système nerveux central, qui contrôlent le travail de tous les organes internes. Surmenage fréquent et surmenage, de nature physique et mentale, troubles prolongés, constants et intenses, le stress peut conduire au développement..

Travailler la nuit, souvent dans un environnement bruyant, peut également déclencher une maladie.

Le groupe à risque comprend les amateurs d'aliments salés. Le sel provoque des spasmes des artères et empêche l'élimination du liquide. L'hérédité joue un rôle important. La probabilité d'une maladie augmente si deux parents ou plus souffrent d'hypertension.

Certaines maladies provoquent également le développement de l'hypertension. Ceux-ci inclus:

  • Maladies surrénales et rénales,
  • Maladie thyroïdienne,
  • Obésité,
  • Le diabète sucré,
  • Amygdalite,
  • Athérosclérose.

Parmi les femmes les plus à risque, celles qui sont en ménopause. Cela est dû à des changements hormonaux dans le corps, des exacerbations émotionnelles, des réactions nerveuses. C'est la ménopause qui représente environ 60% de toutes les maladies chez les femmes.

Chez les hommes, un risque accru est déterminé par l'âge et le sexe. L'hypertension en 20 ans et 30 ans se développe chez environ 9% des hommes. À l'âge de 40 ans, le pourcentage augmente à 35 ans, et après 65 ans - déjà 50%. L'hypertension est plus fréquente chez les hommes de moins de 40 ans que chez les femmes. Dans le groupe d'âge plus avancé, le ratio change - cela s'explique par un pourcentage élevé de mortalité masculine due à des complications.

Les causes de l'hypertension résident dans l'inactivité physique et les mauvaises habitudes. Les composants de la fumée de tabac provoquent des spasmes des vaisseaux sanguins et endommagent les parois minces des artères. L'hypodynamie s'accompagne d'un métabolisme ralenti, et en cas d'augmentation de la charge, un cœur non entraîné se fatigue plusieurs fois plus vite.

Symptomatologie

La clinique de l'hypertension dans les premiers stades peut être légère. Une personne depuis longtemps peut même ne pas être au courant de l'hypertension artérielle et des processus se développant dans les vaisseaux. Signes précoces et précoces d'hypertension - irritabilité sans raison apparente et fatigue accrue.

Symptômes de l'hypertension aux stades précoces: troubles névrotiques, faiblesse, troubles du sommeil, acouphènes et bourdonnements et vertiges, palpitations.

Les gens notent une diminution des performances, une perte de concentration. Un essoufflement apparaît. Les maux de tête avec hypertension apparaissent plus souvent le matin dans la région temporale et occipitale. À la fin de la journée et en position couchée, il peut augmenter. Ils sont associés à une violation du tonus des veinules et des artérioles. Les symptômes de l'hypertension comprennent des douleurs cardiaques. Cela est dû à l'augmentation du travail du muscle cardiaque pour surmonter la résistance croissante. En conséquence, la dissociation se produit entre les besoins et les capacités du myocarde, ce qui conduit à l'angine de poitrine..

Les signes d'hypertension à une date ultérieure sont le voile et le scintillement des «mouches» devant les yeux, ainsi que d'autres photopsies. Ils s'expliquent par des spasmes des artérioles rétiniennes. L'hypertension maligne peut s'accompagner d'hémorragies rétiniennes, qui conduisent à la cécité. Dans de rares cas, les symptômes de l'hypertension se manifestent par des vomissements, un gonflement des mains et un engourdissement des doigts, des frissons, le matin - lourdeur dans les paupières et poches du visage, transpiration excessive.

Complications de l'hypertension

Complications de l'hypertension:

  • Crise d'hypertension,
  • Déficience visuelle,
  • Troubles circulatoires dans le cerveau,
  • Néphrosclérose,
  • Hémorragie sous-arachnoïdienne,
  • Anévrisme aortique exfoliant,
  • Bradycadia,
  • Dommages aux organes cibles (reins, cœur, cerveau, veines et artères, vaisseaux du fond d'œil),
  • Cardiomyopathie hypertensive (LV, hypertension ventriculaire gauche)
  • Angio-œdème hypertonique.

Crise d'hypertension

Vous devez d'abord comprendre ce qu'est une crise hypertensive. Ce terme fait référence à une augmentation aiguë et significative de la pression artérielle, qui s'accompagne de symptômes caractéristiques de la maladie. En plus de l'hypertension, elle peut provoquer:

  • Glomérulonéphrite chronique et aiguë,
  • Toxicose en fin de grossesse,
  • Hypertension rénovasculaire,
  • Tumeurs cérébrales bénignes,
  • Empoisonnement aux métaux lourds,
  • Insuffisance rénale.

La crise peut être causée par un déséquilibre hormonal et des changements soudains de la météo. L'une des causes les plus courantes est un traumatisme de nature psycho-émotionnelle. Symptômes: maux de tête sévères et sévères, nausées avec vomissements, vertiges, évanouissements, cécité à court terme et autres déficiences visuelles, adynamie, sautes d'humeur soudaines, larmoiement. Symptômes du cerveau:

  • Vasospasme,
  • Violation de la perméabilité des parois des vaisseaux,
  • Injection de plasma sanguin dans la substance cérébrale, ce qui entraîne un œdème.

Aux premiers stades de la maladie, les crises sont faciles et de courte durée..

Le danger de crise dans le développement possible:

  • Décollement de la rétine,
  • Accident vasculaire cérébral,
  • Oedème pulmonaire aigu,
  • L'asthme cardiaque,
  • Infarctus du myocarde,
  • Angine de poitrine.

Les complications de l'hypertension menacent gravement la vie d'une personne et nécessitent une surveillance médicale régulière.

Bradycadia

Une complication fréquente et dangereuse de l'hypertension. Il se manifeste en fonction de la forme. La forme légère peut se produire imperceptiblement. Des étourdissements graves, fréquents et prolongés d'hypertension peuvent indiquer une forme prononcée de la maladie. Les symptômes comprennent également - des évanouissements et des évanouissements fréquents, des chutes de pression soudaines. Une forme sévère s'accompagne d'un évanouissement et d'un arrêt cardiaque à court terme. Le traitement de la bradycardie avec l'hypertension peut se produire avec l'homéopathie et les médicaments. En règle générale, les diurétiques, les alpha-bloquants et la nifédicipine sont prescrits. De l'homéopathie, le calendula, le millepertuis, les fraises et le shake sont prescrits.

Les syndromes d'hypertension suivants sont également liés à des complications:

  • Lésions myocardiques,
  • Dommages aux reins,
  • Encéphalopathie vasculaire,
  • Syndrome d'hypertension artérielle.

Conditions cliniques associées: accident vasculaire cérébral ischémique, insuffisance cardiaque, revascularisation coronaire, insuffisance rénale, lésions des artères, œdème du disque du nerf optique.

Dommages aux organes cibles

Un cœur

Le plus souvent, une hypertrophie ventriculaire gauche se développe. Cela se produit parce que le muscle cardiaque doit pousser le sang avec beaucoup d'effort dans les vaisseaux déformés. Un tel travail entraîne un épaississement de la paroi musculaire et un manque de circulation sanguine. L'entorse musculaire et le cœur fatigué sont dangereux. Une autre pathologie est une violation de la fongicie diastolique du mensonge. L'augmentation de la fatigue du muscle cardiaque entraîne un moment où il ne peut pas prendre une position détendue. La paroi épaissie ne peut pas se détendre dans la phase diastolique, où la saturation en oxygène se produit généralement. Tout cela conduit à une troisième pathologie - l'échec chronique. Il se développe à la suite d'une famine d'oxygène constante. Il est très difficile de traiter la maladie et, en combinaison avec d'autres pathologies, elle entraîne la mort.

Navires

Les vaisseaux artériels hypertendus sont dans un état constant rétréci en raison de la contraction de la couche musculaire. Cela conduit au fait que les vaisseaux cessent de se détendre et que le tissu musculaire est remplacé par le conjonctif. C'est ce qu'on appelle le remodelage du lit vasculaire. La perte de vision, l'athérosclérose périphérique des extrémités et d'autres maladies sont associées à cette conséquence complexe et irréversible..

Cerveau

L'hémorragie provoque près de 25% de tous les AVC. Et l'hypertension est la principale cause d'hémorragies, qui ont un pourcentage élevé de décès. Un apport sanguin insuffisant au cerveau entraîne un accident vasculaire cérébral ischémique. Cette complication représente plus de 70% des cas. Elle est causée par un rétrécissement des artères cérébrales ou un blocage du canal par un thrombus. Une autre pathologie est l'encéphalopathie hypertensive. Il s'agit d'une condition d'urgence, accompagnée de maux de tête sévères, d'une augmentation de la pression artérielle et de symptômes neurologiques. Si l'hypertension est déclenchée, il existe un risque de développer des troubles cognitifs et une démence. Ce sont des changements dans la substance sous-corticale et l'atrophie cérébrale, qui sont responsables de perturbations dans les processus mentaux..

Un rein

L'une des complications les plus courantes est la microalbuminurie. Le premier signe de lésion rénale et le développement d'une insuffisance rénale. La forme chronique de l'insuffisance rénale est caractérisée par la perte de la capacité des reins à éliminer les produits métaboliques du sang.

Diagnostic de la maladie

Un traitement efficace de l'hypertension n'est possible qu'avec un diagnostic précoce et le respect de toutes les règles et recommandations. L'hypertension artérielle n'est pas toujours un indicateur de l'hypertension, elle peut être de nature situationnelle. Et avec des visites répétées chez le médecin n'est pas détecté. Une seule mesure de la pression peut ne pas révéler la maladie: avec des symptômes récurrents, il est nécessaire de mesurer la pression artérielle en dynamique. Après avoir posé un diagnostic, les médecins effectuent un diagnostic différentiel pour déterminer la forme symptomatique de la maladie..

L'hypertension symptomatique est détectée plus facilement grâce à un examen et à des techniques de laboratoire minimales. L'hypertension néphrogénique est le plus souvent associée à une maladie rénale chronique. Une tachycardie, des pupilles dilatées et une glycémie élevée indiquent la présence d'une hypertension nerveuse centrale. Le diagnostic est confirmé par l'identification lors de la prochaine crise d'une concentration accrue de catécholamines dans l'urée et le sang. L'hypertension transitoire est difficile à diagnostiquer. Pour confirmer le diagnostic, une fluoroscopie et une échographie cardiaque sont prescrites, un examen par un ophtalmologiste, un test sanguin biochimique et du FCG.

Mesure de pression

Une mesure de pression dynamique est utilisée pour déterminer l'étendue et la présence de la maladie. Dépensez-le comme suit: l'atmosphère doit être confortable et calme. La mesure commence au plus tôt dix minutes après le début de la prise du patient. Une heure avant la visite, il est interdit de fumer, de manger de la nourriture et des boissons fortes (thé, café, alcool), toute activité physique, l'utilisation de collyre ou de gouttes nasales. Lors du premier traitement, des relevés de tension artérielle sont effectués sur les deux mains du patient, avec des mesures répétées après 2 minutes.

Avec une différence de lecture de plus de 5 mm Hg continuer à mesurer sur le bras avec une pression élevée.

Traitement de l'hypertension

La façon de traiter l'hypertension dépend du stade de la maladie, des complications, de l'âge et de nombreux autres paramètres. Le médicament est sélectionné par le médecin traitant. Le désir de combattre la maladie par ses propres moyens peut avoir des conséquences désastreuses. Le traitement moderne de l'hypertension commence par des méthodes non médicamenteuses, qui augmentent plusieurs fois l'efficacité des médicaments. Vous devez commencer par établir un régime quotidien, éliminer tout stress, ne pas oublier les exercices physiques et les longues promenades. Un point important est de savoir comment traiter l'hypertension, l'alimentation. Le patient doit refuser ou réduire considérablement la consommation de sel, boire moins, éliminer complètement les boissons alcoolisées et le café. Si vous suivez toutes les recommandations, vous pouvez éviter le traitement médicamenteux de la maladie.

Dans le traitement, il est important non seulement de gérer l'hypertension, mais également d'éliminer les causes de l'hypertension artérielle..

Habituellement, les médicaments sont utilisés pour le traitement:

  • Diurétiques,
  • Inhibiteurs,
  • Antagonistes des récepteurs de type 2,
  • Bloqueurs de canaux calciques.

L'objectif du traitement médicamenteux est de réduire le risque de complications. Les médecins tentent de choisir un complexe de médicaments qui réduirait également efficacement la pression et permettrait de "protéger" les organes cibles. Pour le traitement initial, les inhibiteurs de l'ECA et les inhibiteurs calciques sont le plus souvent prescrits aux patients jeunes et âgés. Ils normalisent la pression artérielle, ont des actions protectrices prononcées. Les diurétiques sont également populaires et, en cas de pathologie cardiaque concomitante, des bêta-bloquants sont prescrits.

Dans les cas rares et complexes, une saignée est prescrite. La saignée avec hypertension est un traitement ancien mais controversé. Aujourd'hui, ils utilisent des sangsues pour lui. Les avantages de la thérapie sont une amélioration à court terme. Inconvénients - aucune preuve prouvée d'un effet positif sur la maladie.

Traitement homéopathique

Compte tenu de la question de savoir comment se débarrasser de l'hypertension, il convient de prêter attention aux médicaments homéopathiques. Ils sont généralement recommandés lorsque les organes cibles sont déjà affectés. L'homéopathie pour l'hypertension a un avantage important: un effet doux. Les médicaments n'ont pas de contre-indications ou d'effets secondaires. L'inconvénient est que le traitement avec des remèdes homéopathiques est assez lent. Lors du choix de cette méthode, vous devez considérer:

  • Les médicaments homéopathiques sont prescrits simultanément avec les médicaments,
  • La combinaison de médicaments et d'un mode de vie sain,
  • À risque modéré, cette espèce est souvent la seule possible.

Que prendre à la maison pour abaisser la tension artérielle dans les premiers stades de la maladie:

Traitement hospitalier de l'hypertension

Le traitement en milieu hospitalier s'accompagne généralement d'une crise hypertensive compliquée:

  • Encéphalopathie hypertensive aiguë,
  • L'asthme cardiaque,
  • Œdème pulmonaire,
  • Syndrome coronarien aigu (angor instable et infarctus du myocarde),
  • Anévrisme aortique,
  • Saignement artériel sévère,
  • Éclampsie.

Diagnostic des complications: apparition soudaine d'une attaque, enfer élevé (pression systolique et diastolique élevées), nausées et vomissements, écoulement nasal, maux de tête sévères, crampes, paresthésie du bout des doigts, des joues et des lèvres, parole et hémiparésie transitoires, hyperhidrose, dysfonction cardiaque, altération de la fonction rénale.

A l'admission, les médecins de la clinique commencent à réaliser les principales actions diagnostiques:

  • Toutes les 15 minutes, mesure de la dynamique de la pression artérielle,
  • Électrocardiographie,
  • Analyse générale du sang et de l'urine,
  • Échocardiographie,
  • Analyse biochimique pour la détection de potassium, sodium, urée, calcium, créatinine, fibrinogène, coagulogramme,
  • Ophtalmoscopie.

En outre, le patient doit être prescrit par un neurologue, un test de Reberg et une rhéoencéphalographie, ainsi que la détermination du type d'hémodynamique cérébrale. À l'hôpital, le traitement hospitalier dépend de la présence de complications, de la gravité de l'attaque et d'autres maladies. Les premiers soins visent à réduire l'activité du ventricule cardiaque gauche et à éliminer les symptômes tels que:

  • Vasoconstriction périphérique,
  • Ischémie cérébrale,
  • Insuffisance cardiaque.

L'introduction de médicaments hypotenseurs, l'hospitalisation en USI et la surveillance régulière de la pression artérielle sont d'une grande importance dans le traitement d'une attaque compliquée..

Le traitement non médicamenteux de l'état hypertendu comprend l'augmentation de l'immunité, le nettoyage du corps, le massage, la gymnastique, l'alimentation. Il est important de respecter la prescription des médecins et de ne pas violer le régime établi.

Comment vivre avec l'hypertension

Combien vivent avec l'hypertension est une question importante pour ceux qui sont diagnostiqués. Les conséquences de la maladie dépendent du stade et de la nature de son évolution. La forme sévère, les lésions vasculaires, le troisième stade de la maladie et la perturbation des organes cibles aggravent les prévisions. La mort prématurée survient à la suite d'une crise cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral, d'une insuffisance cardiaque aiguë. Mauvais pronostic pour ceux qui sont malades à un âge précoce..

L'espérance de vie des patients hypertendus dépend non seulement de la justesse de la prise des médicaments et des visites régulières chez le médecin, mais aussi de l'humeur personnelle et du respect des règles de base. Ceux-ci inclus:

  • Climat psychologique,
  • Régime,
  • Exercices physique,
  • Manque de mauvaises habitudes.

Une autre condition importante est de comprendre de quel type de maladie il s'agit, comment elle se développe et quelles conséquences elle a sur tout le corps. Afin de comprendre les caractéristiques de l'évolution de la maladie, il n'est pas nécessaire d'avoir une formation médicale. Il existe de nombreux bons livres et manuels écrits pour les gens ordinaires. L'un d'eux est «Propédeutique des maladies internes» par A. Yakovleva. Le livre présente brièvement et facilement les principales dispositions sur l'hypertension, ainsi que les schémas thérapeutiques les plus populaires pour l'hypertension.

Climat psychologique

Après avoir compris comment traiter l'hypertension et choisi une méthode de traitement, vous devez passer à un problème tout aussi important: un mode de vie sain. Cela est impossible lorsque vous travaillez de nuit, querelles fréquentes, voyages d'affaires constants et à longue distance, stress émotionnel fort, émotions négatives, peurs, colère. Toutes ces conditions s'accompagnent de la production d'adrénaline en grande quantité, ce qui entraîne une perturbation du système circulatoire et nerveux. Il est important de contrôler vos émotions, de penser davantage au positif et d'exclure toute source de stress de votre environnement. Les tisanes, les méditations, les promenades, les choses préférées y aideront..

En créant les conditions les plus confortables autour de lui, une personne augmente ses chances de guérison.

Régime

L'excès de poids et l'hypertension sont incompatibles. Même s'il n'y a pas de kilos en trop, le traitement commence par une correction nutritionnelle. Dans les premiers stades, cela suffit pour contrôler la pression et empêcher son augmentation. Il existe plusieurs façons de perdre du poids avec l'hypertension. Et le principal est la restriction calorique. Cela peut être réalisé en éliminant ou en réduisant le régime alimentaire quotidien des aliments sucrés et gras, des produits à base de farine. Un régime amaigrissant ne doit pas être confondu avec la famine: il est interdit aux patients hypertendus. Pour la perte de poids et la normalisation de la pression, il convient également de surveiller la quantité de graisse animale dans les aliments. Il est nécessaire d'exclure autant que possible les aliments riches en cholestérol, ainsi que de passer à des variétés de poisson, de fruits et de légumes faibles en matières grasses et d'huiles végétales naturelles. Il vaut la peine d'abandonner complètement les saucisses, le saindoux, les boulettes de viande frites et la viande grasse, le beurre, les fromages gras.

Contre-indications de l'hypertension - toutes les boissons et produits qui excitent le système nerveux. Il s'agit non seulement du thé, du café et de l'alcool, mais aussi des boissons gazeuses, des épices épicées, des épices odorantes.

Il est important d'inclure des aliments riches en potassium et en magnésium dans votre alimentation. Ces éléments ont un bon effet sur le muscle cardiaque, renforcent les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux. Beaucoup de potassium se trouve dans:

  • Gruau de sarrasin, d'avoine et de millet,
  • Carotte,
  • Betterave,
  • Cassis,
  • Persil et laitue
  • Noix.

Règle importante: ces produits ne doivent pas être combinés avec du lait. Le calcium affecte négativement la digestibilité des éléments.

Exercices physique

Les complications de l'hypertension artérielle et de la maladie elle-même ne signifient pas que le patient doit abandonner toute activité. Gymnastique, exercices simples, yoga ou longues promenades, natation sont indiqués pour les patients hypertendus. Le mouvement porte non seulement une charge d'émotions positives, mais aide également à combattre l'excès de poids..

Vous devriez commencer par les entraînements les plus simples, augmentant progressivement le temps et la complexité des cours. Cela vaut également pour la natation et la marche..

La rééducation pour l'hypertension du troisième stade, ainsi que pour les complications telles que l'hypertension, les maladies coronariennes, l'angine de poitrine, ne doit être effectuée que sous la surveillance de médecins. En règle générale, pour subir une rééducation, les patients sont envoyés dans des centres de villégiature spéciaux pour des soins de spa. Qui comprend une gamme complète de mesures: une bonne nutrition, de l'exercice, des médicaments.

Traitement de l'hypertension

Qu'est-ce que l'hypertension

Le danger et la signification sociale de l'hypertension sont que sa présence augmente considérablement le risque de développer des catastrophes cardiovasculaires (maladie coronarienne, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral), qui sont l'une des principales causes de décès en Russie. De plus, l'hypertension artérielle non contrôlée provoque le développement d'une maladie rénale chronique, entraînant souvent une insuffisance rénale et une invalidité des patients.

Le contenu de l'article

Les symptômes de l'hypertension et son traitement

Il existe 3 degrés d'hypertension artérielle:

  • la valeur de la pression artérielle 140-159 / 90-99 mm RT.article - 1 degré;
  • la valeur de la pression artérielle 160-179 / 100-109 mm Hg - 2 degrés;
  • pression artérielle de 180/110 et plus mm Hg - 3 degrés.

Le degré d'hypertension détermine d'autres symptômes et méthodes de traitement. Les manifestations fréquentes de l'hypertension incluent: étourdissements, maux de tête (dans les régions temporales et occipitales, pressantes ou lancinantes), palpitations, nausées, scintillement des «mouches» et cernes devant les yeux, acouphènes. Ces symptômes apparaissent généralement lors d'une augmentation de la pression artérielle, mais il y a souvent des cas où la maladie est complètement asymptomatique.

Une augmentation prolongée et incontrôlée de la pression artérielle affecte négativement le fonctionnement de l'organisme dans son ensemble, mais certains organes sont particulièrement sensibles aux changements et sont affectés plus tôt que d'autres. Ce sont les "organes cibles", qui comprennent le cœur, le cerveau, les reins, les vaisseaux périphériques et les vaisseaux du fond d'œil. Les marqueurs de leurs dommages sont: l'hypertrophie (épaississement) du ventricule gauche du cœur et une violation de sa fonction diastolique (capacité à se détendre), une insuffisance cardiaque chronique, un infarctus du myocarde; progression du processus athérosclérotique; accident vasculaire cérébral, encéphalopathie hypertensive; angiopathie du fond d'œil accompagnée d'une déficience visuelle; glomérulosclérose rénale.

L'implication des "organes cibles" dans le processus pathologique détermine les stades de l'hypertension:

  • Stade I - il n'y a aucun dommage aux "organes cibles";
  • Stade II - une lésion unique ou multiple des «organes cibles» a été diagnostiquée, mais il n'y a pas eu d'infarctus du myocarde (IAM), d'accident vasculaire cérébral et il n'y a pas eu de maladie rénale chronique.
  • Stade III - signes d'une maladie rénale chronique subie par un IAM et / ou un AVC.

Il existe certains facteurs de risque en présence desquels la possibilité d'une catastrophe vasculaire augmente de manière significative, notamment:

  • sexe masculin;
  • âge (plus de 55 ans pour les hommes et plus de 65 ans pour les femmes);
  • fumeur;
  • violation de l'échange de cholestérol et de ses dérivés;
  • troubles du métabolisme des glucides (diabète sucré, altération de la tolérance aux glucides);
  • altération du métabolisme des graisses (indice de masse corporelle supérieur à 30 kg / m 2);
  • hérédité alourdie (maladies cardiaques et vasculaires chez les parents de sang);
  • détection de l'hypertrophie ventriculaire gauche;
  • athérosclérose généralisée;
  • la présence d'une maladie rénale chronique;
  • maladie coronarienne et insuffisance cardiaque chronique sévère;
  • crises cardiaques et / ou accidents vasculaires cérébraux antérieurs.

Plus la pression artérielle est élevée et plus le patient présente de facteurs négatifs, plus le risque d'accidents vasculaires est élevé. Si la pression artérielle est maintenue à 159 99 mm Hg. et moins, et en l'absence de facteurs négatifs, le risque de complications est considéré comme faible. Avec les valeurs de pression artérielle ci-dessus en conjonction avec un ou deux facteurs négatifs, ainsi que si la pression artérielle est maintenue au niveau de 160-179 100-109 mm RT. Art. et il n'y a pas de facteurs négatifs - le risque est moyen. Avec l'hypertension de grade 3, le risque de complications est considéré comme élevé sans tenir compte de la présence de facteurs négatifs. Si une personne souffre d'une maladie rénale chronique de stade 4, ou est diagnostiquée avec une atteinte des «organes cibles», si elle a déjà subi une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, le risque de complications cardiovasculaires est considéré comme extrêmement élevé quel que soit le degré d'hypertension.

Comment traiter l'hypertension

La tâche principale du traitement de l'hypertension artérielle est la réduction maximale possible du risque de développer des accidents vasculaires. Pour atteindre cet objectif, les facteurs négatifs existants doivent être éliminés et la stabilisation de la pression artérielle dans les valeurs optimales doit être obtenue. Une pression artérielle inférieure à 140/90 mm Hg est optimale pour la plupart des personnes souffrant d'hypertension. Art. Il existe une exception à cette règle: pour les patients âgés, la pression artérielle souhaitée est de 140-150 / 90-95 mm Hg. Art. Il convient également de garder à l'esprit qu'il n'est pas recommandé d'atteindre des valeurs de pression artérielle trop basses (inférieures à 110 70 mmHg), car l'hypotension augmente le risque de catastrophes vasculaires. La tactique de traitement de l'hypertension est déterminée par le degré d'augmentation de la pression artérielle et le niveau de risque de complications cardiovasculaires. On pense qu'en cas d'hypertension artérielle de grade 1 et en l'absence de facteurs négatifs, le traitement doit être commencé avec une correction du mode de vie et, si, après plusieurs mois, l'augmentation de la tension artérielle persiste, prescrire un traitement médicamenteux.

Les mesures correctives comprennent:

  • restriction de la consommation d'alcool et arrêt du tabac;
  • nutrition équilibrée (utilisation d'aliments riches en potassium et magnésium, restriction du sel à 5 ​​g / jour, exclusion des aliments gras, marinades);
  • normalisation du poids (indice de masse corporelle optimal - 25 kg / m 2);
  • activité physique rationnelle (marche, course ou natation quotidiennes pendant au moins une demi-heure par jour).

Avec l'hypertension artérielle des 2e et 3e degrés, une pharmacothérapie est prescrite immédiatement à tout niveau de risque de complications. De plus, la pharmacothérapie est obligatoire en présence de trois facteurs de risque ou plus de complications cardiovasculaires, quel que soit le degré d'hypertension.

Voici les médicaments de base pour le traitement de l'hypertension.

  • Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine et les bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine II sont considérés comme l'un des antihypertenseurs les plus efficaces. Ils améliorent considérablement le pronostic chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque, empêchent la formation d'une hypertrophie ventriculaire gauche et le développement d'une maladie rénale chronique. Ces médicaments sont contre-indiqués chez la femme enceinte (provoquent le développement de malformations fœtales), ainsi qu'avec la sténose (rétrécissement) des deux artères rénales. Leur inconvénient majeur est la capacité de provoquer une toux sèche obsessionnelle, ce qui fait hésiter les patients à poursuivre le traitement..
  • Les antagonistes du calcium provoquent une expansion sélective des vaisseaux périphériques, réduisent considérablement le risque d'accident vasculaire cérébral, de thrombose et d'hypertrophie ventriculaire gauche. Leur capacité à réduire l'effet bronchoconstricteur de l'histamine a également été prouvée, donc les antagonistes du calcium sont les médicaments antihypertenseurs préférés pour les personnes souffrant d'asthme bronchique ou de maladie pulmonaire obstructive chronique. Cependant, certains d'entre eux (avec un effet prédominant sur le muscle cardiaque) sont contre-indiqués en cas de violation de la conduction intracardiaque du blocage de type A-V de degré 2-3, d'insuffisance cardiaque sévère et de diminution de la contractilité myocardique.

L'utilisation de médicaments bloquants bêta-adrénergiques, qui réduisent la fréquence des contractions du muscle cardiaque, est plus souhaitable lors de la combinaison de l'hypertension avec les maladies coronariennes et les arythmies. En raison de l'effet spécifique sur les récepteurs adrénergiques des bronches et du cœur, ces médicaments ne sont pas recommandés pour les patients atteints de diabète sucré, d'asthme bronchique et de troubles de la conduction cardiaque de type 2-3 de grade de blocage A-V.

D'autres médicaments pour traiter l'hypertension comprennent également les inhibiteurs directs de la rénine, les agonistes des récepteurs de l'imidazoline et les alpha-bloquants.

Conformément aux recommandations fédérales pour le traitement de l'hypertension artérielle avec un faible risque de complications cardiovasculaires, le traitement avec un médicament doit être démarré et, en l'absence de l'effet d'un traitement à composant unique, ajouter des médicaments antihypertenseurs d'autres groupes. Aux personnes ayant une pression supérieure à 180 100 mm de mercure. Art. et / ou un risque élevé de complications, une thérapie à deux composants doit être initialement recommandée. Les combinaisons suivantes sont rationnelles: un inhibiteur de l'ECA ou un antagoniste des récepteurs de l'aldostérone avec un antagoniste diurétique ou calcique (chez les personnes âgées); antagoniste calcique de la dihydropéridine avec un diurétique ou un bêtabloquant (avec une maladie coronarienne, ayant déjà subi une crise cardiaque); -blocker avec diurétique. Les combinaisons inappropriées qui augmentent la probabilité d'effets indésirables comprennent les combinaisons de bêtabloquant avec le vérapamil ou le diltiazem, un inhibiteur de l'ECA et la spironolactone, le bêtabloquant et le bêtabloquant. Dans certains cas, lorsque la stabilisation de la pression artérielle ne peut être obtenue avec l'utilisation de deux médicaments, un troisième doit être attaché. Les schémas suivants sont recommandés:

  • Inhibiteur de l'ECA + bloqueur des canaux calciques dihydropyridine + bloqueur des adrénergiques;
  • Inhibiteur de l'ECA + diurétique + bloquant;
  • antagoniste des récepteurs de l'aldostérone + diurétique + bloquant.

Souvent, les gens hésitent à prendre un grand nombre de comprimés par jour pour traiter l'hypertension, raison pour laquelle ils arrêtent souvent indépendamment le traitement qu'ils ont commencé, ce qui nuit à la santé.

Pour résoudre ce problème, des préparations combinées ont été inventées qui combinaient deux médicaments antihypertenseurs dans un comprimé. Ceux-ci incluent Enap N (inhibiteur de l'ECA et diurétique), Equator (inhibiteur de l'ECA et bloqueur des canaux calciques), Valz N (antagoniste des récepteurs des diurétiques et de l'aldostérone), Lodoz (un bloqueur adrénergique et un diurétique) et ainsi de suite.

Sinon, comment l'hypertension est-elle traitée?

En plus du traitement de base, l'hypertension est également traitée avec des statines et des agents antiplaquettaires. Ainsi, avec l'hypertension, accompagnée d'un risque élevé de complications cardiovasculaires et de dyslipidémie, il est recommandé de prendre des médicaments régulant le cholestérol (atorvastatine, rosuvastatine). Avec un risque moyen de complications, il est recommandé de maintenir les taux de cholestérol à moins de 5 mmol l, si le risque est élevé - à moins de 4,5 mmol l, et s'il est extrêmement élevé - à moins de 4 mmol l.

Pour les patients atteints d'infarctus du myocarde et d'AVC ischémique, de petites doses d'aspirine sont également prescrites pour prévenir la thrombose. Pour réduire le risque de processus érosifs-ulcératifs dans l'estomac en raison de son utilisation prolongée, des formes entériques d'aspirine ont été inventées.

Comment traiter l'hypertension si les médicaments n'aident pas

Ces dernières années, les méthodes chirurgicales de traitement de l'hypertension ont gagné en popularité. Il s'agit notamment de la destruction par radiofréquence des nerfs rénaux, dont l'effet est basé sur l'élimination de la simulation végétative des mécanismes "rénaux" d'augmentation de la pression artérielle. Une autre méthode innovante est la stimulation des barorécepteurs du sinus carotidien à l'aide de stimulateurs électriques installés dans la projection de bifurcation de l'artère carotide. L'efficacité de ces méthodes modernes est assez élevée, et une personne est tentée de recourir à un traitement chirurgical, afin de ne plus jamais prendre de comprimés ennuyés.

Mais à ce jour, les données sur l'efficacité et la sécurité de ces méthodes modernes de traitement de l'hypertension sont insuffisantes, il est donc recommandé de les appliquer strictement selon les indications: pour les patients hypertendus résistants au traitement par trois antihypertenseurs, qui ne peuvent pas atteindre des valeurs de pression artérielle inférieures à 160/110 mm Hg. st.

Les méthodes physiothérapeutiques de traitement de l'hypertension méritent une attention particulière. En particulier, la galvanisation, l'électrosommeil, la balnéothérapie sont utilisées avec succès et des types de physiothérapie tels que la magnétothérapie et la thérapie diadynamique aident à stabiliser le cours de la maladie, à augmenter l'effet de la pharmacothérapie et même à réduire le nombre de médicaments pris. La magnétothérapie est réalisée à la fois sous forme de stimulation transcrânienne avec un champ magnétique alternatif, l'effet de cette procédure est réalisé en stabilisant le travail des centres sympathiques et parasympathiques du système nerveux autonome responsable de la régulation de la pression artérielle, et en tant qu'effet sur les zones réflexogènes de la colonne vertébrale (zone du col cervical). L'utilisation de la magnétothérapie augmente l'efficacité des médicaments.

La thérapie diadynamique dans l'hypertension est l'effet des courants pulsés à basse fréquence dans la projection des reins afin de réduire la production d'hormones vasopresseurs rénine et angiotensine. Il convient de garder à l'esprit que l'utilisation de ces méthodes de traitement de l'hypertension n'est pas recommandée pour l'hypertension de grade 3. La thérapie diadynamique ne doit pas non plus être effectuée en présence de calculs dans les reins. La magnétothérapie transcrânienne et la thérapie diadynamique peuvent être effectuées non seulement dans les murs d'un établissement médical, mais aussi à domicile avec des appareils portables spéciaux vendus dans les centres d'équipement médical et les pharmacies.

L'utilisation de tels dispositifs ne nécessite pas de compétences médicales spéciales et aide une personne à mieux contrôler la maladie.

Après avoir expliqué ce qu'est l'hypertension et comment la traiter, je tiens à ajouter que son succès dépend de l'attitude envers le traitement, donc la prise de médicaments doit être quotidienne et les visites chez le médecin doivent être régulières..

Posez une question à un médecin

Il y a des questions sur le thème "Traitement de l'hypertension"?
Demandez à votre médecin et obtenez une consultation gratuite..

Lisez À Propos De Vertiges