Principal Les cliniques

L'anévrisme est hérité

Les pedigrees sont décrits en grand nombre, où des maladies telles que l'expansion de la racine aortique, l'anévrisme de l'aorte abdominale, la stratification des parois de l'aorte sans son expansion, ou une combinaison de ces manifestations sont héritées par une puce autosomique dominante sans signes de dysplasie du tissu conjonctif.

En raison de la variabilité importante et de l'évolution naturelle des maladies aortiques, la nécessité d'identifier d'éventuels hétérozygotes en l'absence de symptômes de la maladie est très douteuse, tout comme la confirmation du risque accru chez les parents qui sont en période de reproduction et ne veulent pas manquer une telle maladie chez leurs enfants..

La combinaison d'une dissection aortique ascendante avec une valve aortique bicuspide et une coarctation aortique est une pathologie bien étudiée, bien que, à l'exception de rares cas familiaux, les mécanismes pathogénétiques restent inconnus. Avec une valve aortique bicuspide congénitale, des anomalies des fibres élastiques et des microfibrilles se trouvent dans la paroi des sections proximales de l'aorte.

Toutes les personnes ayant une valve aortique bicuspide congénitale ou une coarctation de l'aorte doivent être examinées pour déterminer l'expansion de la racine aortique, et leurs parents de première ligne doivent être examinés pour la présence des deux types de lésions. Ces recommandations sont partiellement basées sur des données selon lesquelles la présence d'une valve aortique bicuspide est une malformation congénitale sous la forme d'une circulation sanguine gauche dominante avec un risque de pathologie relativement élevé chez les frères, sœurs et descendants de proband.
Dans plusieurs familles, l'hérédité autosomique dominante de la valve aortique bicuspide a été associée à une mutation du gène NOTCH1.

Dans deux familles présentant un type d'hérédité autosomique dominante d'anévrisme artériel et une fragilité légèrement accrue de la peau avec une tendance aux ecchymoses, diverses mutations ont été trouvées dans le gène codant pour le procollagène de type III. Ainsi, selon la mutation, la carence en collagène de type III provoque soit une forme vasculaire du syndrome d'Ehlers-Danlos, soit une rupture de l'artère héréditaire, une forme beaucoup moins prononcée, mais tout aussi dramatique en termes de décès.

Dans les familles où des mutations sont trouvées, il est conseillé de réaliser un diagnostic préclinique et prénatal. Cependant, l'hypothèse selon laquelle la plupart des cas d'anévrismes aortiques, y compris les anévrismes de l'aorte abdominale chez les personnes âgées, peut s'expliquer par des mutations du gène du collagène de type III, n'est pas fondée..

Les familles présentant un anévrisme, une stratification ou les deux pathologies de l'aorte thoracique ont fait l'objet d'un examen approfondi; les phénotypes détectés sont associés à cinq loci: 3p25-p24.2, 5ql.3-ql4, 9q33-q34, 11q23.3-q24 et 6pl3.13-pl.3-12. Pour les maladies familiales liées au locus Sp. les mutations dans le gène TGFBR2 sont responsables; une mutation dans le gène TGFBR1 (9q33-q34) a été détectée chez un patient. Des mutations du gène MYH11 codant pour la chaîne lourde de la myosine sur le bras court du chromosome 16 provoquent une dissection aortique en amont associée à l'OAP.

Il a été démontré qu'une prédisposition à la stratification de la paroi de l'artère cervicale chez les jeunes dans un certain nombre de familles est associée à la lentiginose, probablement héritée de manière récessive autosomique (lentiginose ou mélanose généralisée lenticulaire, est une dermatose d'étiologie inconnue, caractérisée par une éruption de taches de lentigo sur toute la peau). Un lien a été trouvé entre la stratification des artères cervicales et les hémorragies intracrâniennes, en particulier en présence de défauts congénitaux du SVC, en particulier avec une valve aortique bicuspide ou une coarctation de l'aorte.

Les résultats d'une analyse génétique formelle menée dans 91 familles, où un patient avec un anévrisme de l'aorte abdominale a servi de bande d'irobande, suggèrent qu'il existe une prédisposition à l'hérédité par récession autosomp des anévrismes tardifs. Les résultats de cette étude et d'autres justifient la nécessité d'une échographie de dépistage chez les proches parents de patients atteints d'aorte abdominale dilatée.

Tortuosité congénitale des artères

Il s'agit d'une maladie autosomique récessive avec des épisodes de type accident vasculaire cérébral et la présence d'artères extracérébrales et intracérébrales sévèrement alambiquées, une sténose pulmonaire périphérique est généralement diagnostiquée chez les nourrissons. Cependant, cette maladie ne se rencontre pas seulement chez les jeunes enfants. Récemment, chez certains adultes, une lassitude prononcée de diverses artères des types élastique et musculaire a été révélée, souvent avec des symptômes minimes..

Le principal défaut est associé au gène GLUT10 codant pour le transporteur de glucose de la membrane nucléaire. On pense que le mécanisme pathogénique altère la régulation des protéines de la matrice extracellulaire qui contrôlent l'expression du TGF-bêta. En d'autres termes, ce syndrome est dans une certaine mesure associé à des troubles provoqués par des mutations dans les gènes des récepteurs TGF-bêta..

Anévrisme cérébral

La description

Anévrisme des vaisseaux cérébraux - caractéristiques de la maladie

L'anévrisme est une maladie très dangereuse associée à une altération de la circulation cérébrale. Avec elle, une protubérance de la section artérielle se produit. Cela peut se produire pour diverses raisons, et la pathologie se développe à tout âge, bien qu'elle soit très rare chez les enfants. Les statistiques montrent que la maladie se développe souvent chez les femmes. Pour des raisons inconnues, un grand pourcentage de patients atteints d'anévrisme sont enregistrés au Japon et en Finlande..

Le danger de la maladie est qu'elle est difficile à diagnostiquer. Souvent, il est asymptomatique et n'est détecté que lorsque l'anévrisme se rompt. Sans traitement en temps opportun, cette condition peut être fatale, car elle provoque des saignements intracrâniens ou une hémorragie. Actuellement, il n'existe pas de méthode efficace pour la prévention de l'anévrisme, vous ne pouvez qu'essayer de réduire la probabilité de sa rupture. La maladie est traitée principalement à l'aide d'une intervention chirurgicale. Il est très important d'être attentif à votre état et de consulter un médecin si des symptômes inquiétants apparaissent..

Description de la maladie

Selon l'ICD, l'anévrisme cérébral fait référence à un groupe de maladies du système circulatoire. Pendant sa formation, des dommages à la paroi du vaisseau se produisent. Une partie dépasse, formant un sac rempli de sang. Il peut exercer une pression sur les vaisseaux et les nerfs voisins, provoquant divers troubles neurologiques.

Mais dans la plupart des cas, un anévrisme ne cause aucun inconvénient au patient. Le danger réside dans le fait que la paroi du vaisseau au niveau du site de saillie est amincie, et dans certaines conditions, sa rupture peut se produire. Dans plus de la moitié des cas, cette condition entraîne la mort du patient.

Un anévrisme peut se former sur presque tous les vaisseaux. Mais le plus souvent, la saillie a lieu près de la base du crâne. Des anévrismes artériels similaires des vaisseaux cérébraux surviennent en raison du fait que la pression artérielle est plus élevée que dans d'autres vaisseaux. Et s'il y a un léger dommage à l'une des couches de la paroi artérielle, une partie de celle-ci dépasse sous la pression du sang.

Types d'anévrismes cérébraux

Afin de décrire la maladie plus en détail et de prescrire le traitement approprié, les médecins distinguent de nombreux types d'anévrismes. Ils sont classés selon le lieu d'origine, sous forme et même selon l'âge de survenance.

Parfois, il y a un anévrisme congénital des vaisseaux cérébraux, mais c'est principalement une maladie acquise. La saillie des parois des vaisseaux peut être petite, moyenne et grande. Il est également important de déterminer où se développe l'anévrisme..

Plusieurs types de la maladie se distinguent par leur forme; l'anévrisme sacculaire se développe le plus souvent dans les vaisseaux cérébraux. Elle se produit en raison d'une lésion locale de la paroi vasculaire, dans la région de laquelle un sac rempli de sang est formé. Il peut croître et se casser à tout moment..

Lors du diagnostic et du choix du bon traitement, il est important de savoir combien d'anévrismes se sont formés dans les vaisseaux sanguins du patient. Le plus souvent, des défauts uniques se produisent. Mais il existe également plusieurs anévrismes des vaisseaux cérébraux, en raison desquels l'approvisionnement en sang dans certaines zones peut être altéré.

Anévrisme cérébral: causes

Pourquoi les parois des vaisseaux sanguins sont-elles endommagées? Elle peut être causée par de nombreux facteurs. La principale raison du développement de l'anévrisme est l'hypertension artérielle. Avec l'hypertension, un renflement de la paroi vasculaire dans un point faible peut survenir à tout moment. Et pourquoi un tel défaut se forme?

Après une blessure à la tête fermée, une stratification de la paroi vasculaire est souvent observée. Un anévrisme peut se former à ce stade. Des défauts dans les parois des vaisseaux sanguins peuvent se former après une inflammation des membranes du cerveau causée par une infection.

Le développement d'anévrismes est également provoqué par diverses maladies: tumeurs cancéreuses, polykystose rénale, athérosclérose et autres. Les dommages vasculaires peuvent être causés par une infection systémique qui se propage dans le sang. Ceci, par exemple, la syphilis ou l'endocardite.

Diverses maladies génétiques ou auto-immunes congénitales provoquent un affaiblissement du tissu conjonctif. Cela crée également les conditions préalables à la survenue d'un anévrisme. L'utilisation de drogues et d'alcool, ainsi que le tabagisme, perturbent la circulation sanguine et affaiblissent les parois des vaisseaux sanguins, provoquant une saillie de leurs sections.

Parfois, une maladie se développe déjà à la naissance. Bien que le nombre de ces cas soit très faible, nous pouvons dire qu'il existe une prédisposition à son occurrence. Mais le plus souvent, l'anévrisme cérébral est hérité non pas en soi, mais sous la forme d'anomalies génétiques et de défauts du tissu conjonctif.

Manifestation de la maladie

Souvent, les anévrismes dans le cerveau sont petits et n'entraînent aucune conséquence négative. Le patient peut vivre longtemps sans remarquer ce défaut. Mais dans certains cas, les symptômes de l'anévrisme sont très prononcés. Cela se produit lorsque:

  • la taille de l'anévrisme est grande;
  • le patient a des pathologies dans le travail du système cardiovasculaire;
  • l'anévrisme est localisé dans une zone importante du cerveau;
  • le patient n'observe pas de mesures préventives.

Les conséquences de l'anévrisme cérébral

La saillie d’une partie de la paroi vasculaire entraîne divers troubles de l’état de santé du patient. Et plus il y a d'anévrismes dans le cerveau, pire c'est. À quoi conduit la formation du sac sur la paroi du vaisseau??

À cause de cela, le flux sanguin ralentit et les tissus derrière l'anévrisme sont moins bien alimentés en oxygène et en nutriments. En raison de la turbulence dans le mouvement du sang, le risque de caillots sanguins augmente. Avec la croissance de l'anévrisme, il comprime les tissus environnants, les vaisseaux sanguins et les nerfs. Les conséquences les plus dangereuses sont observées à la pause..

Rupture d'anévrisme cérébral

Lorsque la paroi vasculaire se rompt, une hémorragie se produit, ce qui provoque de graves dommages au système nerveux, un accident vasculaire cérébral hémorragique et même la mort. Par conséquent, en présence de cette maladie, il est très important de suivre les mesures recommandées par votre médecin pour éviter un tel résultat..

Si vous voyez un médecin à temps, vous pouvez prévenir l'hémorragie. Pour ce faire, vous devez suivre toutes les recommandations: prendre les médicaments prescrits, bien manger, ne pas trop travailler et subir régulièrement un examen.

Ablation chirurgicale d'un anévrisme

Après avoir examiné et déterminé le type de maladie, le médecin décide quelle opération utiliser pour le traitement. Pour éviter la rupture de l'anévrisme, faites-le clipser. À l'aide d'un clip métallique, la jambe de la partie saillante du navire est pincée. Ainsi, l'anévrisme des vaisseaux cérébraux est souvent traité. Dans la plupart des cas, le patient est ensuite handicapé. Après un tel traitement, de nombreuses restrictions doivent être observées, mais cela n'empêche toujours pas l'émergence de nouveaux anévrismes.

Dans les cas difficiles, quand il y a beaucoup de déformations, l'écrêtage n'aidera pas. Ensuite, l'occlusion endovasculaire des anévrismes cérébraux est effectuée. Un stent métallique spécial est inséré dans la cavité et protège la paroi vasculaire de la rupture. La récupération après la chirurgie peut durer plusieurs jours. Mais après cela, le patient doit changer son style de vie.

Les conséquences de la chirurgie de l'anévrisme cérébral

Un tel traitement ramène presque complètement le patient à un mode de vie normal. Avec une rééducation appropriée après la chirurgie, les performances sont entièrement restaurées. Si le traitement est effectué à temps, une rechute de la maladie peut être évitée. Pour le contrôle, il est nécessaire de se soumettre régulièrement à un examen par un médecin.

Parfois, la chirurgie peut entraîner des complications. Le plus souvent, cela se produit chez les patients âgés et affaiblis atteints de maladies chroniques concomitantes. Peut-être le développement d'une obstruction des vaisseaux, de leurs spasmes fréquents. Tout cela conduit à une privation d'oxygène..

Grossesse avec anévrisme cérébral

La rupture d'un anévrisme est la plus dangereuse pour la vie du patient. Et pendant la grossesse, la probabilité d'un tel résultat augmente. Après tout, tous les changements qui se produisent dans le corps d'une femme se reflètent dans les vaisseaux. De plus, le volume sanguin à ce moment augmente, ce qui peut entraîner une augmentation de l'anévrisme et sa rupture.

Le danger est que souvent une femme découvre la présence d'un anévrisme plus près du milieu de la grossesse, et un traitement chirurgical à ce moment ne peut pas être effectué. Par conséquent, une femme doit être constamment surveillée par un médecin.

La rapidité à contacter un médecin est d'une importance capitale dans cette maladie. Les symptômes des anévrismes ne peuvent être ignorés, car cela peut entraîner des conséquences fatales..

Symptômes

Symptômes d'anévrisme cérébral

Les médecins distinguent les symptômes suivants de l'anévrisme cérébral:

Forte déficience visuelle;

Bifurcation dans les yeux;

Engourdissement des parties du corps, principalement d'un côté;

Problèmes d'audition;

Les médecins recommandent fortement que si au moins un de ces symptômes apparaît, se rendre immédiatement à l'hôpital, car plus tôt un anévrisme est détecté, plus il sera facile de guérir.

Les céphalées avec anévrisme des vaisseaux cérébraux sont le plus souvent paroxystiques, similaires à la migraine. La douleur est localisée à différents endroits, mais surtout se manifeste dans la partie occipitale. L'un des signes est le bruit dans la zone de la tête de nature pulsatoire. À mesure que le flux sanguin s'accélère, le bruit augmente.

Signes d'anévrisme vasculaire cérébral, qui ne sont pas considérés comme les principaux, mais qui doivent néanmoins être pris en compte:

Acouphènes pointus;

Pupilles fortement dilatées;

Prolapsus de la paupière supérieure;

Perte auditive d'une part;

Des problèmes de vision tels que la déformation des objets, le voile boueux;

Faiblesse soudaine dans les jambes.

Avec la rupture d'un anévrisme, une douleur aiguë insupportable est observée.

Très souvent, l'anévrisme survient chez les enfants, principalement chez les garçons de moins de deux ans. Il est situé dans la fosse crânienne postérieure et a une taille assez grande. Les symptômes sont similaires à ceux de l'adulte..

Les principales raisons pouvant provoquer un anévrisme des vaisseaux cérébraux:

Pression atmosphérique élevée;

Différents types d'infections;

Athérosclérose (problèmes avec les vaisseaux sanguins, qui s'accompagnent du fait que le cholestérol commence à se déposer sur les parois des vaisseaux sanguins);

D'autres maladies qui ont un effet néfaste sur les vaisseaux sanguins;

Drogues et cigarettes.

Que faire si vous vous trouvez avec l'un des symptômes de l'anévrisme cérébral

Si vous vous trouvez avec l'un des symptômes de l'anévrisme cérébral, vous devriez consulter un médecin qui vous prescrira une liste de tests et effectuera une série de tests pour diagnostiquer la maladie et prescrire un traitement efficace.

Le diagnostic d'anévrisme est un processus assez compliqué, car l'éducation ne se manifeste en aucune façon avant la rupture. Le diagnostic est effectué à l'aide d'un examen aux rayons X des vaisseaux sanguins. Des études révèlent la destruction ou le rétrécissement des vaisseaux du cerveau et des parties de la tête. Le diagnostic est également effectué en utilisant la tomodensitométrie de la tête et l'imagerie par résonance magnétique (IRM). L'IRM donne l'image la plus claire des vaisseaux sanguins et montre la taille et la forme de l'anévrisme.

Diagnostique

Ce diagnostic est posé par un neuropathologiste lors de l'examen initial. En outre, le diagnostic des anévrismes cérébraux est effectué au moyen d'un examen aux rayons X de la boîte crânienne, d'un examen du liquide de la moelle épinière, à l'aide d'un examen tomographique. Il est beaucoup plus rapide de détecter les signes d'anévrisme du cerveau..

Signes symptomatiques d'anévrisme cérébral.

Très souvent, les signes d'anévrisme cérébral ne sont exprimés d'aucune façon jusqu'à ce qu'ils deviennent particulièrement volumineux ou se cassent.

Si les symptômes de la maladie ont leur place, alors, en règle générale, ils s'expriment dans les manifestations suivantes:

  • yeux douloureux;
  • syndrome de paralysie;
  • affaiblissement des muscles faciaux;
  • Vision floue;
  • élèves élargis.

Les symptômes d'un anévrisme cérébral en éruption se traduisent par une douleur intense et perçante dans la tête, des vomissements, des nausées, le cou du cou (tonus accru des muscles du cou), dans certains épisodes - un évanouissement. Parfois, les symptômes du patient de la maladie sont exprimés dans les migraines, qui peuvent être de nature continue. Plus rarement, les signes d'anévrisme cérébral peuvent s'exprimer par:

  • retombant d'un siècle;
  • sensibilité accrue à la lumière vive;
  • violation de la stabilité de la psyché;
  • anxiété accrue;
  • convulsions.

Tous ces symptômes sont un «réveil», auquel cas vous devez consulter d'urgence un médecin. Il faut se rappeler que seul un spécialiste peut faire une conclusion diagnostique; tous ces signes d'anévrisme cérébral ne déterminent pas complètement la présence de cette maladie. Toutes les conclusions ne peuvent être faites que par un neuropathologiste, sur la base de l'examen et des résultats de l'examen..

Diagnostic des signes d'anévrisme cérébral

Les signes d'anévrisme cérébral nécessitent un examen médical, seul un médecin peut confirmer ou nier la présence d'une maladie chez un patient.

L'examen est très important, car le risque d'hémorragie de la pathologie détectée est très élevé. La probabilité de ce pronostic négatif est influencée par de nombreux facteurs: l'ampleur de la pathologie, sa localisation, l'état des vaisseaux et également l'histoire générale. La rechute d'hémorragie se produit sous une forme plus complexe et augmente le risque de décès. C'est pourquoi les signes d'anévrisme cérébral sont une raison sérieuse de consulter un médecin. Si les symptômes deviennent plus brillants, alors lorsque vous contactez un patient avec des spécialistes, les types d'examens suivants sont possibles:

  • Lorsqu'un neurologue examine un patient, des conclusions appropriées sont tirées. L'examen d'un médecin aide à identifier les signes symptomatiques méningés (symptômes d'irritation de la membrane cérébrale) et focaux (carences qui commencent en raison de lésions cérébrales locales). Selon eux, un spécialiste peut confirmer que les problèmes observés sont des signes d'anévrisme cérébral.
  • Les signes d'anévrisme cérébral sont confirmés ou infirmés au moyen d'une radiographie du crâne. La procédure "montre" des caillots dans les vaisseaux, ainsi qu'une violation de l'intégrité des os de la base du crâne, ce qui aide à identifier la maladie.
  • La TDM permet de scanner rapidement la structure cérébrale et sa structure. Le diagnostic des signes d'anévrisme cérébral par cette méthode vous permet d'enregistrer les moindres changements anormaux dans le cerveau et de déterminer la maladie. Une tomodensitométrie «voit» immédiatement les signes d'anévrisme cérébral; l'IRM aide également à faire face à cette tâche..
  • L'IRM aide également à identifier les signes d'anévrisme cérébral aux premiers stades. La procédure permet de «considérer» la structure d'un organe (cerveau), de «voir» des formations anormales. L'IRM détecte les signes d'anévrisme vasculaire cérébral, en règle générale, dès la première procédure, sauf si la pathologie est négligeable. Ensuite, le diagnostic des signes d'anévrisme cérébral est effectué par CT. Cependant, avec les principaux signes d'anévrisme cérébral, le plus souvent l'IRM est prescrite par des spécialistes.
  • Les signes d'anévrisme cérébral sont à la base de la nomination d'un médecin pour un examen du liquide céphalorachidien. Le diagnostic des signes d'anévrisme cérébral par la méthode présentée est effectué à l'aide de tests de laboratoire. Les experts vérifient la clarté du liquide.
  • Avec des signes d'anévrisme cérébral, une étude angiographique des vaisseaux est également prescrite. Il détermine où la pathologie se développe, détermine sa forme et ses dimensions, scanne les veines du cerveau.
  • les signes d'anévrisme cérébral ne sont pas exprimés depuis longtemps;
  • le diagnostic permet d'étudier les signes d'anévrisme cérébral uniquement lors de l'examen du patient avec un équipement spécial;
  • si des signes d'anévrisme cérébral se manifestent, la maladie a acquis une forme grave;
  • les signes d'anévrisme cérébral indiqués sur le site ne déterminent pas la présence d'une maladie, seul un spécialiste peut déterminer le diagnostic. Seul un médecin peut diagnostiquer un anévrisme cérébral.

En plus de toutes ces méthodes, la collecte d'informations sur l'anamnèse est d'une grande importance dans le diagnostic de la maladie. Avant de nommer des examens, le neurologue interroge le patient sur ses proches et sur les facteurs importants suivants:

  • les symptômes les plus inquiétants en ce moment;
  • premières manifestations de la maladie;
  • maladies chroniques ou acquises concomitantes;
  • traitement antérieur, qu'il ait été effectué ou non;
  • blessures
  • les allergies
  • maladies héréditaires.

Parfois, cette maladie peut être détectée complètement par accident lorsque le patient est examiné en relation avec des plaintes d'autres circonstances. Des examens diagnostiques similaires sont également effectués avec des formations tumorales suspectées dans le cerveau. Malheureusement, cette maladie n'est plus souvent détectée qu'après rupture de l'anévrisme, auquel cas le patient est hospitalisé en urgence.

Traitement

Traitement de l'anévrisme cérébral

Il existe plusieurs types de traitement des anévrismes cérébraux:

Bloquer l'approvisionnement en sang avec des emboles d'une structure corporelle. Cela conduit à une diminution de la taille de l'anévrisme..

Intervention chirurgicale. Si l'anévrisme n'est pas encore cassé, les opérations suivantes sont effectuées:

Opération de détourage. L'essentiel est que des clips de serrage soient appliqués, ce qui finit par éliminer l'anévrisme de la circulation sanguine.

Dans 14% des cas, la rupture du néoplasme entraîne un écoulement de sang dans les ventricules. Dans ce cas, l'hématome est retiré..

Une hémorragie ventriculaire est également possible, puis le médecin procède à un drainage ventriculaire.

L'utilisation de remèdes populaires dans le traitement de l'anévrisme n'est pas exclue. Des infusions d'aubépine, d'aneth, de sureau et d'ictère aideront.

Les prévisions pour le traitement de cette maladie dépendent de nombreux facteurs. Tout dépend de l'emplacement et de la taille de l'anévrisme..

Quand un néoplasme se rompt, les prévisions ne sont pas rassurantes. La probabilité d'invalidité: 25-37%, et la possibilité de décès est encore plus élevée: 35-52%.

L'anévrisme des vaisseaux cérébraux (en d'autres termes, l'anévrisme intracrânien) est considéré comme une petite tumeur dans le cerveau humain, qui commence instantanément à se développer et à se remplir de sang. Cependant, certains types d'anévrismes, à savoir les plus petits anévrismes, ne provoquent pas d'hémorragie et l'ablation n'entraîne presque aucune conséquence. L'anévrisme est souvent situé là où toutes les artères sont situées, à savoir le long de la partie inférieure du cerveau et de la base du crâne, et on pense qu'un traitement sans chirurgie est très probable.

Une certaine catégorie de médecins estime que la prise de médicaments ne peut qu'aggraver l'anévrisme, il est donc parfois recommandé d'utiliser des remèdes populaires, mais uniquement après une consultation détaillée avec un spécialiste.

Selon certains experts, le fonctionnement des anévrismes cérébraux n'est pas souhaitable, car les conséquences peuvent être les plus imprévisibles, les résultats sont toujours individuels.

Chirurgie pour anévrisme cérébral

La chirurgie endovasculaire des anévrismes cérébraux n'est effectuée que sous la surveillance étroite de médecins, qui continueront de surveiller le processus de récupération du corps pendant longtemps. La rééducation après chirurgie des anévrismes cérébraux a lieu dans les hôpitaux médicaux. L'anévrisme de coupure du cerveau est réalisé sous anesthésie générale..

Une dizaine de ruptures d'anévrisme officiellement enregistrées se produisent pour cent mille personnes par an, soit environ vingt-sept mille personnes par an en Amérique. Le développement d'un anévrisme peut également être influencé par des facteurs tels que: hypertension, consommation fréquente d'alcool, substances de nature narcotique (en particulier la cocaïne) et cigarettes.

De plus, le développement de la maladie, le risque de rupture et l'efficacité du traitement de l'anévrisme dépendent de sa taille.

Dans tous les cas, vous devez contacter immédiatement un spécialiste, et déjà il vous prescrira le traitement approprié.

Médicament

En cas de mal de tête étrange et aigu, une personne doit immédiatement contacter l'institution médicale la plus proche pour une aide qualifiée. Les médicaments ne guérissent pas la maladie, mais il existe une prévention et une rééducation après la chirurgie.

La chirurgie est aujourd'hui le seul traitement le plus prometteur pour l'anévrisme. Un traitement spécial est utilisé uniquement pour stabiliser le patient ou dans une situation où la chirurgie est contre-indiquée ou impossible du tout.

Les produits chimiques ne sont pas en mesure d'éliminer l'anévrisme, ils ne font que réduire la probabilité de rupture du vaisseau en éliminant les facteurs critiques. Certains médicaments sont inclus dans le complexe de la thérapie générale, qui vise principalement à soulager les symptômes de la pathologie initiale chez les patients. Quelles vitamines et médicaments sont pris pour l'anévrisme cérébral?

Bloqueurs de canaux calciques

Le principal représentant du groupe est la nimodipine. Le médicament chimique bloque de manière fiable les canaux calciques dans les cellules musculaires des parois vasculaires. Les vaisseaux se dilatent. La circulation sanguine dans les artères cérébrales s'améliore considérablement. Ces médicaments sont tout simplement indispensables pour prévenir les spasmes artériels dangereux..

Antiacides

Le principe d'action est le blocage des récepteurs H2 de l'histamine dans l'estomac. En conséquence, son acidité diminue et la sécrétion de suc gastrique est considérablement réduite. Ce groupe comprend la ranitidine..

Anticonvulsivants

À ce jour, la fosphénytoïne est le principal représentant de ce groupe. Les médicaments provoquent une stabilisation fiable des membranes dans les cellules nerveuses. Les impulsions nerveuses pathologiques ralentissent sensiblement et ne se propagent pas.

Médicaments antiémétiques

La prochlorpérazine est principalement utilisée. Le réflexe nauséeux est réduit en bloquant les récepteurs postsynaptiques de la dopamine dans la partie mésolimbique du cerveau.

Analgésiques

La morphine est très efficace pour éliminer la douleur. Le niveau de douleur diminue en raison de l'exposition à des récepteurs opioïdes spécifiques.

Médicaments antihypertenseurs

Récemment, trois principaux médicaments ont été utilisés: le labétalol, le captopril et l'hydralazine. En raison de l'effet sur les enzymes et les récepteurs, le ton global des artères diminue, la rupture est empêchée.

Remèdes populaires

Anévrisme des vaisseaux cérébraux. Les remèdes populaires s'appliquent-ils?

L'anévrisme cérébral fait référence aux troubles physiologiques pour lesquels un traitement médical ne suffira pas à lui seul. On peut en dire autant des remèdes populaires. Cependant, les médicaments utilisés en médecine populaire sont capables d'influencer le flux sanguin à l'intérieur des artères cérébrales. Dans de nombreux cas, cela suffira à réduire les risques associés aux accidents vasculaires cérébraux hémorragiques et à la rupture de l'anévrisme..

La principale condition pour l'application des méthodes folkloriques

Les méthodes alternatives ne sont applicables que lorsqu'elles sont approuvées par un médecin. Les anévrismes des vaisseaux cérébraux avec des remèdes populaires ne sont traités qu'après un examen et déterminent le degré de développement d'une maladie dangereuse.

Avant de commencer le traitement de l'anévrisme avec la médecine traditionnelle, vous devez déterminer quel effet les médicaments ont sur le corps, provoquent-ils des réactions allergiques.

Gardant à l'esprit le risque élevé de complications, les experts recommandent de privilégier les médicaments. Le traitement de l'anévrisme cérébral avec des remèdes populaires n'est autorisé que lorsque le médecin a approuvé l'utilisation de la médecine alternative.

5 recettes qui peuvent réduire les risques

La première chose que le traitement avec des médicaments alternatifs devrait donner est une diminution de la pression artérielle. Les 5 recettes proposées sont testées non seulement dans le temps, mais aussi en laboratoire. Il est prouvé qu'ils affectent positivement le système cardiovasculaire et renforcent en même temps le corps, le saturant avec les substances nécessaires, ce qui vous permet de freiner la maladie et de la rendre moins dangereuse.

Les méthodes les plus efficaces comprennent:

  • Décoction de cassis. Des baies sèches sont utilisées pour préparer ce produit. 100 grammes sont pris et versés avec un litre d'eau bouillie chaude. Un feu silencieux est fait, sur lequel les baies languissent pendant 10 minutes. Le moyen filtré et refroidi est prélevé 50 gr. trois fois par jour.
  • Jus de betterave mélangé avec du miel dans des proportions égales. 3 cuillères à soupe prises trois fois par jour.
  • Une décoction de pelure de pomme de terre. Les pommes de terre sont cuites non pelées, puis le liquide exprimé est bu. C'est aussi bon de manger des pommes de terre bouillies non pelées.
  • Le glaçon pour gaucher est versé avec de l'eau bouillante et infusé. 2 cuillères à soupe sont prises dans un verre d'eau. Il est pris 4 ou 5 fois dans la journée, une cuillère à soupe.
  • Farine de maïs. Une cuillère à soupe de farine est mélangée avec un verre d'eau bouillante et laissée toute la nuit. Le matin à jeun, vous devez boire du liquide exprimé.

Il existe d'autres méthodes remarquables. Le choix doit être fait par un spécialiste. Sans son approbation, il ne faut pas recourir aux remèdes populaires.

Anévrisme cérébral

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain. Tout changement dans le travail, la structure ou la fonctionnalité de cet organisme entraîne une invalidité ou entraîne la mort. L'une des maladies les plus dangereuses liées au cerveau est considérée comme un anévrisme des vaisseaux cérébraux, surtout si la pathologie se développe dans le contexte de l'hypertension artérielle.

L'anévrisme est une rupture d'une section d'un vaisseau artériel en raison de son ballonnement. La forme de l'anévrisme est divisée en plusieurs chambres, sacculaire et en forme de fuseau. Les anévrismes sont disponibles en différentes tailles - du microscopique (4 mm) au gigantesque (25 mm).

Causes d'anévrisme. Symptômes caractéristiques

Les principales causes de cette maladie sont des défauts de la paroi musculaire du vaisseau, des dommages à la membrane interne, l'athérosclérose du vaisseau sanguin. La pathologie peut être congénitale ou acquise. Avec l'anévrisme congénital, tout est clair - toute anomalie dans la formation du fœtus pendant la grossesse peut conduire à son développement. Mais comment «acquérir» une maladie aussi terrible??

Un anévrisme des vaisseaux cérébraux peut se développer dans un contexte d'hypertension artérielle. Le tabagisme, l'abus d'alcool ou l'obésité peuvent également conduire à cette maladie..

Mais le plus souvent - ce n'est qu'une pathologie congénitale. De plus, comme on dit, "les problèmes ne viennent pas seuls" - avec l'anévrisme, les médecins diagnostiquent souvent la coarctation aortique, la polykystose rénale, les maladies du tissu conjonctif.

Malheureusement, les anévrismes cérébraux peuvent être hérités. Comme déjà mentionné, l'hypertension peut à la fois provoquer des anévrismes et conduire à une rupture de l'enflure existante.

Tout d'abord, il faut apprendre que l'anévrisme cérébral est une maladie extrêmement dangereuse. La rupture d'un seul gonflement peut entraîner à la fois une invalidité du patient et la mort.

Le premier signal d'alarme qui sert de raison de consulter un médecin pour détecter la présence d'un anévrisme est un mal de tête sévère constant, qui se reproduit à intervalles réguliers et est localisé dans une zone du crâne. Un seul cas de crise d'épilepsie sert également de signe d'anévrisme..

De plus, l'anévrisme cérébral affecte l'appareil visuel. Un strabisme, une perception altérée (vision double), un abaissement de la paupière supérieure en dessous de la norme peuvent se développer. C'est pourquoi, lorsque les premiers signes d'anévrisme cérébral apparaissent, il est urgent de consulter un médecin vous-même et d'amener tous les membres de la famille pour examen, car (comme mentionné ci-dessus) cette maladie a un caractère héréditaire.

Méthodes de traitement

La maladie étant caractérisée par une rupture brutale du vaisseau, le traitement n'est effectué que par intervention chirurgicale. Pendant l'opération, le chirurgien «arrête» le vaisseau endommagé de la circulation sanguine générale et bloque le développement ultérieur de l'anévrisme.

Il existe deux façons d'arrêter l'anévrisme. La première méthode consiste à couper la zone affectée du navire. Un chirurgien expérimenté, à l'aide d'un microscope et de micro-outils, met un clip sur l'anévrisme, qui serre sa lumière. Ensuite, l'excès de sang est retiré. Une telle opération peut être effectuée si l'anévrisme a déjà éclaté. Le clip bloque la circulation du sang dans la partie rompue du vaisseau sanguin, ce qui sauve souvent la vie du patient.

Si l'anévrisme a été détecté avant son éclatement, les médecins effectuent une intervention endovasculaire. Un microtubule est introduit à travers l'artère fémorale, à travers laquelle l'anévrisme est rempli d'un agent spécial - une spirale et des cylindres. Ils le désactivent du système circulatoire, ce qui nous permet de parler de prévisions positives pour le rétablissement du patient et d'une diminution du risque de maladie future.

Tout sur l'anévrisme du cerveau: causes, diagnostic, traitement, prévention, conséquences

Les anévrismes des artères alimentant le cerveau sont une maladie assez courante, mais rarement détectée. Avec un anévrisme ou une prédisposition à celui-ci, vous pouvez naître, mais il peut être acquis au cours de la vie.

Vous devez connaître la maladie et les symptômes suspects, car les complications de l'anévrisme - la rupture et l'hémorragie intracrânienne sont très dangereuses, peuvent entraîner la mort en très peu de temps.

Détermination de l'anévrisme cérébral

Au lieu de la saillie, il n'y a pas seulement un changement macroscopique du contour du vaisseau, mais souvent un changement de la structure interne de sa paroi - il est aminci, et en conséquence il y a un risque élevé de rupture dans cet endroit avec une pression élevée.

Incidence des anévrismes

Les anévrismes cérébraux se produisent en moyenne 1 à 1,2 pour 10 000 habitants. Étant donné que dans de nombreux cas, les anévrismes existent sans provoquer de symptômes chez une personne, environ 50% d'entre eux sont une découverte pathologique accidentelle.

Avec le développement de complications fatales - hémorragies sous-arachnoïdiennes, dans l'espace sous-dural, hémorragie intracérébrale - la mort peut survenir très rapidement - en quelques minutes ou quelques heures.

Chez la femme, l'anévrisme cérébral est diagnostiqué plus souvent que chez l'homme (environ 1,5: 1). De plus, le taux de survie des femmes est inférieur à celui des hommes.

L'hémorragie anévrismale est indiquée parmi les principales causes de décès des femmes enceintes et des femmes en travail (jusqu'à 35% des décès).

Causes de la formation d'anévrismes vasculaires

Dans le cas des anévrismes congénitaux des vaisseaux cérébraux, la théorie d'une violation de la structure normale à 3 couches de la paroi artérielle avec l'absence ou le sous-développement d'une des couches est répandue. Des malformations artérioveineuses sont également possibles lorsque, pendant l'embryogenèse, des messages supplémentaires subsistent entre les artérioles et les veinules, formées à l'origine à partir des capillaires.

Pour mieux comprendre les causes et les symptômes des anévrismes cérébraux, essayons de comprendre comment le cerveau est alimenté en sang et quelle est la structure des parois des vaisseaux sanguins..

L'apport sanguin au cerveau à travers les artères du cercle de Veliziev formées par les branches des artères carotides (2) et vertébrales (également basilaires, 1ères). La sortie de sang s'effectue dans les sinus de la dure-mère.

Les parois des sinus sont formées par ses processus fixés au cadre rigide du crâne. Ils n'ont pas la capacité de se calmer, par conséquent, les hémorragies sont particulièrement dangereuses, car elles peuvent atteindre de grands volumes.

Pour une redistribution du sang dans le cerveau adaptée à la situation, il existe un système d'anastomoses intervasculaires:

  1. artériel
  2. artérioveinulaire
  3. anastomoses veineuses veineuses
  • Les anastomoses artério-artérielles fournissent un apport sanguin collatéral avec des dommages locaux. Il convient de rappeler que lorsque le tronc d'une grande artère est endommagé, la circulation collatérale est souvent inefficace.
  • Les anastomoses artérioveineuses assurent la redistribution du sang entre les systèmes artériel et veineux. Dans certaines circonstances, il est possible de "contourner" le sang - il passe des artérioles aux veinules par des anastomoses, en contournant le lit capillaire.

Un tel flux sanguin est inefficace, car le sang ne peut pas remplir sa fonction principale - l'apport d'oxygène aux tissus et l'élimination des produits métaboliques. Cependant, le shunt peut servir de mécanisme d'adaptation du corps dans certaines conditions pathologiques..

Ce groupe d'anastomoses intervasculaires est le plus dangereux en termes de développement d'anévrisme, car les vaisseaux de pression différente sont connectés les uns aux autres (dans l'artériole, il est plus élevé que dans la veinule).

  • Les anastomoses veineuses veineuses assurent la redistribution du sang au stade de l'écoulement.

3 couches se distinguent dans la paroi du vaisseau:

  • intima - la coquille interne constituée de cellules endothéliales;
  • médias - une couche de cellules musculaires lisses en combinaison avec des fibres de tissu conjonctif. D'une part, ils forment le cadre du vaisseau et conservent sa forme, d'autre part, ils fournissent l'élasticité (la capacité de se dilater avec un flux sanguin plus important) et l'élasticité (la capacité de restaurer la forme d'origine);
  • l'adventice est la membrane externe constituée de cellules du tissu conjonctif. Assure la protection des navires. Les plus petits vaisseaux qui alimentent la paroi vasculaire et les nerfs la traversent, ce qui, sous l'influence de diverses raisons, peut changer le ton de la paroi.

Dans le cas de la formation d'un anévrisme, les couches internes font saillie à travers des défauts à l'extérieur. En cas de défaut des membranes internes, les externes font également saillie en forme de sac sous l'influence de l'écoulement ou d'une pression accrue sur la paroi vasculaire.

La cause de la faiblesse congénitale de la paroi vasculaire peut être des anomalies génétiques, des maladies systémiques, accompagnées d'une violation de la structure du tissu conjonctif en général.

Parmi les causes des anévrismes acquis figurent:

  • l'athérosclérose;
  • les maladies infectieuses (par exemple, la méningite);
  • Diabète;
  • maladies systémiques;
  • vascularite (maladie vasculaire inflammatoire ou systémique);
  • hypertension artérielle;
  • effets toxiques;
  • blessures au crâne;
  • processus tumoraux dans le cerveau (un système vasculaire supplémentaire de la tumeur perturbe la circulation sanguine).

De plus, des anévrismes de la tête peuvent se former à partir d'un "faisceau de vaisseaux sanguins". Par exemple, dans la maladie de Moya-Moya (du japonais - «fumée de cigarette»), lorsqu'il y a plusieurs sténoses congénitales des artères principales avec le développement de vaisseaux collatéraux pathologiques.

Syndromes héréditaires (Ehlers-Danlo, Randu-Osler, Marfan), anémie falciforme, polykystose rénale congénitale, déficit en alpha-1 antitrypsine, divers types de dysplasies apparaissent souvent comme des syndromes d'accompagnement.

Groupes à risque de formation d'anévrismes vasculaires congénitaux

À risque de formation d'anévrismes vasculaires congénitaux sont les enfants nés de mères qui abusent de l'alcool, les fumeurs qui ont eu des maladies infectieuses ou qui ont été exposés à des substances toxiques ou cancérigènes (cancérigènes) pendant la grossesse. Souvent, vous pouvez suivre l'hérédité de la formation des anévrismes vasculaires.

Les fumeurs, les personnes qui abusent de l'alcool, les personnes souffrant d'hypertension artérielle, de maladies endocriniennes (diabète sucré) et systémiques, ainsi que les personnes exposées aux rayonnements sont plus à risque d'anévrismes vasculaires..

Classification des anévrismes cérébraux

L'anévrisme cérébral est classé selon plusieurs critères:

  • par moment de l'événement:

- congénitale (anomalies du développement);

- acquis (formé au cours de la vie sur des vaisseaux initialement sains);

- 25 mm - géant;

- fusiforme - expansion uniforme de la lumière du vaisseau de tous les côtés;

- en forme de S (au lieu de formation de l'anévrisme, l'artère a un parcours alambiqué).

Différentes combinaisons sont également possibles. Les anévrismes peuvent être multiples ou uniques.

Le diagnostic indique également la localisation de l'anévrisme (artère carotide interne, artère antérieure, cérébrale moyenne, vertébrale, etc.).

Dans la zone de la blessure, un pseudo-anévrisme peut se former, lorsqu'il n'y a pas eu un amincissement de la paroi artérielle, mais sa rupture. Avec des dommages simultanés aux vaisseaux artériels et veineux, une anastomose se forme entre eux.

Les anévrismes peuvent apparaître en raison de conditions aiguës - blessures, vascularite, méningite, etc., et aussi progressivement avec une progression prolongée des maladies chroniques (maladies systémiques, hypertension artérielle, diabète).

Symptômes d'anévrisme cérébral

Le plus souvent, les anévrismes des vaisseaux de la tête n'apparaissent en aucune façon avant le développement de complications. Cependant, il existe un certain nombre de symptômes par lesquels on peut soupçonner un anévrisme des vaisseaux cérébraux avant la rupture..

  • Mal de crâne. Son développement peut être provoqué par une irritation de l'arachnoïde. La douleur est souvent subaiguë, renversée, tirante, pressante, lancinante.

Il peut également y avoir une douleur locale aiguë associée à une irritation des nerfs crâniens individuels, si l'anévrisme les affecte avec une pulsation. Par exemple, avec une irritation du visage, du nerf trijumeau, des douleurs aiguës dans la zone du visage sont possibles. Peut déranger la douleur oculaire.

    Avec l'effet pathologique de l'anévrisme sur divers nerfs crâniens, des symptômes de violation de leurs fonctions (perturbations de la sensibilité des zones faciales, de la vision, des changements de goût, des troubles de l'audition, y compris des acouphènes) peuvent survenir. Déficience visuelle si l'anévrisme est situé dans la zone du cerveau qui contrôle la fonction visuelle (le lobe occipital) ou le long des nerfs allant au globe oculaire.

Ces symptômes devraient disparaître dans les 24 heures, sinon il vaut la peine de parler du développement d'un AVC.

  • Avec la localisation de l'anévrisme cérébral près du centre émétique et l'irritation de sa zone de déclenchement (déclenchant le réflexe émétique), des vomissements «cérébraux» peuvent survenir (non associés à l'apport alimentaire et n'apportant pas de soulagement).

Certains des symptômes décrits peuvent survenir peu de temps avant la rupture de l'anévrisme cérébral («maux de tête signalés, etc.»).

Complications d'anévrisme du cerveau

Le plus grand danger de saignement intracrânien est que dans une boîte crânienne rigide (il ne peut pas augmenter le volume avec l'augmentation de la pression de son contenu accru), le sang qui coule sous pression comprime le cerveau dans un espace confiné. Cela perturbe son fonctionnement..

20 secondes après la rupture, le sang se répandra déjà dans l'espace sous-arachnoïdien du cerveau. Il pénètre dans l'espace sous-arachnoïdien rachidien en quelques minutes.

À un certain point, la moelle oblongue, dans laquelle se trouvent tous les centres vitaux (assurant la respiration, le travail du cœur), est poussée vers le grand foramen occipital. Là, il est violé et les fonctions qu'il contrôle sont violées et ont cessé - la respiration et les battements cardiaques s'arrêtent, et après eux la mort.

La rupture du vaisseau entraîne en plus:

  • spasme des vaisseaux principaux (comme réaction compensatoire du corps pour réduire la quantité de saignement, mais également accompagné d'une violation de l'apport sanguin au cerveau);
  • hypercoagulation (le corps s'efforce naturellement d'arrêter le saignement en formant un caillot sanguin);
  • augmenter la pression intracrânienne.

L'évolution de la maladie et les conséquences de l'anévrisme

Il existe 3 options pour le déroulement du processus:

  1. asymptomatique (dans la plupart des cas, avant le développement de complications);
  2. pseudotumoraux (symptômes d'irritation des nerfs crâniens et des zones cérébrales avec une pression sur eux adjacents), cours subaigu;
  3. apoplexie (hémorragique) - la variante la plus courante de l'évolution symptomatique de la maladie, se développe de manière aiguë.

Au cours de l'hémorragie sous-arachnoïdienne anévrismale, plusieurs périodes sont distinguées:

aiguë: 3 jours après hémorragie;

  1. aiguë: jusqu'à 14 jours;
  2. subaiguë: 2-4 semaines;
  3. «Froid» - plus d'un mois.

Dans la période aiguë, l'angiospasme (et donc l'ischémie cérébrale) et la pression intracrânienne augmentent. Les opérations ne sont pas réalisées à l'exception des cas de rupture répétée, car la mortalité lors des interventions chirurgicales durant cette période atteint 50%.

Les patients soupçonnés de larmes doivent être immédiatement transportés à l'hôpital pour un diagnostic et un traitement d'urgence..

Diagnostic d'anévrisme

Les méthodes suivantes sont applicables pour le diagnostic des anévrismes des vaisseaux principaux..

  • Radiographie du crâne - la méthode est largement disponible, mais elle permet de détecter uniquement les très gros anévrismes, ainsi que les défauts du tissu osseux, formés en raison de la pression constante d'un anévrisme pulsé;
  • S'il est possible de faire un contraste (pour injecter par voie intraveineuse une substance clairement visible sur une radiographie), une angiographie peut être réalisée.
  • CT, IRM - méthodes qui permettent d'utiliser les rayons X (CT) ou le champ magnétique (IRM) pour examiner en détail la structure des organes (voir les défauts formés par l'anévrisme, éventuellement - zones d'ischémie).
  • Ponction lombaire - réalisée en cas d'hémorragie suspectée dans l'espace sous-arachnoïdien chez les patients ayant une altération de la conscience en l'absence de capacité à effectuer une TDM cérébrale. Il est recommandé de faire un écho-encéphalogramme avant de le réaliser..
  • Échographie des vaisseaux sanguins (si possible avec une étude Doppler) - vous permet d'identifier la pathologie vasculaire (tortuosité, changement de lumière) dans les domaines disponibles pour la recherche.
  • EEG (électroencéphalographie) - vous permet d'identifier les zones d'activité cérébrale accrue (avec irritation avec anévrisme).
  • Écho-encéphalographie - à partir de certains points, vous permet de détecter un déplacement des structures cérébrales lorsqu'il est resserré par un hématome intracrânien (avec rupture de l'anévrisme). En cas de déplacement, la ponction lombaire est contre-indiquée (en raison du risque accru de coincement de la moelle épinière dans le grand foramen occipital et de l'arrêt de la respiration et de la circulation).

Traitement de l'anévrisme cérébral

De manière conservatrice (à l'aide de médicaments), vous ne pouvez que réduire les symptômes provoqués par l'anévrisme ou essayer de ralentir la progression du processus. L'anévrisme lui-même ne peut être éliminé qu'en coupant une section dangereuse de la circulation sanguine. La chirurgie de l'anévrisme cérébral est indiquée..

Lorsque le navire se rompt, une opération d'urgence est effectuée selon les indications vitales. Après l'accès intracrânien et l'isolement de l'artère, un clippage de l'anévrisme du cerveau ou une occlusion forcée de l'artère portant l'anévrisme est effectué (piégeage).

Ainsi, il s'éteint de la circulation sanguine. Dans les cas particulièrement difficiles (aussi rares que possible), une artère dans la zone d'expansion anévrismale est enveloppée de matières musculaires ou synthétiques (tachocombes, surgigel).

Au fil du temps, le tissu conjonctif se développe sur le site de l'anévrisme. Il remplit la lumière et l'anévrisme s'éteint de la circulation sanguine.

Malheureusement, même une ablation réussie de l'anévrisme cérébral n'exclut pas une rechute de la maladie, la formation de l'anévrisme et sa rupture ailleurs. Une thrombose saine peut également survenir après la chirurgie..

Prévention des anévrismes cérébraux

  • Exercice régulier;
  • Arrêter de fumer, boire de l'alcool;
  • Surveillance de la pression, de la glycémie;
  • Examens médicaux réguliers;
  • En présence de maladies chroniques - observation par des spécialistes appropriés;
  • Réduction maximale du stress.

L'anévrisme des vaisseaux cérébraux est hérité

Anévrisme cérébral: types

Les anévrismes cérébraux diffèrent par leur forme, leur taille et leur type. Les formations peuvent être fusiformes, sacculaires, latérales, composées de plusieurs chambres et une. Un anévrisme en forme de fuseau se forme après l'expansion d'une certaine section de la paroi vasculaire. Son anévrisme latéral est caractérisé par sa formation sur la paroi vasculaire.

Les formations gigantesques sont généralement situées dans la région de bifurcation, dans le passage à travers le sinus caverneux de l'artère carotide, atteignent 25 mm. Une petite formation a une taille allant jusqu'à 3 mm. Le risque d'hémorragie augmente fortement avec la taille de l'anévrisme..

Il est de coutume de distinguer deux principaux types de formations dans les vaisseaux du cerveau: artériel et artérioveineux.

Anévrisme artériel

Lorsque les parois des vaisseaux artériels font saillie comme une sphère ou un sac, il s'agit d'un anévrisme artériel. Le plus souvent, le cercle de Willis dans la région de la base du crâne devient l'emplacement de ces formations. C'est là que les artères se ramifient le plus possible. Il existe de multiples formations uniques, géantes et petites..

Anévrisme artérioveineux

Lorsque les vaisseaux veineux du cerveau se dilatent et forment une boule, la formation est un anévrisme artérioveineux. Avec la communication des vaisseaux veineux et artériels, ce type d'anévrisme peut se développer. Dans les veines, baisse de la pression artérielle par rapport à cet indicateur dans les artères. Le sang artériel est éjecté sous une grande pression dans les veines, à cause de quoi les parois se dilatent, se déforment, des anévrismes se produisent. Le tissu nerveux subit une compression, il y a une violation de l'apport sanguin au cerveau.

Anévrisme des veines de Galen

L'anévrisme veineux de Galien est rare. Or, un tiers des malformations artérioveineuses des jeunes enfants et des nouveau-nés est précisément cette anomalie. Cette formation est deux fois plus fréquente chez les garçons. Le pronostic de cette maladie est défavorable - une issue fatale se produit dans 90% des cas dans la petite enfance, la période néonatale. Avec l'embolisation, un taux de mortalité élevé demeure - jusqu'à 78%. Les symptômes sont absents chez la moitié des enfants atteints. Des signes d'insuffisance cardiaque peuvent apparaître, une hydrocéphalie se développe.

Anévrisme sacculaire

Un sac rond avec du sang ressemble visuellement à un anévrisme sacculaire. Il est attaché au site de ramification des vaisseaux sanguins, l'artère principale avec son cou. Ce type d'anévrisme est le plus courant. Il se développe le plus souvent à la base du cerveau. Elle survient généralement chez l'adulte. Une formation typique est de petite taille, inférieure à 1 cm.Structuralement, le bas, le corps et le cou y sont distingués.

Qu'est-ce que l'anévrisme cérébral? Code ICD-10

Anévrisme des vaisseaux cérébraux - une expansion du diamètre du vaisseau cérébral dans une zone limitée. Il s'agit d'une saillie ronde ou uniforme associée à l'artère affectée. Prévalence - 26 à 34 cas pour 100 000 habitants.

Quels anévrismes sont plus fréquents dans les vaisseaux de la tête:

  • Les variétés petites (70-78%) et miliaires (15-20%) prédominent en taille.
  • Dans la forme, les sacculaires sont le plus souvent trouvés (leur rapport aux autres formes est de 50: 1).
  • L'aspect anatomique est dominé par les artères (98-99%).

Nous avons écrit sur la classification de ces dommages aux vaisseaux du cerveau dans ce matériau..

Un peu sur les navires

C'est la pathologie vasculaire qui conduit à l'apparition d'un anévrisme. Quels sont nos navires? Quelle est leur structure? Comment les garder en bonne santé?

Une paroi vasculaire normale doit avoir trois couches:

  1. Intérieur - sexe.
  2. Couche musculaire.
  3. Avent en plein air.

Si au moins une des couches répertoriées est endommagée ou a subi des modifications, pour une raison quelconque, elle s'est dilatée, la paroi du vaisseau devient trop mince et perd son élasticité normale. Le résultat sera décevant - en raison de la pression artérielle, la paroi vasculaire commence à dépasser. Alors l'anévrisme commence.

Des études ont montré que cinq personnes sur cent souffrent d'anévrisme d'un degré ou d'un autre. Il s'agit d'un indicateur très élevé (5%). Elle se développe plus souvent à l'âge de 30 à 60 ans, chez l'homme elle arrive moins souvent que chez la femme. Chez un enfant, une telle pathologie peut être héréditaire. Parfois, cela se produit même chez les nouveau-nés.

Raisons du développement des anévrismes

Les facteurs défavorables qui augmentent les risques de maladie grave sont les conséquences de certaines pathologies et modes de vie, ce sont:

  • toutes les maladies du tissu conjonctif (elles affectent les vaisseaux, les rendant faibles et inélastiques);
  • hypertension artérielle et hypertension (une pression artérielle élevée augmente la charge sur les formations vasculaires, conduit à une extension excessive de leurs parois);
  • la dépendance au tabagisme, à l'alcool, aux drogues (sous l'influence de substances toxiques, le tissu vasculaire est activement détruit, ce qui entraîne la survenue d'un anévrisme, une augmentation rapide de son volume et une stimulation de l'écart);

  • blessures mécaniques (blessures à la tête) qui ont provoqué des changements fonctionnels et dégénératifs dans les artères cérébrales;
  • phénomènes athérosclérotiques et infectieux (méningite, infection fongique, endocardite, etc.), qui affectent fortement la qualité de la composante artérielle du cerveau;
  • néoplasmes intracrâniens de forme bénigne ou maligne (ils violent la résistance des parois vasculaires, peuvent accélérer la rupture d'un anévrisme existant).
  • Un facteur génétique est souvent à l'origine de la formation d'anévrismes cérébraux. Vous et tous les membres de la famille doivent être examinés d'urgence si l'on sait qu'une personne de la famille directe est associée à ce diagnostic..

    Lisez À Propos De Vertiges