Principal Les cliniques

Pourquoi un mal de tête pendant plusieurs jours d'affilée?

La céphalée ou les maux de tête surviennent avec le développement d'anomalies pathologiques dans le corps ou avec une instabilité émotionnelle. Varie en durée, intensité, nature.

Les maux de tête mineurs, ne dérangeant pas plus d'une fois par jour pendant deux semaines, ne provoquent pas de suspicion. Mais si vous avez des maux de tête pendant plusieurs jours d'affilée, c'est une raison certaine de consulter un médecin.

Les principales causes de maux de tête prolongés

De longues attaques se produisent en raison de changements pathologiques ou de facteurs externes. Cela est principalement dû à une violation de l'apport sanguin au cerveau, au blocage des vaisseaux sanguins. Pour se débarrasser d'un symptôme douloureux, vous devez savoir exactement ce qui a déclenché son apparition.

Causes d'un mal de tête prolongé:

  1. Maladies du système musculo-squelettique, ostéochondrose, instabilité des vertèbres cervicales.
  2. Tumeurs, néoplasmes dans la tête.
  3. Athérosclérose.
  4. Violation du flux sanguin dans les vaisseaux du cerveau chez un adulte.
  5. Dystonie végétative.
  6. De longues attaques surviennent après un traumatisme crânien, généralement pas immédiatement, mais après une certaine période de temps.
  7. Maladies infectieuses, intoxication, processus inflammatoire.
  8. Maladies du système nerveux.

La durée de l'attaque est également affectée par:

  • un changement dans le fond hormonal chez les femmes pendant la grossesse, les menstruations, la ménopause;
  • insomnie, excès de sommeil;
  • surmenage, dépression prolongée, fatigue chronique.

Les médecins distinguent plus de 50 maladies, à cause desquelles la tête peut faire mal pendant plusieurs jours d'affilée:

  1. Inflammation du trijumeau.
    La nature de la douleur - tir, donne dans l'oreille, la mâchoire.
  2. Anémie.
    Une diminution de l'hémoglobine entraîne une fatigue rapide, des étourdissements, une faiblesse, des sensations constrictives et désagréables dans la tête qui persistent pendant plusieurs jours.
  3. Migraine.
    Parfois, une attaque est précédée par la formation d'une aura, en quelques jours ou heures. La douleur est intense, dure environ trois heures, accompagnée d'un gonflement du nez, de larmoiements. Passe, revient à nouveau après une courte période de temps.
  4. Infection à adénovirus.
    Inflammation des voies respiratoires supérieures, accompagnée de conjonctivite, fièvre, acouphènes.
  5. Abcès.
    Un mal de tête sévère apparaît en raison d'une augmentation de la température corporelle, la formation purulente, dure de plusieurs jours à un mois. Accompagné d'un abcès du cerveau, affecte le cervelet, les lobes temporaux et frontaux.
  6. Méningite.
    Inflammation de la muqueuse du cerveau, la température augmente fortement, la douleur dans la tête est continue, ne disparaît pas après la prise d'analgésiques.
  7. Artérite.
    Infection vasculaire du cerveau. Symptômes: gonflement de la partie temporale de la tête, fièvre, lésions de l'organe visuel.
  8. Encéphalite.
    Il se développe sous l'influence d'allergènes, de toxines, d'infections. La céphalée s'accompagne d'une perte de conscience.

Une attaque intense, qui s'accompagne d'une perte de conscience, d'une déficience visuelle, de vertiges, de vomissements, est une indication de soins médicaux d'urgence.

Méthodes d'enquête de base

Si vous êtes fatigué de combattre le problème vous-même, vous devez consulter un neurologue. Décrivez-lui son problème, combien de jours la tête, la nature et l'intensité des attaques sont dérangeants.

Assurez-vous de nous parler de vos suppositions pourquoi elles durent si longtemps que cela précède. Après quoi, il donnera des instructions pour réussir les tests, en menant des méthodes supplémentaires pour examiner la tête et les vaisseaux sanguins.

Les principales méthodes de diagnostic et d'examen:

  1. Imagerie par résonance magnétique.
  2. Échographie des vaisseaux du cou, du cerveau.
  3. Dopplerographie.
  4. Électroencéphalogramme.
  5. Chimie sanguine.
  6. Consultation d'un orthopédiste et d'un optométriste.

Les principales méthodes de traitement

Après avoir réussi l'examen et recueilli une anamnèse, le médecin vous prescrira le traitement nécessaire. Il est nécessaire de respecter strictement les prescriptions du médecin. Le traitement durera au moins dix jours. Consiste en un ensemble de mesures à ne pas négliger à sa discrétion.

Le complexe de mesures thérapeutiques:

  • en cas d'instabilité de la colonne cervicale, le port d'un collier tous les jours sera nécessaire, le moment du port sera déterminé par le médecin;
  • exercices de physiothérapie, il est préférable que les exercices soient effectués plusieurs fois par jour;
  • acupuncture;
  • ostéopathie crânienne;
  • massage;
  • procédures physiques;
  • thérapie manuelle;
  • compresses, onguents, appliqués deux ou trois fois par jour.

Utilisation obligatoire de médicaments: antidépresseurs, anti-inflammatoires non stéroïdiens, relaxants musculaires. Ils sont pris par voie orale ou administrés par voie intramusculaire tous les jours..

De plus, vous devrez suivre un régime, bien manger, éviter le stress, vous reposer, observer le régime du jour.

Après avoir terminé le traitement, vous pouvez utiliser nos conseils sur la façon de prévenir ou de soulager rapidement un mal de tête.

Premiers secours

  1. Buvez du thé sucré fort.
  2. Prenez du paracétamol ou de l'ibuprofène.
  3. Allongez-vous sur le lit et détendez-vous.
  4. Si une situation stressante se produit, buvez de la teinture de valériane.
  5. Massez doucement le cou, le cou.

Si vous êtes sujet à l'hypertension ou à l'hypotension, mesurez votre pression quotidienne. En cas de sauts, buvez un médicament pour le normaliser..

Vous pouvez recourir à l'aide de médicaments prescrits par votre médecin en cas de rechute.

Prévention de la céphalée

Après avoir terminé le traitement, le médecin informera sûrement le patient des méthodes de prévention de la maladie. Des astuces simples aideront à réduire le taux de récidive, à améliorer la qualité de vie d'une personne.

Le principe le plus important est de mener une vie saine tous les jours. Refuser l'abus d'alcool, le tabagisme. Le repos doit être complet, dormir au moins huit heures. Avant de vous coucher, assurez-vous de ventiler la pièce. Passez deux heures par jour à l'extérieur, promenez-vous.

Si au travail vous êtes constamment assis à table, n'oubliez pas de surveiller votre posture. Avec une courbure de la colonne vertébrale, les nerfs se pincent, la circulation sanguine s'aggrave, ce qui entraîne des maux de tête. Faites une pause dans votre travail. Levez-vous, marchez pendant 10 minutes, massez votre cou, pliez et tournez la tête.

Il est important de surveiller la nutrition. La nourriture ne doit pas être trop grasse. N'abusez pas du café et du chocolat. Sinon, les crises reviendront rapidement à votre vie. Prenez des complexes multivitaminiques deux fois par an. Pour le stress émotionnel, le stress, prenez des médicaments à base de plantes et sédatifs.

Affecte favorablement la santé, réduit le risque de développer des maladies, l'activité physique, la natation. Visitez la salle de gym plusieurs fois par semaine, vous trouverez sûrement un sport adapté.

Des maux de tête prolongés devraient vous inciter à consulter un spécialiste dès que possible. Plus tôt le problème est résolu, plus vite vous récupérerez et oublierez le symptôme désagréable. Suivez les instructions de votre médecin, ne prenez pas d’automédication et pensez à la prévention des maladies.

Pourquoi clique dans la tête en marchant?

Maux de tête pendant le mouvement: causes, prévention, traitement

Pourquoi l'enfant a-t-il mal à la tête à l'arrière de la tête?

Maux de tête pendant plusieurs jours: cause et méthodes d'élimination

Chacun de nous a été confronté au problème des maux de tête et a plus d'une fois été en mesure d'évaluer tous les problèmes de céphalalgie épuisante à court ou à long terme.

Notre corps réagit à la présence d'une maladie particulière, alors n'attendez pas que le mal de tête passe de lui-même. Il est nécessaire de comprendre ses types, ses causes et de choisir le bon médicament, en particulier dans les cas où un mal de tête survient pendant plusieurs jours, provoquant une grande gêne et, bien sûr, affectant la qualité de vie.

Variétés de céphalées

Il existe plusieurs variétés principales de céphalées.

Chacun d'eux a ses propres caractéristiques dans les tactiques de manifestation et de traitement..

Céphalée vasculaire

Il se produit dans le contexte d'une augmentation ou d'une diminution de la pression artérielle. Il est généralement admis que les maux de tête n'apparaissent qu'avec l'hypertension, mais en fait la tête fait mal non seulement avec une forte vasodilatation, mais aussi avec une hypotension.

  • hypertension;
  • hypotension;
  • l'athérosclérose;
  • migraine;
  • ostéochondrose cervicale;
  • artérite temporale.

Céphalée névralgique

Se produit dans les maladies du nerf trijumeau ou occipital à la place de leur passage.

Le plus souvent dans la région maxillo-faciale.

  • névralgie du nerf occipital;
  • la névralgie du trijumeau.

Douleur de tension

Se produit pendant une surtension.

  • souche nerveuse;
  • stress chronique;
  • position de travail inconfortable;
  • surmenage visuel;
  • surmenage des muscles cervicaux;

Céphalée fluorodynamique

Elle se produit en raison d'une augmentation ou d'une diminution de la pression intracrânienne.

  • hydrocéphalie;
  • divers kystes cérébraux (en particulier, les formations kystiques du corps pinéal);
  • processus inflammatoires dans le cerveau;
  • violation de l'écoulement veineux;

Céphalée infectieuse

C'est l'un des symptômes des maladies infectieuses..

Céphalgie toxique

Peut apparaître lors d'une intoxication du corps par des substances toxiques et des médicaments..

  • l'abus d'alcool
  • ingestion de toxines et de poisons;
  • mauvaises conditions environnementales sur le lieu de résidence ou de travail;
  • intoxication médicamenteuse.

Céphalée oncologique

Elle survient avec des maladies oncologiques non seulement du cerveau, mais aussi du sang ou des glandes endocrines.

  • Tumeurs du SNC;
  • autres néoplasmes.

Il existe de nombreuses variétés et causes de maux de tête, les facteurs provoquant peuvent être de 2 à 3 ou plus.

La plupart des douleurs sont caractérisées par un mécanisme d'apparition mixte, et c'est la combinaison de tous les facteurs qui affecte leur apparence.

Les maladies les plus courantes qui causent la céphalée

Malgré l'abondance des causes de maux de tête, je voudrais développer 3 d'entre elles. Ce sont les migraines, l'empoisonnement et la tension musculaire..

Migraine

Les migraines sont également susceptibles de survenir chez les enfants, les adultes et les adolescents. La durée moyenne des saisies est de quelques heures à une semaine.

Si nous décrivons les sensations ressenties par les patients lors d'une migraine, nous pouvons dire que non seulement la tête fait mal, mais qu'il y a une douleur aiguë caractéristique dans la région des orbites, il y a aussi des maux de dos dans l'oreille, la mâchoire ou l'occiput.

Dans ce cas, une photophobie, des nausées et des larmoiements peuvent être observés. Les causes de la migraine ne sont pas connues avec certitude; il n'y a que des théories non prouvées. La seule chose que l'on peut dire avec confiance est que les femmes souffrent plus souvent de cette maladie.

Maux de tête de stress

Ils surviennent principalement dans un contexte de stress, de mauvaise alimentation et d'alcool, de manque de sommeil, de séjour prolongé dans une position inconfortable. Cette douleur est caractérisée par un inconfort intense au front, qui se dégage à l'intérieur de la tête.

Ces maux de tête sont souvent chroniques et s'accompagnent d'une fatigue constante, d'un mauvais sommeil, d'une perte d'appétit. Ils peuvent durer plusieurs heures pendant 15-30 jours.

Empoisonnement

En cas d'empoisonnement avec des aliments ou des produits alcoolisés, des maux de tête peuvent apparaître, mais ils peuvent difficilement être appelés à long terme. Vous pouvez vous empoisonner non seulement avec de la nourriture ou des boissons, mais aussi avec des médicaments. À cet égard, les patients sont constamment avertis que les médicaments non contrôlés non seulement ne contribueront pas à la situation actuelle, mais peuvent également conduire à un empoisonnement..

De tels cas sont assez courants et la durée de la maladie dépend directement du temps nécessaire pour éliminer les drogues ou l'alcool du corps..

Recommandations pour réduire les symptômes de la douleur

Chacun des types de céphalées ci-dessus s'accompagne de symptômes très désagréables. Peut-être étourdissements, nausées, photophobie, le patient peut se plaindre que sa tête lui fait mal pendant plusieurs jours d'affilée, sans cesser. Dans ce cas, il existe des moyens de faire face à la douleur à la maison avant de visiter un établissement médical. À savoir:

  • boire du thé avec de la mélisse, du citron ou de la menthe;
  • bien aérer la pièce;
  • se promener au grand air;
  • faire de l'auto-massage, au mieux de la région temporale et occipitale de la tête;
  • prendre une douche de contraste de temps en temps.

Mesures préventives

La principale mesure préventive a toujours été un mode de vie sain. Il y a des cas fréquents où un mal de tête prolongé recule simplement après la normalisation du sommeil et du repos. Si vous avez mal à la tête depuis longtemps, il suffit parfois de marcher au grand air. Mais lorsque vous êtes littéralement tourmenté par un mal de tête persistant pendant plusieurs jours d'affilée et que vous ne savez pas ce que cela peut être, vous devez immédiatement vous rendre au cabinet du médecin.

Si vous mangez beaucoup de café, de chocolat, de viande fumée, d'alcool et de nourriture avec des additifs nocifs, vous ne vous demanderez peut-être pas plus tard pourquoi votre tête vous fait mal pendant longtemps.

Il est également nécessaire, dans la mesure du possible, de combiner le stress physique et intellectuel, de faire plus d'exercice dans le gymnase et, si possible, d'équilibrer le mode de travail afin d'éviter les surtensions. Il arrive souvent que pendant 5 jours, voire un mois, la tête fasse mal, mais le patient essaie d'y faire face en prenant des pilules de façon incontrôlée. Dans ce cas, la personne perd non seulement le temps nécessaire au traitement, mais peut également causer des dommages irréparables à la santé.

Maux de tête chez les femmes

Séparément, je veux souligner le sujet de la céphalalgie féminine. Cela peut facilement s'expliquer par un changement du fond hormonal, qui est la cause de maux de tête fréquents et de sautes d'humeur. Un mal de tête pendant plusieurs jours d'affilée peut déranger le beau sexe dans la période:

  • le début des menstruations;
  • grossesse précoce;
  • ménopause.

Dans tous ces cas, la tête fait mal non pas en raison de la présence de pathologies, mais en relation avec des changements du fond hormonal. Un mal de tête peu intense peut être soulagé par une compresse froide ou un repos prolongé. Une attention particulière doit être portée si une femme enceinte n'a pas mal à la tête depuis un certain temps..

La gravité de la situation réside dans le fait que pendant la grossesse, il est interdit de prendre la plupart des analgésiques. Si des symptômes apparaissent, par exemple, en raison d'une mauvaise nutrition ou d'un manque d'air dans la pièce, il sera facile de les traiter.

Mais si un mal de tête vous hante pendant deux jours ou plus, vous ne devez pas attendre qu'il disparaisse. Besoin urgent de contacter votre médecin.

Diagnostic de la maladie

Lorsque vous contactez un établissement médical, vous devez détailler vos plaintes au médecin:

  • se concentrer sur les toutes premières manifestations de la douleur, peut-être même mineures;
  • préciser la forme des attaques de maux de tête, permanentes ou périodiques (préciser la durée de l'attaque);
  • nommer les symptômes supplémentaires qui accompagnent cette attaque;
  • indiquer sur quelles parties de la douleur de la tête se manifeste le plus;
  • caractériser la douleur.

Vous pouvez également accélérer le processus de diagnostic de vos propres pensées sur les raisons pour lesquelles votre tête vous fait mal, donc vous qui, sinon vous, êtes le mieux conscient des caractéristiques individuelles de votre corps. Et il est très important de mentionner la présence ou l'absence de lésions cérébrales traumatiques, ces informations peuvent changer radicalement le plan de traitement ultérieur.

Après votre conversation, le médecin devra vous référer à des tests et examens supplémentaires:

  • IRM
  • examen des vaisseaux du cerveau et du cou;
  • analyse sanguine générale et biochimique;
  • électroencéphalographie;
  • consultations d'autres spécialistes.

Traitement des maux de tête

Si les comprimés n'aident pas, il faut prescrire au patient un traitement adéquat et peu importe si la tête lui fait mal pendant une semaine ou seulement le deuxième jour. Il peut s'agir de diverses procédures et de la nomination de médicaments.

Les méthodes de traitement non pharmacologiques comprennent:

  • Thérapie par l'exercice;
  • physiothérapie;
  • massage des tempes et de la zone du col cervical;
  • acupuncture;
  • lotions et compresses.

Les médicaments thérapeutiques prescrits en fonction du type de céphalée comprennent:

  • antidépresseurs;
  • relaxants musculaires;
  • anti-inflammatoires (non stéroïdiens).

Il existe de nombreuses méthodes différentes pour traiter les maux de tête, y compris les remèdes populaires, mais seul un spécialiste qualifié sera en mesure de diagnostiquer correctement la maladie, d'expliquer quoi faire et de prescrire le bon traitement.

Quelles actions sont strictement interdites pour les maux de tête

Même si vous respectez toutes les recommandations pour la prévention des céphalalgies, utilisez les méthodes énumérées pour réduire et éliminer les maux de tête quotidiens, une mauvaise étape peut réduire à néant tous vos efforts. Les actions indésirables incluent l'habitude de certains patients de souffrir de maux de tête.

Beaucoup de gens croient que les analgésiques sont nocifs, et il est préférable d'attendre que la douleur disparaisse. Mais ce n'est pas le cas, la prise de pilules dès la première apparition des symptômes peut empêcher une attaque plus grave. Il est préférable de prendre le médicament immédiatement, car en cas de maux de tête, le corps subit du stress, ce qui affecte négativement la qualité de vie et peut provoquer l'apparition d'états d'anxiété et même de dépression.

Ne pas étouffer la douleur avec de l'alcool. Cette méthode ne peut améliorer la situation qu'en cas de baisse de pression, et dans bien d'autres, elle peut même augmenter l'attaque.

Il est également déconseillé de visiter le hammam ou d'essayer de soulager la douleur à l'aide d'une aspiration à froid. Cela entraîne une forte expansion ou un rétrécissement des vaisseaux sanguins et peut être dangereux pour le corps, qui subit déjà un stress énorme..

Après avoir examiné les informations sur la céphalée et les méthodes de son traitement, n'oubliez pas que les maux de tête sont une réaction du corps à des dysfonctionnements. Si la céphalée ne se produit pas plus de 2 fois par semaine, il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Mais ce problème nécessite une approche individuelle et tous les symptômes doivent être traités avec prudence..

Si les maux de tête ne disparaissent pas et que des crampes prolongées vous empêchent de profiter de la vie, assurez-vous de consulter un spécialiste. Si le médecin vous a déjà diagnostiqué et prescrit le médicament, vous devez le prendre, mais essayez toujours de trouver les causes des maux de tête prolongés.

Mal de tête de quatre jours

Lorsque la tête fait mal pendant longtemps, il semble qu'il ne puisse pas y avoir de pire maladie. En effet, un mal de tête prolongé épuise très le corps, provoquant une souffrance sans fin, surtout lorsqu'aucune pilule n'aide. Même un jour est insupportable, sans parler de quatre jours ou plus de maux de tête. Qu'est ce que ça pourrait être?

Causes de maux de tête

Les céphalées ou céphalées peuvent être d'intensité différente, de durée différente et de nature différente. La tête peut faire mal constamment, périodiquement ou avec une augmentation progressive de l'intensité. Une douleur prolongée dans la tête se produit généralement à la suite de dommages organiques au système nerveux associés à divers facteurs. Des maux de tête surviennent dans les cas suivants:

  • avec migraine;
  • avec un stress prolongé - mental, émotionnel, physique;
  • avec des maladies vasculaires du cerveau: hypertension artérielle, malformation artérioveineuse, hémorragie sous-arachnoïdienne, artérite temporale;
  • avec irritation des méninges - méningite ou encéphalite;
  • avec une modification de la pression intracrânienne (avec une diminution de la pression du liquide céphalorachidien après une ponction lombaire, avec une augmentation des tumeurs cérébrales, avec une hypertension intracrânienne bénigne);
  • avec blessures (commotion cérébrale);
  • ainsi que pour d'autres raisons, par exemple: la gueule de bois, les rapports sexuels, la sinusite (sinusite), le glaucome, les efforts pour tousser, etc.;
  • dans le contexte de vomissements, une crise d'épilepsie, une confusion apparaît des maux de tête persistants avec des symptômes neurologiques correspondant à la lésion.

Il y a aussi des cas où un mal de tête se produit en l'absence d'une pathologie organique des structures intracrâniennes. Il s'agit du soi-disant. céphalées psychogènes (psychalgia), dans lesquelles les troubles dépressifs sont des phénomènes associés. Dans ce cas, le mal de tête est léger, s'aggrave périodiquement, mais avec une localisation peu claire.

Types de maux de tête

Les céphalées, y compris prolongées, sont divisées en cinq types: vasculaire, tension musculaire, liquide névralgique, toxique-infectieux et cérébrospinal. De plus, chaque type de mal de tête se manifeste de différentes manières et est déterminé par les caractéristiques cliniques. La tête peut faire mal pendant un jour, trois ou un mois, ce qui dépend en grande partie de la sensibilité individuelle à la douleur d'une personne, ainsi que de la sensibilité de ses nerfs crâniens, qui contiennent des fibres sensorielles.

L'un des types courants de maux de tête est la douleur migraineuse, qui survient dans un contexte de fatigue chronique. Un tel mal de tête a souvent une localisation unilatérale, un caractère pulsatoire et une durée considérable - de un à 6-7 jours, après quoi une période relativement calme d'une semaine à un mois peut suivre, puis le mal de tête se reproduit. Un tel mal de tête est de nature plus psychogène et doit être traité par un spécialiste en psychiatrie..

10 raisons d'un mal de tête: pourquoi vous avez un mal de tête?

Traitement des maux de tête: massage et exercice à domicile

Ilya Burlakovsky médecin, biohacker, auteur de la méthode de déverrouillage de l'articulation atlanto-axiale

Même un mal de tête minime gâche considérablement la qualité de vie. Que dire de la douleur, qui ne permet pas de travailler pleinement, d'accomplir des gestes ménagers, ou même simplement de sortir du lit. Si vous en avez assez de boire la pilule «de la tête», il est temps de comprendre les causes des maux de tête et, éventuellement, de vous aider vous-même - à l'aide de massages et d'exercices.

Pour une personne moderne, un mal de tête est devenu une situation régulière, pour laquelle il est inutile de perdre du temps et il est plus facile de boire de l'inconfort avec des pilules. En fait, comme toute douleur, un mal de tête signale des problèmes dans le corps - il est primaire et secondaire lorsqu'il est associé à une autre maladie.

Les causes des maux de tête sont bien plus importantes que celles dont nous parlerons. Pour faire un diagnostic précis, il est nécessaire de comprendre l'emplacement, la nature, la durée de la douleur, de passer des tests et d'être examiné par un médecin. Avec certains types de maux de tête, vous pouvez vous aider: nous proposons des exercices efficaces qui vous aideront à vous entraîner régulièrement..

Alors, découvrez pourquoi vous avez mal à la tête?

Céphalée de tension

Une douleur monotone sourde couvre la tête des deux côtés, comme un cerceau. Si une telle douleur vous hante plus de 15 jours par mois, elle est déjà considérée comme chronique. "Casque de névrosé" - également appelé ce type de maux de tête - dépasse souvent les personnes qui souffrent souvent de stress, de stress émotionnel et de surmenage.

Les muscles du cou tendus pendant longtemps provoquent également cette douleur, de sorte que les employés de bureau assis toute la journée devant l'ordinateur et le téléphone portent toujours Citramon avec eux. Soit dit en passant, avec l'utilisation fréquente d'analgésiques provoquera un mal de tête abusif, vous savez?

Que faire? Préparez du thé à la camomille, allumez de la musique apaisante, remplissez la pièce d'odeurs agréables, respirez profondément et essayez ces exercices.

  1. Les paumes ouvertes, appuyez sur le whisky du bout des doigts. Massage en petits mouvements circulaires.
  1. Autour d'un palmier en forme de crabe. Enroulez vos doigts autour des tempes et des lobes frontaux du crâne. Massage avec un toucher doux.
  1. Avec une paume ouverte, saisissez le whisky et appuyez sur, en changeant l'intensité.

Dystonie végétative-vasculaire

La douleur palpite dans les tempes, l'état général est cassé, le visage semble enflé, comme si vous aviez fumé toute la nuit. La douleur peut couvrir deux parties de la tête à la fois, redonnant à l'arrière de la tête, le front, les tempes, les globes oculaires. Le plus souvent, la tête avec VSD fait mal le matin ou la nuit.

Souvent, ces douleurs dépassent au moment du changement climatique, chez les femmes, elles sont liées au cycle menstruel. Peut-être que vos vaisseaux sanguins sont spasmodiques ou que votre pression artérielle saute brusquement - avec un VVD, le mal de tête est secondaire et sert le plus souvent de signe d'un dysfonctionnement du système nerveux central et autonome.

Que faire? Exclure la caféine de l'alimentation, aller nager, faire une compresse humide et apprendre les procédures complexes.

  1. Coussinets de doigts tendus pour appuyer avec des mouvements horizontaux sur les muscles du cou au niveau de la racine des cheveux
  1. Connectez l'index et le majeur. Massez le fond avec de courts mouvements circulaires au point où, selon les sensations, les os du crâne commencent. Pour le sentir, penchez votre tête en arrière - ce sera quelque part sur la ligne de pliage.
  1. Connectez l'index et le majeur. Masser sur le dessus avec de courts mouvements circulaires au point où, selon les sensations, les os du crâne commencent. Pour le sentir, penchez votre tête en arrière - ce sera quelque part sur la ligne de pliage.
  1. Placez vos doigts sur les muscles du cou qui tapissent la colonne vertébrale. Appuyez du bout des doigts dans un mouvement de préhension, changeant l'intensité.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

Un mal de tête avec ostéochondrose vient soudainement à l'arrière de la tête et se propage ensuite à l'ensemble du crâne. Les symptômes concomitants typiques sont un engourdissement et des picotements des doigts, des étourdissements, une détérioration des sens, des crampes palpables dans le cou. Au cours des maladies cervicales, la circulation sanguine est perturbée, les nerfs et les artères sont pincés en raison du déplacement des vertèbres.

Pour 90% des propriétaires de téléphones et gadgets, le libellé «smartphone» du cou est pertinent, car en fin de journée, les crampes dans la région cervicale avec ce mode de vie sont tout simplement inévitables.


Modification d'Atlanta avec un stylet médical

Que faire? L'amélioration de toute la colonne vertébrale est la seule véritable option de traitement de l'ostéochondrose. Commencez par visiter un chiropraticien qui peut corriger la première vertèbre cervicale (atlas), ou au moins avec un étirement le matin.

Crise de migraine

Cette maladie ne laisse tout simplement aucune chance de vivre pleinement. À l'époque des crises de migraine, une personne est absolument incapable, car une douleur insupportable strictement dans la moitié de la tête renverse littéralement. Il s'agit souvent d'une maladie héréditaire, plus caractéristique des femmes. Les médecins attribuent cette pathologie à une altération du métabolisme de la sérotonine - une substance impliquée dans la transmission des influx nerveux.

Une crise de migraine dure de 4 heures à 3 jours, elle peut être prédite par des signes typiques - des éclairs lumineux commencent à sauter devant les yeux, le champ de vision se rétrécit et estompe, l'image double.

Le médecin prescrit strictement le traitement de la migraine, aucune automédication ne sera utile ici, car différents médicaments sont utilisés à différents stades de la migraine.

Que faire? Dès que vous ressentez les symptômes qui se manifestent, prévoyez du temps pour attendre la tempête - éclairage modéré, alitement, bain chaud. Il a été établi de manière fiable que permet un massage dur des doigts, du cou et des pilules.

  1. Avec le poing de votre main gauche, saisissez le poing de votre droite. Mettez le pouce de la main droite sur le dessus. Tenez vos poings fermement pendant une minute, puis changez de main.
  1. Avec l'index et le pouce, serrez le muscle menant au pouce de l'autre main. Changer les paumes un par un.
  1. Avec le pouce et l'index, massez le bout des doigts de l'autre main. Changer de mains et ressentir de la pression.
  1. Avec tous les doigts (sauf le pouce), saisissez les doigts de l'autre main, formant un demi-poing. Les pouces des deux mains sont pressés contre la paume de la main. Appuyez avec des mouvements pulsatoires.
  1. Tirez les doigts en arrière, à l'exception du gros, étirant les muscles du poignet jusqu'à la douleur. Changer de main.
  1. Déplacez le majeur derrière l'annulaire, tirez en arrière. Changer de main.
  1. Avec le pouce et l'index, massez les phalanges moyennes des doigts de l'autre main. Changer de mains et ressentir de la pression.
  1. Tirez les doigts tour à tour sur la main. Maintenez légèrement l'étirement au point de tension inférieur. Changer les mains sur les sentiments.
  1. Avec le pouce et l'index, massez les phalanges inférieures des doigts de l'autre main. Changer de mains et ressentir de la pression.
  1. Avec le pouce et l'index, massez le point central dans la paume de l'autre main. Changer de mains et ressentir de la pression.

Augmentation de la pression intracrânienne

Une douleur de nature pressante et éclatante est souvent observée après une naissance ou une lésion cérébrale traumatique. Sans expérience, vous pouvez être confondu avec une crise de migraine - également une intolérance à la lumière vive, des nausées, une vision trouble.

En raison de la pression accrue à l'intérieur du crâne, les douleurs sont très fortes sur toute la surface de la tête, parfois elles sont données à la zone autour des yeux. La douleur due à l'ICP augmente progressivement, pas en un jour. Il dépasse le plus souvent le matin, accompagné de vomissements, œdème, baisse de la libido.

Que faire? L'électrophorèse et l'acupuncture doivent être effectuées par un spécialiste qualifié, et vous pouvez vous aider à la maison avec des exercices simples: incliner la tête de haut en bas, de gauche à droite.

Maladie virale ou bactérienne

Dans ce cas, les maux de tête sont un symptôme secondaire, et l'intensité varie de la douleur lente pendant les infections virales respiratoires aiguës à aiguë et lancinante avec méningite. Le dernier exemple, soit dit en passant, est la raison de l'hospitalisation urgente.

Dans les cas bénins, la tête passe rapidement lorsque vous récupérez ou prenez un antipyrétique. Si vous attrapez une infection, en plus des maux de tête, il y aura de la température et des frissons - le corps est aux prises avec des "envahisseurs" étrangers par tous les moyens.

Un mal de tête avec des symptômes neurologiques accompagne la menningite, la pneumonie, le paludisme et la typhoïde.

Que faire? Les exercices physiques pour se débarrasser d'un tel mal de tête ne fonctionneront pas, il est nécessaire de traiter la maladie primaire.

Inflammation des sinus

Les maux de tête dus à l'inflammation dans les sinus s'accompagnent d'une congestion nasale et d'un nez qui coule. Elle est profonde et constante, selon les sentiments du patient, située dans la région maxillaire, paranasale ou paranasale. Gonflement du visage, crampes sur le front et les pommettes, avec des mouvements brusques, les maux de tête s'intensifient - tous ce sont des signes d'inflammation des sinus.

Le mal de tête des sinus disparaît avec la maladie sous-jacente - une allergie, une infection ou un néoplasme.

Que faire? Pour un diagnostic précis, ainsi qu'une méthode de traitement - chez le médecin.

La névralgie du trijumeau

Vous reconnaîtrez cette douleur comme une éclosion courte mais douloureuse qui se produit soudainement dans n'importe quelle zone du visage. L'intervalle d'une attaque est de 10 secondes à 2 minutes, et aucune pilule n'aidera - il vous suffit d'attendre. Les muscles du visage peuvent se contracter frénétiquement et de façon incontrôlable, et les points douloureux migrent d'attaque en attaque.

Ainsi, le nerf trijumeau est affecté en raison de caries, de stomatite et même d'une mauvaise morsure. Personne n'est potentiellement à l'abri de telles attaques. La douleur vient du bas de la mâchoire, dans le cou et le menton, si la branche de la mâchoire inférieure est touchée et si elle donne au nez, alors la mâchoire supérieure.

La douleur la plus intense survient lorsque le contour des yeux est également impliqué avec les tempes, le front et les sourcils..

Que faire? Il est urgent d'aller chez le médecin, car les causes de la maladie peuvent être très différentes - maladies dentaires, métabolisme affaibli, anévrismes cérébraux et plus.

Maux de tête en grappe

C'est la douleur qui rend les gens prêts à se suicider - c'est insupportablement douloureux. Cela ressemble à un processus de perçage d'un œil de l'intérieur. La douleur en grappe est concentrée en un seul point du visage, le plus souvent c'est le front ou l'œil. Elle s'accompagne d'une rougeur des yeux, d'une congestion nasale, d'une augmentation de la transpiration. Les attaques de 15 minutes à 2 heures entrent en série - 2-3 fois par jour pendant des semaines ou des mois, puis reculent pendant plusieurs années. Les exacerbations se produisent pendant la demi-saison, et selon les statistiques, les hommes sont plus susceptibles de souffrir.

Que faire? Maintenez un mode de vie sain, suivez une thérapie comportementale et buvez des comprimés après avoir discuté avec votre médecin.

Aiguille de caféine

Nous avons déjà évoqué les maux de tête abusifs qui surviennent en cas d'abandon des pilules habituelles. La même chose se produit avec le corps lorsque vous refusez toute autre "drogue" - café, soda ou thé. Le corps réagit au rejet brutal d'un tel dopage avec des maux de tête pulsants dans les zones temporelles, une faiblesse, une irritation, une distraction, une anxiété, une peur, des troubles du sommeil et des nausées.

Que faire? En plus d'une alimentation équilibrée à l'exception des produits nocifs, essayez la phytothérapie et la kinésiothérapie.

Pour les questions médicales, assurez-vous de consulter d'abord votre médecin.

Que faire en cas de maux de tête au deuxième jour

Un mal de tête qui ne disparaît pas après le sommeil dure plusieurs jours et ne répond pas aux analgésiques - l'un des plus inquiétants. Les femmes sont plus susceptibles d'en parler, et une IRM effectuée par un neurologue ne montre aucune raison de paniquer.

En moyenne, une crise de céphalée de tension dure environ 4 heures. Il existe des exceptions à la règle lorsqu'un symptôme persiste pendant plusieurs jours. En règle générale, ces troubles sont appelés migraines et ont un certain tableau clinique. Les douleurs de type migraineux durent généralement une journée, parfois jusqu'à 72 heures. Ils couchent une personne. Environ 90% des patients souffrant de migraines perdent 1-2 jours de travail.

Les causes cachées des maux de tête prolongés

La surcharge du système nerveux est l'un des principaux facteurs de la céphalée. Elle se produit aux niveaux chimique, psychologique et physique. Si votre tête vous fait mal toute la journée, vous devez rechercher un facteur global dans votre style de vie ou votre état psycho-émotionnel:

  1. Syndrome de sevrage. Il est associé à l'abus d'analgésiques, à l'arrêt prolongé du tabac ou du café. Après les avoir refusés, une douleur douloureuse de faible intensité survient.
  2. La dépression peut s'accompagner de maux de tête dus à une altération de la synthèse des neurotransmetteurs. Souvent, la dépression s'accompagne d'une faible activité physique, d'un manque d'appétit, ce qui provoque des symptômes du système nerveux.
  3. Violation de la phase de sommeil. L'apnée, le ronflement, les réveils fréquents entraînent une altération de la production de neurotransmetteurs, une inflammation et du stress, qui se manifestent par des symptômes diurnes - douleur et irritabilité.

Si une douleur inattendue apparaît qui persécute pendant plusieurs jours, vous devez reconsidérer votre propre alimentation. L'alcool laisse une trace dans le corps plusieurs jours à l'avance sous forme de déshydratation. Un autre mécanisme est lié à la tension dans la capsule du foie, qui est impliquée dans le nettoyage des toxines. Le nerf vague émergeant du crâne suit la capsule et après avoir bu, la tension à l'arrière de la tête et des tempes est associée à la tension et au spasme des méninges. L'eau potable aide à éliminer les toxines, soulage le foie.

De même, les symptômes de la tête peuvent provoquer une intoxication alimentaire, des allergies. Si votre tête vous fait mal pendant plusieurs jours d'affilée avec un nez qui coule, vous devez rechercher une sinusite. La tension dans les muscles du cou due à la toux affecte également l'arrière de la tête, du crâne et des membranes cérébrales dans lesquelles se trouvent les récepteurs de la douleur. À un stade précoce, lorsqu'une personne peut attraper la grippe, l'intoxication est un mal de tête.

Migraine

Les migraines sont très intenses. La tête fait mal pendant deux ou trois jours et le patient éprouve d'autres symptômes neurologiques, tels que:

Il existe deux principaux types de migraines: avec et sans aura. Les attaques sont associées à l'activation ou à une hypersensibilité des récepteurs des nerfs qui innervent les vaisseaux sanguins du crâne. L'apparition des symptômes dépend de l'impact des déclencheurs - ces facteurs gênants peuvent être identifiés et surveillés avec succès. Les migraines sont si fortes qu'une combinaison de médicaments, comme l'aspirine et le paracétamol, est nécessaire pour soulager les symptômes..

La principale différence de l'attaque est qu'un côté de la tête fait mal. Parce que le nerf trijumeau a deux nœuds et trois branches pour chacun - à droite et à gauche. La douleur est associée à une irritation de l'artère carotide interne ou externe, et le nerf vague, qui, avec la veine jugulaire ou l'artère carotide, est situé dans le même lit de tissu conjonctif, est impliqué dans la pathologie. Lui, comme le nerf trijumeau, est responsable du réflexe de vomissement, régule la digestion. Cela explique les signes d'aura. Le patient peut se sentir malade, il y a des réactions aux odeurs.

Céphalée de tension

Les maux de tête de tension sont diagnostiqués par l'exclusion, car ils n'ont pas de signes spécifiques, mais sont la forme la plus courante. En règle générale, les patients ne demandent pas l'aide d'un neurologue. La physiopathologie spécifique de ce type de douleur n'est pas entièrement comprise, mais implique l'influence du stress mental ou physique..

De nombreuses crises surviennent dans le contexte d'un stress psychologique ou physique prolongé. Ils sont accompagnés d'une composante musculaire - un spasme de muscles hyperactifs au visage, à la tête et au cou. Le plus souvent, ce sont les muscles à mâcher et temporaux, le muscle qui soulève l'omoplate. Les principaux lieux de localisation sont le temple, le front. La douleur de caractère est forte, ressemblant à un coup.

Douleur hormonale chez la femme

Lorsque les femmes ont un mal de tête au troisième jour dans la deuxième moitié du cycle, les menstruations peuvent approcher. Les migraines menstruelles sont beaucoup plus dures que d'habitude, se développent deux ou trois jours après le début des saignements. Ils sont associés à une diminution naturelle des taux d'œstrogènes dans le sang. L'hormone féminine est considérée comme un protecteur de la paroi vasculaire des spasmes. Un niveau accru d'irritabilité provoque la libération de cortisol, ce qui conduit à un vasospasme..

Les ostéopathes traitent différemment la cause des menstruations. La migraine le premier ou le deuxième jour de saignement est causée par la libération de molécules inflammatoires, leur circulation sanguine. Une autre raison est la tension des ligaments de l'utérus, qui augmente en taille, ce qui affecte le plexus sacré, le sacrum, les vertèbres et le système nerveux.

D'autres raisons hormonales incluent la prise de pilules hormonales pour la contraception ou le traitement, en particulier pendant une pause, lorsque le niveau d'oestrogène dans le sang diminue. La douleur s'aggrave généralement à l'approche de la ménopause, lorsque le saignement est plus probable en raison d'une interruption du cycle. Pendant la grossesse, la douleur est causée par une adaptation normale du système immunitaire au premier trimestre et une diminution des niveaux d'oestrogène. Dans les dernières étapes, lorsque le niveau d'activité physique diminue, l'enfant prend des vitamines et des minéraux, les femmes souffrent d'anémie enceinte. De faibles taux d'hémoglobine s'accompagnent de maux de tête et d'une faiblesse sourdes. Les crises de nausée et de douleur au cou indiquent parfois une prééclampsie - une hypertension de grossesse. L'hypertension artérielle nécessite une consultation avec un obstétricien.

Autres causes de maux de tête prolongés

Entre autres facteurs, tenez compte des éléments suivants:.

Douleur après un traitement dentaire

On pense que l'extraction dentaire ne provoque pas de maux de tête. Mais la procédure s'accompagne d'un stress, d'une compression réflexive des mâchoires. Les crampes musculaires sont causées par une ouverture prolongée et large des mâchoires, une tension ou une rupture d'une partie des fibres. Si la mâchoire, la tempe ne cesse de faire mal, alors l'apparition d'arthrite de l'articulation temporo-mandibulaire est possible. Très rarement, l'aiguille pénètre dans les fibres musculaires, provoquant une gêne dans toute la mâchoire, l'os temporal.

Si la tête fait mal le deuxième jour après l'extraction dentaire, une tension trijumeau s'est produite. Il innerve les muscles masticateurs, qui seront tendus par réflexe.

Douleur liée au changement climatique

La dystonie végéto-vasculaire est un diagnostic qui n'existe pas dans la classification internationale des maladies. Cela signifie une mauvaise adaptation des navires aux changements environnementaux. La raison en est un changement de pression atmosphérique, qui fait réagir les artères: pomper le sang avec la croissance ou vice versa - réduire la pression. La dystonie est un déséquilibre entre les systèmes nerveux sympathique et parasympathique. Les barorécepteurs sont situés dans la région de l'arc aortique et du sinus carotidien, et les réactions sont médiées par le nerf vague. La violation de sa fonction est associée à des maux de tête lorsque le temps change. Les patients sentent qu'à la veille de la pluie commence à faire pression sur les yeux, il y a un bruit dans les oreilles et une sensation de compression du crâne.

Chez les adolescents, la pression artérielle peut chuter de manière significative en raison d'une tension excessive des artères pendant une période de croissance rapide, ce qui entraîne des maux de tête.

Ostéochondrose cervicale

La douleur associée à une dysfonction cervicale est également appelée migraine. L'un d'eux est causé par la compression du nerf occipital par le muscle oblique de la tête. Ces attaques sont généralement associées à une exposition aux courants d'air et au froid, lorsque le cou commence à faire mal en premier..

Habituellement, les gens remarquent comment leur tête leur fait mal quelques jours après avoir cliqué sur les vertèbres. La raison en est un déséquilibre dans les muscles qui s'attachent aux trois premières vertèbres cervicales. Ils ont des crampes avec une mauvaise respiration, après un stress intense et une position assise prolongée avec les épaules levées. Par exemple, devant un ordinateur ou au volant. Dans ce cas, le déséquilibre musculaire doit être traité.

Myopie et maux de tête

Les nerfs optiques et oculomoteurs passent à travers la coquille du crâne avant de passer aux muscles et autres structures de l'œil. La fatigue oculaire provoque un spasme similaire à ce qui se passe dans le cou ou d'autres muscles. Par conséquent, lorsque vous travaillez, il est recommandé de faire une pause, des exercices pour détendre les yeux - regarder au loin.

Quand consulter un médecin?

Les personnes qui ressentent de la douleur d'année en année et chaque semaine connaissent les moyens qui aident individuellement: une compresse sur le front ou un certain médicament. Mais même chez ces patients, une attaque qui dure plusieurs jours d'affilée est toujours une source de préoccupation. Vous devriez consulter un médecin lorsque votre tête vous fait mal pendant deux jours ou plus, et le symptôme présente un certain nombre de caractéristiques:

  • se manifeste plus que d'habitude, s'amplifie chaque jour;
  • non éliminé par les médicaments conventionnels;
  • pire en toussant ou en bougeant;
  • accompagné de fièvre, raideur de la nuque, troubles de la conscience et de la mémoire;
  • compliqué par des symptômes neurologiques: troubles de la vision, troubles de l'élocution, faiblesse, engourdissement ou crampes;
  • interfère avec le sommeil, s'intensifie le matin, conduit à un réveil soudain au milieu de la nuit;
  • associée à une douleur et une rougeur de l'œil, une sensibilité dans la région temporale.

Même une douleur légère qui perturbe l'activité quotidienne et l'invalidité nécessite des soins médicaux. Les blessures crâniennes sont toujours une excuse à examiner, car la force d'impact ne correspond pas toujours aux blessures. Les symptômes peuvent apparaître le lendemain ou dans une semaine, entraînant des changements de caractère au fil des ans..

La douleur disparaît parfois après le sommeil, reste dans l'obscurité et le silence, une compresse froide sur la partie frontale de la tête. Avec une gueule de bois, l'utilisation de liquide, de vitamine B6 et de sorbants aide. Pour les migraines, l'ibuprofène est utilisé, ainsi que les triptans, qui réduisent la sensibilité des récepteurs du trijumeau.

Méthodes d'auto-assistance

Lorsque votre tête vous fait mal toute la journée, vous devez faire quelques exercices:

  1. Étirez les muscles du cou. Saisissez la clavicule avec vos doigts du côté de la douleur, respirez et expirez, tirez l'os vers le bas, tout en inclinant la tête en arrière et sur le côté. Répétez 5 fois.
  2. Attachez le bas des côtes avec une serviette, allongez-vous sur le sol en pliant les genoux. Respirez en étendant les côtes sur les côtés. Essayez de ne pas plier le bas du dos et de ne pas soulever les épaules pendant que vous inspirez. Continuer 1-2 minutes.
  3. Effectuez des mouvements de swing avec vos mains d'avant en arrière, en essayant de ne pas soulever vos épaules. Respirez par le nez, dépliez le torse derrière la main, qui va vers l'avant et vers le haut. Continuer 1-2 minutes.

En cas de névralgie occipitale, de migraine cervicale ou de douleur sur fond d'ostéochondrose, il est nécessaire de décharger les muscles sous-occipitaux:

  1. Prenez deux balles pour le tennis, mettez une chaussette et une cravate. Allongez-vous sur le sol, placez le rouleau des balles sous l'arrière de la tête. Allongez-vous avec détente 1-2 minutes.
  2. Avec un ballon, masser contre le mur l'endroit de fixation musculaire le long des vertèbres au niveau du bord supérieur des omoplates.
  3. Pour se tenir contre le mur, en appuyant sur les omoplates et l'arrière de la tête. Poussez le menton vers l'arrière, en contractant les longs muscles extenseurs du cou. Maintenez la tension 30 secondes.

Avec une douleur unilatérale, donnant dans les yeux, les pommettes et les tempes, vous devez détendre les muscles de la mâchoire. Commencez par masser le muscle qui passe du processus zygomatique à l'angle de la mâchoire inférieure - le côté droit ou gauche. Détendez ensuite le muscle ptérygoïde externe situé derrière la mâchoire supérieure dans la bouche.

Si vous voulez étirer votre cou pendant une attaque, vous devez masser le coin intérieur de l'omoplate à l'arrière, où les muscles qui soulèvent l'omoplate sont attachés. C'est elle qui fait mal en passant de l'épaule à l'arrière de la tête.

La prévention

Les migraines à long terme peuvent être évitées en suivant les déclencheurs, les symptômes qui irritent le nerf trijumeau. Évitez la lumière vive, le surmenage et les odeurs piquantes. Assurez-vous d'ajouter de l'activité physique: les muscles du cou se contractent lorsque la mobilité dans la poitrine disparaît. Parfois, pour éviter la douleur en travaillant devant un ordinateur, il suffit de se lever et de charger les muscles fessiers: faire reculer les jambes. La déshydratation, en tant que l'une des causes du vasospasme, est éliminée en buvant..

Traitez sans paralyser. Neurologue sur la façon de traiter un mal de tête

Il est peu probable qu'une personne de votre environnement ait déjà eu mal à la tête au moins une fois dans sa vie. Comment distinguer une douleur dangereuse d'une douleur non dangereuse? Quand n'est-il pas nécessaire de boire des médicaments? Qui court le risque de devenir accro aux pilules?

Le chef de la Clinique de la douleur, Hôpital clinique n ° 1 du nom de A.I., a répondu à cinq questions importantes sur les maux de tête. N.I. Pirogova, neurologue Ekaterina Abramova.

Est-il possible de supporter un mal de tête et de se passer de pilules?

Si un mal de tête interfère avec l'accomplissement des tâches professionnelles ou des tâches ménagères, vous n'avez pas besoin de le supporter, vous devez prendre une anesthésie. Cependant, il y a des situations où, même avec un habituel, il semblerait, maux de tête, que vous devez consulter un médecin et ne pas essayer de le retirer vous-même avec des analgésiques.

Il existe quatre critères pour un mal de tête dangereux, adoptés par les meilleurs experts du monde entier. Tout le monde a besoin de les connaître..

1. Le mal de tête est-il apparu pour la première fois après 50 ans? C'est le plus souvent le signe d'une maladie grave..

2. Tête soudainement et très malade? Une telle douleur peut être un symptôme d'hémorragie intracérébrale..

3. Le mal de tête augmente-t-il progressivement, devient-il plus fort, dure-t-il plusieurs jours, voire plusieurs semaines? Ainsi, la première attaque de migraine, le développement d'une tumeur ou un processus infectieux dans le cerveau (méningite, encéphalite, etc.) peuvent se manifester. L'infection peut être accompagnée de symptômes de malaise général, en particulier de fièvre, de faiblesse. Mais parfois, il n'y a qu'un seul symptôme: les maux de tête.

4. Les maux de tête sont-ils accompagnés de nausées ou de troubles de la conscience (évanouissement, confusion, une personne est apparemment inhibée, perd son orientation, etc.) ou est-elle bien pire avec la toux et les éternuements? Cette condition suggère une augmentation de la pression intracrânienne. La cause peut être une tumeur ou des problèmes avec le liquide céphalo-rachidien qui lave le cerveau (altération de la circulation, augmentation ou diminution de la production, etc.).

L'un des symptômes répertoriés indique que vous devez contacter un spécialiste.

Que faire si votre tête vous fait souvent mal?

Bien sûr, dans le cas de douleurs chroniques, lorsque la tête fait souvent et gravement mal, à cause de laquelle une personne est obligée d'augmenter constamment la dose d'analgésiques, vous devez également consulter un médecin. Sinon, il existe un grand risque de contracter un mal de tête lié à la drogue. Un tel mal de tête ne disparaîtra pas à lui seul, il faudra une dose croissante de comprimés. Et ceux-ci, à leur tour, peuvent provoquer des complications du système cardiovasculaire, par exemple, une tendance à la thrombose, ou provoquer une exacerbation de l'ulcère gastro-duodénal, dans un cas grave, même des saignements gastro-intestinaux.

Là encore, il y a un critère clair. Si vous prenez plus de 15 comprimés par mois spécifiquement pour les maux de tête (cela peut être calculé à partir des emballages que vous avez achetés), une dépendance à la drogue s'est formée. Il est impératif de consulter un neurologue ou un céphalgologue: il s'agit également d'un neurologue ayant suivi une formation particulière dans le traitement des céphalées. Les jeunes femmes qui travaillent avec une famille viennent souvent à notre clinique avec un problème similaire: elles ne peuvent pas se permettre de souffrir de maux de tête, mais n'ont pas le temps de prendre soin de leur santé, de commencer à boire des analgésiques et de prendre quelques comprimés par jour. Cependant, la tête continue de faire mal, le sommeil est perturbé et la santé globale empire. Dans ce cas, un cours de désintoxication est effectué pendant une semaine, parfois avec l'installation de compte-gouttes intraveineux, des médicaments spéciaux qui soulagent les maux de tête sont prescrits. En conséquence, le dosage des analgésiques diminue progressivement et, au fil du temps, le mal de tête s'arrête.

Comment choisir des analgésiques?

Ici, tout est individuel. Pour quelqu'un qui a mal à la tête, le paracétamol ordinaire ou l'ibuprofène aide. Pour d'autres, ils sont inutiles. Il existe des médicaments plus modernes qui n'affectent pas négativement la paroi du tractus gastro-intestinal, provoquant généralement moins d'effets secondaires..

L'approche la plus raisonnable consiste à choisir un anesthésique avec votre médecin, surtout s'il y a, par exemple, une gastrite chronique, si le patient a plus de 40 ans.

Est-il possible de se débarrasser d'un mal de tête sans médicaments, remèdes maison?

Oui, mais pas toujours. Par exemple, contre la migraine (la douleur est unilatérale, souvent dans le contour des yeux ou derrière l'œil, pulsatoire, augmentant progressivement et dure de 4 à 72 heures), il n'y a pas de remède «populaire». Un traitement médicamenteux adéquat est nécessaire.

Si un mal de tête a provoqué une augmentation de la pression artérielle, vous devez prendre un médicament qui réduit la tension artérielle (pas une anesthésie). Si vous avez mal à la tête, vous devez d'abord mesurer la pression avant de prendre des pilules contre la douleur.

Mais le mal de tête associé au surmenage, il est tout à fait possible de soulager les méthodes non médicamenteuses. Souvent, la tête commence à faire mal en raison d'une mauvaise posture. Par exemple, une personne travaille longtemps sur un ordinateur, est assise dans la mauvaise position: ses épaules sont levées, sa tête est légèrement décalée vers l'avant. En conséquence, les muscles du cou surmenent et produisent un mal de tête de traction caractéristique, pas très fort, mais débilitant. Dans ce cas, des exercices simples pour étirer les muscles du cou, le massage aident bien. Vous pouvez même simplement vous lever du bureau, vous déplacer et la douleur disparaîtra.

Souvent, un mal de tête survient à la fin de la semaine de travail. Surtout s'il y avait un horaire chargé et que la personne ne dormait pas assez, ne mangeait pas très bien, etc. Dans ce cas, vous devez dormir suffisamment (un sommeil sain est extrêmement important pour une personne souffrant de maux de tête). Vous pouvez prendre un bain chaud, s'il n'y a pas de haute pression, boire du thé vert, faire une promenade au grand air. En général, s'il est possible de ne pas boire de pilules, il vaut mieux ne pas.

Que faire si votre tête tombe malade après une longue exposition au soleil?

Avec une exposition prolongée au soleil, la tête fait souvent mal en raison de la perte de liquide. Au soleil, une personne transpire beaucoup plus que d'habitude, surtout si elle bouge, nage dans la piscine. Dans le même temps, la quantité d'eau potable reste souvent la même que les jours où le soleil est beaucoup moins. En conséquence, un mal de tête se produit. Dans ce cas, les mesures préventives les plus efficaces. Lors d'une longue marche par une journée ensoleillée, buvez suffisamment d'eau, utilisez des chapeaux, des parapluies et assurez-vous de porter des lunettes de soleil. La fatigue oculaire lorsqu'une personne plisse des yeux sous le soleil peut également aggraver un mal de tête.

Si un mal de tête est déjà apparu après une exposition prolongée au soleil, il est impératif de boire de l'eau, de préférence de l'eau minérale, pour compenser la perte d'électrolytes. Vous pouvez prendre une douche fraîche, vous laver les cheveux, c'est-à-dire refroidir le corps. Lorsqu'il n'est pas possible de prendre une douche, vous pouvez mouiller une serviette avec de l'eau fraîche, mettre sur votre tête et faire tremper pendant un certain temps. Si le mal de tête ne disparaît pas de ces événements généraux, vous pouvez boire un comprimé de médicament contre la douleur: paracétamol, acide acétylsalicylique ou tout anti-inflammatoire non stéroïdien qui se trouve dans l'armoire à pharmacie. Cependant, si le mal de tête après le retour de la plage ensoleillée est très fort, la coordination est perturbée, des étourdissements apparaissent, cela indique une forte perte de liquide, une augmentation ou une forte baisse de la pression artérielle. Dans cette situation, il est nécessaire de déplacer la personne à l'ombre, d'effectuer toutes les mesures de refroidissement, de donner une pilule d'anesthésique à boire. Si les symptômes persistent, assurez-vous de consulter un médecin afin de ne pas rater une maladie plus grave.

Lisez À Propos De Vertiges